AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 18:54:01

Remué par une main gantée qui le traitait comme un vieux vin à examiner, du rhum dansait dans un verre sans prétention. Son dégustateur, nonchalamment assis sur le bureau des quartiers du capitaine, avait le regard figé devant lui et l'air pensif. Quand arriverait-il donc à la limite séparant le désert de lumière du centre Nieb ? Son regard dévia un instant vers le corps du capitaine à ses pieds. Difficile à dire. Les pouvoirs de la Materia de Sang lui auraient permis de simplement se téléporter jusqu'à sa destination. Mais enfin, il avait vu le navire, avait dîné avec l'équipage, et il ne lui en avait pas fallu plus pour se convaincre d'une petite croisade improvisée ! A présent, les vagues de sang conduisaient habillement le navire dans la direction de sa destination, et elles étaient incroyablement fortes et rapides. Alucard ne s'y connaissait pas tant en expédition maritime, quoi qu'il ait assez souvent voyagé. Combien de temps encore ? Une heure ? Moins ? Bah, qu'importait. N'avait-il pas plus d'une vie devant lui ?

Rendu somnolant par l’appétit déraisonnable dont il venait de faire preuve, le vampire se laissa léviter jusqu'au lit du capitaine, où il s'allongea, bras croisés derrière la tête, pour fermer les yeux un instant. Il ne fallut pas longtemps avant que les voix d'un souvenir émergent dans son esprit.

-" ...ginais que ce serait plus aisé que de voler l'écaille d'un dragon éveillé. Mais l'endroit n'est pas seulement gardé par de simples défenseurs: des paladins protègent le sanctuaire du dragon ! Que voulais-tu que je fasse, seul contre des fanatiques ?

- Des paladins... Et depuis tant de siècles ? Peut-être bien que ce dragon est véritablement sacré... L'on ne se donnerait pas tant de mal pour défendre le prix d'or des écailles, mais le sang d'une telle créature... Sais-tu que le sang sacré détient la puissance de la plus divine des reliques ?"

Puis, le souvenir qu'il avait lu dans le sang d'une de ses victimes se tût, faisant place au rêve d'un sommeil à ses débuts. Dans ses songes, il se voyait plonger son épée dans le corps du dragon, ressortir l'arme rouge d'un sang divin, et la plonger à nouveau dans le corps, mais le dragon s'était changé en une jolie femme qui découvrit les crocs sous le coup. Lorsque le navire s'immobilisa, Alucard se réveilla. Il était arrivé aux abords du Désert de Lumière.

Laissant leur navire aux marins exsangues, il quitta les quartiers du capitaine et sauta dans la mer de sang. Ou plus exactement, sur la mer de sang, puisque celle-ci se rendit solide sous ses bottes, alors qu'il marchait calmement sous le clair de lune. Ce n'est qu'une fois arrivé sur terre qu'il accéléra le pas, rappelé par le ciel de l'approche de l'aube qui bientôt viendrait épuiser son énergie et ses pouvoirs. Comme prévu, il dépassa le désert juste à temps pour fuir le lever du soleil. Ce fut à Cladd qu'il s'arrêta pour se reposer jusqu'à la prochaine nuit. Ne tenant pas à attirer l'attention, il se contenta de "persuader" le propriétaire d'une maison très humble de l'héberger, et ne s'abreuva que de la famille en attendant de pouvoir reprendre son périple. Le reste de son trajet suivit le même déroulement paisible et discret durant les deux jours qu'il dura.

Paré de rouge et d'or, le temple de dragon avait fière allure. La peinture, l'architecture, la sculpture parfaite du dragon sur son sommet... Alucard n'en avait rien à faire. Tout à sa quête du dragon, il balayait l'endroit d'un regard indifférent. Peu plausible que le gros reptile fasse sa sieste au beau milieu du sanctuaire. Alors, plus probablement... Le vampire prit la direction de la grotte qui semblait faire partie du temple, mais à peine s'en approcha-t-il qu'il dût s'arrêter devant l'entrée.


Dernière édition par Alucard le Sam 11 Jan - 12:43:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 19:51:53


Ils étaient les moines chargés de protéger le sommeil du Dragon. Ces hommes et femmes avaient reçus un entraînement intensif, ils avaient tatoué sur leur peau leur serment. Certains devaient se concentrer sur le sommeil de la divinité, les autres étaient chargés à la protection de leurs camarades. Tous étaient habillés de la même tenue or et rouge et avaient chacun un bâton pour arme.

Ce qui semblait être une banale grotte abritait en fait des merveilleuses sculptures finement décorées et des marbrures sur lesquelles étaient gravées des runes qui luisaient d'une douce couleur bleutée. A l'intérieur, des rideaux carmins et dorés ajoutaient une touche de confort et une atmosphère feutrée au temple caché. La lumière était assurée par des flambeaux qui illuminaient d'une douce lueur tamisée les habitants des lieux. Sur les trois runes dessinées au sol, deux femmes et un homme étaient assit tout en tenant une position de méditation alors que quatre gardes se relayaient pour surveiller l'entrée du monument caché. Tout cela semblait avoir été construit autour de trois imposantes statues de dragons : l'une or, l'autre bleu et la dernière verte.

Lorsqu'Alucard s'approcha les deux gardes de l'entrée l'invitèrent gentiment, dans un premier temps,  à faire demi-tour car seules les personnes autorisées pouvaient entrer dans cette grotte ; il n'en faisait visiblement pas partie. Devant l'insistance de cet importun, les deux autres gardes vinrent lui intimer un peu plus de repartir sur ses pas alors que les trois derniers levèrent un regard courroucé sans pour autant se joindre au petit groupe.

- Nous sommes désolés étranger ! Mais c'est un endroit interdit, vous êtes ici dans le quartier des moines et nous sommes obligés de vous demander de vous en éloigner. Pour votre culture personnelle, nous ne sommes pas des paladins mais des moines... Si vous cherchez à priez, le temple se trouve un peu plus loin, si vous voulez que je vous accompagne...


Il invita le vampire à le suivre d'un geste de la main. Mais tous se doutaient que l'inconnu ne cherchait très certainement pas à prier dans le temple de Dragon... Pour preuve, les gardes avaient leurs mains crispées sur leur arme malgré leur sourire forcé.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:34:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:31:24

Les iris sang du vampire pétillaient d'amusement à la lueur des flambeaux de la grotte. Ils s'attardèrent un instant sur la plus jeune des femmes en méditation, puis revinrent se poser sur le garde qui lui avait proposé de l'accompagner.

- Je comprends... Fort bien, je vous suis donc.

L'air courtois, Alucard attendit que le garde ne fasse quelques pas avant de le suivre calmement. Moins de dix mètres plus loin, il s'arrêta cependant, comme pris d'une soudaine inspiration. Levant un index interrogatif, il se tourna vers son guide.

- Et si je me rase les cheveux moi aussi, vous me laisserez rentrer ?

Il répondit d'une expression boudeuse au garde, haussa finalement les épaules et soupira:

- Bon, tant pis.

A ces mots, il sortit son épée en un éclair et l'abattit vers son guide tandis que son pouvoir de lévitation projetait les trois gardes derrière lui les uns contre les autres. Pour le moment, il se concentrerait sur les quatre gardes, qui risquaient de fuir et de prévenir de son attaque. Les trois Maitres Zen du fond, il pouvait bien prendre son temps avec tant qu'ils ne tentaient pas l'entreprise idiote de s'échapper. Aucun d'entre eux n'en ressortirait. Il ne devait y avoir aucun survivant pour témoigner de cet assaut, et il y veillerait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:45:14


Aux paroles du chevalier de sang, le moine soupira de soulagement. L'inconnu avait dû braver les interdits pour se donner un genre mais n'avait pas l'air d'en vouloir véritablement pas au dragon. Il afficha alors un léger sourire lorsque le vampire le suivit sans opposer aucune résistance. Mais ce soulagement n'était pas partagé par tous. Une des demoiselles, celle sur laquelle le regard carmin c'était posé, sentait que la courtoisie du nouvel arrivant n'était qu'une façade. Cependant elle ne pu rien dire, ayant réservé sa voix au psaume du scellement. Elle avait un rôle et devait s'y tenir sous peine de lourdes conséquences...

Revenons maintenant à Alucard et son escorte. Le petit groupe de cinq personnes avança doucement d'une dizaine de mètres avant qu'une interruption vienne ralentir leur avancé. Le vampire avait osé se moquer d'eux en critiquant ouvertement leur uniforme, enfin leur coupe de cheveux...

- Comment osez-vous tenir de tels propos? Devenir moine du temple de Dragon est un privilège donné uniquement à ceux qui réussissent le long entrainement nécessaire! Ce n'est pas qu...


Il ne put jamais terminé sa phrase car le pauvre venait de se faire embrocher par l'épée d'Alucard alors que les autres gardes furent projeter un peu plus loin. Celui qui avait reçu le coup fatal regarda l'acier rougit par son propre sang mais utilisa ses dernières forces pour retenir l'arme. Il attrape l'épée avec ses deux mains et resserra sa poigne tout en maudissant son assassin, fixant de son regard lointain celui rouge sang du brun meurtrier.

