AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Jeu 23 Jan - 11:40:47




Quand le blondinet se réveilla, il n'était plus dans cet océan de froid. Au contraire, il faisait chaud. Il se risqua à ouvrir un œil. Il était dans un endroit calme chauffé par une immense cheminé. Il se releva malgré les engourdissement lorsqu'une voix grave le sorti de sa torpeur. Un elfe à la peau claire et aux cheveux blanc glacé vint s'enquérir de sa santé. Il avait l'air très inquiet. Le blessé posa son regard sur lui et lui demanda d'une voix rauque.

- Que c'est-il passé? Où suis-je?

L'autre un peu surpris lui fit signe d'un mouvement de main d'attendre. Il avait l'air inquiet et notre protagoniste attendit patiemment, du moins il ne fit que s'asseoir dans le lit pour attendre les explications. Ce n'est pas comme si quelque chose allait lui arriver: pourquoi le soigner si c'était aussitôt pour abattre? Et le regard de son hôte ne laissait aucune place au doute. D'ailleurs quand on parle du loup, on fini par en voir le bout de la queue et le voilà qui réapparaissait dans l’embrasure de la porte.

- Bonjour à vous. Ne vous inquiétez pas, je ne vous ferais aucun mal.

Dit-il en avançant doucement, les deux mains placées devant lui en signe de paix. Il s'assit alors sur une chaise non loin du blessé et continua ses explications.

- Je vous ai trouvé, non loin de notre ville: Rivegel, il y a trois jours de cela. Vous étiez alors seul et blessé dans la neige. Je vous ai donc transporté jusque chez moi et ai appelé les soigneurs le plus vite possible. Votre état de santé était très préoccupant: vous aviez perdu énormément de sang et le froid de la nuit n'avait en rien arrangé les choses... Si ce n'est avoir permit de baisser votre rythme cardiaque pour vous permettre de ne pas vous vider complètement de votre sang.


Le chasseur laissa alors quelques instants à son invité pour comprendre la porté de ses paroles. Le jeuen elfe avait eu de la chance mais un autre problème subsistait.

- Qui suis-je?

A cette simple question nos deux protagonistes se figèrent. Personne dans cette pièce ne semblait connaitre la réponse. L'elfe au regard or et azur continua sur sa lancé.

- Tout ce que je me souviens, c'est d'un nom. Gabriel. Peut-être est-ce le mien? Peut-être celui d'une personne qui m'est chère... Je garderai cette identité pour le moment...

Il porta alors sa main à son front. Une migraine résonnait sans sa tête. C'est à ce moment-là qu'il remarqua alors le bandeau qui faisait office de pansement. Pour se justifier l'autre continua.

- Vous aviez une sale blessure à la tête quand je vous ai trouvé. Surement à l'origine de votre amnésie... J'ai fais appelé l'un de nos médecins pour qu'il s'occupe de vous. Il ne devrait plus tardé maintenant...


A peine eut-il terminé sa phrase que l'on frappa à la porte.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 23:11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 154
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Jeu 23 Jan - 14:59:02

Je suis confortablement installé sur mon fauteuil à boire une bonne tisane tout en lisant un livre sur les hauts elfes de Calypta. Depuis peu, l'un d'entre eux à piqué mon intérêt au plus au point. Ah! Mais quel imbécile je fais! Vous ne savez pas de quoi je parle? Venez alors. Venez écouter Pépé radoter pour vous la fabuleuse créature qu'il a découvert! Installez-vous! N'ayez pas peur! Je ne suis pas le croque mitaine des marais! Je ne vais pas vous dévorer hinhinhin!

Notre histoire commence vraiment un peu plus tôt qu'aujourd'hui, lorsque ce petiot. Enfin petiot n'est pas vraiment le terme exacte compte tenu du gabarit de Tilion mais comme je l'ai vu grandir et tout le tintouin j'ai du mal à ne pas l'appeler ainsi! J'ai aidé sa mère à le mettre au monde et maintenant c'est lui qui s'occupe de fournir de quoi se nourrir à la vieille carcasse que je suis devenu.

Où en étais-je d'ailleurs? Ah oui! Notre nouvel arrivant. Il a été ramené par ce chasseur, au début on était persuadé que c'était une jeune elfe qui avait pu échappé de ces barbares de nordiques. Mais il s'est arrivé que notre étrangère était en fait un étranger hinhinhin! Ce qui m'a frappé le plus chez lui était sa régénération stupéfiante. Il avait perdu tellement de sang et sa blessure aurait dû être mortelle mais contre toute attente ce petit-là avait de la ressource!

Je n'avais jamais vu cela avant. C'était incroyable! Les plaies se refermaient d'elles-même, il semblait cacher en lui plus de puissance que son apparence ne laissait croire. C'est vrai qu'entre nous je ne donnais pas cher de la crevette qui m'a été apportée cette soirée-là. Pas plus épais qu'une jeune elfette. Je l'ai soigné mais je n'espérais pas grand chose. Les miracles c'est bon pour les bonnes femmes! Et puis ce blondinet m'en a mis plein la vue! Pas besoin de suture, ça se refermait tout seul. Je lui ai tout de même administré quelques vitamines pour le requinquer et je l'ai laissé à son sauveur. J'pouvais pas faire en grand chose de plus, je lui intimait toutefois de me prévenir dès que l'endormi se réveillerait.

