AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Une rencontre explosive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Une rencontre explosive Dim 5 Oct - 16:09:28

La solitude! Enfin! Chevauchant son vieil ami, l'orc redécouvrait avec joie les paysages familiers du volcan qu'il avait choisi pour demeure. Bon, il est vrai que ce n'était pas vraiment l'endroit idéal pour installer sa maison mais c'est ici qu'il se sentait bien. Surtout depuis qu'il avait été désigné comme l'Esper Magister du feu. Jamais il n'aurait pu imaginer avoir une telle responsabilité, de tels pouvoirs entre les mains. Mais ce rôle lui avait été attribué et il devrait faire avec.

Les pièges des environs n'étaient pas dangereux pour lui. Le feu, il maniait cet élément avec tant d'aisance et ce domaine lui était totalement soumis. Là où des rivières de laves dévalaient les pentes abruptes et rouges du volcan pour nuire aux curieux, elles s'écartaient du chemin de l'orc. C'était quelque chose d'étrange pour lui mais ça ne le gênait aucunement.

Il retrouva enfin en fin d'après-midi son campement. Rien n'avait changé depuis son départ prématuré vers la capitale. Passant ses mains sur la hutte en peaux de bêtes, il redécouvrit leur douceur. Puis quelque chose attira son attention. Une odeur. Reniflant deux trois fois, il put constater avec horreur qu'une odeur désagréable l'entourait. Il chercha quelques temps d'où cela pouvait provenir. Un cadavre prêt de sa hutte? De la nourriture ayant été oubliée? Non. Bien pire. C'était lui qui sentait comme ça. Un mélange de sueur et d'alcool. Il puait tout simplement.

Portant son regard ambré en direction de Crocs Sanglants, il put constater que l'animal tentait de cacher son museau au vent. Le vieux warg avait caché à son cavalier l'inconfort de la situation mais il ne pouvait cacher cela bien plus longtemps. S'approchant de l'animal qui enfouit son museau entre ses pattes avant, l'orc lui caressa, amusé, la fourrure.


- Tu aurais pu me le dire mon vieil ami... Je ne t'en aurais pas voulu et ton voyage en aurais que plus agréable...

Il s'éloigna alors de son compagnon et alla chercher dans sa maison de quoi se laver. Les environs étant assez chauffés par le volcan, il n'était pas difficile de prendre un bon bain. Le chaman se dévêtit et entra dans les eaux chaudes d'une source non loin de son campement. L'eau chaude décrispa ses muscles tendus. Qu'est-ce que cela pouvait faire du bien de se détendre ainsi. Il en profita alors pour défaire ses nombreuses tresses, laissant sa chevelure sauvage tomber sur ses épaules.

Puis une main baladeuse alla se poser sur son dos pour tenter de descendre plus bas. Un hurlement de sa part et un rapide demi-tour fit s'éloigner son assaillant. Ou plutôt son assaillante. Un rire narquois s'échappa de deux fines lèvres alors qu'un regard s'attardait sur son corps dévoilé.

- Tss...

Un regard furieux fusillait l'ondine qui c'était amusé de lui. Cette dernière rejoint alors ses nombreuses sœurs sur les berges.

- Hihihi... Si on ne peut même plus s'amuser... On n'a très peu de visiteurs dans le coin...

Voilà alors l'excuse qu'elle donnait. Énervé par cette dernière, il préféra s'en aller. Les esprits ayant leurs propres règles, il aurait du mal à leur faire avaler la pilule s'il lui avait tordu le cou un peu trop fort. Enfin assez loin de ses tortionnaires, il put se détendre un peu plus mais quelque chose attira son attention. Une ombre se dessina alors au dessus de lui. Quelque peu surpris, il leva alors son visage au ciel pour voir un postérieur recouvert de tissu de rapprocher de lui à vive allure.

Il senti alors une forte douleur au niveau de sa poitrine alors qu'il s'enfonçait dans les eaux. Par réflexe, il attrapa entre ses bras le paquet et d'un bond se projeta hors de l'eau pour terminer son saut dans un coin un peu moins profond de la source. Reprenant peu à peu son souffle, un peu chamboulé par la surprise, il porta alors son regard vers le projectile et ses yeux s'écarquillèrent sous l'incompréhension. Entre ses bras se trouvait une humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Dim 5 Oct - 22:22:34

Sentant qu'elle tombait, Mira rouvrit les yeux. Elle fut instantanément sûre d'une chose. Elle n'était plus sur le champ de bataille. Et elle allait se faire mal en atterrissant elle ne savait où. Instinctivement, elle se protégea le visage. Mais plutôt que d'atterrir lourdement, elle fut réceptionnée d'une manière plus délicate, avec un plouf mais pas seulement. Il était évident pour elle qu'elle n'avait pas atterri sur un rocher mais sur quelque chose de plus mou. Avant qu'elle n'ait vraiment eu le temps de comprendre, elle ressortait de l'eau pour faire un nouveau plouf un peu plus loin.

La situation étant calmée, elle put enfin faire le point sur sa situation. Premièrement, elle était toujours en vie, et indemne en plus de ça. Deuxième ment, elle était dans les bras d'un grand homme vert. Troisièmement, elle... un homme vert ? Que faisait-elle dans les bras d'un homme vert ? Elle se dégagea brusquement et tomba à l'eau. Elle se redressa, dégoulinante, et l'examina tout en portant la main à son épée. Beurk, il était nu. Et grand et musclé. Les réflexes prirent le dessus sur le reste. Elle dégaina son épée et d'un bond en plaça la pointe sur la gorge de l'individu. Elle n'allait pas se rendre si facilement.


Identifiez-vous ! Qui êtes-vous et que me voulez-vous ?

Pendant qu'elle le surveillait, elle observa également les alentours. Elle ne savait pas où elle était tombée, mais était certaine d'une chose: ce n'était pas chez elle. Ces terres rouges, plutôt désolées ne lui disaient rien, et même ne lui paraissaient pas très accueillantes. Peut-être pourrait-elle demander de l'aide à l'autochtone qu'elle tenait à sa merci une fois qu'il aura répondu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Lun 6 Oct - 11:10:17

Son fardeau n'aimant pas sa situation se débâti vivement avant de finir sa chute à ses pieds. L'orc ne bougea pas, trop curieux de savoir ce qu'il se passait pour effrayer la nouvelle venue. La réaction ne se fit pas attendre, et quelle réaction! La blonde le menaçait maintenant de son épée. A ce moment-là, Arslack ne su vraiment dire si l'humain était complètement stupide ou si c'était une nouvelle arrivante. La seconde option sembla être la bonne réponse compte tenu des questions qu'elle lui posa.

Levant les mains pour ne pas lui paraitre hostile, il ne fit pas d'autres gestes. Bon c'est vrai qu'il n'était aucunement en danger. Un Esper sur son domaine était une chose bien trop puissante pour qu'une simple lame ne soit prise au sérieux. Il aurait pu faire fondre le métal par de puissantes flammes, commander à un geyser de magma en fusion de sortir de sous les jambes de la femelle ou encore se transformer en flammes pour éviter l'attaque mais il était bien trop curieux. Ne pouvant réprimer un rictus, il se contenta tout simplement de lui répondre.

- Je me nomme Arslack et tu te trouves dans mon campement, sur le Mont Flamess. Est-ce que ça te dit quelque chose?

Pas trop d'informations avaient été données, mieux ne valait pas alarmer l'intruse. Ses réactions confirmeraient une fois pour toute ses origines pensa le chaman. Il laissa passer quelques secondes, histoire que sa "geôlière" puisse assimiler les informations et il continua afin de se disculper.

- Je ne te veux aucun mal... Enfin pas tant que tu ne m'auras pas nuit bien entendu.

Son visage se fit plus rude. La menace était implicite et sans appel. Si cette dernière faisait mine de lui vouloir du mal sans raison apparente, il lui romprait le cou. Bon sans arme et complètement dévêtu, il ne savait pas si il allait être prit au sérieux.

- Donc peux-tu abaisser ton arme? Que l'on puisse discuter entre personnes civilisées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mar 7 Oct - 22:09:14

L'individu était étrangement calme. D'habitude les gens  avaient tendance à s'inquiéter, à trembler et éventuellement à gémir ou supplier. Pas à rester très calme et arborer un petit rictus comme s'il était amusé. Il en était même énervant. Mira se rapprocha encore, se collant presque contre lui, sans déplacer sa lame. Finalement, elle n'arriva plus à le regarder dans les yeux à cause de la différence de taille. Elle ne voyait plus qu'un torse aux muscles troublants.

Je ne te veux aucun mal... Enfin pourtant tu ne m'auras pas cette nuit bien entendu.

L'eau dans les oreilles n'aidait pas à comprendre tout ce qu'il disait. La proximité non plus. Le fait qu'elle ait baissé les yeux non plus. Cet homme plutôt attirant, à part la couleur, semblait lui faire des propositions étranges. Elle retira finalement la lame de la gorge de l'orc pour la ranger en répondant à voix basse pour elle-même:

Pas cette nuit bien entendu, mais peut-être une autre...

