AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La liberté de la louve (pv Gwenaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Mer 12 Aoû - 18:44:15

En chemin pour le quartier templier, il profita du trajet pour expliquer à la louve que le mage des ténèbres avait lui-même détruit le sceau qui entravait ses déplacements, et qu'il conservait à présent le coffre à l'abri dans son domaine. Lorsqu'ils arrivèrent au temple d'Angélique, il partagea avec la louve ses intentions d'allégeances. Elle pouvait l'attendre devant le temple, ou le suivre en silence.

Le temple était immense, et baignait dans une lumière sombre que généraient des symboles flottant sous le plafond haut. En avançant jusqu'au bout de l'allée, il devina au travers de la vitraille à l’extrémité du temple la silhouette du palais des créatrices. Des créatures de toutes sortes peuplaient les allées, marmonnant seules dans leur coin, apposant une main ensanglantée sur un mur ou fixant avec une insistance obsessionnelle la statut de la Créatrice. Mihnea les ignora, et jura, le regard rivé sur le temple.

- Angélique, ma reine. Je renie le dieu qui me fut imposé. J’abhorre et je méprise toute religion qui ne t’est pas consacrée. Je voue ma foi, mon âme et ma loyauté à toi, et à toi seule. Je te reconnais et t'adore comme l'unique divinité disposant de mon allégeance librement offerte. Tes commandements dicteront ma conduite ; je promets que ma morale ne transigera pas. Ta voie guidera mes pas ; je fais serment de la suivre maintenant et jusqu’à ma mort. Puisse le chaos renverser l'ordre.

Un mince sourire se dessina sur les lèvres du prince maudit. A présent, il ne craignait plus rien. Pas même la mort. Il quitta le temple, la tête haute et le regard triomphant.

- Gwenaël.

il était assis à une table d'une auberge que jonchaient assez de plats pour satisfaire trois hommes. Mihnea n'avait pas mangé depuis la veille, et son appétit avait eu raison de plusieurs volailles et plats divers arrosés de vin. Rassasié, il décida qu'il était temps d'avoir une petite conversation avec la louve.

- Tu es libre de tes déplacements à présent, cela ne dépend plus de moi. Et je nous considère quittes, puisque tu m'as aidé à obtenir la Glacéternelle. Veux-tu malgré tout rester avec moi ? Rien ne t'y oblige, certainement pas moi. Mais je le désire. Je le désire de façon exclusive, aussi, si tu acceptes de m'accompagner au delà du périple dans lequel nous nous aventurons, je ne supporterai pas la moindre rivalité. Choisis de m'accompagner et reste moi fidèle, ou profites dès à présent de ta liberté comme tu l'entends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Gwenaël Wolfisen
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 20
Date d'inscription : 02/12/2013




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Mer 12 Aoû - 20:10:08

Se laissant docilement promener à travers la capitale, la louve eu le droit à plusieurs sifflements de la part des autres mâles qu'ils soient humains, orcs ou humanoïdes. Elle en ignora la signification, pensant que c'était une sorte de coutume et n'y prêta pas plus d'attention à ces bruits répétés de temps en temps. Il était clair qu'un brin de femme comme elle, de surcroît en légère tenue et dans le quartier du Sahoc, ça avait de quoi faire monter le niveau de testostérone dans la rue.  

Mihnea lui apprit pour le coffre et elle acquiesça tout simplement, comme s'il eut été question d'un léger détail. Arrivant devant un étrange édifice, l'humain lui laissa le choix entre rester dehors et aller avec lui. Bien entendu ce fut la seconde option qu'elle choisi et s'engouffra derrière lui, silencieuse dans le sombre bâtiment. On pouvait dire qu'elle faisait un peu tache, toute de blanc et bleu vêtue. Écoutant psalmodier des paroles dont elle ne comprenait pas l'intérêt, elle examina les différents protagonistes s'affairer à leur œuvre, c'était curieux. Les humanoïdes étaient vraiment des créatures étranges dont le comportement lui échappait totalement. Les lèvres scellées, elle attendit patiemment jusqu'à ce que le brun eu fini sa besogne.

- A quoi sert d'avoir un dieu à prier ?

