AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Amethyst
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2013




MessageSujet: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Ven 27 Juin - 23:33:12


C'est accompagné de leur prisonnier que le trio draconique voyageait depuis déjà quelques jours dans la direction de la Nécropole. Ils avaient profité de leur petit voyage dans la citée mère pour se refaire un équipement un peu plus décent : du matériel de premiers secours, des couvertures, de la nourriture et de l'eau mais surtout des armes. Ces dernières n'étaient pas de qualité de maître-artisan mais au moins elles permettraient de pouvoir se défendre. Des capuches de rôdeurs pour cacher leur identité et des chevaux avaient été négociés. Le palefrenier avait tenté d'échanger le jeune prince contre ses meilleures montures mais le regard de Wyatt avait tôt fait de lui faire oublier cette idée.

C'est donc prêt pour une expédition de plusieurs jours que le quatuor engagea en cette belle matinée calyptienne. L'Esper Magister avait usé de son pouvoir pour faire apparaître deux Night-Mare, ça faisait toujours ça en moins à payer et ça collerait plus à l’ambiance qui les attendait. Ils voyageaient ainsi de jour, préférant un repos de nuit pour ne pas tuer leurs chevaux face à l'effort demandé. Plusieurs bivouacs furent construit au cours de leur avancé, les auberges n'étant pas toujours au rendez-vous là où ils allaient.

Les jours passèrent ainsi presque dans le plus grand calme, surtout le soir où le plus jeune des dragons posa une question apparemment anodine.  Il avait eu en tête de leur enlever cette idée de vengeance en tentant de les prendre par les sentiments mais cette tactique se retourna contre lui, et de la manière la plus douloureuse au possible. Il avait prit son père loin des deux autres mâles, pensant qu'il pourrait le raisonner mais la réalité se montra toute autre...

- Père... Je pense que cette histoire de vengeance va trop loin... Certes cet... homme m'a fait du mal au plus haut point. Mais plutôt que se noircir le cœur de sombre idées de revanche, je propose que l'on retourne chez nous... Mère doit nous attendre et s'inquiéter... Tous doivent s'inquiéter à l'heure qu'il est...

A ces mots, le visage de l’aîné se durci. Plusieurs émotions passèrent sur ses traits tendus et sans mot Gabriel comprit. Il avait comprit mais refusait de l'admettre. Il préférait se voiler la face dans de doux mensonges. Il était grand temps de rafraîchir les souvenirs de son fils. La douleur allait être atroce sur le moment mais il fallait percer l'abcès avant qu'il ne s'aggrave.

- Gabriel... Mon fils... Ce prince, unique survivant du massacre commit à l'encontre des dragons d'or... C'est toi... Ta mère n'est plus... De même que notre peuple... Nous ne sommes plus rien... C'est un nouveau départ... Une nouvelle vie que nous devons nous construire... Il n'y a plus rien qui nous attend à Dragoria si ce n'est des ruines et des regrets...

Sa voix c'était fait tremblotante mais il se refusait de pleurer. Il n'en avait pas le droit. Mais les souvenirs de sa tendre épouse lui brisèrent le cœur. Il eu envie de tuer son propre frère à ce moment-là, il l'aurait d'ailleurs fait s'il n'avait rien su pour le monstre qui prenait possession de son corps. Qu'il était difficile de ne pas haïr un corps qui lui avait tout prit. La situation aurait été tellement plus simple si Amethyst était pleinement conscient de ses actes. Il resta longtemps debout, il fixait d'un œil vide son fils qui lui ne se faisait pas prier pour exprimer sa peine.

La douleur était tellement forte, elle guidait parfois les gestes plus que la raison. C'est ce qui se passa ce soir-là. Des souvenirs refirent surface et une furie blonde fonça sur l'Esper qui ne s'attendait pas du tout à cela.

- Tu les as tués ! Tu les as tous tués !!! Monstre ! Assassin !

La rage se mêlait aux larmes du prince. Sa famille, ses amis, son amour. Tout. Tout lui avait été arraché par l'être qui se trouvait au sol, entre ses jambes. Vergil n'avait pas bougé ni bronché, trop choqué pour tenté quoi que ce soit. L'ancien roi sépara les deux dragons mais le blond réussi toutefois à faire une estafilade.

- Je suis désolé Mythril... Tellement désolé... Je n'était pas conscient quand ça c'est produit mais je suis toutefois hanté par les visages des vies qu'il a arraché... Je n'ai pas pu l'arrêter alors je tente de racheter mes péchés en faisant en sorte qu'il ne vous nuise plus jamais...

Une tension palpable c'était installé au sein du petit groupe. Le prince c'était de nouveau écrasé au sol, les larmes coulaient abondamment le long de ses joues creusées par le choc. Wyatt avait lâché son fils mais ne s'en était pas éloigné. C'est ce moment-là que l'Esper des Ténèbres choisi pour enlacé son neveu. Il tentait de le réconforter. D'abord réticent à ce geste, le grand frère le laissa toutefois faire. Gabriel n'avait pas rejeter son oncle mais ne lui avait pas rendu son étreinte. Le temps passa et le groupe fini par se coucher.

Le lendemain matin, tous furent réveillé par un blondinet avec un sourire niais qui faisait le petit-déjeuner. Il faisait encore l'andouille alors qu'il présentait les bols de nourriture aux membres de la communauté mais il était clair qu'il cachait sa peine avec ses agissements. Il pressait alors tous les autres mâles pour continuer l'aventure. C'est donc en fin de matinée qu'ils arrivèrent dans un champs de ruines où se mêlaient monuments détruits et pierres tombales. Les deux chevaux étaient tellement nerveux qu'on décida de les attacher et continuer la traverser sans, de toute façon ils n'étaient plus très loin de leur destination. Wyatt sorti alors la carte tâchée de thé que lui avait fourni Remus.

- Apparemment nous devons chercher un mausolée qui porterait des inscriptions similaires à ce dessin. Fit-il en montrant aux autres la feuille et en pointant les différents indices du doigt. Nous allons nous séparés pour couvrir un maximum de terrain, la zone est délimitée comme ceci et la croix est l'entrée du sanctuaire. Des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 13 Juil - 16:46:42

La petite tragédie de Dragoria revivait au travers des confessions du roi à son fils, appesantissant le trajet de nouvelles jérémiades et d'étreintes embarrassantes. Mihnea se sentit pris, pour la toute première fois, de nostalgie fraternelle. Vlad avait ses défauts, mais au moins lui avait-il toujours épargné ces sortes de simagrées exubérantes. Etait-ce cela, la différence qu'Amethyst remarquait entre leurs deux races ? La faculté de pouvoir ignorer toute forme de dignité, parce que leur puissance faisait taire la moindre moquerie éventuelle ? Tandis que les dragons continuaient d'épancher leurs sentiments, le prince maudit donna l'ordre à son cheval de les dépasser, s'éloignant des affaires familiales qui ne le concernaient pas.

Quand la nuit eut fini de tomber, ils s'arrêtèrent une dernier repos avant de trouver les ennuis qui guettaient les pilleurs de tombes. Ils étaient proches de l'emplacement indiqué sur la carte, et trouveraient l'urne au lendemain - ou ne la trouverait pas. Mihnea n'avait cru qu'avec beaucoup de réticences aux délires du clown de Pandora. Les reines soeurs étaient une très vielle légende qu'il se souvenait avoir lue à l'époque où il était encore retenu dans un donjon. Sur Calypta, beaucoup de légendes s'étaient avérées réalité. La véracité du règne de Unia et Segunda ne lui paraissait pas si étrange, mais quant à la piste sur laquelle l'albinos les avait lancés...  

Au matin, le plus jeune des dragons avait retrouvé ses airs niais, et le trajet se poursuivit comme il avait commencé. A la question d'Amethyst, Mihnea tourna les talons et avança de son côté, soulagé qu'il lui soit proposé de partir de son côté. La solitude lui manquait, et il ne lui tardait que trop d'utiliser la nouvelle arme qu'il gardait aux poings. Du coude aux doigts, les écailles d'or de Mythril l’enlaçaient étroitement, leurs sceaux de feu n'attendant que l'ennemi pour s'embraser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Amethyst
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Lun 14 Juil - 10:32:47

La douce espérance du brun fut réduite bien vite à néant. Alors même qu'il quittait notre groupe, le petite boule ailée le suivit sans autres bruit que les légers bruissement de ses ailes. Haussant les épaules, les deux jumeaux prirent eux aussi des chemins différents. Ne restait plus que le blondinet qui regardait les trois guerriers disparaître dans trois chemins différents. Fixant ses trois « alliés » tour à tour, il fini par suivre Minhea. Il était son maître après tout, et le plus faible du groupe, il se devait donc de le protéger. Il ne doutait pas que malgré les années d'emprisonnement, son père était toujours tout à fait capable de coller une dérouiller à quiconque lui barrerait la route. Que dire de son oncle, il était l'Esper des Ténèbres, rien que ce titre résumait le degré de dangerosité du personnage, il n'avait très certainement pas envie de le gêner dans ses attaques. Préférant suivre l'humain, il fit donc apparaître ses ailes pour le suivre dans les airs ; de là il aurait une bonne vue des environs.

