AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Mer 22 Jan - 21:13:57

La chambre d'Alucard, de loin la plus grande de tout le manoir, accueillit malgré elle le dragon audacieux. Un balcon surplombait la pièce, la longeant de dix mètres au dessus du sol. Deux rangées de longues étagères débordant de livres s'y faisaient face, l'une du côté droit et l'autre du côté gauche, chacune illuminée par les vitraux à l’extrémité du balcon. Au bout de la chambre, une immense baie vitrée bordée de longs rideaux rouges donnait vue sur les terres de sang, laissant filtrer les rayons nocturnes sur un magnifique lit à baldaquin couvert de parures rouges. Les murs révélaient leurs pierres gris clair, façonnées pour les décorer d'un million de détails; la plus impressionnante représentait, au dessus de la cheminée, un grand dragon aux ailes déployées. Sur les rares emplacements muraux dépourvus de sculptures, des tableaux soumettaient les visiteurs au regard de la famille Dracula. Le plus grand d'entre eux montrait un jeune couple devant l'autel d'une cathédrale, prêt à se lier par le serment sacré du mariage devant une assemblée colossale. Des livres, des dessins, des pages écrites en lettres de sang, des notes de brouillon s'entassaient sur tout le mobilier, depuis la table de chevet jusqu'à la commode, où trônait également un grand miroir brisé.

Plus qu'une chambre, c'était un sanctuaire. Les grands murs abritaient les derniers restes de l'humanité d'Alucard, des souvenirs qui valaient plus que le semblant de vie misérable auquel il avait été condamné. Le vieux vampire oublia son hilarité en un instant, lorsque le dragon lui fit l'affront de pénétrer ainsi dans son intimité pour le provoquer. Toute forme de réflexion fuît son esprit empli de rage, et une colère froide le figea sur place, d'abord trop violente pour qu'il sache comment l'appréhender. Quand la surprise de ses émotions fut passée, il franchit un passage de sang qui le mena sur une partie plate et peu fleurie de l'île. Un passage s'ouvrit dans le manoir, mais pour Gabriel, cette fois. Le matelas ensanglanté engloutit le dragon assoupi et le recracha devant Alucard, qui l'attrapa au vol, à la gorge. Il ancra dans ses yeux un regard plein d'une haine destructrice, avant de le projeter brutalement au sol.

- Mais pour qui t'es-tu pris, misérable avorton  ?

Cracha-t-il avec fureur. Le corps de Gabriel s'éleva lentement dans les airs, soumis à la lévitation sanguine. Ses bras se tendirent malgré lui sur les côtés, le sang dans ses veines immobilisant le moindre mouvement. Le vampire mit de la force dans le sort; le dragon pourrait bien se changer en immonde bête chétive, son pouvoir s'adapterait à son poids aussitôt et ne le relâcherait pas.

- Je suis le mage de ces terres, le représentant d'une force élémentale dont les pouvoirs font de toi une marionnette entre mes mains expertes. Tu serais mon animal de compagnie ou ma putain si le caprice m'en prenait. Tout ici ne dépend que de mes humeurs, ton pauvre corps rachitique y compris !! Et tu oses te permettre l'irrespect et la provocation d'un enfant insolent avec moi, comme si j'étais ton camarade ?!

La colère du mage explosa en sortilèges. La douleur mordit chaque parcelle des veines de sa victime, et le sang secoua le corps de celle-ci pour s'échapper à foison de sa bouche et de ses yeux, l'étouffant à moitié sous le flot trop violent que vomissait sa gorge.

- T'es-tu cru grand dragon royal, ici, sur mon domaine ? Mais tu n'as pas même l'étoffe du plus quelconque des dragons, et ton esprit n'est pas plus évolué que celui d'un gamin ! Quels hauts faits t'ont fait confondre tes enfantillages indécents avec les manières d'un véritable souverain ? Tu n'as gouverné que le temps d'envoyer les tiens à leur perte, et tu me fais l'affront de me traiter comme le dernier parvenu ?! A moi qui aie servi le trône de Kalon des décennies durant, des décennies pendant lesquelles le mieux que tu pouvais faire était de ronfler dans un trou perdu ?!

Il découvrit les crocs en une grimace de mépris profond.