Demanda-t-elle alors qu'ils s'installaient, son instinct de survie l'ayant retenue jusque là mais elle voulait vraiment satisfaire sa curiosité. Le repas se passa sans plus d'anicroche, et ce qu'on pouvait dire était que si Mihnea avait bon appétit, celui de la femme en blanc l'égalait sûrement. Difficile à croire qu'elle avait cette apparence compte tenu de la viande ingérée. Beaucoup de viande et d'eau, préférant laisser la boisson au mâle. Elle commanda toutefois des glaces, beaucoup de glaces pour le dessert et alors qu'elle les dévorait, le prince maudit reprit la parole.

- Je vois...

Pour sur qu'elle voyait, cela ressemblait à la formation d'un couple. Chez les loups, le mâle patriarche avait l'exclusivité des femelles. Mihnea devait alors être un mâle alpha chez les hommes et demandait donc que jamais elle ne le trahisse. S'il le voulait... pourquoi pas. Elle le considérait déjà comme un membre de sa meute et s'il volait vivre à ses cotés, qui était-elle pour le lui refuser. De plus, elle ne pouvait résister à ses yeux, ils étaient magnifiques, remplis de tous ces sentiments.

- Je t'accompagnerai là où tu le voudras... Humain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Mer 12 Aoû - 23:13:21

Mihnea eut l'un de ses sourires à peine perceptibles. Un éclat malicieux emplit son regard l'espace d'un instant. Il se leva alors, jeta négligemment une poignée de kalys sur la table, et invita d'un regard la louve à l'accompagner là ou il voulait. A l'étage, dans la chambre qu'il avait réservée pour la nuit. La pièce était modeste mais propre, pourvue d'un lit, d'une baignoire, d'un petit bureau et d'un petit miroir. Le soir tombait et la chambre n'était pas éclairée, mais les ténèbres n'étaient pas encore complètes, et on pouvait encore discerner suffisamment la pièce.

Mihnea se dirigea tranquillement vers le bureau et retira ses gantelets pour les y déposer. Le reflet qu'il croisa dans le miroir sur le meuble attira son attention. Un hématome colorait sa joue, souvenir du chaman qui n'aimait pas être appelé mage. Des égratignures, bleus et petites plaies couvraient son torse et ses avant-bras, souvenir de son vol dans la forêt des frayeurs. Et enfin, une balafre tout juste cicatrisée de la taille d'un poing au niveau du cou, souvenir de ses retrouvailles avec Vlad. Détachant les yeux du miroir, il se débarrassa de son manteau et s'approcha de la louve. Il prit sa main dans la sienne, la guida jusqu'à sa joue, au niveau de l'hématome, et demanda :

- Soigne-moi.

Il ignorait si la mage avait des pouvoirs de guérison, mais il la savait capable, même sans magie, de lui faire oublier ses plaies d'un simple contact. Sans attendre qu'elle ne lui réponde ou ne le soigne, il l'embrassa. La peau glaciale de la louve contre la sienne incendiait la moindre parcelle qu'elle frôlait. Plus il la touchait, plus il voulait la sentir contre lui. Rompant soudain son baiser, Mihnea la repoussa contre la porte, une main derrière sa tête pour la protéger de l'impact. Ses lèvres emprisonnèrent alors de nouveau celles de la jeune femme, ses mains parcoururent ses courbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Gwenaël Wolfisen
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 20
Date d'inscription : 02/12/2013




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 1:24:26

La réponse de la mage blanche paru satisfaire l'humain. Le voilà qui affichait un micro-sourire alors que pétilla quelque chose au fond de ses yeux. Ni une ni deux le voilà qui se relevait et balançait des kalys sur la table. Suivant le regard qui l'obnubilait, elle fut conduite à une chambre. Pendant que l'humain se reluquait dans la glace, la louve inspecta le reste de la pièce. Un bain. Passant sa main dessus, elle en admira la faïence. Chez elle, tout était de glace et elle était vraiment curieuse de découvrir de nouvelles choses.

Puis Mihnea se débarrassa de l'un de ses vêtements. Pourquoi ? Le regardant s'approcher tout en inclinant la tête sur le coté, elle ne bougea pas d'un pouce jusqu'à ce que ce dernier ne prenne sa main dans la sienne et la dépose sur sa joue tout en lui demandant de le soigner. D'ailleurs était-ce une requête ou un ordre ? Elle ne saurait vraiment le dire. Fermant les yeux pour se concentrer sur son sort, elle fut de sa transe par une bouche avide de la sienne.