Le plus jeune se releva alors et fonça tête baissée vers l'adversaire pour tenter de le maitriser. Ses ainés lui crièrent de s'arrêter néanmoins mais peine perdue la colère guidait ses gestes... Résignés, ils reprirent alors leurs armes en mains et décidèrent de faire quelques cercles autour de leur adversaire, histoire de trouver le moindre point faible de l'étranger. Pendant ce temps le benjamin, ayant perdu définitivement son sang froid, se retrouvait à donner le plus de coups possibles. Il voulait par cette manœuvre faire tomber son adversaire sous un déluge de coups.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:35:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:46:36

Les propos de son guide ennuyèrent Alucard avant même qu'il ne les termine: son épée seule rendit de l'intérêt à l'humain moralisateur. Alors, contre toute attente, celui-ci retint la lame dans ses mains, sous le regard surpris du vampire. L'étonnement fit bientôt place à l'amusement, ainsi qu'à une pointe d'admiration: Alucard dévisagea sa victime avec une curiosité vorace tandis qu'elle le maudissait jusque dans son agonie. Mais bientôt, un moine téméraire interrompit sa contemplation jubilatoire en s'élançant droit sur lui. Il fit lâcher son épée au mourant d'un coup de pied à l'estomac qui l'envoya dépérir plus loin, et contra l'arme du jeune fou. L'entrechoc des armes fit gicler sur leur visage de petites gerbes du sang maculant son épée. Le vampire sourit à la vue de l'état de fureur de son adversaire, rougi par le sang de son collègue.

Échangeant les coups, tous deux s'affrontèrent: Alucard calme et souriant, le moine déchaîné par la colère. Mais l'assurance du non-mort fut sévèrement punie par la frappe d'un garde, qui le transperça par derrière, et permit que le jeunot le taillade également. La danse des deux duellistes cessa immédiatement, et le sourire du vampire s'évanouit sous une expression de surprise. Un silence cérémonieux s'abattit alors qu'il tombait à genoux et semblait tenter de puiser dans ses dernières forces pour ne pas s'effondrer complètement. Mais lorsqu'il eut suffisamment fait profiter les gardes de l'illusion d'une fin heureuse, il s'autorisa un petit ricanement qui rappela la tension. Alors, il se releva si vite que le mouvement fut à peine perceptible, et frappa à son tour. Le plus jeune fut décapité dans l’enchaînement, et ce n'est que lorsque sa tête tomba que ses aînés eurent le temps de réagir à la survie du vampire. Les plaies béantes de celui-ci, dont il avait feint de souffrir l'instant d'avant, se refermaient à vue d'oeil alors qu'il les affrontait. Mais très vite, Alucard se lassa de leur petit jeu et, soudain pressé de trouver le dragon, il déclencha son don d'hémarcation: faisant apparaître du sang directement dans leur yeux, il profita de la surprise de l'effet pour... trancher dans le vif des sujets. Libéré de ses pourfendeurs, il leva enfin les yeux vers les trois moines en méditation. Il se dirigea alors lentement vers eux, goguenard.

- Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal; car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton, ce sont eux qui me consolent...

Il aurait volontiers psalmodié avec eux les mêmes vers, mais il ne connaissait malheureusement que des versets chrétiens, et rien des prières qu'eux récitaient. Mais il n'eut pas besoin de connaitre plus, car les trois humains s'étaient interrompus. L'homme et l'une des femmes se relevèrent en précipitation et coururent vers la sortie de la grotte, alors que la demoiselle qu'il avait détaillée du regard se tenait prête à lui faire face. Un sourire admiratif complimenta sa bravoure. Il lui tourna le dos aussitôt après pour se jeter sur la fuyarde. Lui attrapant le bras, il l'attira brutalement à lui et plongea les crocs dans sa gorge. L'homme qui s'en allait dû quant à lui s'arrêter, surpris par une insupportable douleur que le vampire lui faisait subir par une attaque du pouvoir de Souffre Sang. Craignant toutefois qu'il ne se relève, Alucard abrégea sa petite dégustation et balança à terre le corps de la femme. L'artère carotide était tranchée, elle ne s'en relèverait pas. Il put alors se consacrer à l'homme: en une seconde, il le rejoignit et lui brisa la nuque d'un simple et léger mouvement de bras, presque en douceur. La meurtre des deux gens n'avait, en tout et pour tout, pas duré plus d'une douzaine de secondes.

Alucard se donna le temps d'observer la dernière survivante. Avait-elle compris qu'essayer de fuir lui vaudrait une mort instantanée, ou bien était-ce le courage et la fierté qui l'avaient retenue ici, n'attendant plus que son ennemi pour combattre ? Quoi qu'il en fut, il admirait le geste, vraiment. Sans faire le moindre mouvement agressif, il lui adressa un sourire charmeur. Il devait avoir perdu de son charisme durant ces années de réclusion, car la demoiselle y répondit par une attaque au bâton. Rangeant son épée dans son fourreau, Alucard, se contenta d'esquiver chacune de ses attaques, avec un petit air aimable. Au bout d'un moment, il enveloppa tout le bâton de sang, et enchaina avec une lévitation sanguine qui tira l'arme des mains de la femme. Il fondit alors sur elle, lui attrapa le col pour la soulever d'une main, et l'approcha tout près de lui. Enfin, il mordit sa gorge et suça le sang dont il s'abreuvait petit à petit des souvenirs. A grandes gorgées, il dérobait à sa victime toutes ses connaissances au sujet du dragon, toutes les informations qu'elle avait en elle et que son sang lui livrait, dont son sang l'imprégnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:48:13


Les souvenirs de la jeune femme, dernière victime du carnage ne lui apprirent pas énormément grand chose. Il put voir que la jeune femme nourrissait quelques sentiments pour l'un des moines qu'il avait tué un peu plus tôt: celui qui avait tenté de retenir l'épée du vampire. Il eut aussi le droit au discours soporifique de leur mentor lorsqu'ils devinrent la nouvelle garde du dragon. Ensuite tout fut noir, comme si l'esprit de la demoiselle était trop occupé. Jusqu'à ce qu'elle put le voir malgré ses yeux fermés. Lui le dragon endormi... La corde qui le liait à son esprit, qui partait de la base de son sceau pour se diriger vers la forme lumineuse.

La créature en question était un magnifique dragon doré, ses écailles changeaient de reflets au fur et à mesure de sa lente respiration paisible. L'imposant animal surnaturel était en train de dormir, et trois cordes le reliait à trois personnes: les moines qui étaient en train de psalmodier. Un chant s'élevait alors dans la pièce, comme la berceuse d'une baleine. Les bruits du dragon étaient apaisant mais aussi emplis d'une profonde mélancolie. L'énorme créature releva alors la tête et ouvrit ses deux yeux, un regard azuré et or rencontra celui brun de la moine puis les paupières se refermèrent et la tête retomba alors que les filaments brillèrent un peu plus fort. Puis il y eu l'intervention du vampire, là tout n'était plus que rage surtout lorsque l'homme qui faisait battre son cœur fini embroché devant son adversaire. Désespoir, résignation et colère. Un à un ses amis tombèrent devant ses yeux mais elle ne bougea pas. Elle accomplirait sa tâche jusqu'au bout! Une violente douleur lui parvint alors que les crocs s'enfoncèrent dans sa chair puis plus rien... Le froid la gagna et une nouvelle fois le chant du dragon parvint à ses oreilles alors que celui pour qui son cœur battait lui tendait la main, souriant. Elle sourit alors à son tour alors que le froid enveloppait son enveloppe. Puis tout devint blanc...

Les sceaux au sol s’éteignirent alors un à un, en même temps que les forces vitales quittaient les moines puis il y eu un grand silence pesant. Jusqu'à ce qu'un craquement finisse par se faire entendre de l'une des trois statues de dragons. Celle du milieu était en train de se fissurer et dans un grand bruit de fracas, fini par exploser de l'intérieur. A ce moment une silhouette fine se mit alors à tomber au sol au milieu du tas de gravas.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:36:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:49:27

Un petit sourire rêveur aux lèvres, Alucard, les paupières closes, éloigna lentement ses lèvres du cou de la jeune femme, tel un amant après un tendre baiser. Encore imprégné des émotions lues dans son sang, il tapota de sa main libre la tête de sa victime, puis la relâcha de l'autre main, laissant le corps heurter le sol sans douceur. Les souvenirs pris à la moine ne lui avaient pas vraiment fourni les indications espérées pour trouver le lieu exact où reposait le dragon, ni pour le prévenir d'éventuels enchantements qui le protégeraient. Ce qu'il avait en revanche appris, et était intéressant sans être utile, c'était que le dragon en question était l'un de ces grands dragons d'or. Quelle douce ironie... Il y a des siècles de cela, le premier roi chrétien des Dracula avait survécu grâce au sang d'un dragon d'or, et aujourd'hui, le dernier roi Dracula vengerait sa mort grâce au sang de cette même espèce de dragon.

Au sol, les sceaux s'étaient éteints, et Alucard voulut s'avancer vers le fond de la grotte pour y chercher un chemin dérobé lorsqu'un bruit étrange le fit se retourner. La statue d'or se brisait. S'il n'était mort, il aurait sûrement eu le coeur battant en l'instant, car il devinait que ce qui sortirait de ce dragon d'or ne pourrait être qu'un... une petite elfe blonde ??! Une expression de surprise consternée fit grimacer le pauvre vampire. La déception passée, son visage s'adoucit. Après tout, elle ferait une charmante guide. Consentante ou non d'ailleurs: si elle refusait de parler, son sang, lui, n'aurait aucun secret pour le non-mort. A cette pensée, il retint un nouveau sourire. Blonde et seulement vêtue d'un fin tissu, il valait mieux pour l'elfe qu'elle se montre bavarde, ou son sang pourrait bien ne pas être la seule chose qu'il lui prendrait cette nuit.

