AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Ven 14 Aoû - 0:15:02

Vlad et Diamond voyagèrent sur le dos du plus jeune des dragons, tandis que Gwenaël et Mihnea furent transportés par le dragon maudit. Accompagnés de trois Espers, Mihnea, Mythril et Diamond pénétrèrent dans le bois qu'aucun être vivant dénué des dons de mages n'avaient quitté vivant. Là, Vlad utilisa ses pouvoirs pour se protéger d'une armure impénétrable. Il en fit de même avec Mihnea, qui sentit s'étendre sur lui une drôle de protection faite d'os. Souple, fine, et aussi légère qu'un voile, elle était supposée le protéger mieux qu'une armure de mithril. L'armure, tout de rouge sombre, montait jusqu'au col, où elle dissimulait sa gorge. Seuls ses bras, déja parés des gantelets d'or, échappèrent à la protection du mage.

Un portail de sang apparut dans les bois. Vlad avait localisé la mathusalem. Vêtu de la même armure et le visage aussi sévère que celui de Mihnea, le vampire lui ressemblait plus que jamais. Il fut le premier à pénétrer à l'intérieur du château. Son frère suivit peu après. Tendu, il fouilla aussitôt la pièce du regard, en quête de la catin nécrosée qui l'avait envoyé en enfer. Mais à l'apparition des dragons d'or, Vlad indiqua du regard le grand cercueil de pierre qui siégeait à la place du trône. Le vampire avait sorti son épée du fourreau, et s'avançait vers le cercueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 150
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Ven 14 Aoû - 0:34:55



Depuis qu'il avait été laissé seul, Mythril c'était montré assez distant, peu bavard et une certaine mélancolie brillait au fond de ses yeux. Malgré les nombreuses tentatives des membres de sa famille, les lèvres restèrent désespérément scellées. Son sourire radieux avait disparu mais son masque d'abruti réapparu bien vite lorsque son père commença à soupçonner Mihnea d'avoir fait quelque chose.

Ses frasques à répétitions et son excuse de devoir reprendre les armes pour ôter définitivement la vie à une créature eurent raison de la méfiance du plus vieux des dragons. Il était vrai qu'ils fonçaient vers leur destin. La victoire ou la mort. Il n'y avait pas d'autre solution. Morrigan avait commit trop de méfaits, son existence était une plaie à Calypta, pour qu'on puisse lui accorder le pardon. Les servants de Dragon avaient tranchés : la mort.

Pour arriver plus vite à destination, il avait été décidé que la compagnie fasse un détour par le bois des mages pour que tous puissent prendre un portail vers la Mathusalem. Pendant qu'Alucard faisait ses préparatifs, Amethyst en fit de même de son coté. Utilisant ses pouvoirs désormais sans entrave pour aller chercher dans les ruines de Dragoria les armes de la famille dorée. C'est ainsi que son frère récupéra Judgement son marteau, Devotion on bouclier et Hope son grimoire et que Mythril récupéra son fidèle Zéphir, l'arc qui l'avait tant aidé lors de sa guerre contre l'oncle maudit et manipulé.

Gwenaël, quand à elle, elle fit apparaître son guerrier de glace prêt à la protéger. Elle regarde de son regard vide d'émotion les autres se préparer, la tension pouvaient aisément se sentir dans l'air. Puis le frère de Mihnea ouvrit un portail tout droit dans la salle du trône de celle dont la promesse de mort les avait réunis. Tous entrèrent un à un : d'abord les deux frères humains, suivi des jumeaux draconiques, ensuite le timide archer et enfin elle. S'avançant lentement aux cotés de son guerrier, elle clôturait la marche.

Au mouvement de tête de Vlad, Wyatt sorti son bouclier, prêt à encaisser toute attaque alors que son fils restait sagement derrière, les doigts fins tendus sur la corde de son arc. Amethyst semblait le seul à ne pas trop s'en faire. Tapotant de son index sur sa hallebarde, il affichait un sourire nostalgique. A l'encontre de Wyatt, il murmura.