Elle posa une main sur le torse d'Arslack, pas désagréable d'ailleurs,  avant de reprendre ses esprits. Elle se recula donc de quelques pas et vit finalement l'expression peu avenante de son "prisonnier". Malgré cela, elle reprit la parole, à un volume normal cette fois-ci, sans changer de ton.

Bien Artack, mais je te surveille. Je vais aller sécher mes vêtements, n'en profite pas pour tenter quelque chose.

Tout en surveillant du coin de l’œil l'orc, elle se rapprocha du feu qui était allumé non loin de la rive. Elle détacha ensuite ses cheveux trempés puis, pas plus pudique que l'orc, les douches communes des baraquements y étaient pour quelque chose, elle commença à se déshabiller pour étendre ses vêtements près du feu. Une fois nue, elle s'assit  à côté du feu  pour ne pas prendre froid et continua d'observer Arslack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mer 8 Oct - 22:44:39

Non contente de ne pas éloigner sa lame, la demoiselle en vint à limite se coller contre l'Esper Magister. C'est que cette petite jouait avec le feu et risquait fort de se bruler. Cette dernière fini même par baragouiner quelque chose dans sa barbe, n'étant pas vraiment sur d'avoir compris ce qu'elle avait dit, le chaman préféra ne pas s'y attarder dessus mais une main un peu trop baladeuse vint se poser sur lui. Levant un sourcil en signe de désapprobation, l'humain s'éloigna enfin. Baissant ses épaules tendues par la situation, il se détendit quelque peu avant d'ouvrir en grand ses deux yeux.

- Mon nom est Arslack. Pas Artack.

La vision qui s'en suivi fut des plus plaisante mais par respect pour la femelle qui tentait de se réchauffer auprès du feu l'orc prit le chemin de sa hutte. Il n'y resta qu'à peine une minute pour en ressortir avec une peau autour de la taille, d'une couverture dans la main gauche et d'un nécessaire de toilettage de l'autre. Il la déposa sans ménagement sur la tête de son "invitée" avant d'aller repiquer une tête dans la rivière. L'eau n'ayant pas suffit à enlever l'affreuse odeur récoltée lors de sa baston, il devait employer l'artillerie lourde.

- Et quel est le tien? Comment se fait-il que tu sois tombée du ciel?

Il avait une petite idée sur la question mais il préférait entendre la version de l'inconnue. Un rire rauque s'échappa une nouvelle fois de sa gorge alors qu'il imaginait la bouille de la blonde qui se découvrait en train de tomber. Crocs Sanglants, attiré par les rires de son maitre, découvrit avec surprise l'intruse. Se déplaçant alors lentement afin de l'étudier et abandonna son inspection lorsqu'il ne sentit de son maitre aucune animosité. Il approcha son museau des bords de l'eau se laissant caresser par l'orc couvert de mousse. L'instant d'après, l'animal fut tirer dans les flots et un jappement de surprise sorti de sa grande gueule.

- Tu pues! A la douche mon ami!

Voilà les excuses qu'avait trouvé Arslack pour expliquer son geste. L'animal tenta de retrouver les berges mais son adversaire avait assez de force pour le retenir. Battu, le warg se laissa nettoyer mais se promis de se venger. Une fois sa tâche effectuée, le peau verte lâcha son prisonnier qui ne se fit pas prier pour sortir de l'eau non sans avoir donné un coup de queue à ce dernier.

Le loup gigantesque se secoua alors au milieu du campement, trop heureux de pouvoir enlever le plus d'eau de sa fourrure au possible, et alla rejoindre la blonde au coin du feu. Bientôt nos deux compères furent rejoint par l'orc qui s'installa à son tour au coin du feu. Il sorti de sa besace trois morceau de viande qu'il planta sur des pics non loin des flammes.

- J'espère que tu aimes la viande petite... Parce que ce soir, je n'ai que ça à te proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Jeu 9 Oct - 22:20:23

Maintenant assise près du feu, Mira commençait à se détendre. La chaleur lui faisait du bien. Elle laissa même l'orc déambuler dans son camp sans lui rappeler qu'il devait lui obéir. Elle se contentait de l'oberver, de regarder aux alentours et de se reposer. Lorsqu'Arslack lui rappela , elle se contenta de grommeler en enregistrant l'information. Par contre, elle grogna réellement lorsque la serviette lui tomba dessus. Elle était certaine d'être ridicule avec sa serviette sur la tête, aussi la blonde l'attrapa, se leva et s’emmitoufla dedans avant de se rasseoir.

Elle ne répondit pas immédiatement à l'orc retourné se baigner. En plus, il riait comme s'il se moquait d'elle. C'était très vexant. Cependant la suite lui donna raison. En effet, le monstre qui passa à côté fit peur à la guerrière qui ne connaissait pas ce genre d'animal. Ce n'était pas un chien, c'était trop gros pour être un loup, ce n'était clairement pas un cheval malgré la taille comparable. Il rappela à Mira les rumeurs sur des loups domestiqués qui auraient été vus sur certains champs de bataille. Pour sa part, la blonde n'en avait jamais vu, et aucune rumeur n'avait parlé de loups de cette taille. Autant dire qu'elle n'était pas rassurée, et qu'elle se rapprocha du feu pour éviter que la bête lui saute dessus, elle recroquevilla aussi sous sa couverture ne laissant dépasser son visage qu'à partir des yeux.

L'affrontement plus ou moins amical entre l'orc et le warg impressionna énormément l'humaine qui comprit alors pourquoi Arslack n'avait pas eu l'air impressionné quand elle l'avait menacé. Lorsque celui revint près du feu, elle se rapprocha de lui et s'éloigna du monstre assis près d'elle. Elle acepta la viande, sortit un bras de la couverture pour prendre sa part et mangea quelques bouchées avant de finalement répondre aux questions de l'orc.


Je m'appelle Mira Llyn. J'étais comme très souvent sur le champ de bataille. J'ai fermé les yeux au milieu du combat et quelques instants après je tombais. D'ailleurs, sais-tu ce que veux dire "Calypta" ? J'ai cru entendre ce mot avant de tomber.

Là c'était sûr, Arslack allait la prendre pour une folle. L'attaquer alors qu'il avait une force monstrueuse, un animal de compagnie terrifiant, et raconter des choses qui n'avaient aucun sens n'allaient pas plaider en sa faveur. Tant pis, elle n'avait rien d'autre comme explication et avait l'impression qu'en fait elle était la prisonnière et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Sam 11 Oct - 18:45:25

La réaction du plus grand due surement la surprendre. Au lieu de la prendre pour une folle comme elle le craignait, il acquiesça d'un mouvement de tête.

- Pour sur que je connais ce mot. Tous le connaissons ici! Calypta est le nom de notre monde! Tu es donc bien une arrivante.

Cette confirmation expliqua grandement le comportement de la blonde lors de leur rencontre. Tombée dans une nouvelle terre, elle en était perdue et déboussolée. Lui qui d'ordinaire préférait ne pas se mêler de la vie des autres allait lui inculquer quelques bases. Après tout, ce ne devait pas être un hasard si cette dernière avait atterri sur lui, surement un message des esprits. A travers eux c'était la nature qui s'exprimait et elle l'avait guidée à lui.

- Les arrivants sont des êtres ayant choisi plus ou moins consciemment de quitter leur monde natal, à ce moment-là ils sont transportés ici. Cette façon d'arriver change plus ou moins en fonction de l'être...  

Il fixa alors le morceau de viande mais ne le jugea pas assez cuit à son gout. Il continua alors son monologue alors que cette dernière mangeait son repas.

- En gros c'est un nouveau départ pour toi. Tu pars de zéro pour tenter de te construire une vie meilleure. Mais les Créatrices ne te laissent pas sans arme! Chaque être se voit confier un don pour l'aider dans sa vie. Ces pouvoirs sont reliés aux éléments qui nous représentent: l'eau, le feu, le vent, la terre, la foudre, le sang, la lumière, les ténèbres et le mana.

Il préféra ne plus donner d'explication sur les éléments pour le moment, bon il était clair qu'il devrait parler des espers à un moment ou à un autre car s'il cette dernière se voyait l'envie d'aller titiller ses confrères, il ne donnait pas cher de sa peau. Un crépitement, une buche venait de se consumer doucement. L'orc attrapa alors un bâton pour bouger un peu le bois et lança de quoi réalimenter leur unique source de lumière de la soirée.  

- Nous avons aussi notre propre monnaie petite Miratchine, les Kalys. Je pense que dans ton monde, comme dans le mien, tu avais de la monnaie et sais parfaitement comment ça marche.

A cela, il lui tendit une petite pièce en or. Il la lui donnait, après tout ce ne serait pas de trop pour commencer. Il était persuadé qu'elle ne resterait jamais avec lui, après tout les orcs ne sont pas vraiment bien vus par les humains et elle voudrait très certainement côtoyer ceux qui lui ressemblaient. Ceux de sa même race. A cette pensée, l'Esper eu un pincement au cœur. Vivre entouré des siens était quelque chose de désormais impossible pour lui. Un trouble passa dans son regard ambre malgré le fait qu'il gardait un visage neutre.

