AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un entretien brulant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Celeste
Créatrice
Créatrice


Messages : 45
Date d'inscription : 03/12/2013




MessageSujet: Un entretien brulant Mar 21 Juil - 17:11:13



            Il faisait chaud, très chaud dans la salle des trônes.

 Heureusement, une déesse ne ressent pas ce genre d’inconfort. Elle ne souffrait ni de la chaleur d’été, ni du froid mordant d’hiver.
En revanche, tous les nobles de la cour souffraient dans leurs apparats rembourrés de tissus et de dentelles.

Pire encore, depuis que la princesse Amélia avait décrété qu’elle adorait les perruques blanches et bouclés comme on en trouvait dans les livres, tous  les dignitaires avaient entreprit de se couvrir le crane d’une épaisse chevelure allant du gris sombre au blanc neige.
Les visages ruisselaient de sueur,  certains se collaient aux fenêtres dans l’espoir d’obtenir une minuscule bride d’air. D’autres s’éventaient à grand renfort de bras avec des éventails de lin ou de bois. Les plus riches d’entres eux avaient leurs gobelins personnels, maniant jour et nuit des branches de bois hurlant.

Le bois hurlant avait de spécifique que dès qu’on tente d’entayer son écorce, celui-ci se mettait à aspirer de l’air par les feuilles et renvoyait un vent violent à celui ayant tenté de le mutiler. On retrouvait ainsi éparpillés dans la forêt des cadavres de malheureux bucherons, le crane fracassé ayant tenté de couper du bois.

Heureusement, il  ne s’agissait ici que de simples branches, pas suffisamment grandes pour faire le moindre  mal, mais assez pour produire une brise d’air agréable, du moins… la plupart du temps. Mais peu importaient aux nobles de la cour car un gobelin était tout à fait remplaçable, il y en avait à foison sur les terres de Calypta.

Ce jour là, chacun tournait au ralenti. La langueur emportait tout le monde, nobles ou prolétaires. Personne ne se sentait capable de se concentrer sur une activité, qu’elle soit de nature  intellectuelle ou physique.
Le silence était presque aussi lourd que la température, pourtant le son d’une paire de chaussures claqua soudainement sur le sol e marbre brulant.
Nobles et domestiques tournèrent la tête vers le nouveau venu dans un geste somnolant, presque douloureux.


Dernière édition par Celeste le Mar 21 Juil - 22:35:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Un entretien brulant Mar 21 Juil - 19:10:03



Le pas vif et alerte, voilà que le prince se dirigeait vers la salle des trônes. Sa Dame l'avait fait appeler et il était de son devoir de lui obéir. On l'avait fait quérir depuis sa Bibliothèque, demeure qu'il c'était approprié au prix de nombreux efforts, mais ceci est une bien toute autre histoire dont il est futile de s'attarder dessus. Bref, à peine eut-il reçu l'invitation à rejoindre Céleste qu'il déploya ses ailes en direction du château.

Son énergie contrastait grandement avec les alentours. Tous étaient fatigués par la chaleur, comme si cette dernière aspirait jusqu'à la moindre petite goutte d'essence vitale. Mais lui, il était une créature à sang chaud, qui ne craignait nullement la lumière et sa chaleur. Bien au contraire, elle lui donnait de l'énergie et il se sentait prêt à renverser des titans s'il le fallait !

Il n'eut pas à voler bien longtemps, son vol étant un des plus rapides de ces terres, et il se retrouva au château en un rien de temps. Là, il délaissa son imposante forme véritable pour adopter celle plus connue de tous. Il n'avait pas prit la peine d’ôter son uniforme de bibliothécaire, une sorte de longue robe dont les nombreux motifs stylisés encadraient à merveille les armoiries du bâtiment. Mais il n'était pas du genre à suivre les modes. De ce fait, sa longue chevelure dorée était libre mais retenue par un diadème elfique taillé dans l'or.

Comparé aux autres bipèdes, il ne transpirait même pas et il adoptait une démarche altière trahissant une éducation princière. Toutefois, il fini par freiner sa cadence, jusqu'à s'arrêter au milieu de la salle pour y déposer un genou au sol, symbole du respect qu'il témoignait envers les deux Créatrices. Il laissa passer quelques instants, dirigeant son regard bigarré en direction des deux trônes mais sans jamais oser croiser le regard des deux Créatrices. Il fini par baisser ses yeux en signe du plus humble des respects et garda sa pose jusqu'à ce qu'on lui donne pour ordre d'en faire autrement. Il fini toutefois par prendre la parole.