- Comme au bon vieux temps mon frère...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 137
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Mar 12 Jan - 23:20:29



Le majestueux cercueil de pierre se mit a luire, comme si une douce aura rougeoyante l’entourait en pulsant comme un cœur. Une voix éthérée s’éleva alors, imposante, donnant l’impression d’être celle écrasante d’un dieu tant le ton, pourtant calme, transpirait de puissance. Forte et claire, elle ne criait pas. La voix était même douce. Cajoleuse. Si agréable qu’on pouvait la croire céleste. Elle était comme la voix rassurante de la mort venue vous délivrer de vos douleurs terrestres.

Bienvenu à la maison, Mon Enfant, te voilà enfin de retour ! Ton absence m’a semblée si longue ! Mais tu n’es pas venu seul. Quelle délicate attention d’avoir apporté le dîné... Trois dragons... Un démon ?.. Non... La coquille vide d’un démon... Un pantin et... Tu as même amené quelque chose pour les chiens.

Le lourd couvercle de pierre se souleva, lévitant à quelques centimètres au dessus du contenant qu’il scellait et d’où s’échappèrent des nuées bruyantes de chiroptères. Ces derniers se rassemblant dans les airs à mi hauteur entre sol et plafond, fusionnèrent pour former le corps parfait d’une déesse : La mathusalem Moriggan, Reine des Chauves-souris, Souveraine des Mensonges, Grande Corruptrice du Confins, et mère de la Trinité du Sang. Sa voix venait très clairement de sa bouche à présent, moins solennelle, elle avait perdu son ton éthéré, mais était toujours emprunt de royauté et parée de la bienveillante douceur de la mort.

Je vois que quelque chose vous protège de mon pouvoir... qu'est-ce que c'est ? Comment faites vous ?

Flottant toujours dans les airs elle tourna son visage vers Vlad.

Ton épée se tend toujours avec autant d’ardeur. Railla-t-elle. Mais je suis étonnée de te voir en la compagnie de celui-ci.

Son regard se posa sur Mihnea tendit qu’elle-même descendait doucement a terre. Atterrissant juste devant son cercueil dont le couvercle s’était remit en place.

Quel est ton nom déjà... ? Ne t’avais-je pas déjà tué ?

Son sourire dévoila deux canines. Elle lévita pour s’asseoir sur son cercueil.

Non bien sur... ne t’a-t-il pas dit ? Demanda-t-elle de nouveau à Vlad. Ce que ton chère puîné à fait ce jour là ?

Son sourire se fit plus sadique tandis qu’elle prit plaisir a révéler la suite.

En échange de briser les sceaux de sang qui le retenait dans sa tour, ton frère m’a gracieusement livré ta femme. Et ton fils ! Tu aurais dût voir quel bon oncle il a fait en jetant l’enfant à mes pieds. Un garçonnet si frêle. Mais courageux. Et si délicieux ! Pendant ce temps là bien sur ton frère s'es choisit une petite récompense...

Tendit qu’elle parlait la scène se rejouait grandeur nature. Aux yeux de tout le monde les illusions de Morrigan reconstituaient les faits. Mihnea, frappant Liana d’une giffle qui l’envoya par terre, et s’allongeant sur elle en la forçant a regarder la mort de son petit garçon.

Je ne suis pas sur qu’il ai été très tendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 84
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Mer 13 Jan - 14:03:57

Il s'arrêta malgré lui, attentif à la voix impériale. Il crut sentir un frisson de peur lui chatouiller l'échine, mais c'était impossible. Les vampires ne frissonnent pas. Elle était là, elle qu'il avait fui si longtemps. Du coin de l'oeil, un mouvement furtif le sortit de sa transe. Mihnea tournait la tête pour lui adresser un regard de profond dégoût, comme s'il avait pu lire en lui ses sentiments d'horreur et de peur, et les avait méprisés. L'intrépidité de son frère, simple humain face à une entité quasi divine, le ragaillardit. Il grimaça un sourire d'abord forcé, mais qui recouvrait de son ironie naturelle à mesure qu'Alucard répliquait d'un ton nonchalant :

- Oh, "vide" ! Elle est bien assez fournie à mon goût, sa coquille !

Il eut un sourire torve pour la louve, sachant pertinemment que la démone n'y comprendrait rien, mais que le geste agacerait son frère.