Les yeux toujours clos, elle se laissa faire. Son corps semblait mieux ressentir cette chose qui lui faisait du bien quand elle les tenait clos. Se concentrant sur ce qu'il lui faisait ressentir. Le baiser fut rompu et elle se permit enfin d'ouvrir les yeux. Son expression resta neutre alors qu'elle était poussée contre la porte. Lui voulait-il du mal ? Qu'avait-elle bien pu faire pour recevoir pareil traitement ? Pourtant il ne semblait pas contrarié. Après tout, il lui protégeait la tête du choc de sa main.

Leurs lèvres se retrouvèrent de nouveau et les mains du mâles apprenaient par cœur son corps. Ne voulant pas rester statut de glace, Gwenaël se mit à imiter les gestes de l'humain. Alors que sa peau à elle était froide, celle de son partenaire était chaude et la chaleur de ses mains commençait à s'installer doucement dans son corps. C'était étrange... mais pas désagréable du tout. De petites bulles commencèrent à se former autour d'eux et entre deux baisers, elle prévint l'humain.

- Laisse-moi un peu plus de temps pour me concentrer... j'ai du mal à tenir mon sort activé...

Bulles curatives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 2:12:01

Au supplice, Mihnea émit un gémissement de frustration. Il n'avait pas pensé que les soins de la mage nécessiteraient une telle concentration et regrettait sa demande. Il soupira et éloigna à contre-coeur ses lèvres du visage de glace. De petites bulles se formèrent alors à ses pieds et le pénétrèrent. Il contempla l'évolution de ses blessures, qui s'évanouissaient petit à petit. Du bout des doigts, il chercha  la marque laissée par les crocs du vampire. Sa peau rencontra la chair lisse de son cou, dénuée de cicatrice.

Son demi-sourire lui revint. Il apparaissait de plus en plus souvent, ces derniers temps. Reconnaissant, Mihnea retrouva les lèvres de la jeune femme, mais pour un court instant seulement. Ses baisers descendirent progressivement, jusqu'au point où il jugea que ses remerciements feraient le plus d'effet à sa partenaire.

Le rythme de ses mouvements secouait la porte contre laquelle il soulevait la louve. Les bruits de chocs contre le bois marquaient la cadence, mais Mihnea les entendait à peine, tout à son activité. Lorsque le poids de la jeune femme commença à peser sur ses bras, il la porta jusqu'au lit, où il la déposa. Penché au-dessus de la louve, il allait de nouveau entrer en elle quand une sensation humide le surprit. Baissant les yeux, il constata avec stupeur le sang qui les recouvrait à l'entrejambe. Il se redressa vivement.

- Je t'ai blessée ?

Le ton était incrédule. Il avait témoigné à la louve bien plus d'attentions et de caresses qu'à aucune autre amante. Même à supposer qu'il ne l'ait pas suffisamment préparée, il n'avait pas eu l'impression d'avoir été assez brutal pour la blesser à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Gwenaël Wolfisen
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 20
Date d'inscription : 02/12/2013




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 11:58:36

Une fois libérée de sa prison musclée, la louve put lancer son sort de soin correctement et assister aux merveilles que ce dernier faisait. Mihnea, de nouveau en pleine forme, ré-attaqua bucalement la mage mais cette fois il ne s'attarda pas sur sa bouche. Descendant toujours plus bas, là où l'on n'avait jamais été jusqu'à ce jour. C'était étrange. Vraiment très étrange mais son corps semblait grandement apprécier l'attention. Ne savant trop quoi faire, elle ferma tout simplement les yeux et se concentra sur les plaisirs qu'elle ressentait. Cette chaleur qu'elle avait gouté jadis pour la première fois dans son domaine, grâce à cet homme.

Elle était transportée vers l'inconnu mais ce n'était pas pour la déplaire. Elle découvrait les délices de la chair et s’en noyait avec volupté. L'humain remonta alors et la domina de toute sa taille. Plus fort. Plus grand. Plus imposant. Elle se sentait minuscule et faible. Pourtant elle était un Esper Magister. Une puissante entité en ce monde. Cette pensé la perturba. Comment pouvait-elle penser ça d'elle ? Sa quête de sentiments allait très certainement la perdre dans la folie. Ses pensées furent tout à coup chassées par une soudaine douleur.