- Eh Minhea ! Attends-moi s'il te plaît !

Il n'avait pas vraiment besoin de lui demander ceci car en deux battements d'ailes le voilà à voleter aux cotés du cavalier mais il l'avait fait plus pour le prévenir de sa présence. Peut-être avait-il attiré par la même occasion des présences hostiles mais il s'en fichait. En ce moment le « monkey-boy » (c'est ainsi qu'il est nommé par un chupacabra quelque peu joueur) lui faisait plus peur qu'une armée de cadavre. Il se rappela alors les ordres de son père, ne pas se faire remarquer. Blêmissant de sa sottise, il fit aussitôt disparaitre ses ailes et rouge de honte préféra ne piper mot. Il espérait qu'à cause de son étourderie, il n'ai pas attiré quelques curieux...

De son coté Wyatt examinait tous les monuments encore debout mais il ne trouvait pas les armoiries tant voulues. Il espérait que le reste du groupe ai un peu plus de chance que lui. De la chance ! Préférant s'abstenir de chercher un blason jusqu'ici introuvable, il préféra reporter son attention sur la pierre qui trônait fièrement sur sa poitrine. Posant deux doigts sur le minéral précieux, il psalmodia alors un sort et une lueur dorée fini par irradier du caillou brillant. Il venait de lancer un enchantement qui aiderait grandement le groupe : le sort Porte-bonheur qui conférait au groupe du lanceur de sort un bonus à la chance, utile quand on entame des recherches. De plus, connaissant la faiblesse du sort, il avait presque pas peur de voir débarquer des créatures maléfiques. Dans le cas contraire, ses habits de paladin suffiraient à faire passer la pilule aux ennemis sur ses compétences en magie blanche. Heureusement que ce sort n'était pas uniquement aux dragons lumineux.  Il voulu se remettre de nouveau à la recherche mais quelque chose attira son attention : des présences... sous terre. Il fit mine de ne pas les avoir remarquées, avançant avec prudence et faisant croire que son attention était toute focalisée sur les cryptes mais dès le moindre mouvement suspect sa main droite se refermerait sur son marteau accroché dans son dos.

De son coté Amethyst avait prit sa Nightmare avec lui, la présence maléfique de l'animal faisait apparaître ce duo moins hostile aux environs. Il est vrai que ces terres n'étaient pas connues pour être des plus amicales envers les créatures du Redor et celle prônant le bien. Il ne disait mot, mais sa créature savait ce qu'il cherchait, et lui permettait d’agrandir sa zone de recherches. De tout le groupe c'était lui qui avait le moins de risque de se faire surprendre par un groupe d'ennemis mais on n'était jamais trop prudent... Depuis longtemps il avait fait apparaître son fouet ténébreux et l'avait accroché à sa ceinture, en cas de pépin il n'aurait qu'à sa laisser faire si sa jument ne c'était pas chargé des intrus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Sam 26 Juil - 21:47:12

Mihnea avait écarté l'oeil volant d'un méchant geste de la main, et même si celui-ci était ré-apparu à ses côtés quelques secondes plus tard, le coup avait un peu soulagé sa colère. Mais on ne chassait pas ainsi un dragon d'or, aussi le prince maudit n'exprima-t-il qu'une moue d'agacement à son arrivée. Étrangement calme, l'animal ne troubla pas le silence qui l'accompagnait. Mihnea put poursuivre ses recherches aussi paisiblement que s'il n'avait pas été rejoint. Le pas rapide et le regard scrutateur, il examinait rapidement les mausolées qui parcouraient les terres sombres de la nécropole. La sensation était étrange. Durant ses derniers jours sur Calypta, ses frères avaient parcouru ces terres tandis qu'il était retenu dans le donjon de Kalon. A présent, le cadavre de Mihail était prisonnier d'un tombeau alors que lui-même découvrait la nécropole. Quant à Vlad...

Mihnea s'arrêta et poussa un soupir ennuyé. Croisant les bras, il fit glisser sur tout l'horizon un regard hautain. Les dragons étaient partis en quête, et il avait besoin de ces derniers. Ses motivations excluaient tout intérêt pour les recherches de l'urne: s'il apportait son aide, c'était à défaut d'une meilleure option pour conserver ses alliés. Mais il avait fouillé avec Mythril des heures durant sans trouver le moindre indice sur l'endroit où était caché l'artefact. Maudis clown albinos... Probablement, ils avaient été envoyé sur une fausse piste dont se gaussait cet écervelé toqué. Maussade, le prince maudit pénétra à l'intérieur d'un mausolée si englué de sang qu'il aurait été impossible d'y déceler le sceau des sœurs si par chance il s'y était trouvé.

Plus sombre que la nuit, l'intérieur ne permettait pas de distinguer quoique ce fut, bien que l'écho léger de leurs pas suffise à confirmer l'immensité de la salle. Serrant les poings, Mihnea cogna ses gantelets draconiques l'un contre l'autre, au niveau des doigts: la rune de feu s'illumina, et les gantelets s'embrasèrent, terrassant l'obscurité. Un unique tombeau trônait au fond du mausolée, vers où il se dirigea. Il inspecta d'abord la roche, à la recherche d'avertissement menaçant. Rien. Alors, il posa les mains sur le couvercle et poussa; celui-ci jaillit soudain dans le sens opposé, s'effondrant brutalement au sol dans des échos sonores. A l'intérieur du tombeau reposait un squelette démoniaque, dépourvu de toute urne. Mihnea eut une moue amusée. Il abaissa le regard sur ses mains, l'air triomphant. N'ayant eu aucune occasion d'employer la force depuis qu'il avait bu du sang de dragon, il n'était pas encore tout à fait habitué à ses nouvelles capacités. Il regarda tout autour de lui et, assuré de la désertion de l'endroit, posa les yeux sur Mythril.

- Je suis las de nos recherches, accordons-nous une pause, dragon. Je me sens d'humeur à jouer.

Ses lèvres frémirent, taquinées par l'ombre d'un sourire.

- Attaque-moi, c'est un ordre.

A ces mots, il fondit sur lui, le poing levé. Que lui restait-il de ses vieux talents de combattant ? Il n'avait que trop attendu l'occasion de le vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Amethyst
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 27 Juil - 10:51:17

Du coté du duo, tout était très calme. Tant mieux, au moins la présence du prince ne dérangeait pas l'humain au point que celui-ci ne lui ordonne de faire demi-tour. Préférant alors reporter son attention sur la recherche de l’emblème tant convoité. Mais peine perdue, les symboles restèrent, à leurs yeux, introuvables. Le jeune dragon était patient, ce qui ne semblait pas être le cas de son maître. Il abandonnait déjà ? Au bout de quelques heures ? Ces humaines étaient décidément des créatures bien impatientes ! Il secoua la tête en signe de négation et tenta de nouveau une recherche lorsqu'un bruit l'arrêta dans son entreprise. Mihnea venait d'entrer dans l'un des mausolées. Inquiet. Enfin un tout petit peu hein ! Il s'avança jusqu'à l'entrée du monument, se refusant à y entrer. Dedans il y faisait plus froid qu'à l'extérieur. Une brise glacée lui traversa le corps et les os. Il détestait les tombes et encore plus celles qui se situaient dans un endroit réputé pour être la capitale des macchabées. De plus, les parois et sols tachés de sang ne lui donnèrent qu'encore moins envie d'y pénétrer. L'humain ne c'était pas arrêté à ce genre de détails et ses pas se faisaient plus lointain au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient.

Résigné, soupirant contre la bêtise de son maître, il fini par entrer à son tour dans la crypte.  Il avait pour ordre de protéger le monkey-boy et c'est ce qu'il ferait. Il utilisa sa magie blanche pour faire apparaître une petite boule de lumière dans sa main, grâce à cela son avancée ne se ferait pas dans l'obscurité. Avançant prudemment, il quittait les paysages violets et brumeux de l'extérieur pour une nuance plus carmin. Il pensait que jamais plus il n'aurait à visionner autant d'hémoglobine de sa vie. Était-il vraiment maudit pour être poursuivi par cette couleur ? Des fois il se le demandait. Lorsqu'il rattrapa l'humain, il failli lui faire goûter son poing derrière le crâne, l'imbécile était en train de profaner une tombe.