- Assez parlé, qu'importe son persiflage. Tue-la, Vlad !

Morrigan apparut dans un brouillard de chauve souris, aussi belle et majestueuse que dans ses souvenirs. Elle avait déjà dû tenter de les soumettre à son pouvoir, car elle constata vite son inefficacité. Relevant les yeux, Alucard plaqua un doigt moqueur sur ses lèvres de sa main qui ne tenait pas l'épée.

- C'est un secret !

- Vlad, tue-la ! Maintenant, pendant qu'on a l'avantage !!

La mathusalem répondit par un sarcasme qu'il balaya d'un geste de main, l'air faussement gêné par le compliment. Elle se dirigea alors vers Mihnea. Alucard se tint prêt à intervenir, pressentant une attaque sur le plus faible du groupe. Ce dernier semblait de plus en plus gêné par la vampire, pour une raison qui échappait à son aîné. Il n'avait pas peur d'elle, mais de ce qu'elle disait.

- La ferme, charogne ! Tu auras tout le temps de te souvenir de moi en enfer ! Vlad, tu ne vois pas qu'elle cherche à gagner du temps ? Elle se sait désavantagée, ne te laisse pas manipuler !

Pris d'un doute, Alucard ignora ses invectives et, comme le rythme cardiaque de Mihnea s'accélérait, laissa parler la vampire. Son visage se ferma, n'exprimant plus aucune émotion, et ses yeux ne quittèrent pas Morrigan.

- Diamond, Amethyst ! Ne la laissez pas lui embrouiller l'esprit avec ses boniments de garce, attaquez maintenant !!

La mention du passé lui était insupportable. Vlad Dracula, roi de Kalon, n'existait plus. Il n'avait pas de femme, il n'avait pas d'enfants. Il ne voulait pas se souvenir. Une vieille douleur s'éveillait doucement en lui alors que la mathusalem portait ses accusations. Il était Alucard, il n'avait pas de femme, pas d'enfants, et les sentiments de colère qu'elle appelait étaient trop humains pour qu'il puisse les ressentir. Pas Vlad, pas de femme, pas d'enfants et... pas de sentiments.

En un instant, l'illusion brisa le masque d'insensibilité d'Alucard et soudain, le sens des paroles de Morrigan le frappa. Il essaya de n'en rien croire, de nier. Mihnea était son frère, avide de pouvoir et capable de beaucoup pour l'obtenir, mais pas un monstre de violence et de perversion. C'était Morrigan, l'incarnation de ces déchéances, et comme le lui rappelait son cadet, elle était la Reine des mensonges et de la manipulation. Mais à côté de lui, les battements de coeur de Mihnea lui criaient la vérité qu'il ne voulait pas entendre. Incapable de détacher les yeux de l'illusion, il observait, impuissant, la torture et la mort de sa femme. Impuissant ? Non...

Il leva vers Mihnea un regard rouge et implacable. Le sang avait tracé des sillons rouges sur ses joues. Mais les larmes avaient cessé, balayées par une rage meurtrière. Il approcha de Mihnea, dont l'armure de sang disparaissait petit à petit.

- Ne fais pas ça, Vlad. C'est elle qu'il faut tuer !!

- Tu crois que je veux te tuer, Mihnea ?

Sans un geste ni un regard pour la louve qui voulut s'interposer, il l'envoya heurter violemment un mur à l'opposé de la salle, d'un simple sort de lévitation. Mihnea fit flamber ses gantelets, prêt à lui porter un coup mais avant même qu'il ne fasse un pas, il tomba à genoux, tous les muscles tendus. Une douleur aigue lui transperçait le corps de part en part. Le sort de douleur sanguine ne lui permettait pas de se relever. Alucard n'avait pas envie de lui laisser la moindre chance de répliquer.

- Non, je n'en ferai rien. La mort serait trop indulgente avec toi. Elle ferait cesser la douleur, les regrets et le désespoir. Moi, je vais t'en insuffler pour une éternité dont tu subiras pleinement la moindre seconde. Je passerai mon existence à te faire découvrir toutes les nuances de douleur que tes nerfs peuvent communiquer.