Trois jours ont passé. Je vous le dit! Trois jours! C'est pas bon pour mon cœur ça! J'en pouvais plus d'attendre ce corniot arriver et m'annoncer la bonne nouvelle.


Voilà donc dans quel état je me trouve lorsque Tilion arrive enfin, le souffle saccadé et les cheveux en pétard. Apparemment je n'étais pas le seul à attendre hinhinhin! Bref, Papi Soigne-tout... Oui c'est le surnom qu'on me donne ici. Donc Papi Soigne-tout choppe sa besace de secours et trottine derrière le bolide qu'est devenu notre chasseur local. Et ce que je peux dire c'est qu'il ne me ménage pas le bougre!

- Hého! Dois-je te rappeler que je suis un peu trop vieux pour ces bêtises?!?

Mais il ne m'a pas entendu. Le voilà qui file telle une flèche en augmentant à chaque seconde la distance entre lui et moi. Rha si ce miracle n'avait pas tant attiré ma curiosité je l'aurais laissé là. Donc je reprends mon souffle calmement en saluant les villageois qui me croisent. On est un petit village ici et tout le monde se connait. Tout le monde connait aussi l'étrange apparition de "la dame des neiges". C'est le petit surnom qu'ont donné les habitants au petit blond.

J'arrive enfin dans la maison isolée. Il semble ne pas m'avoir attendu. Je toque à la porte par courtoisie et n'attend pas la réponse, m'engouffrant. Tilion était là sur une chaise à coté de notre étrange invité. Le pauvre petit semble complètement largué.

- Bonjour à vous mon petit hinhinhin. Je suis le médecin du village. Ici, tout le monde m'appelle Papi Soigne-tout! Vous pouvez en faire de même si cela vous chante. Je vais vous ausculter pour vérifier que tout va bien.


Je fais alors signe au balourd de me libérer la chaise pour me laisser travailler. Mon patient quand à lui est docile même si son regard semble un peu perdu. Le pouls est normal, les pupilles réactives même si leur forme me perturbe quelque peu. Sa respiration est régulière et son cœur bat un peu vite, ce qui est normal compte tenu de son était de stress.  Oh comme j'aimerai pouvoir l'étudier! Je m'occupe alors des bandages à sa tête et ma découverte me surprend tellement que j'en reste ébahi.

- Qwouaaaa?!? Y'aplurien!!!


C'est à peu près les seuls mots intelligibles que je peux dire en ce moment. Là où il y avait une large balafre ne restait plus rien. J'avais pu évaluer ses talents de guérison mais à ce point-là... Il faut vraiment que je l'étudie! Le chasseur se rapproche de nous deux et examine avec stupeur la disparition de la blessure. Après un regard entendu avec lui, je reporte toute mon attention sur le patient.

- C'est magique! Comment t'as fait ça mon ptit?!?

Cependant, à son regard j'en déduis qu'il ne sais pas plus que moi... Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Ven 24 Jan - 10:43:25


Un nouvel arrivant entra dans les lieux comme l'avait dit plus tôt la personne en face de lui. Il se détendit un peu, oui juste un tout petit peu. Trop stressé quand on est couvert de bandages n'est pas vraiment conseillé. Après tout, les bandages sont là pour dissimuler quelque chose. Généralement ce quelque chose est une belle blessure bien dangereuse qu'il faut laisser tranquille.

Ce certain Papi Soigne-Tout l'examina. Apparemment tout avait l'air d'aller bien. Tant mieux, un peu de bonne nouvelle dans ce lot de tragédies. Mais voilà qu'une fois les bandes à son front enlevées, le vieux se mit à lui hurler dans les oreilles. Comment expliquer la colère qui anima l'espace d'un instant le pauvre malade compte tenu du fait qu'un mal de tête commençait déjà à poindre le bout de son museau? C'est simple. Il fit part de son mécontentement le plus vite possible.

- Pourriez-vous arrêter de hurler s'il-vous-plait?!? J'avais déjà bien assez de la migraine qui résonnait dans ma tête sans que vous ne preniez en plus mes oreilles pour un cor de guerre!

Ce qui est bien avec les personnes amnésiques, c'est qu'elles sont franches. Des fois un petit peu trop. Ce sont des pages blanches qui ne demandent qu'à se remplir d'une expérience nouvelle. C'est pourquoi elles sont généralement franches, tels des enfants qui n'ont pas encore été formatés pour suivre tel ou tel exemple. L'hypocrisie ne fait pas partie de leur langage. C'est beau, c'est honnête... mais c'est aussi clairement chiant!

Passé ce petit moment de gueulante, le voilà qui se releva sous les désapprobations de l'ancêtre. Il ne voulait plus rester dans un lit. C'est à son moment-là qu'il se rendit compte de sa nudité. Il interrogea alors les deux comparses du regard. C'est le plus jeune qui fini par lui répondre tout en se grattant l'arrière de la tête.