- Après, tu peux toujours demander des conseils auprès des deux Créatrices, ce sont deux entités jumelles qui gouvernent ce monde. L'une représente l'ordre et la justice. Elle dirige le Redor et a pour nom Céleste. Alors que sa sœur Angélique représente la puissance et le chaos à travers le camp du Sahoc. Bien entendu tu n'es nullement obligée de prendre part à cette guerre et rester du coté des Neutres! Je ne veux en aucun cas faire de propagande.

Il attrapa alors le morceau de viande qui avait bien assez grillé à son gout et en décrocha un grande bouchée. Toutes ces explications lui avaient ouvert l'appétit. Il extirpa alors de sa besace le cadavre d'un lapin qu'il balança en direction du warg qui attrapa le projectile en plein vol d'un bon gros coup de mâchoires. Se faisant, l'animal reprit sa place initiale et mâcha son repas alors qu'Arslack riait de la scène. Il décida de présenter son compagnon, comme pour rassurer l'humaine qui ne semblait peu apprécier la présence trop proche du lupus.

- Ne t'en fais pas! Crocs Sanglants ne te fera aucun mal, sauf si je lui en donne l'ordre... Considère le comme un allié et un protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mar 14 Oct - 21:51:03

Ah non, il ne la prenait pas pour une folle. Apparemment, elle avait changé de monde et n'était pas la première à débarquer dans celui-ci. Et au moins elle connaissait le nom de ce monde désormais. Elle continua d'écouter les explications de l'orc tout en dégustant sa viande. Elle était aussi concentrée que lors d'un briefing avant un combat important, et n'osa pas interrompre son instructeur. Lorsqu'il lui tendit la pièce, elle s'approcha encore un peu pour l'attraper et se retrouva assez embêtée quand elle se rendit compte que, nue sous sa couverture, elle n'avait pas de poche. Elle garda donc la pièce en main sous la couverture. Finalement, lorsque l'orc eut fini, elle prit la parole.

Merci pour la pièce. Oui, j'avais de l'argent avant, mais il est resté à la caserne. Ici aussi, il y a deux factions alors ? Je vais donc plutôt rester avec toi. J'ai quitté mon monde pour échapper aux batailles alors je ne vais certainement pas retourner dans la même situation !

Se rendant compte qu'elle commençait à hausser la voix, elle essaya de se calmer. Etablir son camp de base chez l'orc lui paraissait une idée intéressante, malgré la présence encombrante de Crocs Sanglants. Les propos rassurants d'Arslack n'avaient pas suffi à changer le monstre en gentil toutou à ses yeux, surtout lorsqu'il claquait des mâchoires sur un gros morceau de viande. D'ailleurs puisqu'il mangeait, elle en profita pour aller glisser la pièce dans la poche de sa veste, faisant tomber la couverture de ses épaules au passage. Une fois à nouveau assise et couverte, elle continua.

Et ce monstre ne m'inspire pas confiance. Je préfère que tu me protèges plutôt que lui.

L'orc ferait un très bon garde du corps, même si elle savait très bien se battre. Cependant si tous les autochtones étaient aussi grands que lui, et tous les animaux aussi grands que le ouargue, elle n'irait pas bien loin. Arslack était grand, musclé, couverts de cicatrices. Elle en déduisit que le coin n'était pas tranquille, car pour elle une cicatrice n'était jamais très ancienne et disparaissait en quelques jours. Elle fit part de ses interrogations à son hôte involontaire:

Tu es couvert de cicatrices, tu t'es battu aujourd'hui ? Il y a beaucoup de gens aussi costauds que toi dans les parages qui veulent t'affronter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Ven 17 Oct - 21:01:21

Face à ces révélations, l'orc ne su vraiment trop comment réagir. Il ne l'avait pas du tout prévue celle-là. D'habitude une personne douée de raison avait plutôt tendance à fuir ceux de son espèce, pas d'y trouver une certaine protection. Levant un sourcil interrogateur devant les paroles de l'humaine, il tenta une seconde fois de se soustraire au rôle d'hôte involontaire.

- Tu sais, même dans ce bivouac, cette dualité idéologique existe. Je suis moi-même partisan d'un des deux camps. De plus, beaucoup de personnes neutres vivent dans tout le continent sans jamais être pris entre les deux feux. Pour le moment nous avons plus face à une guerre froide qu'autre chose.

Mieux valait que la blonde ne commence pas sa nouvelle vie sur des fausses bases. Satisfait de lui-même, il concentra toute son attention sur sa nourriture alors que la demoiselle rangeait sa pièce. Comme il était étrange de voir une peau rose ne pas être paniquée à sa simple vue. Bon il est vrai qu'elle n'était pas la première femme à l'avoir côtoyer sans prendre les jambes à son cou ou s'évanouir d'effroi mais ça le surprenait toujours. Il eu une petite pensée pour son alliée Krista. Ce petit bout de femme en avait plus dans les tripes qu'aucune autre personne. En cela il la respectait énormément... et espérait une autre rencontre avec elle. Combattre à ses cotés avait été une bonne partie de plaisirs qu'il était prêt à réitérer l'expérience !

La blonde prit de nouveau la parole et ses mots ne furent pas vraiment au goût de l'Esper Magister. Bon OK Crocs Sanglants était une créature impressionnante mais de là à le traiter de monstre... C'était un peu exagéré ! Surtout que son compagnon à quatre pattes n'avait rien fait pour paraître menaçant. Du moins de son point de vue.

- J'aimerais qu'à l'avenir, tu ne parles plus de lui avec ces termes. Surtout si tu comptes rester. Mon camp. Mes règles...

Il l'avait grondée gentiment mais espérait qu'elle comprendrait. Bon il était clair qu'en ayant plein de nourriture dans la bouche, il n'avait sûrement pas vraiment de crédibilité. Parlant la bouche pleine sans gêne. D'ailleurs il failli s'étouffer en entendant la réponse apparemment innocente de son invitée. Avalant de travers, il frappa sur sa large poitrine alors qu'il se mit à tousser violemment. Il attrapa alors sa gourde et but à grande gorgée. Elle allait vraiment le tuer à ce rythme-là.

- Ça ?!?

Fit-il en montrant du doigt l'une de ses larges estafilades qui traversait sa poitrine.

- Non, ce sont des cicatrices... vieilles de plusieurs années. Dans ma vie avant Calypta mais aussi à mon entrée... Les orcs natifs n'ont pas vraiment apprécié la venue d'un qui ne leur ressemble pas...

Affichant de grands yeux ronds, le chaman était vraiment curieux. Jamais il avait entendu pareilles capacités... Bon il avait entendu des rumeurs sur quelques créatures magiques pouvant se régénérer mais il n'avait jamais vu un humain posséder de telles capacités.

- Pourquoi donc cette question ? Vous guérissez aussi rapidement que ça chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mar 21 Oct - 22:29:40

Décidément, le concept des factions opposées lui collait à la peau. Mais si le conflit ici restait discret tant mieux. Elle méritait une longue période de calme, de repos et avait quelques années de permission en retard à rattraper. D'ailleurs, si elle voulait garder sa tranquillité, il valait mieux qu'elle ne contrarie pas son hôte.

D'accord, mais qu'il éloigne ses dents de moi, il n'est pas rassurant quand il montre les crocs.

Elle trouvait très mignon l'orc qui essayait de la gronder avec la bouche pleine. Et beaucoup moins mignon l'orc qui s'étranglait. Il semblerait que sa question sur les cicatrices avait totalement pris l'orc par surprise. Pourtant c'était une simple question, rien d'exceptionnel pour elle. Après avoir écouté la réponse d'Arslack, elle ressortit un peu la tête de sa couverture et l'assaillit de questions:

Tu es un arrivant aussi ? Tu viens d'où ? Tu es ici depuis longtemps ? On s'adapte vite ? Tous les natifs s'en prennent aux arrivants ? Crocs-Sanglants est un arrivant aussi ?

La curiosité avait pour le moment pris le pas sur la prudence et la politesse mais tant pis. En plus, le grand homme vert musclé était curieux aussi. D'ailleurs il posait une question intéressante. Mira n'était même pas sûre d'en avoir la réponse complète.

Tous les combattants se remettent de leurs blessures très vite. Dans notre camp comme dans l'autre. Je revoyais souvent les mêmes ennemis, sauf quand ils mourraient mais c'était pareil pour mes alliés. Après, je ne sais pas vraiment, je ne voyais pas de civils très souvent, et ils n'avaient jamais l'air blessés ou malades. Ils ne devaient pas vraiment s'exposer au danger alors je ne sais pas.

Elle hésitait à se rapprocher encore, à la fois pour s'éloigner du ouargue et pour s'approcher de l'orc. Des cicatrices anciennes qui ne disparaissent pas, c'était nouveau pour elle et ça l'intriguait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Jeu 23 Oct - 13:56:49

A peine eut-il terminé de répondre aux questions de la blonde que cette dernière l'en noya de nouveau. Ces femmes ne s'empêchaient-elles jamais de parler ?

- Oui, je suis arrivé à Calypta il y a à peu près sept ans de cela... Sur mon monde natal, nous avions été attaqué par surprise par un autre clan orc et j'en fus l'unique survivant... laissé pour mort. J'avais tout perdu, j'étais seul. Perdu. L'envie de me laisser mourir m’envahit alors... Puis une voix me susurra une autre option. Calypta...