Il s'arrêta devant l'humain qui serrait la mâchoire pour retenir des gémissements de douleur, évita sans effort sa main enflammée qui tenta de l'agripper, et lui donna un coup de pied dans le ventre. Il s'agenouilla alors près de son frère, lui agrippant les cheveux à la racine pour l'obliger à le regarder dans les yeux.

- Tu vas rentrer avec moi sur l'île de sang, et je te montrerai toutes les subtilités des pouvoirs d'un Esper.

Alucard avait oublié Morrigan, oublié sa vengeance, oublié les dragons. N'existaient plus que Mihnea, et toutes les possibilités de tortures qui lui venaient à l'esprit.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Gwenaël Wolfisen
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 20
Date d'inscription : 02/12/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Mer 13 Jan - 16:01:01

Tout le monde sembla choqué par les révélations. Diamond qui cachait les yeux de son fils tout en lançant un regard menaçant à l'encontre de Mihnea, Amethyst semblait déçu et tout en lui respirait le reproche, Mythril c'était figé dans une expression de choc, Alucard avait sûrement dépassé le stade de la colère pour atteindre des sommets de la rage. Il ne restait que Gwenaël, qui ne fit que pencher légèrement sa tête doucement sur le coté, impassible face aux images qui se dévoilaient à leurs yeux.

Mais elle ne resta pas longtemps immobile, son instinct animal la prévenait des intentions néfastes du grand frère envers son cadet. Ni une ni deux, elle tenta de s'interposer entre l'Esper et sa proie mais fut vite envoyée contre un mur. Le vampire en profita alors pour s'attaquer à Mihnea. Mais voilà, noyé dans sa rage Alucard avait légèrement oublié que la louve était une de ses collègues et qu'un Esper Magister ne tombe pas aussi facilement.

La voilà donc qui se relevait pour protéger un membre de sa troupe et pendant que ce dernier avait toute son attention focalisée sur son frère, elle le transperça de deux pics de glace. Son attaque ne serait pas létale mais si elle permettait d'avoir de nouveau l'attention du brun, c'était une bonne chose. Entre elle et Mihnea, c'était clairement elle qui avait suffisamment de pouvoirs pour rivaliser avec leur nouvel adversaire.

Dans le même laps de temps, on pouvait entendre Mythril crier des insultes à l'intention de la mathusalem, s'ensuivit le sifflement caractéristique de flèches fendant l'air. Une salve de trois flèches renforcées par la magie du prince de Dragoria venait d'être lancée contre Morrigan alors que ce dernier lui promettait de lui faire payer sous le regard horrifié de son père. Trop jeune et impétueux, il c'était vite fait submerger par ses émotions contrairement à ses deux aînés qui commençaient à découvrir le véritable danger dans leur situation. Unis, ils auraient eu une petite chance de réussir mais divisés comme ils l'étaient, ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'ils ne tombent tous entre les griffes de la mégère.

- Tss... Faut arriver à les maîtriser avant qu'on soit dans la merde... J'm'occupe des deux confrères, toi ramène nous ton marmot avant qu'il ne fasse quelque chose de regrettable !

Un mouvement de tête entendu et les deux frères tentèrent de ramener l'équilibre au sein du groupe mais quelque d'inattendu se passer alors que le roi de Dragoria tenta de calmer son fils. En effet, le blondinet commença, d'une main tremblante à pointer son arc en direction du vampire.

- Je. Ne. Controle. Plus. Mes. Mouvements !!!

Réussi-t-il à articuler alors que ses doigts se crispèrent sur une attaque qu'il n'avait pas voulue. Comme l'ordre le lui avait été donné, il devait attendre la faiblesse d'Alucard et c'était le cas en cet instant. Le Patriarche regarda tour à tour son fils et les Dracula avant qu'une colère le submergea à son tour et l'envie de laisser le jeune frère à son aîné commença très sérieusement à le gagner. Il avait osé se servir de Mythril pour arriver à ses fins.

- Oh Bordel ! Mais tu ne vas pas t'y mettre toi aussi ?!?