- Mais que fais-tu ?!? Ce n'est pas bon de perturber le repos des morts ! Arrête ça de suite !

Fut à peu de choses près les seules paroles qui réussirent à traverser les lèvres pincés du blond. Le brun décida alors à reporter son attention sur lui, un frisson traversa la colonne vertébrale de Mythril. Ce regard ne lui disait rien qui vaille... Et encore moins son sourire. Non Mihnea ne pouvait pas sourire ! C'était écrit dans le livre des Grandes Règles. A l'ordre de son maître, le dragon ne put que pousser un éloquent.

- Quoi ?!?

Pendant ce temps, Mihnea en avait profité pour foncer sur lui, poings prêts à goûter du dragon. Au même moment, l’œil du blondinet se mit à lui faire mal et une image de l'humain le frappant lui arriva en tête, encore ce satané sort. Il revoyait les tentatives de son agresseur quelques secondes avant que celles-ci ne lui soient assénées. Il évita l'attaque d'un bond sur le coté. Hors de question de se salir au fond de ce caveau ! Faisant alors un quart de cercle pour se retrouver face à son agresseur, il fit lui aussi frapper ses deux poings pour y faire apparaître des écailles. Un combat équitable était de rigueur. Gantelets contre poings draconiques. Ils allaient voir si les créations humaines pouvaient l'emporter sur celles de la nature ! Donnant une impulsion dans ses pieds, voilà le blond qui fonçait vers le brun mais au dernier moment, il fit une légère déviation pour passer à coté de son maître et se retrouver dans son dos, c'est à ce moment qu'il utilisa le plat de sa main pour tenter de frapper son adversaire dans le dos. Il voulait montrer la différence de vitesse entre un dragon sous sa forme humaine. N'attendant pas de voir si son geste avait eu sa cible, il fit deux pas en arrière pour être sur de ne pas être à porté de l'arme faite à partir de ses propres écailles. Il se campa alors bien sur ses jambes, prêt à encaisser. Si l'humain attaquait, il ne profiterait pour attraper  ses mains et lui montrer que sous sa frêle apparence ce cachait une force surhumaine. L'humain voulait jouer ? Il n'allait pas être déçu ! Le prince aimait jouer la comédie.

Pendant ce temps, du coté de l'ancien roi doré, une tête fut écrasée par le poids d'un marteau sur cette dernière, la réduisant à l'épaisseur d'une molécule. L'arme ensanglantée se mit alors à tournoyer dans les airs au dessus de son maître. Wyatt faisait des grands moulinets pour obliger ses agresseurs à adopter une distance de sécurité. Des goules ! Il était encerclé par des satanées goules. Monstres immondes se nourrissant de toute chair. Contrairement à leurs cousins zombis, les goules peuvent aussi bien se nourrir de cadavres que de créatures vivantes. Elles se déplaçaient aussi en groupe et ne réfléchissaient pour ainsi dire quasiment pas. L'instinct prônait et guidait leurs pas.

- Tss !

Le dragon d'or était quelque peu énervé. Voir autant de créatures corrompues le dégouttait. Ces engeances issues de la quête sans fin de l’être humain pour trouver la vie éternelle, les pactes qu'ils avaient passer avec les démons pour se faire. Les humains étaient des créatures faibles et pathétiques qui détruisaient et changeaient le monde pour imposer leur suprématie sur les autres créatures. Il ne comprenait pas la sympathie que pouvait éprouver son fils vis-à-vis de telles existences.

La terre poussiéreuse s'envolait à chacun de ses pas, une terre devenue stérile par des années à abriter bon nombre d'existences impures. Les paysages ternes et violacés l'entouraient et seuls des arbres noirs et tordus et plantes épineuses étaient les végétaux ayant réussi à survivre dans ces contrés désolées. Beaucoup de pierres aussi. Ça pour être rocailleux, ça l'était ! Ici tout était traître et le moindre faux pas engendrerait la mort de l'aventurier malchanceux. Les points d'eau étaient nombreux mais ne jamais tenter d'aller la boire, de nombreux cadavres sur leurs berges prouvent la toxicité des eaux. Les marais des morts portaient bien leur nom, pas la peine d'aller grossir le nombre des rangs des morts-vivants ! Un nouveau coups et le marteau frappa trois têtes pour le prix d'une ! Faisant valser les goules contre des pierres tombales. Parlant ont de ces monuments, seules preuves qu'autre fois ces landes étaient habitées par des vivants. Ils y en avait plus qu'on ne pouvait compter. Un cimetière géant. Le plus grand cimetière de Calypta si l'on ne compte pas la plaine des duels.

Voilà l'image parfaite des lieux, un immense cimetière qu'on aurait laissé à l'abandon et dont une nature corrompue aurait prit le dessus. La souillure de ces engeances ayant fait son office, tout ici était habité par de nécromantiques maléfices. Et ne parlons pas du château qui se dessine au loin par delà les brumes. Ancienne citadelle humaine qui avait été le repaire de nécromants il y a bien longtemps, selon certaines légendes, ces lieux seraient devenu la capitale des morts-vivants. Il n'irait pas aller vérifier.

Un tourbillon et voilà que ses dernières victimes rendaient l'âme pour une seconde et dernière fois. Tuer des morts. Quelle pensée bien ironique ! L'ancien roi se posa alors, soupirant, sur une stèle. Apparemment pas de blason ici, juste quelques ennemis. Il espérait que son frère ait un peu plus de chance...

Ses prièrent ne furent pas en vain. Alors que Vergil éternuait, un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Il venait de trouver l'entrée du caveau. Une étape de passer pour sa libération. Il siffla alors sa ténébreuse monture qui le rejoignit docilement.

- Reste ici, je vais retrouver mon frère et le duo de guignols... Garde l'entrée ma belle...

Il passa alors sa main sur la tête osseuse de sa monture qui répondit par un hennissement grondant. Il 'attendit pas plus et fonça vers l'aura de son frère lorsqu'il l'eut retrouvé, un sourire désolé para son visage. Wyatt était au milieu d'un amas de cadavres en bouillis. Ses vêtements étaient recouverts de sang et de divers organes qui se voulaient humains.

- Apparemment tu n'as pas eu une seconde à toi... mon frère...

Un regard noir répondit à sa remarque mais cela ne l'arrêta pas pour autant sur sa lancée. Il c'était habitué aux regards assassins de son frère. Depuis qu'il l'avait libéré de sa geôle, c'était à peu près le seul genre d’œillades qu'il recevait de sa part. Il ne pouvait pas vraiment l'en blâmer...

- Avant de me faire subir le même sort qu'à tes fans...

Il s'arrêta alors, sortant son fouet ténébreux, pour le frapper dans la direction du blond qui eu un regard dur. Un claquement. Un craquement. Une forme s'écrasa au sol dans un gémissement. Il venait de sauver le paladin d'un assaillant.

- … Donc comme je disais avant d'être interrompu...

Une nouvelle fois le marteau s'écrasa, juste à coté de Vergil qui ne put qu'ouvrir les yeux en grand alors que les prunelles de son frère lançaient tout un tas de malédictions. Ça allait être difficile de pouvoir discuter dans ces conditions.

- Tsss elles commencent vraiment à me chauffer...

Il fit alors multiplier les têtes de son arme, la planta dans le sol pour la faire tenir et s'en servit comme d'un moyen de tenir à distance les monstres. Les longues tentacules du fouet formèrent ainsi un chapiteau protecteur pour les deux frangins. Ils pouvaient continuer leur discussion sans peur d'être interrompus.

- Je viens de trouver l'entrée du tombeau que l'on cherchait. Les armoiries y sont gravées. Aucun doute là dessus. J'ai laissé l'une de mes Nightmares devant pour nous indiquer la position. Allons retrouver Gabriel et Mihnea...


Un hochement de tête plus tard, les voilà qui se dirigèrent dans la direction des bruits d'un combat. Le sang du père ne fit qu'un tour. Il espérait que son enfant ne soit pas blessé et espérait arriver à temps pour détruire le monstre qui avait eu l'audace de s'en prendre à lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 27 Juil - 12:35:47

Le dragon l'avait évité, profitant du court répit de cette distance pour parer ses bras des mêmes écailles qui constituaient ses gantelets de feu. Mihnea n'avait pas arrêté sa course lorsque Mythril fila à son tour vers lui. Mais ce dernier, plus rapide, surgit dans son dos alors qu'il attaquait, évitant son coup pour le frapper dans le dos. Mihnea tenta de s'esquiver; s'écartant trop tard, il sentit le poing écailleux du dragon l'atteindre assez pour le repousser. Il trébucha, se rattrapa et se retourna vers son adversaire, sa garde en position défensive.