- Je t'ai épargné une première fois à ton arrivée, puis j'ai supporté tes impertinences avec trop de clémence. Mais la bêtise puérile ne peut pas excuser tous les agissements, et tu n'as que trop profité de ma patience. Cette provocation que tu t'es permise à mon encontre était la dernière: je t'épargne à nouveau, afin de payer la dette des Dracula, mais nous voila quittes désormais.

D'un geste de la main, il fit cesser le sort de douleur, et les vomis. Mais une giclée de sang fut projetée du torse de Gabriel, comme si une lance l'avait transpercé. Alucard ne laissa au dragon qu'assez de sang dans les veines pour survivre, pas une goutte de plus. Gabriel était dans un état de faiblesse qui nécessitait des soins pressants. Un passage de sang se dressa devant lui, et le mage le lui fit franchir. Lorsque la bouche de sang fut dépassée, le sort de lévitation relacha soudain le dragon, à deux mètres du sol. Le sol du Nord neutre, à quelques centaines de mètres de Rivegel.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Jeu 23 Jan - 10:10:41


Au moment où la tête blonde commença à s'endormir, elle fut une fois de plus téléportée à l'aide d'un portail. Décidément ça allait devenir une habitude de voyager de cette façon. Mais le dragon était encore trop assoupi pour vraiment comprendre ce qui lui arrivait. Les propos du vampire en furent incompréhensibles.Ses hurlements ressemblant plus à des cris qu'à de véritables paroles. A quoi bon hurler comme ça? Il ne comprenait rien. Tout ce qu'il réussi à intégrer était la douleur. Vive et saisissante.

Tout son être le faisait souffrir. Il cracha du sang. Énormément même. Il voulu ouvrir les yeux et tout ce qu'il réussi à percevoir était le rouge, le rouge de son propre sang. Carmin et douleur tels étaient les deux mots qui pouvaient largement décrire l'enfer. Oui il était en enfer. Il voulu crier mais il n'en trouva pas la force. Il voulu se débattre comme un dératé mais tout son corps ne lui obéissait plus. On lui enleva la possibilité de bouger. A croire qu'on le craignait assez pour l'entraver. Au moins il avait réussi à enlever ce satané sourire moqueur de son adversaire. Ce dernier était même très en colère. Il s'en fichait. Mythril afficha un large sourire sarcastique comme pour mettre encore une fois la patience du brun à l'épreuve.

Pour toute réponse, il fut projeté dans un autre portail par ce qui aurait pu être une lance. Son souffle s'arrêta sous l'impact contre son torse. Le vampire n'y avait décidément pas allé de main morte avec lui. Ou est-ce qu'il allait encore atterrir?

Il traversa alors la porte dimensionnelle et là le rouge fut remplacé par le blanc. Il chuta. Mal. La tête percuta en première le sol, suivi du corps. La chute avait put être que de quelques mètres mais il n'en faut pas plus pour pouvoir tuer. Il suffit juste qu'un objet soit placé à un endroit stratégique et là même d'une hauteur d'homme, on peut facilement mourir. Le dragon maudit son tortionnaire alors que le sol se rapprochait dangereusement de sa vision. L'emprise du sang sur lui avait été estompée mais il ne put pas bouger pour autant. Sa faiblesse venant de ses précédente hémorragies. Fermant les yeux, il attendit l'impact inévitable.

Sa tête heurta quelque chose de dur. Une pierre cachée par la neige. La collision fut dure et douloureuse. Tout devint noir...

L'être ouvrit difficilement les yeux après ce qui semblait être un long sommeil, tout tournait autour de lui. Il ne savait pas où il était ni ce qu'il faisait ici, étalé sur le sol mais il n'arrivait pas à bouger. La blancheur immaculée fut le tableau offert à sa vision brouillée. Du blanc à perte de vue assombrie par la noirceur de la nuit. Malgré son corps engourdi par le froid, il senti la douleur qui ne le quittait pas. Il ferma les yeux alors que des flocons commencèrent lentement leur chute silencieuse dans la nuit. Le blanc envahit sa vision et il s'endormit alors paisiblement avec pour seul lit la neige duveteuse qui recouvrait le sol. Le paradis salvateur allait le soigner de sa douleur...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Déménagement et lapin belle au bois dormant
» [Fil Rouge] Vos lectures du moment !
» Disneyland Paris
» Maléfique
» [EST] La Belle au bois dormant - Blu Ray 50e anniversaire - Neuf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Redor :: Centre :: Alentours du Temple de Dragon :: Temple de Dragon-