Les yeux du chaman c'étaient tout d'un coup éteints, des souvenirs douloureux étaient en train de le submerger. Mais il ne pleurerait pas. Non ! Il était un guerrier et avait prit trop de vies pour pouvoir se payer le luxe de pleurer. Un tueur. Un meurtrier ! Son cœur lui fit énormément mal face à cette triste réalité. Il était devenu ce qu'il détestait le plus. Il se contenta de continuer.

- Je suis alors arrivé sur cette nouvelle terre, mourant. C'est là que j'ai rencontré Crocs Sanglants. Ou plutôt devrais-je dire qu'il m'a trouvé et s'est occupé de moi. Mais peu de temps après les orcs natifs nous ont fait prisonniers. Leurs tendances un peu sadiques ont fait de nous des gladiateurs, nous devions combattre d'autres prisonniers pour survivre. Mais nous en avons eu vite assez et nous nous sommes enfuis...

Il avait gagné sa liberté par le sang de ses concurrents. Pouvait-il vraiment les nommer ennemis? Pas vraiment. Ce n'étaient que de pauvres êtres voulant eux aussi échapper à ce sort. La vie ou la mort. Tuer ou être tué. Voilà quelles étaient les règles à ce moment-là. Il ne fallait pas se concentrer sur le passé. Sur ce qu'ils auraient put devenir. Mais sur l'avenir et l'instant présent. C'est la seule chose qui l'avait tenu debout pendant cette boucherie.

Et il avait fini par se révolter. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Il c'était levé contre ses oppresseurs. S'arrachant les liens puis ceux du warg. Quelques prisonniers avaient tenté de faire de même. Il ne sait pas ce qu'il est advenu d'eux. Une hache dans chaque main et chevauchant sa nouvelle monture, il avait tracé un chemin un chemin carmin vers sa liberté. Rouge du sang de ses ennemis. S’enfuyant loin de cet endroit maudit, il avait trouvé refuge dans ce mont. Comme si une nouvelle fois la petite voix entendue  avant son arrivée. Et c'est là qu'il était devenu Esper.

- Apparemment nous n'avons pas la même rapidité en matière de régénération... Une blessure de guerre peut mettre plusieurs jours sur moi pour se refermer, et encore mieux vaut ne pas bouger pour éviter qu'elle ne se ré-ouvre.

Un léger sourire vint alors relever la commissure des ses lèvres alors que ses yeux reflétaient toute la sympathie qu'il pouvait éprouver pour ce petit brin de femme. Rares étaient les personnes qui n'avaient pas tenté de s'enfuir en le voyant. Lui, le monstre vert. Le géant solitaire.

D'un mouvement de main, il l'invita à s'approcher de lui. Sa curiosité n'était pas difficile à percevoir et ça semblait amuser le plus vieux de la voir l'étudier. Et pour tout avouer, ce n'était pas si dérangeant que ça. On s'intéressait de nouveau à lui et cela lui était quelque peu étrange. Il releva alors la tête pour fixer le ciel noir illuminé par les étoiles. Quelque soit le lieu où ils se trouvaient, elles brillaient toujours de la même manière.

- Je te laisse ma tente pour cette nuit, je tenterais de te faire un abri demain... Si tu veux vivre ici alors autant que ce soit dans des conditions décentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Sam 1 Nov - 12:09:56

Assise calmement, la petite blonde écoutait. L'orc lui paraissait de plus en plus attendrissant. Comme elle, il avait traversé de nombreux combats, contre sa volonté. Et comme elle, il s'était enfui. Par contre, il ne se régénérait pas aussi vite qu'elle. Mira se demanda si les combats étaient moins violents ou si les gladiateurs se reposaient plus longtemps. Et en plus, Arslack lui avait fait un sourire ! Elle commençait à le trouver adorable.

Lorsque'il lui fit signe d'approcher, elle sortit de sous sa couverture, se releva et se drapa finalement dans la couverture comme dans une serviette à la sortie de son bain. C'était quand même plus pratique. Elle fit quelques pas jusqu'à l'orc et hésita un moment. Devait-elle s'asseoir à côté de lui ou sur ses genoux ? Il n'avait pas été très clair. Dans le doute, elle préféra s'asseoir à côté de lui. Elle était bien assez près pour observer les cicatrices. Par contre, elle allait éviter de les toucher pour l'instant, il n'avait pas l'air d'accord. Par contre, il était assez galant pour lui laisser sa tente.


Merci beaucoup !

Avoir une tente rien que pour elle, elle ne s'y attendait pas. Et qu'on construise un abri spécialement à son intention encore moins. Cela faisait des années qu'elle n'avait plus dormi que dans des baraquements aux dortoirs collectifs sans intimité. Autant dire qu'elle était aux anges. Elle fit son plus beau sourire à son hôte, celui qui n'avait plus servi depuis des années. Elle était vraiment bien tombée: il ne manquait plus que quelques fraisiers dans les parages et ce serait parfait. Il y en avait peut-être d'ailleurs. Ou d'autres arbres fruitiers. Ou autre chose. Il suffisait peut-être de demander.

Est-ce que  tu peux me faire visiter ? Le camp et les alentours ?

Bon, ce n'était pas vraiment le moment idéal pour visiter, elle n'était vraiment dans la tenue idéale et il commençait à se faire tard mais si c'était possible le lendemain, la blonde trouverait çela très agréable.


Dernière édition par Mira Llyn le Sam 8 Nov - 2:45:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mar 4 Nov - 16:08:51

Apparemment il avait vu justes son invitation ayant été acceptée rapidement. La jeune femme attendit cette occasion pour étudier ses cicatrices. Comme il était étrange de voir une personne à ce point fasciner par ces traces. Les humaines ne semblaient d'ordinaire pas porter dans leur cœur les balafres, pour elles tout défaut physique n'était pas sujet à attirance. Avec Mira, c'était différent. Elle semblait hypnotisée ses cicatrices. Mais ça ne le gênait pas. Non, ce regard ne montrait qu'un étonnement sincère et naïf et non une curiosité malsaine : elle ne le prenait pas pour une bête de foire ou un monstre.

- C'est le moins que je puisse faire...

Il n'avait pas quitter des yeux le ciel couleur encre de chine alors qu'il répondait à la blonde. Trop plongé par l'infinité qui évoluait au dessus de sa tête. De jour, c'était un magnifique spectacle mais le soir le ciel était encore plus beau à ses yeux. L'immensité et le mystère de l'espace l'avaient toujours envoûté, de même que ces multitudes de points brillants dans ce voile noir. Une nouvelle question fut posée et cela le mit au dépourvu. Quittant les airs de son regard ambre, il le reporta alors vers la petite curieuse en même temps qu'il levait un sourcil interrogateur.

- Quoi ? Maintenant ? Mais il fait trop obscur pour que tu puisses voir quelque chose Miratchine... Attends au moins demain.

Bien qu'amusée, sa voix laissait entendre des intonations quelques peu paternelles. Cela le surpris grandement. Ce ton. Cela faisait énormément de temps qu'il ne l'avait plus utilisé et pensait ne plus jamais le faire. Il se gratta l'arrière du crâne alors que les crépitements du feu faisaient les ombres sur nos deux protagonistes.

- D'ailleurs je pense qu'il serait temps d'aller se coucher. L'air se rafraîchit et si on tarde de trop, je n'aurais plus la volonté pour oser me lever.

Pour illustrer ses propos voilà le chaman qui se levait pour se diriger vers la hutte, il en ressorti alors trente secondes plus tard les bras chargés de fourrures. Bien sur il en restait pas mal pour la demoiselle, quand on est chasseur, ça a tendance à s’amonceler assez rapidement. Il déposa son paquetage non loin de son gros animal de compagnie et tenta d'en faire une couchette de secours.il y parvint tant bien que mal mais en était tout de même assez fier. Pour quelqu'un peu habitué aux arts ménagers, il avait réussi à faire un lit et c'était quelque chose d'assez énorme en soi ! D'un salut de la main, il invita la blonde à aller se coucher. Crocs Sanglants le rejoignit.

- Ce soir mon gros... C'est sommeil à la belle étoile ! Entre mecs !


Un grognement endormi fut sa seule réponse. L'imposant animal n'avait plus qu'une envie : dormir ! Il en intima son maître qui ne put qu'abdiquer. Ce dernier tapota amicalement l'encolure du warg avant de fermer ses yeux. Pour ne les rouvrir que le lendemain matin. Il se découvrit alors seul, apparemment son frère d'arme avait décidé d'aller faire un petit tour. Le soleil venait à peine de se lever et l'aurore éclairait l'horizon de ses couleurs orangées. Une belle journée s’annonçait. Tant mieux. Comme ceci ils auraient tout le loisir de pouvoir visiter les environs.