Il rentrait en elle, pour la toute première fois. Et le moins que l'on puisse dire c'est que ça faisait un mal de chien. Un léger jappement s'échappa d'entre ses lèvres à l'intrusion mais l'humain ne sembla pas l'avoir entendu. Il ne semblait plus rien entendre d'ailleurs, aussi perdu qu'elle dans ce flot qui les submergeait tout les deux. A une différence prêt : lui devait en plus gérer ses sentiments. La douleur fut cependant et fort heureusement remplacée par ce plaisir qu'elle avait ressenti jadis, mais en plus puissant, en plus enivrant. S'accrochant le plus qu'elle pouvait à cet être qui ne faisait désormais plus qu'un avec elle, elle mordit tout simplement dans son épaule. Une manière de dire à la terre entière qu'il lui appartenait comme elle lui appartenait. Peut-être était-ce là sa partie louve qui lui ordonnait cet acte, elle n'en savait rien.

Le brun fini par la transporter jusqu'au lit où elle s'y laissa couler sans broncher. Elle se prépara alors mentalement à de nouveau l'accueillir en elle quand ce dernier se gela sur place. Ne comprenant pas, elle se releva et écouta l'étrange question. Blessée ? Comment pouvait-il savoir qu'elle avait eu mal sachant qu'il n'avait pas entendu sa plainte ? C'est là qu'elle l'aperçu. Son sang. Inclinant sa tête sur le coté en guise d'étonnement. Elle regardait, le regard dans le vague, le liquide qui les maculait.

- Ça a fait un peu mal au début... Je ne sais pas si c'est normal ou pas car c'est tout nouveau pour moi.

Reprenant quelque peu son souffle, elle lâcha à la figure de Mihnea la réalité.


- C'est la première fois que je fais ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 15:47:14

Choqué, Mihnea dévisagea la louve avec des yeux écarquillés. Non, décidément, Gwenaël n'avait pas grand chose d'une démone... Conforté dans sa décision de lui remettre sa confiance, il revint s'allonger au dessus de la louve pour l'embrasser avec une tendresse surprenante.

- Oui, c'est normal.

Il la garda enlacée contre lui un instant, ses mains jouant sur la peau de moins en moins froide de la jeune femme, avant de l'étreindre à nouveau. Plus à l'écoute des envies de sa partenaire, il guetta ses réactions, prolongeant les caresses qui semblaient lui plaire, et approchant plus en douceur quand ses mouvements paraissaient mêler de la souffrance au plaisir. Il n'eut en revanche aucune considération pour les draps du lit, qui essuyèrent des marques de sang de-ci de-là.

A présent, les draps gisaient par terre. Il avait si chaud qu'il doutait en avoir besoin dans la nuit. Après un bain rapide, il s'effondra dans le lit sans draps, et s'endormit aussitôt, épuisé. Plongé dans un sommeil profond qui devait réparer une journée de combats, de voyages et d'émotions, Mihnea dormait encore lorsque midi approcha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Gwenaël Wolfisen
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 20
Date d'inscription : 02/12/2013




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 19:50:59

Donnant sa confiance totale dans son partenaire, Gwenaël le laissa faire mais toujours aidant pour lui faciliter ses entreprises. Silencieuse, elle prenait ce qu'il lui donnait : son amour, sa fureur. Elle prenait, apprenait mais jamais ne comprenait. Mais cette fois l'expérience fut moins bestiale : la louve avait réussi à dompter le chien. Un moment sensuel où le guerrier montra sa partie la plus sensible. Cette fois il l'entendait.

Les caresses s'intensifièrent jusqu'à ce qu'elle atteigne l’apothéose, submergée par les sensations de son corps elle hurla dans la nuit. Telle une louve. Fière et sauvage. Elle resta un moment allongée, nue et seule, sur le lit alors que l'humain se prélassait dans le bain. Ce fut lorsque ce dernier en sorti qu'elle pu y prendre place, faisant apparaître quelques glaçons ça et là pour refroidir l'eau. Elle resta un moment dedans, à tenter de retranscrire son expérience et fini par rejoindre le brun dans le lit qui dormait déjà d'un sommeil profond. Se collant à lui, elle utilisa sa respiration pour s'apaiser et se laisser porter dans les rêves.

Elle se réveilla bien plus tôt que l'humain et voulu bouger mais son expérience de la nuit précédente laissait des séquelles assez douloureuses. Utilisant une nouvelle fois son sort de soin, elle répara ce qu'elle put et tout en ouvrant la porte de la chambre, se changea en louve. Sous cette forme, elle pourrait aisément chasser pour ramener de la nourriture à son compagnon. Descendant tranquillement les escaliers, elle fut accueillie par les hurlements de terreur des habitants. Fuyant pour éviter les divers projectiles qui lui furent lancés, elle trouva secours auprès des membres de son groupe.