Voilà qu'Amethyst se frappait la tête contre les élans de son frère. Là il était clair que Momo venait de gagner.Impossible de resserrer les rangs. C'était mêlée générale jusqu'à ce qu'elle n'ai plus qu'à se baisser pour ramasser les morceaux. Mieux valait séparer tout ce petit monde avant que les pertes ne commencent à arriver. Se concentrant, il devait attendre le moment idéal pour créer son portail. Pendant ce temps, Gwenäel tentait de faire plier Alucard sous ses attaques répétées mais sa magie n'était pas inépuisable et à ce rythme elle n'allait pas tenir très longtemps face à son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 137
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Jeu 14 Jan - 15:33:05



Plus vive que l’éclair Morrigan cueillît les projectiles au vol, saisissant les trois traits d’une main. Le contacte avec les flèches de Mythril brulait la paume de la vampire, comme l’attestait une légère fumée blanche. Mais ce picotement n’était rien, et ne suffit pas a lui arracher une ébauche de grimace. Les bases fragiles qui soudaient l’esprit de groupe de la petite équipe vola en éclat, laissant place au chaos. La confusion régnait, et l’immortelle s’en délecta.

Mythril tourna alors son arc vers Alucard, incapable de maitriser son geste. La mathusalem avait identifié ce dragon comme le plus jeune, et le plus impulsif des trois. Un point faible qu’elle pouvait certainement exploiter contre les deux autres. Dans sa main, son sang avait achevé de corrompre les flèches, étouffant leur lumière pour les imprégner d’une souillure qui, pour un être sacré, était comme du poison. Un poison féroce et très douloureux. Trois flèches pour trois dragons, la maîtresse des lieux profita de l’inattention général et les lança, leur donnant assez de force pour percer une armure. Mais les trois flèches visibles n’étaient qu’illusions, et les vraies flèches, invisibles, filaient toutes vers Diamond. L’immortelle savait reconnaitre un paladin lorsqu’elle en voyait un, et avait identifié celui-ci comme l’ennemi le plus dangereux. Dans un même temps, aux yeux de Mythril, tout le monde prit l’apparence de Morrigan. La non-morte ne voulait pas que son enfant se fasse débordé si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 84
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Sam 16 Jan - 13:37:11

Alucard écarquilla les yeux, surpris par une douleur soudaine. Tels deux lames acérées et gelées, deux pics de glace lui transperçaient le coeur. Son sort de torture cessa malgré lui. Il lâcha Mihnea et se retourna, une lueur de rage sauvage dans les yeux. Détruits par le sang vampirique qui régénérait son corps, les pics de glace l'avaient plus pris au dépourvu que véritablement blessé. Mais la mage de l'eau s'était mise en travers de son chemin, et il ne pouvait admettre le moindre obstacle entre Mihnea et les chatiments qu'il lui avait promis. Il approcha Gwenael, et aussitôt une pluie de flèches bénies fila drue sur lui. Il ne tenta pas d'esquiver; son armure para l'attaque sans subir de dégâts.

Face à la louve, le vampire fit apparaitre un sceau tout au dessus d'eux. Les symboles complexes marquaient le haut plafond et bien qu'aucun mur n'apparut sous le bord du cercle qu'ils formaient, ils enfermaient tout ce qu'ils englobaient au sein d'une prison invisible. A mesure qu'il approchait plus près de la louve, le sceau rétrécissait - ainsi que l'espace de leur prison. Alucard encaisserait sans broncher tout coup que la mage porterait ; elle pouvait bien attaquer autant qu'elle voulait, son armure était impénétrable et plus il approchait, moins ils avaient d'espace pour se mouvoir. Bientôt, ils seraient tous deux coincés entre les serres étroites du sceau et il n'aurait qu'à pencher la tête pour plonger les crocs dans sa gorge.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Sam 16 Jan - 14:15:50

Libéré du pouvoir de sang, Mihnea se releva maladroitement. Le corps encore tendu et tremblant de douleur, il engloba la salle du regard. Vlad se dirigeait d'un pas inéluctable vers Gwenael. Gwenael. D'une façon ou d'une autre, c'était elle qui avait fait cesser la douleur. Plein de rancoeur pour les coups reçus et l'humiliation, il invoqua son fouet ténébreux. Mais au moment où les lanières fouettaient l'air en direction du mage de sang, un sceau pourpre rougît le plafond. Les lanières se heurtèrent à une protection invisible, sous le regard ahuri de Mihnea. Lorsqu'il comprit la signification du sceau, une vague de peur se mêla à la haine et la colère qui l'habitaient.