Encore ensommeillé, l'orc se dirigea alors vers le point d'eau, décidé à aller se réveiller à au grand coup d'eau en plein visage. Se faisant, il aperçu son vieil ami en train de boire non loin. Un siffla pour l'appeler et l'animal releva la tête à ce signe. Avant de la descendre vers les flots. Haussant les épaules, le chaman se remit à sa toilette, ne se rendant pas compte que le lupus c'était rapproché de lui. Il ne s’aperçut de sa présence que lorsque ce dernier poussa son maître dans la flotte. Petite vengeance pour la veille. Un hurlement rompit l'instant d'après le silence matinal. L'eau c'était très froid... Arslack l'apprit ce matin à ses dépends.

- Faux frère !


Il tenta de se jeter sur les berges, peu habitué à pareille température alors que son traître d'ami se rapprochait nonchalamment des restes du feu de la veille. Au bout de trois tentatives, il fini par y parvenir et se dépêcha de se débarrasser de la fourrure complètement trempée pour regagner celles encore chaudes qui lui avaient servi de couvertures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Sam 8 Nov - 3:14:49

Oui, demain ce sera très bien. Et tu peux t'arrêter à mon prénom. Mira c'est largement suffisant. Mira Llyn, c'est quand mes supérieurs ont décidé de me sermonner.

Après avoir laissé l'orc sortir de sa tente une impressionnante quantité de fourrures, elle lui souhaita la bonne nuit et pénétra dans l'abri. Pas de lit mais encore plus de fourrures. La blonde allait devoir faire son lit avec les moyens du bord. Elle ferma la tente puis jeta dans un coin la couverture dont elle était couverte jusque là. Maintenant complètement libre de ses mouvements, elle chercha les peaux les plus douces parmi celles à sa disposition et les disposa sur le sol. Elle en récupéra encore une plus grande et l'ajouta au dessus des autres. Se glissant sous cette dernière, bien au chaud, elle laissa le sommeil l'emporter. Elle fit d'étranges rêves. Parfois encore au milieu de batailles sans fins, parfois vêtue de fourrures comme les riches civiles, parfois en train de tomber. Cependant les rêves de fourrures prirent le dessus et les cauchemars guerriers retournèrent d'où ils étaient venus.

Au petit matin, l'habitude la réveilla tôt, mais plus calmement que dans son ancienne vie, sans clairon ni trompette. Elle traîna encore quelques minutes sous sa couverture avant de se résigner à se lever. Première chose à faire: la toilette, le petit déjeuner viendrait ensuite. Elle regarda autour d'elle en se frottant les yeux car pas encore totalement éveillée. Son regard croisa un morceau de savon dont elle se saisit. Elle prit ensuite une peau qui semblait capable de faire office de serviette, l'attacha autour de sa taille puis sortit. Le Soleil n'était pas encore assez haut pour l'éblouir, tant mieux.

Elle observa alors une scène digne des numéros comiques sensés remonter le moral des troupes: Arslack se faisant pousser à l'eau par son animal de compagnie, avant de se précipiter vers ses couvertures. Mira ne put s'empêcher d'éclater de rire devant l'absurdité de la scène. Arrivée sur la berge, elle trempa d'abord un orteil pour savoir si l'eau était aussi glaciale que l'orc l'avait montré. Non, même pas, elle était fraîche mais rien de terrible, juste de quoi chasser les derniers restes de l'influence de Morphée. La jeune femme dénoua sa serviette, la posa sur la berge puis entra dans l'eau, son savon à la main, pour faire tranquillement sa toilette. Peut-être la fierté du shaman l'obligerait-elle à se baigner lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Dim 9 Nov - 15:47:08

C'est un orc grelottant sous ses couvertures que put apercevoir le jeune femme alors que cette dernière sortait de la tente. Ce dernier lui lança un regard noir lourd de reproches face aux rires de l'humaine. Son ego avait été touché et le gros bonhomme était tout simplement en train de bouder. Il fixa alors intensément son invitée mettre un orteil dans l'eau puis le corps en entier sans difficulté aucune. Pestant contre lui-même, il se décida à sortir de sa cachette et s'avança lentement vers l'étendue aquatique. Si une frêle femme pouvait y arriver alors pourquoi pas lui ?

Son reflet vert se dessinait sur les flots, là il pouvait clairement voir les différences entre orcs et humains. Son regard se porta par la suite sur la blonde et entra dans l'eau. Bien qu'il tentait de garder son self-control, la chair de poule et son sifflement démasquèrent son inconfort.

- Rha j'ai vraiment essayé mais j'y arrive pas !!! Trop froid !!!

Le voilà qui frappait rageusement des poings la surface de l'eau. Déversant sa rage d'avoir été battu par une simple femelle. Il fini toutefois par se reprendre et sorti ses deux mains de l'eau, il ferma alors les deux poings qui se recouvrirent de flammes rouges. Bien que puissantes, elles ne semblaient pas abîmer la chair du chaman. Il préféra toutefois la prévenir des fois que cette dernière eu l'idée d'aller les toucher.

- Je vais utiliser mon don de feu intérieur pour utiliser mon corps comme chauffeuse pour l'eau. Ces flammes, même si elles sembles inoffensives pourraient te brûler sévèrement. Je te demanderais de ne pas t'approcher pendant mon incantation...

Il ferma alors les yeux, ordonnant à l'élément dont il était le maître de se plier à sa volonté et de conduire la chaleur dans les flots. La zone touchée n'était pas très grande, histoire de ne pas tuer la faune locale, mais englobait nos deux protagonistes. Au fur et à mesure de son entreprise, Arslack se détendait petit à petit. Le froid mordant s'effaçait peu à peu au plus grand bonheur de l'orc. Les flammes finirent pas disparaître et ce dernier s’enfonça jusqu'à la poitrine et soupira de bien être tout en closant ses paupières. Puis une question trotta dans sa tête et lui brûla les lèvres, une réflexion née d'une phrase prononcée la veille par la blonde. Ouvrant de nouveau ses yeux pour les planter dans ceux de l'humaine.

- Par contre hier soir, tu m'as dit que ton nom était Mira... Pour être honnête, j'avais compris que c'était Miratchine. C'est pour cela que je n'arrêtais pas de t'appeler ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Dim 9 Nov - 21:36:00

L'orc avait vraiment du mal avec la fraîcheur de l'eau. Mira n'en rajouta pas alors qu'il s'énervait contre la température, pas besoin de l'énerver plus, elle n'avait juste pas pu s'empêcher de rire, ça avait été plus fort qu'elle. La blonde ouvrit de grands yeux lorsque l'orc enflamma ses poings. Un don qu'il voulait utiliser pour réchauffer l'eau. Pourquoi pas, un bon bain chaud ça ne se refuse pas. Elle laissa donc le shaman faire à sa guise. Armée de son savon elle se lava ensuite correctement avant d'imiter son hôte et de se laisser glisser dans l'eau et de répondre à son interrogation.

Je m'appelle Mira Llyn. Mais mon prénom c'est simplement Mira. Llyn c'est le nom de ma famille. On ne l'utilise pas tout le temps. C'est seulement pour certaines occasions.

La nouvelle venue était surprise. Les traditions devaient être très différentes chez l'orc. Ils n'avaient peut-être qu'un prénom. Ce n'était pas très important  finalement. Par contre, il avait parlé de don la veille et là il en avait reparlé avant de faire une démonstration.

Alors c'est ça ton don ? Réchauffer autour de toi ?

La blonde trouvait ça curieux. Elle voyait comment ce don pouvait aider à survivre mais elle s'attendait à quelque chose de plus impressionnant, comme des boules de feu par exemple. Son don serait-il du même genre ? Et comment le découvrir ? Et son élément ? Qu'est-ce que c'était ? Elle posa donc toutes ces questions au grand homme vert qui se baignait avec elle.

Elle le laissa répondre puis lui donna le savon pour qu'il se nettoie lui aussi. Elle ne resterait plus longtemps dans l'eau, car elle avait hâte d'aller visiter les alentours, de savoir ce que recelait le domaine de l'orc et de prendre un bon petit déjeuner avec de vrais aliments et non des biscuits durs comme la pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Lun 10 Nov - 21:44:42

- Ah d'accord! Un nom de famille! C'est un peu comme un titre! Le mien est Hurle-Tempête! C'est le nom que ma famille a hérité auprès de notre clan.

Un léger rire grave s'échappa de ses lèvres. Profond mais sincère. Chacun était en train d'apprendre un peu plus de l'autre. Une humaine et un orc. Cela ressemblait presque au début d'une blague. Voilà que l'ingénue lui posa encore des questions. Sa compagnie étant des plus charmantes, il se laissa aller répondit sans se faire prier.

- Plus ou moins oui. Je peut contrôler mon feu intérieur. Je suis très curieux de savoir ce qu'est le tien!

Il se frappa une fois de plus sa large poitrine de son poing, accepta le savon que la blonde lui tendit avec l'une de ses grosses paluches et se lava. Au rythme de ses frottements, son corps se para d'une multitudes de petite bulles blanches, des bulles de savon. Depuis combien de temps ne c'était-il pas lavé ainsi? Surement une semaine! Enfin si l'on ne comptait pas le bain d'hier. Ça avait été une obligation devant l'odeur infecte qu'il dégageait. Se dire que l'on puait autant la fermentation ne l'enchantait guère et la séance de nettoyage avait été plus que bien venue.