Alors que la pucelle ouvrait de jolis yeux égarés, Alucard s'accroupit près d'elle et lui adressa un sourire qui put passer pour plein de bonté. Le ton suave, il la salua, et son haleine embauma l'air d'un parfum de sang frais.

- Bonsoir.

L'air était chaleureux et bienveillant, et la voix était douce, mais la menace imprégnait toute sa personne. Ses yeux brillaient d'un éclat malsain, son calme excessif contrastait au beau milieu de la scène de massacre, et la façon dont il écarta une mèche de cheveux des yeux de l'elfe exprimait une familiarité dérangeante.

- Sais-tu où je puis trouver le dragon d'or endormi ? Son réveil ne devrait pas tarder, et j'aimerais lui faire bon accueil... Mais attends un peu avant de me répondre!

Soudain, il prit l'elfe par les épaules et l'adossa contre un mur de la grotte, afin de lui faire admirer le spectacle de sang qui s'offrait à leurs yeux. Puis, il pointa du doigt les moines uns à uns.

- Lui, il n'a pas voulu me le dire... Lui non plus... Celui-là aussi n'était pas très gentil... Et la jeune demoiselle la-bas, elle était pas bien bavarde...

Le visage tourné vers la belle aux cheveux blonds, il conclut posément.

- Je t'écoute, à présent. Que peux-tu me dire du dragon d'or de cette grotte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:54:37



Crac fait son cercueil de cristal autour de lui.

Après un long repos voilà qu'il sortait de ses rêves mais il ne comprenait pas pourquoi. Il avait été condamné à un repos éternel pour préservé la paix dans ce beau monde calyptien. Une longue chute et un arrêt brisque sur le sol. Ouille! Que revenir à la réalité était douloureux. Ses poumons s'emplissant d'air de nouveau aussi lui déchirait son corps. Tout dans cette "renaissance" le faisait souffrir. Oui il avait mal mais il ne laissait presque rien transparaître. Lui. Le prince déchu au royaume englouti. Pour mieux comprendre ses réactions, nous allons replonger dans son passé. Sinistre passé qu'il aurait voulu oublié...

Crac font les éclats dorés volant autour de lui.

Il avait vu de ses yeux beaucoup de sang versé dans une guerre fratricide. Perdant à tour de rôle famille, amis et enfin royaume. Cette affreuse bataille portait le nom de "Grand Purge". Elle était connu des calyptiens car elle avait presque décimé les dragons natifs de Calypta. À cause de la famille à sa tête. À cause de la glorieuse famille royale dorée! Quelle douce ironie que de savoir qu'on est la perte de ceux qu'on a choisi de protéger, n'est-il pas ?

Crac font les armures des soldats autour de lui.

Oui il avait été fou de croire que son trône lui serait rendu aussi facilement ! Il avait rallié bon nombre de dragons à lui mais un nombre tout aussi impressionnant lui préférait son oncle et l'ardeur des résolutions firent que ces nobles créatures n'acceptèrent nullement la reddition, lui préférant la mort. Lui et la folie de son oncle avaient amener leur peuple au massacre. Il avait alors pourchassé Amethyst jusqu'à la banquise septentrionale et avait réussi à le faire tomber mais dans un élan de générosité, il avait épargné cette misérable créature, lui préférant un enfermement jusqu'à la fin des temps.

Crac font les roches autour de lui.

Il s'était alors rendu dans ce village et les moines d'un petit temple avaient alors proposé de l'aider dans sa quête de scellement. On enferma le Fléau Noir dans les profondeurs d'une Nécropole et on ordonna à ses êtres de garder le sarcophage. Le prince doré quand à lui utilisa ses dernières forces pour sceller l'esprit de son oncle avec l'aide de trois moines. Mais ce geste demanda tellement d'efforts qu'il tomba dans un profond sommeil. Les années passèrent. Les gardiens changèrent. Lorsqu'il manquait de se réveiller, les sceaux étaient redoublés. C'est à ce moment-là qu'il la vit, la petite brune qui semblait elle aussi emplie d'une profonde mélancolie. Il chanta alors pour elle mais sous sa forme animale, cela donnait plus l'impression d'un chant de baleine. Puis il se rendormit une nouvelle fois.

Crac font les choses qui se rompent autour de lui.

Il se remémorait ce jour-là des bribes de son passé et notamment la berceuse que sa mère lui chantait quand il était tout petit. Un chant triste et doux à la fois. Étrange ce soudain souvenir, peut-être était-ce dû aux vies qui s’éteignaient autour de lui. Il reconnu alors parmi les disparitions la jeune demoiselle pour qui il avait chanté quelques année auparavant. Elle était mourante. Cette mélodie, il lui chanta une nouvelle fois et elle s’éteignit ainsi, calme et un petit sourire sur ses lèvres. Aussitôt son cœur se mit à se serrer alors qu'une question tournait dans sa tête : Pourquoi ?

Crac font ses sentiments qui lui brisent le cœur.

S'ensuivit une chute dans le vide. Pourquoi ? Son cœur se serra alors que la douleur le transperça de part en part. Il s'écrasa au sol tout en essayant de se rattraper du mieux qu'il put. Le souffle erratique, il releva alors la tête pour plonger son regard dans un autre.

- Pourquoi ?

Fut tout ce qu'il pu prononcer à cette personne qu'il ne connaissait pas. Il n'entendait pas vraiment ce qu'il disait mais ne comprenait pas pourquoi l'inconnu lui redressa une mèche. Pourquoi l'odeur du sang lui emplissait les narines ? Pourquoi une présence menaçante se faisait sentir ? Il fut alors poussé en arrière jusqu'à rencontrer la pierre. Ouille... Il ferma l'un de ses yeux sous la douleur alors que l'inconnu lui fit part de ses massacres. Alors le coupable se trouvait devant lui et semblait fier de ses faits. Une rage folle grandit en lui, une lueur de défit passa dans les iris du dragon.

Crac font les morceaux s'écrasant au sol.

Il plongea alors son regard hautain vers l'assassin en armure et ne dit rien pendant quelques temps puis fini par ouvrir sa bouche et un murmure s'échappa de ses lèvres.

- Si c'est pour lui voler une écaille, Sachez que j'étais là avant vous sur le coup !

Alors un sourire se dessina sur ses lèvres. Oui il allait lui faire payer pour ces meurtres...


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:40:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:55:10

Les battements de cœur accélérés de l'elfe criaient au vampire un flot d'émotions trop violent pour qu'il sache vraiment les interpréter. Surprise, égarement, fureur, résolution... Il avait cru lire un peu de toutes ces humeurs, mais elles avaient succédé les unes aux autres si rapidement qu'il n'était sûr de rien. "Pourquoi ?", avait-elle d'abord demandé. Pourquoi se trouvait-elle ici ? Pourquoi ce massacre ? Pourquoi était-elle à moitié nue ? Sa question était trop imprécise, il ne la comprenait pas, mais elle indiquait au moins que l'elfe ne paraissait pas savoir plus que lui ce qu'elle pouvait bien avoir fichu à l'intérieur de cette statue d'où elle venait d'être libérée. Était-elle une mage destinée à protéger le lieu dans le cas où les sceaux se briseraient ? Elle était liée au dragon, elle ne pouvait que l'être, puisqu'elle s'était trouvée dans sa statue ! Et la coïncidence de sa libération au moment où les sceaux se brisaient serait trop belle pour ne pas s'expliquer par un sens plus profond. Mais de quelle nature était ce lien, ça, la demoiselle elle-même semblait bien incapable de l'expliquer !

Elle lui répondit enfin, et lorsqu'elle le fit, sa réponse dessina une drôle d'expression d'étonnement sur le visage du vampire, dont les yeux s'écarquillèrent. Et puis ses traits figés reprirent une consistance, tracèrent une fossette au coin de sa bouche souriante, plissèrent ses yeux en un air malicieux, avant qu'un rire soudain et hilare ne déforme tout ce portrait. L'éclat se tarit après un long moment, et le vampire répliqua à sa petite elfe.

- Effectivement, tu dois avoir une large avance sur mes projets: depuis combien de temps étais-tu dissimulée dans cette statue ? Depuis sa création ? Cela expliquerait qu'il ne reste rien de tes vêtements !

Voler une écaille de dragon sacré, cette petite elfe frêle et délicate ! La défense était si malhabile que c'en était comique.

- Qui es-tu, et que fais-tu ici ?

Allait-elle s'enfoncer dans son mensonge ? Elle avait bien le visage assez joli pour qu'il feigne de la croire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:58:53


Après le tour du vampire, se fut à celui du faux elfe d'écarquiller les yeux. Il baissa alors son regard sur son manque effectif de vêtement et dans un excès de pudeur cacha le plus de peau possible... même si cela se réalisa une tâche bien ardue compte tenu du fait que le tissu qu'on lui avait laissé pour son probable réveil n'était pas bien grand. Il réussi néanmoins à s'en faire une pseudo-tunique de style romaine en l'enroulant autour de son corps. Au moins cela cachait le thorax et l'abdomen mais s'arrêtait à son plus grand damne bien haut au niveau de cuisses.