- MYTHRIL ! FAIS S'ECROULER LE PLAFOND !!

Le sceau lui même était inatteignable ; faire s'écrouler les pierres qui le soutenaient était le seul moyen de libérer la mage. La partie scellée du plafond ne pouvant subir le moindre coup direct, il faudrait frapper les bordures proches de coups assez puissants pour qu'ils fassent s'effondrer une bonne partie du plafond. Mihnea avait crié sans réfléchir. Ce n'était pas tant un ordre qu'un appel à l'aide. Il n'exigeait rien de son esclave ; il réclamait le secours d'un allié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Gwenaël Wolfisen
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 20
Date d'inscription : 02/12/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Dim 17 Jan - 22:41:44

Bonne chose : Alucard avait cessé de porter son attention sur le plus faible du groupe. Mauvaise chose : il avait jeté sa rage sur la soigneuse du groupe. L'enfermant avec lui, aucun de ses alliés ne pouvait lui venir en aide en stoppant l'avancée du vampire.

Mythril, qui avait levé les illusions ( flèches et copies), en profita pour tirer à l'encontre de Morrigan trois nouvelles flèches mais cette fois, c'était de la lumière pure qui filait en direction de la mathusalem. Pendant ce temps, celles qui avaient été renvoyée par la vampire rencontrèrent avec brusquerie un bouclier légendaire: forgé de la main d'un maitre forgeron nain avec ses écailles de dragon d'or: Devotion. Celui du paladin. S’étant protégé, il avait perdu la possibilité de contre-attaquer avec son marteau mais son attention était de nouveau toute sur la femelle. Après tout il aurait d'autres occasions pour écraser le vermisseau. Leurs ennemis avaient réussi à prendre l'avantage face à leur moment d'égarement, ils ne devaient pas réitérer pareille situation s'ils voulaient repartir avec toutes leurs écailles.

Mais voilà que Mihnea aboyait de nouvelles paroles, mais cette fois on sentait la crainte cachée derrière les mots. Il n'ordonnait plus, il demandait de l'aide. Le père et le fils se regardèrent et hochèrent la tête de concert. Mythril allait s'occuper de Gwenaël et Diamond de Morrigan, aidé de son jumeau.

Le paladin allait utiliser les fouets ténébreux de son frère pour entamer une percée vers la vampire, bien sur, il gardait devant lui son bouclier. Maintenant que le prince gardait activer son sort contre les illusions, ils n'avaient plus peur de se tromper de cible et pendant qu'Alucard était concentré sur la mage de glace, ils n'avaient qu'un ennemi à se soucier.

L'archer prit quand à lui sa forme hybride et utilisa toute sa force pour fissurer la cage de son alliée. Il fallait donc qu'elle tienne jusqu'à ce que le plafond ne cède. Ce que bien sur elle ne se priva pas. Ses sorts ne causant aucun dégât sur son adversaire, elle aborda le problème d'un tout autre angle. Prenant sa forme de louve pour gagner de l'espace, elle fit apparaître son guerrier de glace. Devant le vampire se dressait maintenant un cerbère glacé dont les trois têtes étaient toutes dirigées vers lui.  De plus, l'imposant animal gênerait l'avancée du brun en plus de dissimuler son invocatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 137
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Jeu 21 Jan - 22:59:36



L’un des dragons venait d’effacer toutes les illusions, comment ces maudits reptiles pouvaient-ils faire ça ? Les trois nouvelles flèches furent plus rapides que les précédentes et, de pure lumière, elles étaient intangibles. Les saisir était impossible, et les parer risqué. La vampire opta donc pour une esquive, ses déplacements ressemblant à de la téléportation. C’est à ce moment que Mihnea réclama de l’aide auprès de ses alliés pour contrer Alucard et libérer la louve de glace. Cette bête rappelait quelque chose a Morrigan. Cela faisait 2847 ans que la mathusalem foulait le monde de Calypta, et en tout ce temps la déesse de sang avait ressenti de nombreux bouleversements. Ceux de l’Histoire, avec un grand H. Elle avait senti l’odeur des grandes guerres passées, de leurs nombreux morts, et entendu l’écho des combats. Elle avait entendu également son compte de fables et de légendes. Bien que n’ayant jamais vu la louve, lui mettre un nom dessus fut facile. Si Morrigan trouvait ce qui lui avait été ôté et lui rendait, la louve retrouverait peut-être sa vraie puissance, et sa vrai nature.