Pendant un instant, leur immobilité réciproque lui arracha un sourire amusé qui rappelait un peu celui de son frère ainé. Soudain, il attaqua de nouveau. Levant le poing à l'approche de Mythril, il s'écarta de lui-même avant même d'être assez proche. Le véritable coup qu'il voulait porter suivit aussitôt la feinte: un fouet ténébreux apparut de nulle part dans sa main, et un moulinet envoya ses lanières claquer en direction du visage du dragon. Aussitôt après, Mihnea frappa ses gantelets l'un contre l'autre: le feu tourbillonnant autour disparut, le plongeant dans les ténèbres du mausolée, au loin de la boule de lumière blanche. Profitant de son invisibilité, il fit un bond sur le côté pour se retrouver face au flanc de Mythril. Puis, il fondit dans la lumière, son poing écailleux fendant l'air pour frapper l'estomac du dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 27 Juil - 13:19:26



L'entreprise de l'humain était remarquablement bien joué. Là où il avait imaginé un bourrin foncer tête baissée, se trouvant un véritable guerrier usant d'astuces pour vaincre son adversaire. Son sourire s’agrandit au fur et à mesure que celui de Mihnea augmentait, ils c'étaient fixé tous les deux pendant qu'ils se dévisageaient et la lutte avait recommencée. Apparemment ils allaient s'entendre au moins sur une activité. Cette fois il aurait le droit de répliquer. Cette fois ils étaient égaux. Il n'y avait plus de maitre ou d'esclave mais bien deux combattants. Deux rivaux se donnant dans une joute amicale.  

Mythril était donc là surpris de l'adaptation de Mihnea. Ce dernier lui avait fait croire à une attaque directe et avait paré son attention avec l'aide du fouet. Bien joué. Vraiment bien joué. Il n'eut aucune difficulté à parer l'arme qui s'abattait dans la direction de son visage, son œil aidant. Ce don pourrait se montrer bien efficace dans un combat, mais pour le moment il ne faisait que le gêner, la douleur était trop forte pour l'avantage qu'il donnait. Un bien lourd tribut. Les gantelets se percutèrent et son adversaire fut plongé dans les ombres du tombeau. Mythril ne remarqua pas cette action, apparemment les flashs n'apparaissaient que lorsque les coups lui étaient portés. Une bonne chose à noter dans un coin de sa tête. Le brun était maintenant invisible aux yeux du dragon... mais pas à son odorat. Un humain, se chauffe à l'effort, et ça transpire aussi. Bien que désagréable, l'odeur était néanmoins un bon moyen de pouvoir le localiser. Son œil le lança encore: dans l'estomac! Il se prépara alors à encaisser. Le poing toucha sa chair mais avec moins de force que la puissance du coup prévoyait. Deux griffes tenaient fermement la main de Mihnea.

- Pas mal du tout pour un humain haha!

Les griffes resserrèrent alors leur étau, il voulait être sur de ne pas lâcher sa prise. Il se mit alors à tournoyer, lâchant d'une griffe son prisonnier pour être sur de parer si ce dernier l'obligeait à lâcher. Faisant valser le brun dans les airs, il le projeta alors sur l'un de murs du caveau mais en évitant d'y mettre toute sa puissance. Il ne fallait pas nuire à l'humain et un combat trop rapide n'allait amuser aucun des deux. Il en profita alors pour faire un salto arrière et mettre de la distance entre lui et son adversaire. Éteignant alors sa lumière, il les plongea dans la pénombre. Au tour du plus grand d'être aveugle.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Amethyst
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 27 Juil - 18:29:08

Les deux frères se dirigèrent d'un pas pressé dans la direction que leur indiquait la petite créature ailée qui avait pour mission de surveiller Mihnea. Là où était le prince maudit se trouvait forcément leur petit prince. Les bruits de luttes s'intensifièrent à tel point que cela inquiéta le plus vieux des deux jumeaux. Le voilà maintenant qui courait dans la direction empruntée plus tôt par leurs compagnons de route. Pourvu qu'il ne soit rien arrivé à son fils. Son rythme cardiaque s'intensifia aux morbides pensées. Son frère dut lui répéter plusieurs fois de se calmer car le voilà qui avait attrapé son épaule. Un regard lourds de reproches et le plus jeune, résigné, lâcha son emprise pour suivre le blond.

Ils trouvèrent non loin de là la monture du bipède. Cette dernière ne semblait pas le moins du monde nerveuse. Preuve qu'aucune créature revenante n'était dans les parages. Bonne nouvelle. Mais alors pourquoi donc ces bruits de bataille? Il s'engouffrèrent alors dans le mausolée et le plus vieux alluma une boule de lumière assez similaire à celle faite peu de peu avant par Mythril. Il entrèrent alors dans ce qui semblait être la seule pièce du monument et la vue qui s'offrait à eux manqua de couper le souffle du père alors que Vergil soupira un désespéré.

-Hoy... On ne peut vraiment pas vous laisser tous les deux quelques secondes...

Quelques minutes plus tôt.

Mythril était tapit dans l'ombre, prêt à bondir sur sa victime. L'humain en mettait du temps pour se remettre de la petite bousculade. Avait-il été trop puissant pour lui? Il commençait à s'inquiéter mais se reprit vite lorsqu'un fouet commença à siffler de parts et d'autres de sa tête. L'humain aveuglé par les ténèbres utilisait son arme pour tenter de le localiser. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Lui non plus ne pouvait pas voir dans le noir et les ténèbres n'ayant pas vraiment d'odeur, il ne pouvait pas non plus distinguer l'arme. Il allait encore se laisser toucher choper une nouvelle fois son adversaire. Attendant la morsure du fouet, il était prêt. La douleur vint alors sur son épaule, déchirant vêtement et chair. N'attendant pas, presque dans un réflexe, il abattit sa griffe sur le filet de ténèbres. La prise bien solide, le voilà qui tirait alors l'humain vers lui, son autre main prête à frapper dans la poitrine de se dernier. Mais une pierre décida de se placer juste au niveau de son talon et le pauvre petit prince perdit l'équilibre. Les voilà tous les deux qui heurtèrent le sol. L'un sur l'autre dans un position pour le moins compromettante. Le blondinet rougit alors comme une tomate et remarquant qu'il venait d'embrasser un autre mâle. C'est bien entendu à ce moment-là que papa et tonton décidèrent d'entre dans la pièce et avec une lumière en plus. Bien... Bien bien. Il voulu s'écarter du plus imposant des belligérant et remarqua alors que ce dernier était au dessus de lui.

- C'est! C'est par ce que vous croyez! On ne faisait qu'un petit duel! Rien de plus je vous le jure!

En voyant la scène, Wyatt fut comme statufié. Il ne bougeait ni de pipait mot. Vergil s'amusa alors à claquer plusieurs fois des doigts devant son regard lointain avant d'annoncer.

- Et bha félicitations mes cocos... Vous me l'avez cassé...

Un murmure s'échappa alors des lèvres du plus vieux de la bande. Levant un sourcil, le dragon maudit approcha alors son oreille de la bouche de son frère. Soupirant une nouvelle fois il décréta.

- Ne prends pas de conclusions hâtives. Attends de voir ce qu'ils ont à dire avant de tuer l'humain... Aurais-tu oublié les enseignements que Père nous a inculqué?

C'était le monde à l'envers. Voilà le plus jeune donnant des leçons au plus vieux. Vergil préféra tout de même retenir une nouvelle fois son jumeau d'une pression sur l'épaule.

- Je vous écoute...

Furent les seules paroles que put prononcer l'ancien roi. On sentait néanmoins toute sa rage et il ne fallait très certainement pas tarder à s'expliquer sous peine de mourir assez rapidement si l'on ne s'appelait pas Mythril.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Lun 28 Juil - 20:20:59

L'impact contre le mur lui avait coupé le souffle. A terre, il s'était alors relevé peu après, mais étourdi et l'équilibre troublé. Plutôt que d'embraser ses gantelets, il préféra rester dans les ténèbres et entrainer son nouveau don; le fouet siffla dans la salle, à la recherche du dragon. Un claquement sonore retentit, et presqu'aussitôt, un mouvement sec sur son arme l'attira brutalement vers son adversaire. Bien que moins violente, la collision choqua Mihnea plus qu'aucun des coups qu'il avait reçus. Les lèvres de Mythril avaient un goût d'humiliation qui resta même après qu'il eut vivement éloigné son visage du sien, la saveur de la honte rehaussée par l'arrivée des dragons jumeaux. Malgré ces derniers, le prince déchu, furieux, ne parvint pas à se relever tout de suite. Tiraillé par l'envie impériale d'abattre son poing sur le crétin blond, toujours en position de faiblesse en dessous de lui, il eut besoin de la menace latente dans la voix du père pour s'écarter sans rien de plus qu'un regard meurtrier et lourd de promesses.