Bon ils étaient entre hommes et cela ne devait pas le gêner, mais tout de même il ne pouvait pas trop supporter le fait d'être exposé de la sorte, lui qui était habitué à parader en costume et richement vêtu. L'autre point positif était qu'il avait cru son mensonge ou du moins le feignait. Il voulu en être sur et tenta d'utiliser son sort "Détection du mal" mais il remarqua à son plus grand damne qu'il n'avait plus assez de puissance magique pour tenter un tel sort... Merde!

Il se mordit alors la lèvre inférieure jusqu'au sang tout en évitant le regard carmin qui le mettait vraiment mal à l'aise. Il regarda alors l'un des flambeaux brûler et son regard se perdit dans les flammes dansantes. Le voilà qui était pas mal désarmé et il n'avait pas encore réussi à déclencher son sort calyptien... Il était vraiment mal. Il décida enfin à répondre au vampire, un long silence risquait de devenir suspicieux. Sans regarder son interlocuteur il lui répondit de son ton désinvolte.

- Je pense que mes origines elfiques ne sont plus à remettre en question... Mon nom? Gabriel même si je pense que cela ne vous servira pas à grand chose... Et je l'ai fortement fait sous-entendre: je suis là pour une écaille de dragon. Savez-vous au moins combien vaut pareille petite beauté?

Un petit sourire désinvolte narguait le vampire. Oui il jouerai les guides, l'espace de quelques instants il allait faire croire qu'on pouvait aussi aisément le manipuler. Il détestait les grosses brutes et celle-là allait payer... Il attendit alors que le vampire décide de relâcher son emprise sur lui. Vraiment quel étrange spécimen peut coutumier des espaces personnels. S'il était fou, il penserait que le monsieur n'avait pas que des idées très pures à son sujet.

- Par contre il serait de bon ton de vous présentez maintenant! Que je ne sois pas seul à discuter avec un inconnu.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:41:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 20:59:57

Le rythme cardiaque de la petite comédienne battait les notes du mensonge, et sa musique amusait Alucard. Quelle audace ?! Quelle folie pouvait bien donner à une proie si fragile la volonté de le défier ? La bêtise, sûrement. Cette elfe le prenait de toute évidence pour un simple d'esprit. Ainsi, elle le pensait assez sot pour croire qu'une elfe viendrait se faufiler nue dans une statue pour voler une écaille d'un dragon ? Bon, soit, imaginons un instant que ses fantasmes prenaient vie et qu'effectivement, de jolies pucelles innocentes se prenaient l'envie de se cacher nues sur un lieu qu'il venait explorer, et ce afin de commettre un crime en parfait désaccord avec les principes de leur race... Non. Même en songe, la crédibilité de cette histoire était risible. Il faudrait pourtant bien qu'il se trouve les moyens de paraître y croire, à ces absurdités !

- Gabrielle...

Dit-il d'un ton pensif. Puis, il inclina la tête et se releva, avant de tendre une main galante à la demoiselle pour l'aider à faire de même. Il attendit qu'elle se redresse, et poursuivit:

- Je m'appelle Alucard. Et je t'accompagnerai dans ta quête, mon amie, puisque tes intentions sont louables. Ma soif de sang est apaisée, et je ne me vois pas d'autres projets plus distrayants que ta compagnie. N'aies crainte: j'ignore en effet ce que vaut "pareille beauté", l'argent n'est pas dans mes intérêts. Ton trésor d'écailles t'appartiendra, pourvu que tu acceptes seulement ma présence dans ton aventure. Alors, que dis-tu de cette association que je te propose ?

L’appétit meurtrier du vampire s'était tari, et cela s'en ressentait. Dans son expression moins avide, dans son ton devenu plus sérieux, et jusque dans ses mouvements plus spontanés, plus détendus. Alucard n'avait pas besoin de prétendre à ce pacifisme soudain: les manigances de l'elfe l'intriguaient, et il n'attendait plus que de découvrir les fourbes surprises qu'elle lui réservait. Il en était presque sûr, la demoiselle était liée à la protection du site. Pourquoi sinon s'y serait-elle cachée, se serait-elle désespérée du massacre des moines comme il sentait qu'elle l'avait fait à sa vue, et lui aurait-elle menti de la sorte ? Elle ne pouvait que désirer l'attirer dans un piège. Eh bien ! La jolie créature méritait certainement qu'il se laisse docilement berner. Le vampire, bien curieux des périls que l'elfe voulait lui faire courir, l'observait d'un air avide alors qu'il attendait sa réponse, impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 21:03:42


Le fait que l'homme en armure soupire son nom lui donna froid dans le dos: il n'avait décidément pas l'habitude des nouveaux mœurs de cette époque. Lui, le dragon d'un autre temps. La surprise continua lorsque le vampire lui tendit une main. Une main fraternelle pour l'aider à se relever. Mais voilà ce geste n'effaçait en rien les atrocités qu'il avait commit en ce lieu. Il accepta néanmoins cette main tendue et se releva. Le dragon épousseta ce qui lui servait de vêtement avant de jeter de rapides coups d’œil vers les appartements des moines. Il pourrait trouver quelques chose d'autre susceptible de pouvoir le couvrir mieux que ce qu'il avait déjà. Il ne se sentait vraiment pas à l'aise dans pareille tenue. C'est à ce moment là que l'inconnu décida enfin de se présenter. L'elfe l'écouta alors attentivement. Au moins il n'allait pas finir comme les pauvres gardes gisant là-bas.

- Parfait alors tout est clair entre nous. Vous ferez mon garde du corps et moi je trouverais cette écaille! Marché conclu! Par contre, excusez-moi deux petites secondes, le temps que je trouve de quoi me couvrir...

Il n'attendit pas la réponse du brun puis commença à se diriger vers les quartiers des moines et fouilla dans tous les tiroirs. Son premier objectif: trouver de quoi s'habiller un peu plus chaudement parce que là... il avait tout de même un peu froid. Il tenta à plusieurs de faire apparaitre dans ses mains une petite boule de lumière afin de se réchauffer mais il n'avait toujours pas assez de magie en lui. Peste soit de cette horrible malédiction qui l'obligeait à essuyer mauvaises surprises sur mauvaises surprises. Il finit par trouver un pantalon ample. Identique à ceux des défunts protecteurs. Il s'en accommoda et l'enfila à une vitesse proche de l'éclair. Il rejoignit alors le vampire qu'il avait laissé pour se focaliser sur sa tache et d'un ton désinvolte lui fit comprendre que la tâche commençait.

- Je pense que la bête doit se terrer un peu plus en profondeur. Les statues ne sont ni plus ni moins que les pauvres âmes enfermées... J'ai apprit cela à mes dépends... Donc si vous voulez perdre votre temps à chercher, libre à vous...

Il attrapa alors une torche éteinte et l'alluma avec l'aide des grands flambeaux et s'engouffra vers une petite porte à moitié cachée par les imposants rideaux or et rouge. Il accrocha son regard sur ces tentures quelques temps, se demandant comment deux couleurs aussi éloignées pouvaient aussi bien se marier ensemble. L'or qui est la couleur de la royauté mais aussi du sacré, et le rouge couleur de sang et de mort. Il chassa ces idées de sa tête et appuya la porte... qui refusa de s'ouvrir. Il réitéra alors son effort mais rien de ne passa, pour sur le blondinet fit croire qu'il n'arrivait pas à faire céder le bois. Se faire croire plus faible qu'il n'était.

- Monsieur Alucard, je crois que je vais avoir besoin de vos services plus tôt que prévu. Hahaha!

Rigola-t-il tout en se grattant l'arrière du crâne. Il s'écarta néanmoins pour laisser à son garde du corps l'espace suffisant pour s'atteler à la tâche. Quand à lui, il préféra aller s'asseoir non loin d'un flambeaux tout en tenant la torche pour les éclairer.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:41:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 21:03:57

- Tout est clair entre nous, oui.

Approuva Alucard en contenant à grand-peine un sourire moqueur tandis que la jolie menteuse filait se changer. Son regard la suivit, avide, mais il ne la rejoignit pas. Il attendit patiemment son retour, seulement attentif aux battements de son cœur, dont il surveillait le bruit. Mais le son ne s'éloigna pas, l'elfe ne cherchait pas à fuir. Elle revint peu après, habillée d'un pantalon emprunté aux moines. Ainsi parée, elle avait un petit air de garçon manqué qui lui allait plutôt bien. Comme elle reprenait son jeu de comédienne, il reprit son nouveau rôle de garde du corps et répliqua :

- Je te l'ai dit: je ne désire rien d'autre que de perdre mon temps auprès de toi pour le moment. Je ne veux pas chercher ailleurs que dans la direction qui te paraîtra la bonne. Ce qui m’intéresse, c'est de voir comment une créature aussi délicate que toi projette de voler une écaille à un gigantesque monstre ailé. Car la bête est réveillée je pense, à présent que les moines n'ont pu converser l'empire de l'enchantement sur son esprit. Et n'as ni arme, ni...

Il jaugea d'un œil critique la pauvre frêle silhouette qui poussait en vain une porte apparemment trop lourde pour ses faibles bras.

- Force...