Alors que le plus jeune dragon se détournait de Diamond après un hochement de tête, les pousses épineuses d’un rosier sortirent du sol sous les pieds du paladin, s’infiltrant dans son armure. La plante n’était pas venimeuse mais, si elle parvenait a ses fins, pourrait immobiliser le dragon et au passage provoquer de nombreuses saignées. Volant l’initiative Morrigan fondit sur lui pour le frapper avec son aile qui, devenue plus dure que l’acier, avait pris la forme d’une hache. Dans un même temps un cercle magique apparut sous Amethyst. Ce cercle agissait comme une mine et déclenchait en un instant une colonne de froid capable d’atteindre -50°C. Si le dragon au fouet obscur ne voulait pas se retrouver le cul gelé il allait devoir réagir vite et bouger de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Dim 24 Jan - 22:45:15

Mythril réagit à son appel, ce n'était plus qu'une question de temps avant que le sceau ne se brise. Vlad affrontait un Cerbere de glace, la louve se défendait comme elle pouvait, Morrigan attaquait les dragons et ceux-ci lui donnaient la réplique. La salle s'écroulait, de nouveaux ennemis arrivaient, les coups résonnaient. Le chaos régnait. Au milieu de ce désordre vertigineux, Mihnea seul se tenait immobile, contemplatif. Tout échappait à son contrôle. Leur plan avait volé en éclats à leur arrivée, et voilà que les agresseurs se faisaient victimes. Ils n'échouaient pas seulement à leur objectif ; ils se débattaient pour ne pas sacrifier leur vie dans leur entreprise morte avant son éclosion. Personne n'était encore blessé, pouvait-il encore renverser la situation à leur avantage ? Il décocha un regard froid et inquisiteur dans la direction de Morrigan. Un regard calculateur, qui la scrutait, qui évaluait ses chances de les battre. Sale p*te pourrie par tous les orifices.

- Elle a essayé de me poignarder... Elle était faible, facile à parer. A pleine plus grande qu'une enfant. J'ai évité son coup, mais son audace m'a déplu.

Les bruits de coups, le fracas des armes, tous les bruits de combat engloutissaient la voix implacable de Mihnea, qui parlait bas. Le visage fermé, il fixait le vampire au travers de sa prison invisible. Il se confessait sans égards pour la débâcle qui faisait rage tout autour de lui, insensible.

- J'ai frappé sans retenir mes forces. Je voulais lui faire mal. Je voulais qu'elle comprenne sa vulnérabilité face à moi, et en déduise la bêtise de son geste. Elle était si fragile. Ton fils m'aurait opposé plus de résistance. Et puis quand elle est tombée, quand j'ai vu sa peur... Je crois que j'ai aimé sa crainte plus que je ne l'aurais pensé. Je n'avais pas l'intention de profiter d'elle d'abord, l'envie ne m'est venue qu'à ce moment. Elle avait entamé un combat dans lequel j'avais le dessus, et la sensation d'avoir sur elle une emprise aussi sûre que sur moi-même, de pouvoir disposer d'elle comme il me plaisait quand elle y répugnait... m'attirait autant que son contact. Elle s'est débattue. Pour la maintenir, j'ai serré ma main autour de sa gorge. Je ne sais pas si c'est le geste, qui l'a pliée à ma volonté, ou si c'est la vue de ton fils agonisant, mais elle s'est tenue tel que je le voulais, si bien que je n'en ai pas eu pour très longtemps.