Les mots ne lui vinrent pas tout de suite. La rage les étouffait. Le dragonneau le tournait au ridicule et le père acceptait à contre-coeur qu'il se justifie. Qu'il se justifie, lui ! Tel un gamin réprimandé pour ses bêtises !!

- Mythril a été pris au dépourvu par la pénombre et a tenté de se rattraper à moi dans sa chute.

Finit-il par lâcher avant de s'avancer vers la sortie, préférant taire le combat qu'il avait ordonné à Mythril. Lorsque le trio derrière lui l'eut rejoint, il demanda:

- Où l'avez-vous trouvé ?

Il était plus que temps d'en finir avec cette maudite quête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Amethyst
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 55
Date d'inscription : 15/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Mer 30 Juil - 19:09:44

Loin de satisfaire le roi, la réponse ne fit que l'agacer. Il était prêt à tuer cette vermine d'humain. Il avait osé lui mentir éhontément. Se moquant clairement de lui. Il allait abréger la pitoyable existence de cet être qui avait trop tourné autour de son fils, de son trésor. Ce monstre voulait le séparer de sa descendance, l'emmener pour toujours loin de lui. Les humains n'étaient pas des créatures en qui ont pouvait faire confiance, le fait que ce dernier lui mente était une preuve accablante. Il était très en colère mais gardait son masque. Il ne fallait pas laisser transparaître ses émotions ou sa proie prendrait la poudre d'escampette. Serrant les poings, se fut la douce voix de Mythril qui le sorti de ses idées de vengeance.

- C'est... c'est exact Père... Mihnea n'a fait que se trouver là pour amortir ma chute et éviter que je ne me blesse...

Son visage s'adoucit alors un petit peu. L'humain mentait mais aussi son fils, et ce dans l'unique but de le protéger. Ses poings de décrispèrent alors, de même que sa mâchoire. Vergil lâcha un soupir. Tant d'histoires pour si peu de choses... Mais au moins maintenant il aurait un sujet sur lequel embarrasser le brun. Un sourire diabolique manqua d’apparaître sur les lèvres de l'Esper. Non. Il fallait se retenir. Ne pas montrer à l'humain ses plans. Il allait s'amuser un petit peu... Néanmoins le bipède prit énormément de temps avant de se relever, fixant son neveu dans les yeux. De son point de vue, il ne pouvait pas voir le regard que ce dernier lui avait lancé et ne pu donc que poser des suppositions... même si ces dernières étaient complètement erronées.

- Frère... Laisse cet être tranquille, il n'y a eu aucune blessure... Il a même sauvé notre demoiselle en détresse...

A ces paroles, il fit un clin d’œil au sauveur et ravi de son petit effet sorti du caveau. Après tout il ne avait plus qu'assez d'être enfermé dans ce genre de prison... surtout depuis qu'un de ces monuments avait servi de geôle. Il laissa alors le père et le fils seuls pour retrouver le plus jeune du groupe.

- Je l'ai trouvée non loin d'ici et j'y ai laissé l'une de mes NightMare pour qu'elle garde les lieux... Au fait... félicitations Casanova, on te laisse cinq minutes avec le prince et vous voilà déjà à vous enlacer...

Mythril n'avait pas perdu sa jolie couleur pivoine et les insinuations de son oncle en était pour quelque chose. Lui avait vu le véritable sens du regard du dragonnier et il n'était pas vraiment très heureux de cela. Peut-être qu'en s'excusant il pourrait chasser ce quiproquo avant que ce dernier ne l'oblige et se suicider. C'est la voix de son père qui le sorti alors de ses pensées.

- J'espère au moins que tu sais ce que tu fais fils...

Il l'aida toutefois à se relever et tout les deux sortirent pour retrouver les deux mâles aux cheveux foncés. Le reste du voyage se fit sans bruit. L'invocation de Vergil était toujours postée là où il l'avait laissée. Attendant patiemment son maître. L'Esper l'invita alors à retourner dans l'Ombremonde pour un repos bien mérité. Il se posta alors devant le monument sur lequel étaient gravées les deux gouttes d'eau, symboles des deux sœurs. Les deux frères unirent alors leurs forces pour ouvrir la porte assez réticente. Pendant ce temps, le petit blond tenta de calmer l'humeur massacrante de son maître.

- Excuse moi pour tout à l'heure, j'ai mal jaugé le terrain sur lequel on combattait et à cause de ça tu as eu des ennuis... Je suis prêt à assumer toutes les conséquences...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 10 Aoû - 16:22:00

Mihnea crut d'abord que le père doutait de son mensonge, mais lorsque le fils intervint, Wyatt se laissa finalement persuader. L'esper, quant à lui, non seulement n'avait pas avalé la fable, mais en plus se méprenait. Agacé, Mihnea rétorqua sèchement:

- Cette andouille m'a entrainé dans sa chute, rien de plus !

L'andouille sortit alors du mausolée avec son père, et ils marchèrent ensemble jusqu'au caveau portant la marque des soeurs reines. Ignorant froidement les excuses de Mythril, Mihnea s'en alla prendre la tête du groupe dès qu'il aperçut la Nightmare d'Améthyst. Il s'avança pour examiner les inscriptions sur la pierre du monument.

"Ose entrer, étranger
Si tu es prêt à risquer
Ta vie ou celle de celui
qui par le sang t'est lié
Et en magie opposé
"

Les neuf sceaux des Esper Magister formaient un cercle gravé, à l'intérieur duquel deux cercle vides laissaient chacun assez d'espace pour apposer une main. Mihnea s'écarta afin que les dragons puissent eux aussi lire l'inscription. Il annonça alors :

- Je suis ténèbres et feu...

L'air interrogateur, il enjoignit les dragons à présenter également les éléments de leur magie. Ceux des jumeaux n'étaient pas tous complémentaires, mais Mythril, lui, pouvait prétendre, avec lui, à l'invitation des reines soeurs. Son sang, après tout, coulait dans les veines des héritiers de Dragos Dracula... Mihnea posa la main dans l'un des cercles au milieu des neuf sceaux, et ordonna d'un regard au dragon de faire de même avec l'autre cercle. Les sceaux réagirent instantanément : l'eau, le feu, les ténèbres et la lumière s'illuminèrent, les sillons qui les gravaient dans la pierre s'emplissant de leur élément. Alors, Mihnea sentit sa main s'enfoncer à l'intérieur du cercle. Un léger sourire aux lèvres, il jeta un regard en coin à Mythril:

- Traverse avec moi. Maintenant.

Et il passa au travers du monument. L'intérieur du caveau funéraire était sombre, mais des lumières éclairaient les murs des escaliers qu'il descendit. Les éléments du feu et de l'eau brillaient d'un éclat orange et bleu à des intervalles réguliers du chemin qu'il suivait, l'invitant à s'aventurer toujours plus loin. Il arriva bientôt au bas des marches, rejoint par Mythril. Bien. Ils devaient être à présent suffisamment loin pour que papa dragon ne puisse entendre leur conversation. Il s'arrêta soudain.

- Je t'ordonne de convaincre ton père, le moment venu, de me laisser les gantelets de feu. Et de ne jamais rien lui confesser des ordres que je te donne, de quelque façon que ce soit.

Le ton sur lequel il avait parlé et son regard, mauvais, lui donnaient l'air menaçant. Mais un rictus changea son expression, soudain faussement amicale.

- Fais-moi ce cadeau, et j'oublierai ta maladresse dans le mausolée...

Dit-il d'une voix plus douce, presque amusée, comme si le dragon avait le choix. Sans attendre de réponse, il se détourna de Mythril, et poursuivit son chemin à la lumière orange et bleue des sceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 10 Aoû - 20:56:27



Ayant remarqué que la force brute ne servait à rien, les deux frères préférèrent chercher un autre moyen d'entrer. L'humain trouva alors les inscriptions et les laissa s'y approcher. Devant le mutisme de Wyatt, Vergil préféra prendre la parole.

- Je suis ténèbres et foudre... Mon frère lumière et foudre...

- Lumière et eau...

La réponse avait plus été murmurée que réellement dit à vive voix. Le plus jeune des dragons était assez mal à l'aise devant la réalité. Le fait que son maître l'ignore royalement ne présageait rien de bon. En plus d'être liés par le sang, ils étaient complémentaires. Tout laissait croire que ces deux êtres étaient vraiment fait pour être réunis par le destin. Il ne bougea que lorsque le regard du brun croisa le sien. Mal à l'aise, il préféra porter son attention sur le cercle encore libre. Sa main effleura alors le roc froid et quatre des sceaux se mirent à s'illuminer. Mihnea donna le signal et nos deux protagonistes purent alors traverser la pierre comme s'il n'y avait rien eu à la place. Le prince entendit alors la voix de son père, lui ordonnant de faire attention.