Alucard avait déjà combattu auprès d'elfes par le passé, et si à cette époque il avait eu des préjugés méprisants pour la nature de cette espèce, ses doutes quant à leur capacité à guerroyer s'étaient très vite dissipés. Fouillant les souvenirs flous de son humanité, il eut un petit sourire. Les insultes qu'ils s'échangeaient la prêtresse elfe et lui avant et même pendant la guerre avaient bien failli conduire à un nouveau conflit, alors même qu'ils étaient supposés s'allier contre un tiers ennemi. Comme à chaque fois qu'il se laissait aller à se rappeler, le vampire revint avec amertume au moment présent, son expression légèrement assombrie. Il reporta son regard sur Gabrielle, et s'avança vers la porte. Était-elle réellement en état de faiblesse ou y avait-il un piège qui l'attendait derrière cette porte ?

Sans rien laisser paraître de sa curiosité, le vampire poussa la porte. Lorsqu'il la dépassa, rien de particulier ne se produisit, et il continua sa marche, de plus en plus intrigué. Mais c'était la surprise qui faisait le charme d'un présent, aussi s'appliqua-t-il à ne plus s'interroger sur la tromperie que lui réservait l'elfe. En attendant, il nourrît la conversation:

- Que comptes-tu faire du prix que tu retireras de cette écaille de dragon, Gaby ? Mis à part acheter des vêtements...

Le ton était désinvolte, mais Alucard écouta attentivement la réponse et guetta l'expression de l'elfe, dont il se demandait si elle saurait mieux mentir qu'elle ne l'avait fait jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 21 Déc - 21:06:27


Le vampire ouvrit la porte et rien ne se produit... Dommage. Le dragon cacha à grande peine son mécontentement et passa à son tour la porte. Notre charmant duo déboucha dans une nouvelle pièce mal éclairée, le blondinet avait vraiment bien fait de prendre une torche avec lui.  Il examina les murs en passant sa fine main dessus. Portant son regard dessus, il remarqua oh combien les années d'enfermement avaient eu raison de ses muscles d'autrefois. Il ferma alors le poing tout en le reportant sur sa poitrine. Il était carrément difficile de croire que l'être qu'il était devenu avait été autrefois un soldat, un combattant. Un tueur... A cette pensée son cœur se serra et il redoubla de cadence.

C'est à ce moment là que le vampire décida de poser une nouvelle question. Il lui en fut un peu reconnaissant. Mais rien qu'un tout petit peu hein! Ce n'était pas avec ce geste qu'il allait lui pardonner aussi facilement les meurtres commis un peu plus tôt. Sa vengeance était toujours d'actualité. Il écouta alors les paroles de son garde du corps auto-proclamé et un petit sourire énigmatique para ses lèvres alors qu'un index gracile se posa dessus.

- C'est un se-cret mon bon ami hahaha!

Sur ces bonnes paroles pleines de malices notre faux elfe s'avança plus gaiement. Puis un élément attira son attention. Un grand escalier en colimaçon semblant s'enfoncer dans les entrailles de la terre. Il fallait à tout prix aller visiter ça! Il se retourna alors vers le brun et d'un grand sourire annonça.

- Ça doit forcément être par là! Il n'y a aucun doute! Venez! Suivez-moi mon garde du corps hahaha!

Et voilà le blondinet en train de dévaler les marches sans attendre le vampire, l'obligeant à le suivre malgré les probables désaccords. Il s'arrêta sur l'une des marches, fixant la suivante d'un regard curieux. Le piège était trop visible. Même un gobelin ou une créature dépourvue d'intelligence l'aurait remarquée. Mais ça n'empêcha pas Mythril d'appuyer le pied dessus!Un petit déclic se fit entendre alors que s'échappait de sa bouche un léger "oups". Les marches disparurent alors pour laisser place à un gigantesque toboggan. Atterrissant sur ses fesses, se laissant glisser dans une rapide descente, notre ami laissa échapper des cris de joie.

- Excellent! Youpi! Encore!

A la fin une légère remontée fit voler les protagonistes qui finirent dans l'eau s'ils ne prenaient pas assez d'élan. Bien entendu le blond termina sa chute dans l'eau tout en rigolant de bon cœur.

- Je propose qu'on recommence hahaha! Que c'était bien amusant! N'est-ce pas mon bon ami?

Il se releva alors, complètement trempé. Bon, petit désavantage, maintenant ses vêtements collaient un petit peu... Boarf tan pis pensa-t-il en essorant ses longs cheveux mouillés. Il chercha alors son acolyte du regard, l'ayant perdu le temps de sa descente.

- Où est-ce vous êtes Lulu? Je ne vous vois plus! Youhou! Êtes-vous mort... encore une fois?

I lavait utilisé ce terme de Lulu pour se venger du Gaby de l'homme à la moustache. Mais son sourire s'effaça tout de même: c'était pas drôle de le perdre aussi facilement et pour tout avouer, il n'aimait pas se retrouver tout seul...


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:42:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Dim 22 Déc - 14:05:36

Un secret. Comme c'était commode ! Cette excuse satisfit plus la petite menteuse que son destinataire. Toute enjouée, elle lui donnait du "bon ami" avec un enthousiasme qu'il sentait sincère. Mais pas par affection. Comme lui, elle attendait sûrement avec impatience le moment où un piège se refermerait. Eh bien, au moins partageaient-ils tous deux un goût commun pour les surprises! L'elfe aimait donner, lui recevoir. Leur duo était un compromis parfait.

La belle lui adressa un sourire charmant; elle avait trouvé la direction à prendre. Y avait-il donc tant de chemins dans ce temple, qui justifient d'un tel entrain ? Alucard inspecta les lieux d'un regard. La voie vers laquelle filait la demoiselle était bien la seule. Haussant les épaules, le vampire songea que les imbéciles étaient décidément bien les plus heureux en ce monde.Il rejoignit l'elfe sans trop de hâte, pour la découvrir occupée à observer d'un air curieux la marche devant elle. La surface d'un piège grossier s'étendait sur la pierre. L'elfe appuya dessus. D'un pas de côté sur le mur, Alucard évita la toboggan et marcha paisiblement jusqu'au plafond, sur lequel il se mouvait avec la même élégance que sur terre. La gravité n'avait aucun effet sur lui, ni sur ses vêtements, qui suivaient simplement sa démarche assurée sans se laisser tirer vers le sol. Les cris de joie de l'elfe firent sourire le vieux vampire. Les vivants! Un rien les distrayait.

Lorsqu'il retrouva la petite elfe, celle-ci était vautrée dans l'eau et s'en gaussait. Tout au-dessus d'elle, il observait sa silhouette trempée. Cela avait bien valu la peine de se changer deux minutes plus tôt ! En réponse à son appel, il l'attira à lui sous une poussée de lévitation sanguine qui la renversa dans les terres pour l'amener à lui faire face, les pieds au plafond. L'enlaçant d'un bras contre lui, il relâcha l'emprise de son pouvoir: la demoiselle n'était plus retenue que par son étreinte.

- Je suis là.

Sourit-il en découvrant les crocs.

- Et j'apprécierais que tu n'écorches plus mon nom à l'avenir, l'amie.

Il retira son bras, et la gravité reprit ses droits sur la jolie silhouette trempée. Lui redescendit de façon plus distinguée, en suivant l'angle du plafond au mur, puis du mur au sol.

- Ce n'est pas que je sois contre un nouveau tour de manège, Gaby, mais le petit repos auquel j'ai soumis les gardes finira bientôt par se faire remarquer. Presse-toi, nous pourrions ne plus être seuls bien longtemps. As-tu une idée de la direction à prendre à présent ? C'est toi l'éclaireur.

La dernière phrase avait été prononcée sur un ton où perçait la moquerie, et accompagnée d'un geste de la main qui invitait à prendre la tête de leur duo. Il avait trouvé comique de se faire la victime des pièges du temple, mais l'elfe paraissait apprécier de les expérimenter encore plus que lui, et Alucard jugeait l'idée bonne. Que l'elfe subisse donc en premier les traquenards du temple, il y tomberait aussi si ces derniers s'avéraient attrayants. Reprenant sa marche, le vampire reprit également l'initiative de la discussion.

- Me diras-tu enfin depuis combien de temps tu étais enfermée dans cette statue, Gaby ? Ton humeur n'a pas été trop gâchée par ton châtiment, ni ton courage diminué. Je suis admiratif devant ta persévérance. L’appât du gain doit t'être plus cher qu'à quiconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Dim 22 Déc - 21:25:52


Après sa question, notre dragon fut très surpris de se voir se soulever du sol. Il n'avait pourtant aucun sort de lévitation et ses ailes n'avaient pas été sorties pour l'occasion. Il continua donc sa petite montée jusqu'à être retourné de telle sorte que ses pieds touche les parois du plafond de la grotte. S'ensuivit une  main plutôt baladeuse entourant sa taille. Là il commençait sérieusement à se poser des questions sur les orientations sexuelles de son vis-à-vis et avait peur pour son postérieur.

Le vampire fit comprendre son désaccord quand au petit surnom trouvé par le blondinet. Mais ce dernier s'en fichait royalement. S'il avait attendu le consentit de ses alliés. Il fit comprendre même que la menace ne lui faisait ni chaud ni froid d'une remarque quelque peu enfantine.

- Oh! Que vous avez de grandes dents!

Puis la gravité retrouva de nouveau ses droits et le voilà pour une nouvelle chute. Une nouvelle fois dans l'eau, le faux elfe se dirigea tranquillement à la nage vers les bords.