- Vous m'avez fait quérir ?


_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Celeste
Créatrice
Créatrice


Messages : 45
Date d'inscription : 03/12/2013




MessageSujet: Re: Un entretien brulant Mer 22 Juil - 11:17:57


Tandis que le dragon d’or portait un genou à terre, les déesses restèrent impassibles. Immobiles sur leurs trônes, elles ne lui accordèrent pas même un regard
Le silence pesait, seul le son des branches d’arbres hurleurs se faisaient entendre. Mythril resta un long moment sans oser le moindre mouvement, attendant un ordre contraire des reines. Mais celles-ci restèrent muettes. Comme s’il n’avait jamais fait irruption dans la salle, comme s’il n’était rien de plus qu’une fourmi qu’on ne remarque que lorsqu’on tente de l’écraser.
Même Celeste, la bonté personnifiée, dédaignait de lui concéder une existence. Qu’avait-il pu faire pour déplaire ainsi aux créatrices ?
Les nobles s’échangèrent des regards inquiets. Le prince d’or avait toujours été le favori de la cour, notamment celui de Celeste. La reine Angélique avait-elle intrigué afin de faire tomber Mythril en disgrâce ?
Quelle attitude allait t’il adopter ? Attendre ? Ouvrir la parole sans y avoir été invité ? Quitter la salle des trônes ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Un entretien brulant Mar 28 Juil - 18:01:25



Le silence fut l'unique réponse accordée à sa question. Croyant d'abord que sa Reine cherchait ses mots, il se risqua un timide regard sur sa personne et quel n'en fut pas le choc. Cette dernière, ainsi que sa sœur jumelle ne daignait même pas le remarquer.

Peut-être était-il encore sous la magie de son sort « Transparence » mais non... D'ailleurs ce don ne lui permettait que de devenir intangible, pas invisible aux yeux de tous. Bon après tout, Elles étaient des Déesses, des Créatrices et sa magie était inefficace face à de tels êtres. Alors pourquoi ? Pourquoi s'obstinait-elle à l'ignorer royalement alors qu'elle l'avait fait appeler ? Le dragon était interdit face à un tel comportement. De la part d'Angélique, c'était naturel compte tenu de l'amour fou qu'elle lui portait. Mais de la part de Celeste... c'était quasiment impossible.

Celeste, la bonté incarnée. Divinité pure à l'amour infini. Jamais elle n'avait montré autant de haine aussi ouvertement. Ce n'était pas elle ! Non ! Elle enlaça les démunis de ses bras protecteurs et maternels. Elle écoutait d'une oreille attentive les états d'âme de ses sujets et leur prodiguait ses meilleurs conseils. Elle pardonnait... Elle aimait... Alors. Pourquoi ?

Alors qu'une multitudes de questions tourbillonnaient dans sa tête, le dragon se retrouva alors la gorge nouée. Sa Déesse qui l'avait aidé à reprendre son envol était en train de l'abandonner à sa sœur. Seul. Il n'avait plus sa Muse pour le guider dans ses choix. Il était un fidèle abandonné par Ceux auquel il croyait. Noyé dans le doute et l'incertitude. Perdu. Seul.

Douce ironie du sort que de ce dire qu'on renoue avec des êtres pour en perdre d'autres. Le silence pesant avait un goût trop amer mais il ne pouvait ni bouger ni parler. Il fallait qu'il écoute les griefs à son encontre. Depuis son réveil, il ne se souvenait pas avoir mal agi. Ses actes avaient toujours été guidés par son cœur et il épargna des vies qui auraient mérité la mort.

Il attendit donc. Patiemment. Prudemment. Espérant secrètement que ce fut là encore une blague de la Princesse Amélia. Il avait tout son temps après tout, il avait déjà bien attendu son réveil durant plusieurs siècles alors attendre une réponse ne le gênait aucunement. De toute façon c'était ça ou finir en bouillie de dragon à la sauce colère...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Celeste
Créatrice
Créatrice


Messages : 45
Date d'inscription : 03/12/2013




MessageSujet: Re: Un entretien brulant Mer 29 Juil - 10:17:22

Mythril resta un long moment à genou, les yeux baissé.
Quand les reines allaient t’elles l’autoriser à se relever ? Ne serait-ce que lui accorder un regard ? Une parole ?