C'est là qu'on lui demanda où se trouvait Mihnea. Ne comprenant pas de qui ils voulaient parler, ils durent décrire le Mihnea ne question : son compagnon. Le blondinet ressemblant à une femelle sembla d'ailleurs s'amuser de la situation. Mais pour se faire pardonner ce dernier lui offrit des pâtisseries tout juste achetée. Ce ne serait pas un gibier qu'elle avait chassé pour lui mais au moins ça l'aiderait à remplir son estomac.

Les menant à travers la citée, elle les conduisit dans la petite auberge qui leur avait servit pour la nuit et tout en essayant de se faire toute petite, elle les mena jusqu'à la chambre, poussant de tout son poids la porte ne bois, elle exécuta quelques longues foulées avant d'aller de coucher auprès de son compagnon... sous le regard effaré de la quasi-totalité du groupe. Ne comprenant pas, elle inclina sa tête duveteuse sur le coté avant de donner quelques coups de museau à son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 21:25:37

Une sensation humide sur sa joue le réveilla. Ouvrant les yeux, Mihnea se retrouva nez à nez avec la truffe d'un animal. Il repoussa violemment la bête hors du lit avec un cri de surprise, et plongea de l'autre côté. Alors qu'il se relevait en position de défense, il aperçut du coin de l'oeil le groupe présent dans la chambre. A la vue du sourire narquois de Vlad et constatant l'absence de la démone, il comprit soudain la présence du canidé dans sa chambre. Furieux, il se retourna sans pudeur vers les quatre importuns et aboya.

- Vous... FOUTEZ LE CAMP DE MA CHAMBRE !!!

- Mais... On t'a ramené des pâtisseries.

Railla Vlad d'un air faussement déçu.

- CASSEZ-VOUS, BANDE D’ARRIÉRÉS!!

Le vampire se tourna vers le reste du groupe et soupira :

- Il est vraiment d'une humeur de chien, le matin...

Vlad s'approcha alors, malgré l'expression menaçante de son frère, et passa autour de son cou le collier qu'il avait récupéré pour lui à la forge. Un mot était inscrit en lettres de sang sur le pendentif : "MIHNEA".

- Comme ta maîtresse ignorait ton nom, on s'est dit que cela pourrait servir...

Décidé à apprendre, à coups de poings à son frère à frapper avant d'entrer, Mihnea plongea sur ses vêtements pour administrer au plus vite une correction au non-mort. A cet instant, l'aubergiste, un quinquagénaire maigrichon à l'air retors, entra dans la chambre. En une fraction de seconde, il analysa la situation.

- Alors c'est vous, qui avez amené ce putain de loup à l'auberge ? J'aurais dû vous virer quand j'ai entendu les premiers hurlements dans la chambre... Maintenant, vous allez payer vos conneries au triple du prix annoncé, et me foutre le camp d'ici pour ne plus jamais revenir, c'est bien clair ?

Submergé d'une rage froide, Mihnea finit d'enfiler ses gantelets et, lentement, s'avança vers l'aubergiste. Vlad pouvait attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 155
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 22:33:59



Chantonnant, un sac de pâtisseries en main et son fier plastron accroché autour de la poitrine, Mythril avançait d'un pas guilleret vers la prochaine auberge à visiter. Hier Mihnea leur avait donné rendez-vous à la forge à midi... et il était plus de midi passé. C'est pourquoi le groupe c'était mis en tête de retrouver nos deux tourtereaux même si Diamond avait insisté à plusieurs reprises pour abandonner les recherches.

C'est la fourrure blanche et bleutée de Gwenaël qui les mena vers le bon chemin. Lorsqu'ils la rencontrèrent. Au moins on avait retrouvé la mage, manquait plus que grognon.

- Gwenaël, peux-tu nous mener jusqu'à Mihnea ?

Se risqua le blondinet mais l'animal ne sembla pas comprendre se question. Tentant alors de parler en langage loup il essuya un nouvel échec mais au moins cette fois il comprit pourquoi. Son imbécile de maître avait carrément oublié de sa présenter à la demoiselle. Se frappant le front, Mythril tenta de lui faire comprendre de qui il s'agissait.