- Rhalala... Moi qui avait mis un certain temps pour essorer mes cheveux. Je vais devoir recommencer ma tâche depuis le début. Comme si nous avions assez de temps pour ce genre de choses...

Lança-t-il d'un ton désapprobateur. C'était là aussi une réponse à la dernière réplique du chevalier de sang. Il n'avaient certes pas le temps de s'attarder car une relève arriverait bien assez tôt. Il n'avait pas peur de se faire attraper par les moines. Après tout ils étaient censés le protéger. Ce qu'il craignait le plus était une nouvelle effusion de sang.

- Mon bon ami, si tu ne veux pas que j'écorche de nouveau ton nom, je te prierai d'en faire autant. Je me prénomme Gabriel, pas Gaby!

Recommençant à essorer ses vêtements et sa chevelure, le dragon prit moins de temps que la première fois et avança de nouveau.

- Comme si je savais en quelle année on se trouve. Au cas ou tu n'aurais pas remarqué, mon réveil est assez récent et je n'ai pas eu le plaisir de demander la date...

Une réplique pour en écarter une autre. Voilà que la question était renvoyée à Alucard et le dragon afficha un léger sourire. Puis une nouvelle difficulté se présenta à notre duo. La torche étant dans la main du dragon, elle avait connu le même sort et une fois éteinte elle a du mal à se rallumer. De plus, on pouvait largement remarquer que la pièce suivant était très sombre.

- Difficile de pouvoir guider dans les ténèbres mon bon ami! Je ne suis pas nyctalope que je sache... J'espère qu'un vampire l'est, sinon je crains fort que notre collaboration ne s'arrête plus tôt que prévu...

Il pointa du doigt la pièce en question qui effectivement n'était pas éclairée. Il avouait là aussi sa fausse appartenance à la race elfique car il était connu que ces êtres pouvaient largement voir dans le noir. A ce rappel, voilà que le dragon pâli. Il venait de se vendre lui-même, une fois de plus! Il se recula la plus possible de son garde du corps au cas où celui-ci n'ai l'idée de lui sauter à la gorge. Sa respiration et son cœur s'emballaient de plus en plus alors que le mur derrière lui se rapprochait au fur et à mesure de sa fuite.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:43:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Dim 22 Déc - 23:03:57

Alors qu'il n'avait prêté que peu d'attention aux répliques de l'elfe, le vampire se figea soudain à la réponse qu'elle lui donna au sujet de son... réveil. Un réveil au terme de longues années de sommeil, un réveil provoqué dès que l'enchantement des moines avait pris fin, et à l'intérieur de la statue du dragon d'or. Les yeux écarquillés d'incrédulité, Alucard se demandait avec stupeur comment, comment il avait pu se montrer si aveugle devant une telle évidence ? Fallait-il être sot, pour ignorer tous les signes réunis qui lui avaient crié la vérité sur l'identité du dragon ! Mais aussi... S'appliquant à se redonner un air impassible, il jeta un regard à l'elfe. Non. Au dragon. Mais cette créature n'avait rien d'un dragon ! Un guerrier noble et brave, il ne lui aurait pas fallu une seconde de réflexion pour l'assaillir dès son réveil. Mais une frêle princesse à demi-nue, qu'avait-elle du monstre reptilien qu'il s'était préparé à affronter ? Les légendes mentionnaient un dragon, non une dragonne ! Indécis, Alucard ne savait pas comment réagir au fait et n'avançait plus. Était-il encore possible de jouer la comédie ? En avait-il encore envie ?

Gabrielle régla elle-même le dilemme; démentant ses origines, elle réalisa, cette fois, la bêtise de sa révélation. Et se mit à reculer, le cœur battant si fort que le vampire n'en entendait plus que l'appel. Et ce n'était plus seulement le besoin de sang sacré qui exigeait qu'il attaque, mais l'instinct du prédateur que le mouvement de la proie faisait réagir. Un sourire carnassier déforma sa bouche.

- Oui... Les vampires ont une vue pareille à nul autre dans le noir.

Le ton doucereux du vampire et ses iris sang qui seules perçaient dans les ténèbres firent sonner l'affirmation comme une sentence de mort. Une gerbe d'eau s'éleva de l'endroit où il s'était élancé lorsqu'il fondit sur Gabrielle, son épée brandie. Le calme figé de l'instant précédent était bouleversé par un enchaînement de réactions violentes et éparses. Tandis que le vampire se précipitait sur sa proie, celle-ci était attirée vers lui par le sortilège de lévitation sanguine. Sur le corps de l'attaquant, une armure osseuse s'étendit; d'abord sur son torse, puis au niveau du cou jusqu'au sommet de son crâne pour former un terrible heaume blanc. Enfin, l'épée qui plongeait sur Gabrielle brilla d'un éclat rouge qui indiquait qu'elle s'emparerait des propriétés du sang de sa prochaine victime, car le sort de Volveine l'avait imprégnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Lun 23 Déc - 9:52:34


Il est des fois où l'on aurait préféré rester au fond de son lit douillet. Tendrement enlacé par la divinité du sommeil. Rester dans un doux monde de mensonges et de rêveries à imaginer de meilleures vies. Le problème pour notre héros, c'est qu'il n'était plus endormi. Loin de là. Il était même bien réveillé, à tenter d'échapper à un vampire redevenu tout d'un coup fou furieux.

Et pour ne pas améliorer les choses voilà que son œil droit se mit à lui faire terriblement mal. Le don de la divinité mineure du temps reprit son droit sur son organe. Il pouvait voir de nouveau toutes les attaques qui lui seraient portées quelques secondes avant. C'était assez pratique, mais comme pour la première fois où ce sort lui avait été jeté, une migraine fulgurante s'abattit sur son coté droit. Il appuya alors vivement sa main droite sur la partie meurtrie de son visage. Visage dont les traits étaient déformés par la douleur. Puis de reprit bien vite.

- Bouh en ce cas, ce n'est pas drôle de vouloir jouer avec toi à cache-cache dans le noir si tu y vois comme en plein jour! Tu triches mon bon ami!

Fit-il tout en enfonçant sa main non utilisée dans le marbre et de toutes ses forces. Main qu'il avait protégé en lui faisant prendre une apparence hybride. Ses écailles brillantes la protégeaient ainsi des dégâts subis en temps normal. Il prit quelques secondes pour se reposer, l'effort lui ayant beaucoup demandé en force. Puis il cingla son adversaire d'une remarque.

- En plus, quelle lâcheté que d'attaquer une créature tout juste sortie de son sommeil et désarmée qui plus est! Vraiment les codes de la chevalerie ne sont plus ce qu'ils étaient! De mon temps, ceux appartenant à cet ordre avaient un tant soit peu d'éducation.

Il envoya alors une faible boule de lumière en direction de son adversaire, libérant de ce fait la partie de son visage cachée, dévoilant un œil qui brillait d'une lueur bleutée. Cette manœuvre n'avait pas pour but de le blesser, du moins pas volontairement, mais de l'aveugler l'espace du flash. De toute façon il n'avait pas retrouvé assez de puissance magique ni de volonté de tuer pour renvoyer ce buveur de sang dans le monde des ombres. Il utilisa sa vitesse et sa grâce pour esquiver les assauts du vampire. Décidément quel adversaire entêté...

- Je te demanderai donc d'arrêter ces assauts incessants sur ma personne mon bon ami! Je ne suis pas du tout intéressé par les personnes qui portent la moustache!

Dit-il en affichant un sourire espiègle, décidément c'était plus fort que lui. Il fallait toujours qu'il fasse le con même lorsqu'il était dans une situation des plus délicates. Mais s'il fallait qu'il meurt, autant que ce soit le sourire aux lèvres non?

Il envoya alors un violent coup de pied transversal, visant le bassin de son adversaire. Première attaque destinée de la part de notre joyeux luron. Mais ce geste avait plus but de faire reculer le brun que de lui être néfaste. Mais s'il atteignait sa cible, ça allait piquer un tout petit peu car s'il feintait la faiblesse il y a quelques minutes à peine, là toute sa force surhumaine venait d'être mise à contribution. On pouvait aisément voir cela à l'appel d'air provoqué. Mythril en profita alors pour foncer tête baissée vers la pièce sombre, créant une fois de plus une petite boule de lumière de quelques secondes afin d'avoir un rapide topo de la pièce. Une fois dedans il se jeta au sol, glissant sur le marbre blanc et déclenchant une fois de plus un piège.

Il senti passer au dessus de sa tête un immense bélier. Si le vampire avait eu la très bonne idée de poursuivre sans réfléchir notre blond, ça allait là aussi piquer un petit peu. Le fuyard ne se laisserait pas transpercer aussi facilement! Il frappa une nouvelle fois le mécanisme assez fort pour qu'il ne s'arrête pas et continua son avancée, cette fois abaissé pour ne pas se prendre le bélier sur la margoulette. Il atteignit alors un escaliers qu'il s'empressa de gravir jusqu'à tomber sur une porte.


Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:43:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Mar 24 Déc - 14:25:34

Pour un vampire ancien, Alucard était capable d'une grande diversité d'émotions qui, même si elles intimidaient ou démontraient une personnalité dangereuse, lui conféraient un certain aspect proche de la nature humaine. Guidé par ses instincts les plus primaires, il n'en était à présent plus rien. Ne restait plus de lui qu'un monstre en chasse, insensible et impassible. La boule de lumière que lança la dragonne le ralentit à peine; d'un mouvement de bras, il protégea la petite partie de son visage que l'armure n'enveloppait pas. L'impact ne suffit pas à couper son élan, mais la lumière gêna brièvement sa vue. Tous ses autres sens lui indiquaient cependant la position exacte de sa proie, et il n'eut aucun mal à se repérer.

Proche de la dragonne, il fit enfin parler son épée, l'envoyant sans répit la menacer. L'épée faillit trancher sa jambe lorsqu'elle tenta un coup de pied, mais la manqua de peu. C'est alors que, en plein affrontement, alors que la lame du vampire dansait autour d'elle, la dragonne tenta contre toute attente de prendre la fuite, tournant le dos à son adversaire, se livrant à lui !! L'occasion était inattendue, mais ne se refusait pas. Alucard envoya un coup qui, s'il n'avait été interrompu, aurait eu de grandes chances de porter... Un appel, une sensation l'arrêta net, tout son être réclamé. Ailleurs. Sur l'île. Un importun à la recherche du mage de sang. La force de l'alerte l'avait dérouté, la dragonne était passée devant sa lame et fuyait.

Fou de rage et jurant mentalement de faire connaître toutes les formes de souffrance à la créature qui arpentait son domaine, Alucard s'élança de nouveau à la poursuite du petit reptile chétif. Un énorme bélier vint gêner son passage; d'un bond gigantesque, il évita l'obstacle et retomba sur son dessus. Courant sur tout le long du piège alors que celui-ci reculait pour frapper à nouveau, il en plongea au moment où il se balança au plus loin. Son saut l'amena juste derrière la dragonne, qui fuyait par les escaliers. Mais une porte bloquait son chemin. Le vampire utilisa alors son don d'hémarcation pour créer une immense surface de sang devant la dragonne, qui ne pouvait plus fuir dans cette direction à moins de la traverser. Les murs empêchaient une retraite latérale, et derrière, Alucard approchait l'arme au poing. Allié au sort d'hémarcation, le sort de reflet passager ouvrait sur la surface de sang un chemin jusqu'à un autre endroit, difficile à discerner.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage


Dernière édition par Alucard le Mar 24 Déc - 21:18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Mar 24 Déc - 19:00:43



Gravissant les marches jusqu'à tomber sur ce qui semblait être son échappatoire, le dragon voulu emprunter celle-ci pour se réfugier de la lame tant crainte. Mais jamais rien ne se passe comme on le souhaite, surtout lorsqu'on porte le nom de Mythril! Voilà que du sang se forma entre lui et son billet de sorti... Merde?

- Non vraiment là s'en est gênant d'être aussi tenace! J'espère que tu le sais mon bon ami.

Il se retourna alors vers le monstre qui avançait doucement vers lui. Fou! L'homme en face de notre chère tête blonde avait l'air d'un psychopathe en puissance en ce moment. L'arme en main ne fit rien pour le faire changer d'avis. Mythril fit la moue avant de reprendre un sourire. Il était foutu, c'était clair et net! Il avait assez fuit pour la journée. Reprenant son courage à deux mains... ou pattes, le voilà qu'il fit apparaitre sa carapace d'écailles sur ses deux bras. Puisque monsieur Alucard voulait de la castagne, il allait la lui donner avant de rendre l'âme.

Il était prêt, enfin plutôt résigné, à connaitre ses derniers instants en combattant. Quelle poisse qu'il doive mourir avant de s'être assuré d'avoir assez botté le cul de son oncle pour que ce dernier ne veuille plus jamais sortir de sa cellule. C'était là son seul regret. Puis il y eu un tremblement de terre. Toutes les pièces se mirent à trembler au dessus des têtes de nos adversaires mais aussi sous leurs pieds. S'ensuivit un hurlement qui aurait pu faire frémir plus d'un. Doublement merde! Les sceaux avaient tous été rompus par l'autre andouille en face de lui et voilà que les deux amis de Mythril se réveillaient eux aussi... et avaient dû voir son absence.

Triplement merde même car voilà que le tremblement fit perdre l'équilibre au faux elfe qui ne manqua pas de se vautrer lamentablement en arrière, plongeant ainsi dans le sort du vampire. Sa vision se brouilla, tout devint rouge et noir et Mythril fini même par fermer les yeux, transporté là où il ne savait pas trop.Puis quand tout sembla se calmer, il fini par ouvrir les yeux sur...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:44:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Mer 25 Déc - 20:21:58

Coincée. La petite proie n'avait plus de moyen de fuir, et elle l'avait compris elle aussi ; ses bras se couvrirent d'écailles, faible aperçu du monstre qu'Alucard avait attendu. L'épée en garde, il voulut affronter le lézard doré; un tremblement dans toute la grotte le dissuada d'avancer. Pris de court par cette situation dont il ne comprenait pas l'origine, il s'immobilisa, son regard passant des murs tremblants à la dragonne. Un nouveau regard latéral, puis de nouveau sur la dragonne. Seul le bout d'une de ses bottes dépassait encore du passage de sang quand il tourna les yeux dans la direction où elle se tenait l'instant d'avant. Et au même moment, la partie supérieure de la grotte qui s'effondrait, menaçant de couper sa retraite vers le chemin qu'il leur avait ouvert !

Plongeant d'un bond instinctif, le vampire traversa juste à temps le reflet de sang, quittant la grotte pour s'immerger tête la première dans l'une des rivières de sang qui parcouraient son île. Après avoir repéré la dragonne, sa lévitation l'envoya jusqu'au bord de la rivière, où il atterrit en hâte. En moins d'une seconde, il avait fait disparaître l'armure et le sang qui le recouvraient. A présent, immobile et le regard sévère, il fixait sa proie. Le sort de souffre-sang ne fit d'abord ressentir à la dragonne qu'une douleur au niveau du cœur, comme s'il était pressé par des doigts puissants et acérés, mais pas non plus écrasé. Puis le sort courut le long de ses veines, y insufflant une douleur qui s'accroissait à mesure qu'il faisait son chemin dans tout son corps. D'abord comparable à un vif martèlement répandu dans chaque veine, la souffrance se fit broiement. Terrible, continue, insupportable, elle atteignait à présent un seuil de douleur si vif qu'il ne permettait plus à la cible la moindre pensée. Tout n'était que douleur, et plus rien d'autre n'existait.

Crierait-elle, sa princesse reptile, comme tous les autres avant elle avaient crié, trop accaparés par la douleur pour pouvoir ne serait-ce que songer encore à implorer sa pitié ? Se tordrait-elle au sol comme ils s'étaient lamentablement laissés agoniser de douleur ? Sacrifierait-elle des larmes de souffrance sur son joli visage ensanglanté ? Tenterait-elle vainement de ramper loin de lui comme les plus courageux avaient bêtement essayé, sans pouvoir y parvenir ? Comment souffrait donc un dragon ? Alucard observait sa proie d'un air impassible, silencieux.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Mer 25 Déc - 21:14:06


Le dragon quitta alors le portail de sang pour terminer dans une mer... de sang. Sa capacité à respirer sous l'eau lui permit d'éviter de finir noyé dans la minute qui suivit son entré sur ce nouveau lieu. Il remonta alors pour passer un rapide coup d’œil en dehors des flots quand une violente douleur s'empara de son cœur.

Il nagea alors avec difficulté jusqu'aux bords du lac pour reprendre un peu son souffle. Pas la peine de se fatiguer plus que ce qu'il n'était déjà. La douleur, quand à elle, ne voulait pas disparaitre. Bien au contraire. La voilà qui s'insufflait dans tout son être, embrasant ses veines dans une trainée douloureuse. Il serra le morceau de tissu posé sur sa poitrine, cherchant par ce geste à trouver un semblant de paix mais peine perdue.

- Oh, je vois que tu passes l'étape du rendez-vous romantique et que tu m'envoies directement chez toi... Mais je te l'ai déjà dit, je ne suis pas du tout intéressé...

Il fixa d'un air de défit l'homme en face de lui, son sourire qui avait disparu il y a quelques temps réapparu alors que ses yeux moqueurs lançaient des reproches envers le chevalier de sang. Il attendit alors comme ça, tentant de rendre un semblant de rythme à sa respiration saccadée par la douleur. Puis contre toute attente se jeta sur son ennemi, enserrant sa gorge d'un étau mortel. Il avait puisé dans ses toutes dernières forces pour garder ses pattes de dragon.

- De plus mon bon ami, je ne te laisserais pas me tuer aussi facilement...

La douleur était toujours présente et menaçait de le faire tomber dans les vapes. Mais s'il pouvait au moins séparer la tête du corps de son ennemi, ce serait une bonne chose avant de trouver le repos. Franchement, quel dommage de connaitre le repos éternel quelques heures après avoir été réveillé.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:45:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Jeu 26 Déc - 10:43:16

La réaction de la dragonne ébranla juste assez le mage de sang pour lui arracher un regard étonné. De niveau 4, le sort devait malmener d'une façon des plus atroces ses veines et son coeur. Pourtant, il était encore capable de ce qu'Alucard n'avait jamais vu quelque autre créature faire avant lui sous l'emprise d'une telle torture: se tenir debout, marcher, et même parler ! Le vampire connaissait bien les effets du sort, il les avait trop souvent expérimentés sur ses victimes, notamment des vampires. Même ces êtres dont la capacité à souffrir était plus limitée que quiconque, même eux s'étaient déchiré la voix à hurler. Les dragons avaient-ils les nerfs plus insensibles que ceux des cadavres ?!!