Nul remord, dans la glace des yeux de Mihnea. Pas même de délectation dans son expression, ses lèvres dessinaient une moue maussade, et parfois une grimace de dédain qui découvrait ses dents. Son calme souverain rendait plus malsaine la teneur de son monologue. Vlad était la source de leur défaite, le dérèglement de leur plan. Il n'avait aucune envie de se confier si franchement sur un souvenir qu'il préférait occulter, mais si la violence de la scène pouvait perturber le vampire, il trouverait bien de quoi palabrer aussi longtemps qu'il le faudrait sur le sujet. Vlad serait plus vulnérable dans sa rage. Si la louve parvenait à le tuer, ou au moins à lui faire perdre connaissance, leur groupe s'en sortirait et, peut-être même, viendrait à bout de Morrigan avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 84
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan] Dim 31 Jan - 14:23:50

Piques au coeur, armes, boucliers et monstres de glace ne la protégeraient éternellement de lui. Défenseuse de Mihnea, elle ploierait sous sa colère. Il rangea son épée face au chien. Quand les têtes descendirent leurs gueules vers lui, le vampire tendit les bras devant lui. Les crocs géants mâchèrent l'armure magique sans parvenir à la faire ployer. Alucard plongea la main dans le museau énorme. Le sang de Morrigan coulait dans ses veines, et avec, une force ancestrale qui brisa le museau de glace. Un trou creusait le nez de la tête principale du cerbère.

Le plafond tremblait. Des pierres tombaient sur eux. Alucard ne les sentait pas, sous son casque indéfectible. Mais le gardien de la louve, lui, supportait une averse capable de le démembrer petit à petit. Le vampire leva son regard de sang. Le dragon d'or était du côté de la louve et de Mihnea. Tant pis pour lui. Rien n'arrêterait Alucard. Sur la partie supérieure des pierres du plafond qui soutenaient le sceau, une mare de sang se forma. Et poussa. Le sort de lévitation fit s'écrouler les pierres sur les trois têtes canines. En même temps, la prison invisible disparaissait, libérant la louve. Les pierres ensanglantées, elles, se relevaient après s'être abattues sur le cerbère, et lui tombaient dessus à nouveau, encore et encore. Deux autres pierres de sang lévitaient : l'une fila en direction de Mythril, l'autre vers la louve.

Malgré le bruit, malgré l'action, malgré le chaos, Alucard perçut la voix de Mihnea. Rauque, froide, elle se frayait un chemin dans sa tête, elle s'insinuait en lui telle un serpent rependant un venin de douleur dans son chemin. Il se retourna. Il voulait faire taire la voix, mais elle appartenait à des liaisons nerveuses qu'il s'était promis de torturer et d'exploiter pour les années à venir. Ne pas le tuer... Ne pas le tuer... NON, QU'IL SE TAISE TOUT DE SUITE !!!

La pluie de pierres ne tombait plus sur le cerbère, qu'elle avait vaincue. Elle ne tombait plus sur Mythril et Gwenael. Alucard luttait contre un ennemi immatériel contre lequel la pluie ne pouvait rien. Alucard luttait contre une pulsion meurtrière. Quelques secondes. Elle eut le dessus. Cinq énormes pierres suintant le sang s'élevèrent. A mi hauteur, elle s'arrêtèrent l'espace d'un instant, puis fondirent sur Mihnea. Il les évita, mais prit de plein fouet l'arme la plus puissante lancée contre lui. Alucard l'avait soulevé par la gorge, et précipité contre un mur. Une exclamation de douleur lui échappa. Du sang peignait le mur contre lequel le vampire l'écrasait. Il coulait de son crâne le long de sa nuque et de ses cheveux. La pression de la main autour de sa gorge augmentait doucement, mais inéluctablement.

_________________


Hemarcation (niv5) : Le jeteur de sort peut créer n'importe quel symbole sur n'importe quelle surface en lettres de sang, qu'il connaisse ou non le lieu ciblé.

Sorts de Mage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan]

Revenir en haut Aller en bas

La vengeance des Dracula [pv dragons d'or, Gwenael, Morrigan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les dragons du Vol Noir
» MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
» [Lego] Dragons Universes : Copie des HF signée MegaBloks ?
» Guilde Donjons & Dragons
» Duel Deck : Knights Vs Dragons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Neutre :: Sud :: Monts Hurleurs-