- Tu sais, le frère d'Alucard. Celui qui t'as sorti de la banquise...

Là il sembla toucher le gros car voilà l'animal qui levait les oreilles bien droites et les incitait à la suivre. L'espace d'un instant, le prince doré put remercier l'entêtement de son oncle à lui donner des cours même si à l'époque ça lui avait semblé être une perte de temps.

Courant à travers toute la capitale, ils finirent pas arriver dans une auberge et c'est assez pressé qu'ils grimpèrent les escaliers pour débouler dans une chambre où un Mihnea à poil ronflait de tout son long. Sentant ses joues s'empourprer, le prince commença à reculer quand une paire de mains se plaça devant sa vision alors qu'un père quelque peu choqué se mit à siffler.

- Tu es trop jeune pour assister à CA !!!

- Hoy Hoy... Je crois qu'on tombe plutôt mal.

Tenta un oncle quelque peu gêné devant la scène alors que le lupus grimpait sur le lit pour tenter de réveiller le nudiste. Il n’eut pas le temps de faire demi-tour qu'une scène limite irréelle se déroula devant ses yeux. Voilà le guerrier rejeter violemment le pauvre animal avant de se mettre à l'abri de cette dernière, en position de combat.

Il fini enfin par les remarquer et leur intima poliment de sortir de la chambre. Ce que les dragons s’apprêtèrent à faire lorsqu'Alucard eu la génialissime idée d'aller mettre un collier de chien autour du cou de son frère et de ponctuer ceci d'une phrase très spirituelle.

Ne voyant rien mais entendant tout clairement, le jeune dragon commença à se débattre de l'étreinte de son paternel lorsqu'un nouveau venu vint se plaindre à son tour. Sentant l'aura meurtrière de son maître, le dragon utilisa son sort de passe-muraille pour échapper à Wyatt qui semblait encore ne état de choc et attrapa le brun par le bras pour le tirer en dehors de l'auberge. Tant pis pour les coups qui allaient pleuvoir pour son acte d'insubordination, il fallait limiter les dégâts.

En s'éloignant, ils ne purent pas voir Gwenaël ayant reprit forme humaine et qui regardait le groupe, des questions brûlant ses lèvres pales et complètement dévêtue.

Mythril ne lâcha la main de son maitre lorsqu'il se senti suffisamment loin de l'auberge pour être sur que le Dracula ne décide de faire demi-tour et d'aller distribuer des mandales. Ce faisant, il lâcha sec sa main et se recula.

- Je... Je suis désolé Mihnea... Juste... Que je ne voulais pas qu'on ai plus d'ennuis...

Fit-il le regard rivé au sol et les oreilles basses. Loin de son père, il était de nouveau de dragon sans défense livré à un maître plus qu'en colère. Il se tassa alors sur lui-même, serrant contre sa poitrine le sac de pâtisseries qu'il n'avait pas encore lâché jusque là.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël) Jeu 13 Aoû - 23:12:42

- Qu'est-ce...que...tu... fais ???!

Siffla Mihnea tandis que le dragon l'emportait de force hors de l'auberge. Choqué par son audace, il ne trouva bientôt plus les mots pour exprimer sa rage. Mais lorsque Mythril le relâcha, il profita de l'absence du groupe pour darder sur lui un regard plein de haine, et susurrer :

- Mythril, je te confie une mission. J'ordonne que tu la gardes secrète et ne tente d'aucune manière de perturber mes plans. Je t'ordonne, lorsqu'il sera affaibli par les combats, d'achever le vampire Alucard.

La colère sembla disparaitre de son visage, de nouveau impassible. Il fit mine de sourire.

- Maintenant... Donne-moi ces pâtisseries, veux-tu ?

Il se saisit du petit-déjeuner que portait le dragon et, l'air satisfait, mordit dedans. Savourant d'avance sa victoire, il se joignit au groupe qui arrivait. Vlad avait peut-être survécu à un premier assaut, mais après un combat contre Morrigan et ses monstres, le vampire aurait bien peu de chances de survie face à un dragon d'or...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La liberté de la louve (pv Gwenaël)

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de la louve (pv Gwenaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Tenue de druide (solstice) et sacktue de la liberté
» Les chemins de la liberté (Peter Weir)
» [Rp] Une louve aux allures d'un ange...
» Commentaires sur "Le Renard et la Louve"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Cité des Créatrices :: La Cité Mère :: Quartiers Neutre :: Quartier Commerçant-