Une fois cette tâche terminée, il se rinça vite fait. L'eau ayant décidé de se refroidir pour le plus grand malheur du chaman, il préféra sortir du bain car ne voulant pas devenir une éternelle bouillotte destinée à réchauffer de l'eau. L'air frais du matin le réveilla une nouvelle fois et c'est avec plaisir qu'il retrouva sa petite grotte de vêtement. Les orcs de son espèce n'étaient pas vraiment optimisés pour le froid, dans son monde natal il faisait très chaud et ils étaient une race issue du dieu du feu, ne leur laissant pas le loisir de supporter les températures froides. peu d'entre eux avaient d'ailleurs gouté aux joies des vacances à la neige. Pour ce qui était de la chaleur, c'était une autre paire de manches, ils s'y sentaient à l'aise et semblaient mieux supporter les fortes températures... du moins mieux que les humains.

Il se laissa le temps de se sécher avant d'oser ressortir de son havre. Nouvelle tâche: rallumer le feu qui rendait petit à petit l'âme. Il en profita d'abord pour retourner dans sa tente histoire de s'habiller. Il trouvait qu'il avait assez joué les nudistes pour la journée et n'était pas contre un petit peu de vêtements sur sa peau, pas que la nudité le gênait. Dans son clan, les petits étaient nus jusqu'à leur adolescence où ils chassaient leur première proie qui leur servait à confectionner leurs premiers vêtements. D'un mouvement habile, il ralluma la flamme. Pas besoin d'user de magie pour un acte aussi simple. Puis il planta de nouveau des morceaux de viande sur des broches et laissa le tout cuire. Si la demoiselle s'attendait à un repas équilibré, elle allait vite déchanter...

Comme la veille au soir, Arslack attendit que sa viande soit cuite à point pour la porter à sa bouche. Le repas se fit dans le silence, du moins de sa part. L'orc était trop occupé à dévorer son repas pour porter son attention sur autre chose. Bien entendu, il avait prit soin de donner un gros morceau de viande fraiche à Crocs Sanglants histoire de ne pas avoir d’associations protectrices sur le dos. Il ne manquerait plus que ça. Puis il se releva et s'étira de tout son long histoire de réveiller ses muscles engourdis. Puis il tourna alors son regard vers l'humaine.

- Tu préfères marcher ou chevaucher Crocs Sanglants?

La question n'était en rien mal-intentionnée. Il voulait vraiment savoir si elle était capable de supporter de se faire transporter par l'animal lors de leur visite des lieux. Si elle refusait, il laisserait alors le gros animal se reposer tranquillement au camp pendant qu'ils entameraient une randonnée pédestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Dim 16 Nov - 14:25:52

Mira aussi était très curieuse de le savoir et elle l'avait déjà montré. Elle sortit de l'eau juste après l'orc, sentant bon le savon et totalement réveillée. Elle utilisa la fourrure qu'elle avait laissée sur la berge pour s'essuyer puis retourna vers ses vêtements. Elle les ramassa près du feu, les secoua un peu pour en retirer la poussière rouge, et épousseta avec encore plus de soin ses sous-vêtements avant de finalement se vêtir. Elle n'était pas pudique, mais c'était toujours plus confortable de porter des vêtements.

Le petit déjeuner n'était pas celui prévu. Pas de biscuit,de pain ou de jus de fruits, juste de la viande. Drôle de coutume. La blonde mangea quelques petits morceaux mais préféra se limiter, son estomac n'était pas habitué à de la viande dès le matin et elle n'avait pas envie de tomber malade. Pendant que l'orc finissait de manger, elle s'étira un peu et vérifia son arme. Le bain forcé de la veille ne l'avait pas abîmée et cela rassura la jeune femme qui ne voulait pas perdre son moyen de défense, si jamais l'orc décidait de devenir moins hospitalier ou si autre chose venait à attaquer.

Chevaucher Crocs Sanglants ?

Elle regarda le ouargue qui avait englouti sa viande et essaya d'imaginer un cheval à sa place. Ce n'était pas évident au vu de la différence de morphologie entre un loup et un cheval. Elle hésitait: elle était tout à fait capable de marcher mais n'avait jamais eu l'occasion de monter à cheval jusque là. Bon, Crocs Sanglants n'était pas un blanc destrier au pelage éclatant mais une offre pareille ça ne se refusait pas. Et il ne risquerait pas de la mordre si elle était sur son dos.

Je vais chevaucher.

Elle partit chercher une fourrure pour faire selle improvisée, la posa sur le dos de l'animal puis tenta de sauter sur son dos. Tout ne passa pas cependant comme prévu, puisqu'elle passa au dessus du ouargue pour aller s'écraser un peu plus loin, dans le lit, ou nid, de vêtements de son hôte. Elle en ressortit au bout de quelques secondes, un peu désorientée.

Que s'est-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mer 19 Nov - 13:53:00

Si Mira avait eu quelques difficultés avec la viande grillée au petit matin, ce n'était apparemment pas le cas de l'orc qui englouti sans sourciller sa part. Il regarda l'humaine fixer son fidèle compagnon, elle avait l'air de chercher à savoir si l'animal était une monture acceptable ou non. Bha ! Ces humains ! Toujours à ce soucier pour rien. Haussant les épaules, il la laissa faire son choix pendant qu'il commençait à réunir quelques affaires pour la journée. Le domaine de l'Esper était grand et même à dos de Warg, ils en auraient suffisamment pour une bonne partie de la journée. Puis Mira se décida enfin.

- Super !

Avait presque failli crier l’hôte mais il s'abstint de faire étalage de sa joie. En voilà une peau rose qui acceptait les différences. Cela faisait bizarre en quelque sorte. La plupart étaient craintifs et refusaient tout bonnement les choses qui relevaient de leur ordinaire. Celui qu'ils c'étaient eux-même instaurés. Telles des œillères.

Le peau verte leva un sourcil interrogatoire alors que la blonde partait chercher une couverture. Qu'avait-elle l'intention de faire avec cette chose ? Crocs Sanglants sembla se poser la même question et posa son regard doré sur celui de son maître, comme pour attendre une réponse de sa part. Réponse qui de toute évidence n'arriva pas. Ils la regardèrent faire sans oser l'interrompre. Puis le gros loup senti un poids sur ses puissantes épaules, l'espace d'un instant. Puis plus rien. Envolé. Ou pas. La demoiselle venait de lui passer dessus pour finir un peu plus loin dans le tas de fourrures qui avait servi de lit au chaman.

Levant les oreilles en signe d'incompréhension, l'animal tourna alors sa tête, qu'il pencha de coté, vers la jeune femme. Arslack n'avait pas rit, pour sur que la scène avait été assez comique et après l’étalage de rires que cette dernière avait oser montrer à son encontre quelques minutes plus tôt il aurait été justifié qu'il se gausse d'elle à son tour, bien au contraire il avait gardé son visage sérieux. La traînée de flammèches qui avait précédé les pas de la femelle l’interloquait, la réaction de la demoiselle aussi d'ailleurs. Son don. Ce ne pouvait être que ça. Son don c'était dévoilé et elle en avait fait les frais. Il était connu que les nouveaux arrivants ne savaient pas vraiment les manier lors de leurs premières utilisations et cela avait conduit plus d'une situation cocasse. Il se souvint avoir entendu qu'un homme c'était retrouvé à poil pour avoir utilisé un sort de passe-muraille. Il s'avança alors vers Mira alors que son compagnon ne le lâchait pas du regard.

- Ce qui s'est passé, Mira. C'est la manifestation de ton don calyptien !


Il en était sur. Pas de doute. Un Esper sentait ces choses-là. Le feu était son élément et il l'avait senti jusqu'au plus profond de son être. L'humaine brûlait du même élément que lui : le feu. Si sauvage. Craint pour ses capacités de destruction mais aussi aimé pour sa chaleur. Tendant une main pour que cette dernière puisse s'en servir pour se relever, il continua ses explications.

- Comme la plupart des premières fois de chaque nouvel arrivant, on ne le contrôle pas et notre sort se retourne très facilement contre nous. Ton don n'a pas l'air offensif, du moins pas si tu ne te bats pas avec tes pieds... Non. On dirait plus quelque chose de lié au déplacement. Je loue la Matéria du feu pour t'avoir trouvé quelque chose d'aussi original.

Il la fixa de son regard intense quelques secondes, histoire qu'elle ne soit pas submergée par le flot d'informations. Il se surprenait à être un assez bon professeur, lui qui ne savait même pas lire une seule ligne, un seul mot.

- L'Esper Magister du feu est donc ton professeur... C'est un être capable de manier cet élément avec une force de volonté incroyable ! Et tu as de la chance ! Je l'ai déjà rencontré, il n'habite pas très loin ! Voudrais-tu le rencontrer ?

Il affichait avec peine un visage stoïque. Son amusement c'était embrasé ! Il voulait la tester. Savoir si elle pourrait devenir l'une de ses élèves. Le vieux Warg releva son sa tête, jamais il n'avait vu l'orc aussi enthousiaste face à un aspirant. Il attrapa alors son lit improvisé et le jeta dans sa tente alors qu'il attendait la réponse et grimpa d'un saut sur sa monture. Il la fit faire deux cercles autour de l'humaine et lui retendit son bras, prêt à la réceptionner avant d'élancer le lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Dim 30 Nov - 2:43:17

Mon don ?