- Ne vous en faites pas Père...

Puis il avança derrière l'humain dans la pénombre du caveau. Devant eux un long escalier uniquement illuminé par les sceaux les caractérisaient. Eau et feu. Une marche après l'autre, le voilà qui descendait toujours plus bas. L'autre coté arriva bien trop vite au goût du blond, l'humain s'arrêta alors et ça ne présageait rien de bon. Serrant les dents en attendant la sentence, il écouta alors ce que le brun avait à lui dire. L'ordre paru enlever un poids sur ses épaules. Tout ça pour... les gantelets ? Un faible sourire apparu alors sur ses lèvres. Il n'avait plus peur. S'il voulait ces vieilles écailles alors il en sera fait ainsi. Le regard acier menaçait implicitement le dragon, le sourire du prince devint tout d'un coup plus taquin.

- … Tu peux les garder, je ne vois pas comment je pourrais me recoller ces écailles de toute façon. Elles ne me sont plus d'aucune utilité. Et...

Il prit alors une petite pause alors que son maître venait de lui tourner le dos pour continuer.

- Je m'abstiendrais aussi d'en parler à mon oncle... Comme preuve de bonne foi de ma part.

Il se tut et rattrapa bien vite le plus grand du duo, continuant sur sa lancée. Lui aussi avait des cartes à abattre. Ce n'est qu'une fois à coté de son compagnon qu'il reprit la parole.

- Par contre maître... Je te déconseille de mentir de nouveau à Père... Les dragons d'or ont la possibilité de lire le mensonge et il ne s'en est pas privé. C'est un conseil que je te donne, c'est que je ne voudrais pas perdre mon dragonnier aussi tragiquement...

Sa dernière phrase avait presque été chanté, le ton était complètement décalé par rapport à la situation. Il espérait adoucir la tension qui régnait entre eux deux.

- Et il ne c'est jamais rien passé au mausolée... Rien du tout...

Il c'était alors arrêté en plein milieu du couloir, attendant une quelconque réaction de l'humain.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Lun 11 Aoû - 20:20:35

Mihnea, lui aussi, s'était soudainement arrêté. Déconcerté par la franchise osée du dragon, qui avait renoncé à la rancune pour le mettre en garde, il cherchait une logique à cette attitude. La méfiance, d'abord avait répondu à son incrédulité: tentait-il de gagner sa confiance pour mieux le poignarder dans le dos ensuite ? Le ridicule de cette pensée chassa ses soupçons. Mythril n'avait eu que trop d'occasions de lui nuire, et n'avait cependant jamais cherché la vengeance. Dos au dragon, qu'il devançait dans l'entrée du souterrain, il brisa le silence qui s'était installé.

- As-tu été mis au fait de l'identité du mage qui m'a redonné la vie, dragon ? T'a-t-il dis les véritables raisons des humiliations de ta servitude ? L'esper des ténèbres m'a tiré des enfers. En échange de ton avilissement, il me laissait la vie et m'octroyait un sort.

Il tourna la tête pour plonger son regard terne dans les yeux d'or et d'azur de son affilié.

- Je n'ai aucun remord, et s'il fallait le refaire, je le referais sans hésitation. Mais je n'ai pas le goût de la cruauté, et je n'ai envers toi aucune rancoeur.

Un bref instant, le souvenir de la fin de leur combat dans le mausolée le fit douter de son affirmation. Il s'empressa d'oublier cette vision du visage trop proche du dragon, préférant l'enfouir dans un coin de son esprit qu'il ne découvrirait plus jamais.

- Soyons alliés, au moins jusqu'à ce que cette quête et celle que nous mènerons contre le mage de sang soient accomplies.

Il tendit sa main au dragon, dans l'attente d'une poigne qui scellerait une confiance mutuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Jeu 14 Aoû - 19:06:50


Passant ses deux bras derrière sa tête, le dragon examinait les réactions de l'humain. Comme il s'en doutait, dans un premier temps il y lu de la méfiance. Il commençait à cerner le caractère de son maître. Son sourire n'avait aucunement disparu. Mihnea lui passa devant sans rien dire, mais sans tenter de le trucider... Bon au moins ce n'est pas la mort qui gagnerait son âme aujourd'hui. Sa joie se trouva toutefois émoussée lorsque le brun ouvrit enfin sa bouche.

Le blond écouta alors les paroles bien amères de l'humain. Amères oui ! Mais franches! Aucun mensonge n'avait été dit. Après tout il fallait être un parfait idiot pour tenter de tromper une créature qui vous annonçait pouvoir distinguer la vérité du mensonge. Les révélations le blessèrent tout de même. Ne sachant pas vraiment ce qu'il y avait après la mort, il ne pouvait pas imaginer ce que l'autre avait dû endurer en enfer mais la promesse de ne pas y retourner contre la torture d'un inconnu ne laissait présager rien de bon.

- Ce n'est pas l'Esper Magister des Ténèbres qui a fait ce satané pacte ! Juste une saleté de parasite qui je serais heureux d'anéantir.

Un voile passa alors devant les yeux d'ordinaires si pétillants de Mythril, il était déterminé à en finir avec cette créature qui avait été à l'origine de la disparition des dragons d'or. Elle était la seule créature qu'il tuerai, lui qui avait promis de ne plus détruire de vies. Puis d'autres paroles furent prononcées, le sortant de ses sombres pensées. Des paroles sincères. Une alliance ! Le sourire, qui jusque là avait disparu, brilla de nouveau. Sa petite main frêle serra alors celle tendue de Mihnea. Le maître et son dragon allaient enfin combattre cote à cote et non plus l'un contre l'autre.

- Marché conclu ! S'il te plaît appelle-moi Gabriel plutôt que dragon... Nous avons un secret à garder pour le moment...

Il rejoignit alors le plus grand pour rester à ses cotés. C'est donc ensemble qu'ils franchirent la fin du couloir pour tomber sur une immense pièce décorée par de nombreux miroirs gigantesques. Les sceaux qui auparavant illuminaient leur chemin se mirent à clignoter de plus en plus rapidement, traçant un chemin vers le plus grand des vitraux. N'osant trop y toucher malgré sa curiosité, le faux elfe préféra rester à coté de son maître. Si une bêtise devait être faite, ça ne serait pas par lui, il en avait assez des coups et était décidé à rester sage... Jusqu'à ce que l'humain décide de calmer ses excès de colère. Peine perdue, voilà que les reflets de nos protagonistes se mirent à se mouvoir et traverser le miroir comme s'il n'avait été constitué que d'eau. Les deux reproductions ressemblaient à nos compères à la différence qu'ils étaient caractérisés par les couleurs de leur élément respectif : l'eau et le feu.

- Amis ou ennemis ?

Voilà la seule réplique que notre chère tête blonde put sortir à ce moment-là. L'elfe aux cheveux bleus ciel se mit alors à faire apparaître une épée de glace qu'il pointa dans sa direction, l'humain enflammé une flamberge embrasée qu'il dressa dans la même direction.

- Apparemment ennemis...

Mythril fit pousser ses écailles le long de ses mains alors transformées en griffes mais son image ne l'imita point. Elles avaient copié leur apparence mais pas leurs pouvoirs. Tant mieux cela allait éviter d'avoir deux titans dans la pièce.

- Je te laisse le glaçon... Je suis sur que tu prendras énormément de plaisir à le briser !

Il n'avait presque aucune chance face au froid et était immunisé au feu, c'est pourquoi il avait choisi son adversaire. C'était en quelque sorte l'option la moins risquée pour le jeune prince.  Ne laissant pas le temps à son maître de rétorquer, il s'élança alors en direction de sa cible ses deux poings vers sa cible.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Mar 16 Sep - 16:34:02

La question du dragon fit hausser un sourcil au prince maudit.

- Je ne peux décemment m'imaginer aucun ami avec de pareils cheveux.

Dit-il en jaugeant la couleur cramoisie de la chevelure de son jumeau. Le ton était cassant, mais une légère plissure à la commission des lèvres indiquait l'amusement qu'il anticipait. Tandis que les deux reflets sortaient leurs armes, Mihnea frappa ses gantelets l'un contre l'autre. Le feu mangea ses avant-bras.

- Récupère la flamberge, Mythril... Si toutefois tu te crois de taille face à mon ombre.

Se contenta-t-il de répondre au dragon, l'air si sérieux que la plaisanterie se distinguait difficilement d'une arrogance. Il s'abattit alors sur l'elfe d'eau, forçant Mythril à se charger de son reflet de feu, sous peine que le dragon ne le laisse au désavantage de deux contre un. Ce qu'il serait naturellement bien trop gentil pour oser.