Il n’y avait plus un son dans la salle des trônes, personne n’osait faire le moindre mouvement. Se faire remarquer n’était peut être pas le bon moment. Les gobelins posèrent leurs branches d’arbres hurleurs et le silence fut total. La chaleur s’intensifia un peu plus. L’angoisse mêlée à la canicule rendait l’air irrespirable, pourtant… tout le monde retenait son souffle.

Soudainement, des pas résonnèrent dans l’entrée. La démarche était altière, chaque pas était posé avec délicatesse, mais le silence amplifiait leur écho.
La silhouette de Celeste apparue. Elle se mouvait avec tant de délicatesse que les voiles de sa robe semblaient danser autour d’elle.

La chaleur leur faisait-elle perdre la tête ? Les reines étaient assises sur leurs trônes depuis des heures. Comment se pouvait-il que l’une d’entre elle soit à deux endroits en même temps ? Aucune des déesses ne sembla s’en soucier. Elles restaient désespérément stoïques. Comme si rien n’avait d’importance.
La nouvelle venue s’approcha de la Celeste installée et en un claquement de doigts fit disparaitre les deux précédentes souvenaires. Avec un sourire en coin, fière de son effet, elle s’installa elle-même sur le trône. D’un geste, elle convia Mythril à se relever.

« De simples copies… nous ne pouvons pas constamment rester assises sur nos céans »
Elle sourit à Mythril, mais son sourire avait quelque chose de différent il semblait plus…carnassier.
« Merci d’être venu si vite, avez-vous fait bon voyage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Un entretien brulant Dim 2 Aoû - 22:42:53



Pendant de longues minutes le dragon resta immobile, attendant que la statue devant lui se brise de son marbre mais il pouvait toujours attendre car voilà qu'était dévoilé le subterfuge. Sa véritable Déesse fit disparaître les copies des trône pour y prendre place. Il écouta d'une oreille attentive les explications et cru exploser de joie. Celeste ne le détestait pas. Son souffle si longtemps retenu put reprendre alors que ses épaules s'abaissaient, chassant la lourdeur d'un poids qui l'accablait.

Affichant alors un sourire sincère, il se releva comme on l'en avait invité avant de répondre aux questions de la divine blonde. Le sourire de la Reine lui paru étrange mais il n'en tint pas compte, après tout ses émotions précédentes devaient lui avoir joué des tours et sa peur infondée créer des illusions. Jamais Elle ne pourrait afficher de pareilles émotions. Jamais !

- Je vous en prie ma Reine, c'est le moins que je puisse faire pour vous... Vous m'avez été d'une grande aide par le passé qu'il me serait impensable d'écarter vos invitations. Fort heureusement, le voyage fut le plus agréable au possible...

Il était vrai que voyager par la voie des airs était quelque chose de plaisant, surtout pour un dragon doré. Ses ailes étaient une chose dont il pouvait se targuer. Pouvoir se sentir libre de ses mouvements, rire aux lois de la pesanteur.

Le froid dans son cœur serré avait laissé place à une douce chaleur. Qu'il avait été vraiment sot de croire Celeste capable de tels sentiments, elle était et restera l'incarnation de la gentillesse et du pardon. Parmi tous les êtres peuplant Calypta, elle était une des rares en qui il avait une confiance aveugle. Ces êtres se comptaient sur les doigts d'une seule main et il chérissait de tout son cœur le lien qui l'unissait à eux. En plus de cette confiance, un autre sentiment inondait son corps : la curiosité, c'est pourquoi il réitéra alors sa question mais sans animosité aucune.

- Je voudrais savoir la raison de ma venue. Oh ma Reine... Que puis-je pour vous aider ?

Abaissant alors la tête d'un mouvement élégant en signe de respect, il porta sa main droite à sa poitrine, là où se situait son cœur pour prouver sa sincérité.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Un entretien brulant

Revenir en haut Aller en bas

Un entretien brulant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entretien avec Rouletabille
» demande d'entretien avec le conseil
» Entretien avec un Community manager sur le chat
» Demande d'entretien de Gengis
» [Entretien] Strauss-Boss [Refusé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Cité des Créatrices :: La Cité Mère :: Palais des Créatrices :: Salle des Trônes-