Le don d'aller s'écraser un peu plus loin en voulant monter un ouargue ? Ce n'était pas à première vue quelque chose de fantastique. Elle écouta calmement l'orc. Un pouvoir de déplacement lié au feu donc. Et apparemment lié au saut d'après sa première expérience. Mira espérait que la deuxième expérience serait moins imprévue et moins ridicule. Plutôt que de perdre son temps à réfléchir sur comment utiliser ce don pas encore au point, elle préféra réagir à la remarque d'Arslack

Je me bats avec mon épée, c'est plus pratique.

Elle dégaina son épée et fit quelques mouvements pour appuyer ses dires. L'épée avait bien résisté au bain forcé et la blonde la savait capable de couper pas mal de choses en cas de besoin. Une arme fidèle dont elle ne comptait pas se séparer de sitôt.

Allons le rencontrer avant que je ne me retrouve à nouveau  dans un tas de fourrures !

L'orc semblait très enthousiaste. Il devait sûrement beaucoup apprécier l'Esper. L'humaine observa Crocs-Sanglants et son cavalier décrire des cercles autour d'elle puis accepta l'aide du shaman et monta sur le dos de leur monture, pas trop gênée par ce poids supplémentaire. Mira essaya de trouver une position confortable sur cette monture étrange.  Une fois installée correctement, elle chercha à quoi s'agripper pour ne pas tomber. Les poils de l'ouargue lui semblaient une mauvaise idée et la selle était tombée. Ce qui l'amenait à une conclusion simple: il fallait se tenir à l'orc. Elle passa donc les bras autour de la taille d'Arslack en espérant que ça ne le dérangerait pas.

Je peux me tenir à toi ?

À peine eut-il répondu qu'elle lui posa d'autres questions, cette fois-ci sur celui vers qui ils se dirigeaient:

Tu rends souvent visite à l'Esper ? Vous êtes très amis ? C'est lui qui t'a appris à maîtriser ton don ? C'est un orc lui aussi ? Il peut m'apprendre à maîtriser mon don ?

Oui, encore plein de questions, mais il y avait tant de choses que l'arrivante ne connaissait pas encore. Elle devait s'instruire. Ce n'était pas sa faute si elle n'avait pas eu droit au savoir encyclopédique en même temps qu'elle recevait son don.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mar 2 Déc - 18:12:35

La question de la blondinette surpris Arslack. Pourquoi lui demandait-elle l'autorisation de pouvoir s'accrocher à lui ? C'pas comme si elle allait consciemment l'enlacer à des fins perverses ? Ce devait sûrement être une coutume humaine... D'autant plus que la demoiselle en question avait posé la question APRES avoir placé ses mains autour de lui...  Les humaines étaient décidément incompréhensibles. Il hocha néanmoins la tête pour accéder à sa requête. Il voulu reporter son regard vers la route mais l'humaine n'avait pas l'air du même avis.

Un vrai moulin à paroles celle-là. Plus tu lui répondais et plus elle t'assaillait de questions. Une envie folle de la bâillonner le prit mais il n'en fit rien. De un, il était dans une position qui ne le lui permettait pas et de deux, elle n'allait très certainement pas apprécier ! Il lui fit une réponse très éloquente qui consistait en un « Hum » et il put se concentrer sur le paysage de nouveau. Il fini toutefois par relancer la conversation afin de ne pas mettre l'arrivante mal à l'aise.

- T'es trop curieuse ! Oui je connais l'Esper... La plupart des réponses trouveront réponse auprès de lui... Du moins si tu le trouves... Il doit savoir que tu es de son élément et te tester...

Il pointa alors un grotte faite dans une des parois du volcan pour illustrer ses propos. A ce moment-là, une douleur fulgurante traversa son bras, là où Krista avait tenté un sort de soin quelque peu bancal. Cette dernière lui avait pourtant bien dit de faire attention. Pas de princesse à porter ! Pas de warg à combattre ! Et pas de surmenage ! Manque de pot ! Il avait réussi le tiercé gagnant. Grand con qu'il était.

Un reniflement de mécontentement s'échappa de ses narines. Classe. Distingué. De l'orc quoi ! Il se sentait vraiment bête en cet instant. Bon ba la visite ça serait pour plus tard. Là ; il y avait une plaie à refermer. Il ordonna donc à sa vieille monture de suivre l'itinéraire qu'il avait indiqué du doigt quelques minutes plus tôt et cette dernière ne se fit pas prier. Punaise ! C'est qu'il cachait bien son jeu le vieux croulant !

En quelques temps, ils arrivèrent à destination et l'orc attrapa la demoiselle pour l'aider à descendre. Comme ça. Sans permission aucune. Et il la reposa au sol. De toute façon il ne risquait plus de rouvrir sa plaie. C'était déjà fait ! L'intérieur de la grotte était plus grand que ce qu'il semblait de l'extérieur. Pas d'ornements ou de meubles à foison. Non ! Juste la sobriété. On était ici dans un temple et non dans un palace pour princesses pourries gâtées bordel ! Les murs étaient tapissés de peintures murales assez tribales dans les tons chauds et étaient éclairés par d'immenses braseros dans les flammes faisaient danser les ombres.

Au centre de la pièce trônait fièrement une immense arène suspendue au dessus d'un lac de magma par d'immenses chaînes métalliques. Autant dire qu'il faisait chaud dans le coin. Quelques tapis étaient posés ça et là au sol, c'est un de ces ornements que l'orc choisit pour s'installer. Comme s'il était chez lui. Crocs Sanglants fini par aller se poser au sol non loin de son maître.

- Nous voilà dans le temple Mira... J'espère que tu trouveras l'Esper... Moi je reste ici pour me soigner... Tu peux visiter. Aller où bon te semble... Ce sont des êtres très puissants et ne se montrent qu'à ceux qu'ils jugent dignes...

Il préféra ne pas en dire plus. Pas la peine de se griller avec des descriptions trop précises. Laissons un peu l'humaine mijoter quelques temps. Il sourire mystérieux étira les lèvres du l'ours mal léché. Comme ça allait être amusant. Il ne lui avait pas dit que le domaine du Magister ne s'ouvrait aux yeux que de ceux qui avaient attiré l'attention de ces derniers. La laisser chercher. S'amuser un petit peu. La vie était courte bordel! Faut en profiter un maximum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mer 10 Déc - 21:16:04

Mira resta donc cramponnée à son orc pendant tout le trajet. Elle aurait probablement tapé Arslack pour son manque de réponse s'il n'avait pas été son hôte. Elle réussit cependant à se retenir, mais garda la main sur son arme en essayant de se calmer. Elle laissa cependant le shaman la reposer au sol.

Elle resta polie et ne fit pas de remarque en voyant qu'il était blessé. Il n'était vraiment pas solide pour un homme de sa carrure et cela la fit légèrement sourire. Elle regarda ensuite autour d'elle et vit une décoration assez sommaire. L'Esper ne devait pas aimer le luxe. Et au vu du lac de magma qui se trouvait au centre de la pièce, il n'aimait pas le froid non plus. En fait, Mira avait même très chaud. Elle retira sa veste et la déposa près de l'orc avant de reprendre sa visite.

Elle ne faisait pas vraiment attention aux décorations, essayant plutôt de trouver quelqu'un dans les environs. Il était clair que la pièce était vide, aussi décida-t-elle d'aller explorer un peu loin. Elle entra dans un des tunnels et le suivit. Elle trouva alors une autre salle plus petite mais toujours inoccupée. Elle continua donc. L'Esper se cachait sûrement au fond de ces tunnels. Pendant que la blonde s'enfonçait dans les tunnels, en choisissant ceux qui s'enfonçaient vers le cœur de la montagne, traversant différentes salles de différentes tailles toujours sans croiser personne.

Par contre la chaleur était de plus en plus insupportable. Comment quelqu'un pouvait-il supporter une telle chaleur ? Se montrer digne de le rencontrer était quelque chose mais elle n'allait quand même pas mourir de chaud pour ça. Il devait y avoir un truc. Ne disposant pas d'éventail, de ventilateur, de sort de froid ou de boisson fraîche, elle se résolut à finalement faire marche arrière. Elle  n'aimait pas reculer mais la chaleur excessive que le volcan faisait régner dans les tunnels l'y obligeait.

Elle décida d'essayer d'autres tunnels, remontant vers des températures plus clémentes, mais toujours sans croiser personne. Elle traversa ainsi d'autres salles mais surtout de longs tunnels où elle ne croisa personne. Quand elle décida de finalement rebrousser chemin, elle se rendit compte qu'elle n'avait rien retenu de son chemin et qu'elle était perdue.