L'épée de glace empêcha Mihnea de frapper le visage androgyne; d'un revers, il arrêta la lame, tenta de la bloquer contre les écailles de son gantelet pour mieux l'arracher à son possesseur. L'elfe sut néanmoins se dégager intelligemment. Le feu et la glace tournoyaient, se heurtaient, se mêlaient avant de s'écarter de nouveau, s'affrontaient au coeur des flammes qui brillaient après les mouvements du prince et de la grêle que chaque coup d'épée faisait éclater. Le sang de dragon compensait le manque de vélocité et d'endurance de Mihnea, et il s'en émerveillait autant que du plaisir d'utiliser ses armes fétiches, tel un enfant profitant de ses nouveaux jouets. Pourtant, il lui faudrait bientôt trouver une issue à son combat, car bien qu'endurci par le breuvage draconique, il ne tiendrait pas éternellement un rythme si intense. Il n'était pas sûr en revanche que son ennemi, lui, soit capable de fatigue. Et il n'entendait pas le confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Mer 17 Sep - 18:15:47


Les griffes aiguisées du dragon rencontrèrent alors la lame enflammée de l'élémentaire du feu mais la chaleur qu'elle dégageait n'affecta nullement le blondinet, les brassards en cuir du dragon ne connurent pas la même immunité toutefois et s'embrasèrent. Si face à un adversaire de type glace, il aurait eu des difficultés, un adversaire de l'élément du feu était un jouet entre ses pattes. Il allait toutefois faire durer le plaisir. C'est comme ça ! Mythril était un grand joueur...

Utilisant la pression contre l'arme de son adversaire, le prince de Dragoria jugeait de la force de la créature en face de lui. Cette dernière avait de la ressource. Un sourire prédateur para alors les lèvres du lézard. Ça allait être d'autant plus amusant...

- J’adore quand mes assaillants s’embrasent aussi facilement...

Le Mihnea de flammes donna un violent coup d'épaule et fini par de dégager. Le bout de fer enflammé vint alors titiller quelques mèches blondes. A trop jouer, Mythril avait failli se faire toucher... A trop de moquer de la torche vivante, il en avait oublié le danger de la lame sur sa peau elfique. Il concentra alors tous ses mouvements sur de l'esquive. D'abord affaiblir l'autre créature, ensuite tenter de la raisonner... Voilà notre dragon d'or lancé dans un ballet endiablé. L'or était pourchassé par le rouge sans répit mais au moins monsieur braise se montrait beaucoup plus lent que la crevette elfique.

Sauf que le blondinet déchanta bien vite, son adversaire ne fatiguait aucunement. Soupirant de déception, il se résolu à devoir l'occire. Avec un passé lourd comme le sien, il avait apprit la valeur d'une vie et rechignait à devoir en achever. Même si la créature en face de lui était un élémentaire, elle avait sa propre conscience, elle réfléchissait d'elle-même, son propre cœur, ses émotions...

Ne bougeant plus, il attendit que son adversaire frappe. Esquivant sur le coté, le blond envoya alors son poing rencontrer la mâchoire de son ennemi qui, désarçonné, ne put esquiver la rafale de coups qui s’abattit sur lui. Le voilà qui s'effondrait au sol. L'être désormais en dessous de lui, Mythril continua alors ses coups sans retenue. L'élémentaire tenta de parer les attaques avec sa lame mais cette dernière finie par se briser en deux. Tenant maintenant son adversaire d'une main, le dragon choppa le morceau de métal brisé qu'il enfonça alors dans la cage thoracique de son adversaire.

- Si kriin, praan drem... (Âme courageuse, repose en paix...)

Il venait de parler en langage draconique, comme pour rendre un dernier hommage à la pauvre créature qui avait trépassé. Se relevant alors lentement alors que le cadavre disparaissait en fumée, il reporta alors son attention sur Mihnea. Pour sur que le maudit se montrerait beaucoup moins compatissant vis-à-vis de sa créature.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Mar 30 Sep - 18:14:16

Mihnea émit un grognement. Tandis qu'il avait jeté un regard vers le dragon, déconcentré par son triomphe bruyant, l'épée de l'elfe bleuâtre lui avait caressé la joue, y laissant un mince filet rouge. Le reflet des flammes armant ses gantelets brilla intensément dans ses yeux emplis de fureur. Malgré la fatigue qu'il commençait à ressentir, il accéléra le rythme. L'elfe le suivit aisément, insensible aux efforts qu'auraient du demander ses mouvements rapides et gracieux. Mihnea laissait de plus en plus d'ouvertures, apparemment dépassé par son propre rythme. Alors, l'épée de l'elfe fila droit devant elle, profitant de la brèche dans la défense ennemie. C'était l'attaque qu'il avait attendue. Se reculant d'un bond, Mihnea frappa des mains aussitôt qu'il se reçut, négligeant sa reprise d'équilibre pour joindre ses paumes l'une contre l'autre. Entre elles, l'épée de l'elfe  avait cessé de s'agiter. D'un coup de pied, il envoya son adversaire à terre, retenant toujours la lame dans ses mains. Il balança ensuite cette dernière dans la direction de Mythril, et s'abattit sur son jumeau de glace. Malgré les mouvements de l'elfe pour se débattre, Mihnea, à cheval sur lui, approcha paisiblement ses mains enflammées de son visage. Les cheveux et les yeux prirent feu d'abord, l'elfe se tordit sauvagement dans tous les sens, le reste du visage s'enflamma ensuite mais, après un petit instant, le corps retomba tout à coup, immobile.

En se relevant, Mihnea frappa ses poings; le feu tout autour s'éteignit en même temps que les flammes rongeant le cadavre de l'elfe. Celui-ci s'évapora alors. Le prince Dracula passa au travers de la fumée qu'il formait, et fit face à l'étrange miroir duquel les deux reflets étaient nés. Il tendit la main, et il eut beau la tendre de plus en plus loin, il ne rencontra pas d'obstacle, même lorsque ses doigts dépassèrent la glace. Il avança donc le bras au travers, puis fit un pas à l'intérieur.

La pièce formait une sphère parfaite, à l'intérieur de laquelle brillaient au plafond un symbole composé de la moitié du sceau de l'eau, et de la moitié du sceau du feu. Sous sa lumière bleue et rouge, un tombeau s'imposait, orné, sur les délicates sculptures décorant son dessus, d'une urne d'or. Comme l'espace était très restreint autour du tombeau, et que la lumière luisait étrangement, l'endroit était un peu oppressant. Mihnea l'examina avec méfiance avant de poser la main sur l'urne. Puis, comme rien de se passait, il s'avança vers le miroir. La pièce devenait plus sombre alors qu'il s'éloignait, ou bien c'était une impression.

Mais non. De retour dans la pièce aux miroirs, il se rendit compte que les symboles d'eau et de feu qui éclairait tout le souterrain s'éteignaient. Lorsque Mythril le rejoignit, tout était déjà plongé dans le noir.

- Gabriel ? Eclaire la pièce ou prend l'urne afin que je le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Jeu 2 Oct - 23:24:49



A peine eut-il posé son regard bleu et or sur son allié que ce dernier lançait l'arme de son adversaire dans sa direction sans trop réfléchir et sans mesurer la force de son jet. Autant dire que l'épée gelée fila directement en pleine poire du fragon. Bim. Le plat de l'acier glacé rencontra avec violence le visage du blondinet. Qui, sous l'effet de l'impact, chuta au sol tout en gémissant. L'instant d'après, la lame qui avait rencontré sa figure termina sa chute entre les jambes de notre pauvre victime.

- Mey ! (Imbécile!)

Retenant sans peine une injure en draconique, le blond se releva encore un peu sous le choc. Posant sa main redevenue humaine sur sa blessure, il s’aperçut avec bonheur qu'aucune plaie n'était ouverte. Mais il aurait très certainement un beau bleu ou une bosse dans quelques temps. Il releva alors ses yeux pour fusiller son assaillant du regard lorsqu'il remarqua alors la proximité entre la lame et ses parties. Blêmissant, le voilà qui reculait contre la paroi pour éviter tout contact.

- Fais attention la prochaine fois !

Mais l'humain ne l'écoutait pas. Voilà que ce dernier s'avançait d'un pas lent vers le miroir d'où étaient sortis les deux élémentaires. Le blond, soupirant, se releva alors et épousseta ses vêtements avant de tenter d'imiter l'autre mâle. Encore un peu sonné du choc, le voilà qui tituba quelques instants avant de retrouver une allure plus normale. Tout d'un coup, se fut la surprise qui stoppa l'avancée de notre blondinet. Son maître venait de traverser sans aucune difficulté la glace du miroir.

Ne sachant trop quoi faire ni même si son humain était encore en vie. Tout d'un coup, les lumières commencèrent une à une à disparaître, laissant notre protagoniste dans la pénombre des galeries souterraines. Il vit néanmoins réapparaître le brun avec l'objet de leur quête dans les mains, à ce moment-là, une seule question brûlait ses lèvres.