L'imperturbable dragonne l'attaqua à ton tour, refermant ses pattes autour de son cou. N'avait-elle pas compris où elle était, et qui il était ? Alucard soupira d'agacement. Ou tout du moins en fit-il mine, car l'étau de la bête bloquait l'oxygène dans sa gorge. Posant les mains sur les bras écailleux, il refroidit le sang qui circulait douloureusement dans leurs veines, à une température si basse qu'elle ralentissait dangereusement leur rythme cardiaque. Le sort de souffre-sang était levé, mais celui de sang-froid relevait une autre forme de souffrance, et devait avoir plus conséquence de rendre plus lente sa victime. Puis, le corps du mage se dissolut en gouttelettes de sang, échappant aux pattes de dragon, avant de se re-matérialiser une fraction de seconde plus tard, au terme d'une position d'attaque. A ce moment, son épée finissait de plonger d'estoc vers l'abdomen de l'hybride.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Jeu 26 Déc - 11:35:32


L'étau se refermait doucement sur le cou du vampire, aidé par la douleur qui crispait ses nerfs. Le dragon voulait en finir mais rien ne se passe jamais comme prévu. Il s'en fichait royalement des réactions du vampire. D'ailleurs pouvait-il encore penser à ce moment-là? Rien n'était bien moins sur. Son ennemi posa alors ses deux mains sur ses bras écailleux et la douleur s'estompa l'espace d'un instant. Ouf il pouvait souffler un petit peu. Juste un tout petit peu. Un dernier petit soupir.

Il ferma alors les yeux et ce qu'il fit lui réchauffa le cœur qui était étonnement froid. Un doux sourire. Diane. Ses lèvres rouges esquissant le plus agréable des sourires qui soient. Sa peau pâle encadrée par deux yeux or et des boucles carmin. Oh Dragon comme elle était belle. Il détourna alors le regard pour voir derrière elle le sourire des deux jumeaux: son père et son oncle. Emerald aussi était là, Relyk et même Cian! Ah! Qui l'avait invité celle-là? Peut-être ses deux amis qui lui lançaient des regards malicieux? Peut-être bien oui. Il sourit alors à son tour, qu'importe s'il avait l'air benêt en ce moment. Il était bien et c'était tout ce qui comptait.

Il avança alors vers la douce lumière, étreignant sa douce. Oui il était au paradis...

Enfin dans son esprit parce que dans la réalité son corps était touché par un sortilège glaçant. La glace. Si pure. Si froide. Si mortelle. Sur lui le froid n'avait pas la capacité de le tuer mais de le plonger dans un profond sommeil jusqu'à ce qu'une hausse de température puisse relancer son organisme. Loin de le tuer, ça le faisait hiberner. Voilà le dragon s'écroulant au sol quelques secondes après avoir été frappé par le sort de l'Esper. Son rythme cardiaque chuta énormément mais ça ne le tua pas. Il dormait paisiblement.

Il ne sentait plus rien, il était plongé dans une sorte de coma. Il n'entendait plus rien sinon les rires de ses lointains souvenirs. Oui il pouvait se reposer enfin, il n'avait plus du tout d'obligation. Il était enfin libre. Libre de se laisser aller...

Les yeux clos, étendu sur le sol. On aurait cru qu'il était mort. Mais les faibles et lents battements de son cœur prouvaient le contraire. Il dormait d'un sommeil profond. Vulnérable. Prince prisonnier des songes à jamais.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:46:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 85
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!] Sam 28 Déc - 16:54:27

L'épée avait filé si vite, elle aurait dû transpercer la dragonne; elle n'en fit rien. Sa pointe déjà presque contre la toge habillant Gabrielle, elle s'arrêta net sous le réflexe parfait du vampire, alors que le corps de sa proie tombait à terre. Elle n'était pas morte. Elle dormait paisiblement, vaincue par les effets du froid. Troublé par cette réaction soudaine, Alucard fit un petit mouvement d'épée menaçant qu'il interrompit aussitôt, hésitant. Il s'était attendu à affronter un monstre féroce et crachant des rayons de lumière ardents, à un glorieux combat que n'aurait pu rompre que la mort définitive de l'un d'entre eux. Mais c'était une petite hybride délicate qui lui avait face, naïve, frêle, et encore affaiblie par son trop long repos. L'espoir d'une victoire légendaire s'était envolé dès qu'il avait découvert l'identité et l'état du dragon.

Alucard tendit la main gauche au-dessus du corps de la belle endormie. Le sang qui la maculait s'estompa jusqu'à disparaître complètement, découvrant la beauté de son visage au teint halé et asséchant ses vêtements. Un bref instant, la sieste improvisée de la jeune femme donna au vampire l'impression que son territoire avait été affecté par son innocence, et perdu de sa cruauté. D'un geste brusque, il enfonça son épée entre les côtes de la dragonne assoupie, anéantissant l'impression illusoire. Le sang apparut alors, mais n'imbiba pas la toge de Gabrielle, ni ne glissa sur sa peau bronzée: l'épée s'abreuvait si avidement que nulle goutte ne lui échappait. Depuis sa pointe plantée dans le corps du reptile, elle faisait remonter le sang aspiré jusqu'au bout de sa lame. Lorsque celle-ci arbora enfin un rouge impeccable, Alucard la rangea dans son fourreau. Déjà, ses sortilèges avaient fait cicatriser la blessure de Gabrielle et remplacé le sang qu'elle avait perdu, et seule une fine déchirure de 5 centimètres sur la toge témoignait du coup d'épée.

Lorsqu'il lança un sort pour réchauffer le sang de la dragonne, Alucard se trouvait dans l'une des chambres de son manoir, au cœur de l'île. Il était assis devant une table basse où étaient disposés toute sorte de fruits, des verres, et diverses carafes dont le contenu les coloraient de différentes couleurs. Il tenait un verre de cristal à la main, et celui-ci se remplissait à mesure que les sillons rouges qui flottaient dans la chambre se déversaient à l'intérieur. Dans le fond de la pièce, derrière Alucard, un corps trop abîmé par ses brûlures pour qu'on reconnaisse sa race ou son genre était misérablement avachi au sol. C'était de là que provenaient les sillons pourpres qui serpentaient avec grâce dans les airs, tels de longs serpents nourriciers. Le pauvre personnage avait toute la chair à vif, et le sang en suintait de partout pour remplir le verre du vampire. Mais il n'était pas tout à fait mort. Pas plus qu'un vampire ne l'était à l'ordinaire.

Le mage de sang avait profité de la sieste de Gabrielle pour s'en aller à la rencontre de celui qui parcourait son île à sa recherche. Un vampire. Le destin avait décidément voulu son malheur en ce jour. Alucard avait un peu joué, puis il s'était lassé et était retourné au manoir réveiller la dragonne, non sans amener le vampire avec lui. Il avait pu lire les souvenirs de son sang depuis le siège confortable où il était encore assis. Finalement, sa venue n'était pas si dérangeante. Il s'était monté un peu grincheux à l'annonce de son arrivée, mais à présent qu'il appréciait sa compagnie, le mage se réjouissait de sa visite. Le dos calé au fond de son siège, les jambes croisées, il portait les lèvres à son verre et lisait dans le contenu qu'il avalait les nouvelles du monde vampirique.

Face à la table du mage, un grand lit à baldaquin garni de draps rouges soutenait la dragonne dont le réveil n'était plus qu'une question de secondes. Une douce chaleur irradiait tout son corps, mais elle commençait à cesser de s’accroître, le sort ayant suffisamment réchauffé son sang. Alucard dirigea son regard vers Gabrielle, mais l'égara vers le somptueux tableau près du lit. Sa vue lui arracha un sourire. Immense, la peinture représentait un homme aux cheveux bruns, la main posée sur son cœur, où brillait une lumière rouge et dorée. Il faisait face à un grand dragon dont le coeur brillait aussi du même éclat or et sang, et vers qui il levait un regard reconnaissant. En dehors du teint bronzé et des yeux verts, l'homme ressemblait beaucoup au mage qui regardait son portrait, quoi que plus jeune. Celui-ci émit un gloussement. Le dragon fort et majestueux et la jolie silhouette allongée sur le lit à baldaquin n'avaient pas tant en commun, et la comparaison lui fut même comique. Un gémissement plaintif gêna ses réflexions. Il tourna vers le vampire impoli des yeux courroucés.

- Silence, tu vas précipiter son réveil, rustre idiot !

Il avait projeté de ne prolonger son calvaire que quelques heures, mais s'il continuait à se montrer aussi désagréable, il pourrait bien changer d'avis et l'obliger à survivre encore plusieurs jours.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!]

Revenir en haut Aller en bas

Le réveil de la belle au temple dormant [pv Mythril] [+18!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Déménagement et lapin belle au bois dormant
» [Fil Rouge] Vos lectures du moment !
» Disneyland Paris
» Maléfique
» [EST] La Belle au bois dormant - Blu Ray 50e anniversaire - Neuf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Redor :: Centre :: Alentours du Temple de Dragon :: Temple de Dragon-