Elle cessa donc de se précipiter sans regarder et prit le temps de regarder autour d'elle en espérant reconnaître des salles déjà traversées. Finalement, les objets qu'elle y avait aperçus lui revinrent en mémoire petit à petit. D'ailleurs ces objets lui rappelèrent étrangement quelque chose. C'est en retournant finalement à son point de départ et en revoyant l'orc qu'elle réalisa. Elle avait vu les mêmes motifs et des objets similaires dans le camp d'Arslack. Donc l'Esper était bien un ami du shaman dont il avait reçu de nombreux cadeaux ! Elle le savait ! Elle fit part de sa "découverte" au grand homme vert avant de conclure d'un:


Mais je crois qu'il n'est pas là, je n'ai croisé absolument personne ici. Tu es sûr qu'il vit ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Jeu 11 Déc - 20:43:29

L'orc laissa la demoiselle aller et venir à sa guise, devenant le gardien de la veste laissée à ses cotés malgré lui. Faisant mine de s'occuper de sa cicatrice, il examinait en fait chacun des faits et gestes de Mira. Apparemment, elle avait fini d'inspecter la salle centrale et suivi l'un des nombreux passages du temple. Tant mieux. Faisant bien attention à en pas se faire voir, il fit apparaitre dans sa main son fidèle bâton et se releva promptement.

Les préparatifs pouvaient enfin commencer! Utilisant le sort clone de magma, il créa un second orc à son effigie. Il le fit s'asseoir à sa place alors qu'il ordonna, d'une caresse sur la tête, à Crocs Sanglants se s'éloigner de ce qui allait être un semblant de combat. Le décor ne changea pas, pas la peine. Le clone obéit docilement même s'il était clair que la marionnette allait avoir du mal à imiter le caractère de l'original. Tant pis...

D'un mouvement de sa main libre, il fit remplacer ses vêtement par une panoplie de cérémonie chamanique qui comportait un masque à l'effigie d'un loup, des gantelets, d'une toge couvrant le bas de son corps. La fourrure se mélangeait avec l'acier. Il était presque prêt, plus qu'un léger détail à régler. La blessure! Passant deux doigts sur la plaie ensanglantée, il la fit disparaitre avec le sort "Cautérisation". Il attrapa ensuite la veste de la demoiselle qu'il glissa dans une besace accrochée à sa ceinture. Au moins comme ça, elle n'allait pas cramer.

Il eu tout juste le temps de se cacher dans l'ombre d'un des tunnels avant que la blondinette repointait le bout de sa frimousse. Ouf! Ça avait été plus que limite! Il put constater que sa doublure était assez parfaite pour que cette dernière pense qu'elle avait en face d'elle l'original. Si elle savait qu'en cet instant, elle était en train de parler à un morceau de roche en fusion déguisée par la magie, elle s'en trouverait sûrement bête. Il écouta alors la question de cette dernière et fit mine d’apparaître.

Il n'avait pas peur d'être reconnu, sa coiffe lui cachait entièrement le visage et une bonne partie de ses épaules pour redescendre en une cape de fourrure. Lui donnait un air encore plus imposant si cela était possible. Avançant lentement vers "Arslack" et Mira, il fit mine de se présenter alors que le clone se relevait en feignant la surprise.

- Alors c'est que tu as mal cherché Mira... Car me voilà...

Sa voix avait été aussi changée, devenant plus caverneuse et plus rauque au possible. Sous son déguisement, il pouvait aisément distinguer l'humaine sous tous les angles sans que cette dernière ne puisse en faire de même. Il s'arrêta alors, faisant mine de les juger tous les deux. Ses mouvements étaient lents et calculés. Il embrasa alors sa tenue mais étrangement cette dernière ne se détruisit pas, comme si le feu qui la revêtait était immatériel.

Il ordonna alors à sa marionnette de faire mine de poser un genou au sol tout en frappant sa large poitrine d'un de ses poings. Arslack l'imita tout en inclinant un peu la tête. Qu'il était étrange de se saluer soi-même. Puis il porta alors son regard vers l'humaine et continua.

- J'aimerais avoir la raison de ta venue petite humaine. Parle. Je t'écoute.

Il frappa alors le sol de son bâton pour encercler la salle de gigantesques flammes écarlates, empêchant quiconque d'entrer ou d'en sortir. S'ensuivit alors un moulinet afin de pouvoir se servir de cette arme comme d'une canne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mira Llyn
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 24
Date d'inscription : 02/10/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Dim 28 Déc - 18:02:42

L'esper était plutôt impressionnant, Mira devait le reconnaître. Grand avec une grosse voix, les vêtements en flammes, le cercle autour d'eux... la blondinette regardait cela avec un certain respect. Obéissant à ses réflexes issus de longues années de discipline militaire, elle se mit au garde-à-vous et attendit quelques instants avant de répondre à la question.

Je suis venue vous voir  pour apprendre à maîtriser mon don. Arslack dit que vous contrôlez parfaitement cet élément.

Encore un qu'il était difficile de regarder sans lever la tête. Mira y renonça finalement et remarqua quelque chose d'étrange. L'Esper avait la peau verte comme Arslack. Et il devait faire la même taille.C'était très bizarre. Si  Arslack était venu seul, et si les orcs locaux étaient hostiles, comment pouvait-elle en avoir un autre devant elle ? D'ailleurs à y regarder de plus près il avait des cicatrices très semblables à celles du shaman sur le corps. Sans trop s'inquiéter des flammes qui l'entouraient ou des moulinets du bâton, elle observa les deux orcs. Même couleur de peau étrange, même taille, même corpulence, mêmes cicatrices... on ne peut quand même pas être à deux endroits à la fois , non ? Quoique, normalement on ne fait pas apparaître de flammes, réchauffer l'eau d'une rivière sans faire de feu ou sauter à plusieurs mètres de distance sans élan non plus d'habitude.

Arslack, c'est toi ?

Si c'était vraiment le cas, ce serait très étrange. Sinon, il se moquerait sûrement d'elle avant de l'attaquer. La blonde ne savait pas trop quelle possibilité était la meilleure ? Qu'elle combatte contre un puissant magicien, ou que son hôte se soit moqué d'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Une rencontre explosive Mar 6 Jan - 23:00:50

La seule réponse qu'obtenu Mira fut un puissant rire. Il avait eu du mal à se retenir face à la réaction incrédule de la demoiselle. Décidément cette blondinette avait le don de faire rire, c'était une bonne chose à noter dans un coin de sa cervelle. Il se tourna alors vers son clone qu'il fit disparaître d'un claquement de doigts dans des flammes. Il exécuta ensuite un bond afin de se planter juste devant l'humaine. De là il pouvait aisément la surplomber de toute sa hauteur. Apparemment le costume avait échoué et il était inutile de tenter de s’empêtrer dans des excuses bidons. Autant jouer carte sur table. Il enleva alors doucement son masque, faisant retomber au passage ses longues tresses blanches.

Son regard ambre se perdit alors dans celui lagon de la demoiselle. Il resta toutefois stoïque. Brave et fier comme ceux de sa race. Et dire qu'il aurait put, s'il l'aurait voulu, écraser cet petit être ne face de lui. Mais le géant qu'il était se sentait étonnement faible devant ce petit bout. Attrapant l'une des mains de la blonde dans la sienne, il l'incita à le laisser faire. Sans un mot. Leurs mains jointes furent enveloppées dans une douce flamme. C'est à ce moment qu'il décida de reprendre la parole.

- En effet Mira... C'est bien moi... Je suis l'Esper Magister du feu. Bien malgré moi... Il m'est interdit de dévoiler mon identité. Il fallait me chercher. Tu m'as trouvé bien assez vite. Je dois avouer être déçu de ne pas avoir pu me mesurer à toi...

Il lâcha délicatement la main de la guerrière. Comme s'il avait peur de la briser. Ce n'était pas possible sachant le facteur de régénération mais malgré cette connaissance il avait toujours cette peur au fond de lui de la blesser. Cette fois il pourrait tout lui dire. Bon ce n'était pas vraiment une bonne nouvelle compte tenu de la curiosité trop grande de l'humaine. Sûrement qu'elle n'allait pas s'en priver pour le submerger de questions comme elle l'avait déjà si bien fait par le passé.

- Pour être honnête... Je ne pourrais que satisfaire à moitié ta requête. Savoir maîtriser ton don est une chose bien au dessus des pouvoirs d'un Esper. Mais je peux t'aider à t’entraîner à y arriver. Je peux aussi te donner un nouveau sort si tu le désires. Ayant réussi mon épreuve, tu peux me demander ce que tu veux, j'obéirais... Enfin si c'est en mon pouvoir bien naturellement!

Pour illustrer ses propos, il mit un genou au sol alors qu'il cogna une fois de plus sa poitrine avec son poing. Là, il garda sa pose jusqu'à ce que la blonde parle. Pendant ce temps, les flammes qui les séparaient du monde c'étaient éteintes comme par enchantement. Ce qu'elle voudra, il exécutera. Mais bon, il allait éviter certaines choses suicidaires comme de partir en guerre contre les deux Créatrices ou alors s'aventurer dans les Marais. A ce qu'il parait les lieux étaient bien trop dangereux, même pour un Esper Magister et rien que de penser à ce qui pouvait bien y vivre, il en avait des frissons sans trop savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Une rencontre explosive

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre explosive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Depressurisation explosive en vol sur un 737 de Southwest !
» armure explosive/frag .
» boule explosive Hellfire ring 1.0.5
» [Ville explosive] Objets de la Bank.
» Ville explosive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Sahoc :: Centre :: Mont Flamess-