- Mais qu'est-ce que tu as encore fait ?

Ça avait été plus fort que lui mais bon Dragon qu'est-ce que ça défoulait !

- Plus le temps passe et plus j'ai l'impression que tu veux vraiment me TUER Maitre !

Un grognement s'échappa de sa gorge en même temps que cette phrase, la noyant sans que l'humain ne puisse rien entendre. Ce dernier lui « demanda » de choisir entre porter l'urne ou utiliser sa magie pour éclairer nos deux couillons coincés dans les ténèbres du souterrain. Il opta pour la seconde option et fit apparaître dans l'une de ses mains.

- Tu seras sûrement meilleur gardien que moi. Je m'occupe d'éclairer notre chemin.

C'est sur ces bonnes paroles que notre duo parvint à revenir à la surface sans aucun problème. Mais la scène qui s'offrait à eux manqua de faire s’étouffer le dragon d'or. Car devant eux se dressait les deux jumeaux en train de se foutre joyeusement sur la margoulette. Enfin, joyeusement était un bien grand mot compte tenu du fait que l'un des deux était plutôt en rogne contre l'autre.

- Mihnea ! Protège l'urne ! Je vais voir ce qu'ils font !

Voilà que le jeune dragon s'élançait pour stopper les deux alphas et c'est une fois au cœur de la mêlée qu'il put constater avec effroi la raison d'un tel affrontement : Dark avait reprit possession de son hôte. Plus aucune bienveillance ne luisant dans ses pupilles reptiliennes, seule la folie se reflétait alors qu'un sourire mauvais défigurait le sombre frère. Sentant l'urne de plus en plus près de lui, l'esprit de la folie avait réussi à reprendre le dessus sur le sceau et la vigilance des deux jumeaux. Sous la surprise Mythril se gela ce qui permis à Dark de sauter sur l'ancien roi, lui aussi tétanisé par le stoïcisme de sa progéniture.

- Tu as misérablement perdu en force... Mon petit roi sans marque...

Il n'avait même pas essayé de susurrer ces paroles, les visages des deux blonds se décomposèrent alors à l'unisson mais le plus vieux murmura alors quelque chose à l'oreille de son geôlier. Ni une ni deux, voilà que ce dernier perdit en un instant son sourire et s'écroula net.

- J'ai... J'ai réussi à le sceller de nouveau mais il faut se dépêcher... En présence de l'urne... L'esprit devient de plus en plus instable...

- Bormah... (Père)

- Ce n'est rien Gabriel... Dépêchons-nous... Plus de question... Pour le moment...

Il posa alors sa main sur l'épaule de Vergil qui sortait déjà de sa transe. Plongeant son regard interrogateur sur les trois autres membres du groupe mais aucun mot ne put sortir de sa bouche. Il savait très bien ce qui venait de se dérouler. Les traits des membres de sa famille en disant long... Il se releva alors et fit apparaitre ses deux Nightmares.

- Montez...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 22:12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 124
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 5 Oct - 9:53:35

- Mesure tes paroles, espèce de geignard incapable, ou je me charge d'enfouir l'urne si idéalement en toi que tu n'auras plus à craindre que mon frère y pénètre !

Menaça Mihnea, furieux. Il regretta vite ses paroles; non qu'il se soucia de la réaction du dragon, mais la métaphore était d'une vulgarité qui lui rappelait ses échanges les plus immatures avec Vlad. Honteux de s'être laissé aller à la colère d'une façon aussi puérile, il se recomposa une expression impassible.

- J'ai trouvé le tombeau des soeurs, et j'y ai pris l'urne qui siégeait sur son couvercle, rien de plus. On dirait qu'elle alimentait les sceaux du souterrain. Sois sur tes gardes, il n'est pas impossible que cela ait enclenché de nouveaux pièges sur notre chemin.

Mais le dragon illumina leur passage sans qu'aucun obstacle ne retarde leur sortie. Un drôle de spectacle salua leur retour. Après une seconde d'étonnement, Mihnea, un sourire imperceptible aux lèvres, rappela le jeune dragon:

- Allons Gabriel, laisses les donc, tu vois bien qu'ils s'expliquent entre adultes.

Il avait d'abord cru que les jumeaux se disputaient au sujet des rancœurs passées, de la guerre et des morts qui avaient suivi.  En découvrant l'expression du dragon améthyste, il comprit que la folie avait pris le dessus sur son esprit. Il serra les mains autour de l'urne. La créature démente qui l'avait rappelé à la vie pourrait bien n'apprécier que modérément le rôle qu'il jouait dans cette aventure vouée à l'emprisonner. Il fallait prendre le parti de la famille dorée.

Le dragon revint à lui, mais son état était inquiétant et laissait deviner le retour imminent de la créature. Mihnea rejoignit machinalement le groupe, plongé dans ses pensées. Pourquoi maintenant ? Ressentant la douleur légère d'une crispation prolongée au niveau des doigts, il se souvint de l'urne entre ses mains et relâcha la pression. Il fronça les sourcils, et releva les yeux vers le dragon sombre.

- Améthyst, la proximité de l'urne vous trouble. Séparons-nous en deux groupes sur le chemin du retour.

Il monta l'une des deux Nightmares apparues, et la fit approcher de Mythril, l'invitant à monter en croupe. Il lui tendrait l'urne aussitôt qu'il l'aurait rejoint sur la monture. Avant de filer, il fallait cependant l'approbation de la famille dorée à former des groupes qui prendraient des chemins différents. Il haussa un sourcil à l'adresse des deux aînés. S'il ne se trompait pas quant aux effets de l'urne sur Améthyst, il était dans leur intérêt à tous de suivre son plan. Au dela de cette raison, Mihnea préférait également s'éloigner autant que possible du mastodonte cinglé qui pouvait ressurgir à tout moment, et qui s'attaquerait probablement à lui dès qu'il en aurait fini avec sa petite famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé] Dim 5 Oct - 12:29:30



- Je suis de ton avis Minhea.

Avait annoncé le plus jeune des jumeaux. Il se fichait bien que son frère le fusilla du regard à ce moment-là, il seraient tous plus en sécurité si l'urne (et donc sont porteur) devait se trouver dans un groupe différent du sien. Il n'avait pas vraiment confiance en l'humain et fut quelque peu ravi que ce dernier prenne de lui-même l'initiative de garder un dragon avec lui. Bon Mythril n'était pas celui qui pourrait arrêter Mihnea une fois seul avec lui.

- Mon frère... Allons-y ensemble.

S'il était laissé seul avec Wyatt, il serait très certainement retrouvé en bouillie et le paladin ne pourrait très certainement pas le sauver de Dark. C'était le petit nom qu'il avait donné à l'esprit qui prenait de temps en temps possession de son corps. Revenant à son jumeau, il soutint intensément son regard, de même que Mythril. Le père, enfin vaincu, fini par accepter la proposition de l'humain et laissa son fils monter avec ce dernier qui avait déjà prit possession de l'une des Nightmares invoquées.

- Bien, faites donc.

Le dragon aux cheveux violets imita les deux autres cavaliers avant de laisser son frère monter avec lui. Enfin prêts, il fit galoper sa monture en direction de la capitale. Ils seraient séparés durant plusieurs jours mais c'était mieux ainsi.

Revenons maintenant à Mythril qui se vit remettre l'urne dans les mains alors que son maître fit avancer leur cheval ténébreux. Serrant très fort son paquet d'un bras, il utilisa l'autre pour se tenir accroché à l'humain. De tout le voyage, il garda le silence. Quelque chose trottait dans sa tête et l'inquiétait grandement.

- Bormah... (Père)

Répéta-t-il, d'un murmure soucieux. Il n'avait pas pu questionner son père au sujet des étranges paroles prononcées par son oncle mais était déterminé à connaître le fin mot de cette histoire. Il se laissa guider sur le chemin de retour. C'est étrange de se dire qu'un même chemin pouvait paraître bien plus long dans certaines conditions. C'est sur cette pensée qu'il fini par apercevoir au loin la silhouette tant reconnaissable de la capitale. A ce moment-là, il osa afficher un faible sourire alors que ses résolutions se firent plus solides. Bientôt le sujet « Dark » serait clos et il pourrait alors avoir des réponses.


_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Unia ou Segunda? Un mystère pour une urne [sujet terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Schema camouflage petit buisson pour futur conversion
» Bloody Tinker, pour le meilleur et surtout pour le pire
» Liste 2500 pts pour jouer contre du Khemri
» Plus là pour durée indéterminée
» SIte pour telecharger les scenery gratuit c cool nn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Sahoc :: Nord :: Nécropole-