- On t'a trouvé dans la neige dans une longue chemise, elle était mouillée et pleine de sang. On a dû l'enlever pour te nettoyer et constater tes blessures... puis on n'allait pas te remettre ce vieil haillon tout de même!

Même si l'intention était bonne, qu'ils étaient entre hommes, le blondinet piqua un fard qui amusa tout le petit monde... sauf lui bien entendu. Attrapant alors la couverture il s'en recouvrit alors que l'elfe des neiges qui venait de lui répondre s'empressa d'aller dans l'armoire pour trouver de quoi habiller le blessé. Pendant ce temps l'elfe blond questionna celui plus âgé.

- Je ne sais plus du tout qui je suis. Je ne sais même pas dans quel monde nous vivons. D'ailleurs suis-je vraiment de cette planète ou bien ne serais-je pas un alien venu d'une lointaine contré?

Puis le chasseur reparut et tendit des vêtements à Gabriel. Celui-ci les accepta et parti dans un coin de changer tranquillement. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il n'était pas de ce village et quand bien même on s'y sentait bien il voulait découvrir ses origines.

Il enfila les vêtements, ils étaient étrangement à sa taille, comme s'ils avaient été fait sur mesure. Les motifs étaient raffinés et les couleurs pastels dans les tons bleus se mariaient parfaitement avec les morceaux de cuir blanc. Il se présenta de nouveau à ses hôte avec un léger sourire. A son arrivé, les deux spécimens s'arrêtèrent de parler, comme envoutés par sa présence. Ça le gêna un petit peu mais il parla tout de même.

- Merci pour ces vêtements, ils sont magnifiques. Je vous les dédommagerais.

C'est à ce moment-là que le vieux reprit la parole.

- Oh de rien, on a prit tes mensurations lorsqu'on t'a soigné. Une pierre deux coups hinhinhin! C'est l'petiot là qu'à tout payé! Mais si tu veux bien que j't'étudie pour comprendre tes étranges pouvoirs moi ça m'va la crevette!


Un sourcil levé plus tard à cause du surnom, Gabriel continua sur sa lancée.

- Je veux bien que vous m'examiniez Papi... Mais je veux d'abord savoir qui je suis. N'y aurait-il pas une personne dans ce monde qui puisse me répondre? Et une dernière chose: Ne m'appelez plus jamais crevette, pour le moment mon nom sera Gabriel! Est-ce clair?

Le ton était désapprobateur mais la malice brillait dans l’œil reptilien du blondinet était là pour montrer qu'il n'avait pas été si énervé que cela du surnom. Il fallait qu'il s'y fasse, il semblait plus chétif que la normale.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 23:01:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 154
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Ven 24 Jan - 11:28:20

Face à ma surprise l'blondinet me fait part de ses reproches. Oups! C'est vrai que j'lui avait peut-être hurlé un peu trop fort dans les oreilles. J'veux m'excuser mais voilà qu'il tente de se relever d'un coup l'animal!

- Non! Non! Non! Au lit le petiot. Tu vas tout te casser de nouveau! Moi j'rafistole qu'une fois j'préviens.

C'est ce que blondinet a plus de force qu'il n'y parait. Malgré toute ma force. Et si jamais j'entends l'un de vous rétorquer qu'étant vieux j'en ai pas vraiment, lui taille les oreilles en pointe... ou en rond pour les amis elfes! Bref, il se relève sans le moindre soucis. C'est décidé, j'veux tout connaitre de ses pouvoirs cachés à ce lardon! Il se gela tout d'un coup et là pas la peine de vouloir le décoincer. Pire qu'un bloc de glace j'vous l'dis! J'écoute donc ses paroles et manque de m'étouffer de rire. C'est maintenant que le corniot se rend compte qu'il est à poil! Hinhinhin! Nan mais j'vous jure qu'il en tient une bonne couche celui-là! J'évite de rire, ça le fait pas et puis ça risque de le mettre en colère.

C'est l'chassou qui s'y colle. Mieux vaut que ça soit lui plutôt que moi qui explique la situation; Comme ça je peux me contrôler pour éviter de m'esclaffer devant tout le monde. On lui fila des vêtements, il revint enfin habillé et là le cornichon de Tilion qui reste sans bouger. J'lui passe une main devant le regard, il semble comme hypnotisé par le blond. Je claque enfin des doigts et le voilà qui réagit. Nan mais j'vous jure ces jeunes des fois... L'invité nous parle de nous dédommager, pas la peine! Mais bon j'vais quand même en profiter pour lui demander poliment de devenir mon cobaye attitré!

- Oh de rien, on a prit tes mensurations lorsqu'on t'a soigné. Une pierre deux coups hinhinhin! C'est l'petiot là qu'à tout payé! Mais si tu veux bien que j't'étudie pour comprendre tes étranges pouvoirs moi ça m'va la crevette!

Bon apparemment le terme "crevette" ne lui plait pas vraiment. Mais j'vais quand même pas l'appeler le monstre quand même! L'est aussi fin qu'une brindille!  Je rebondis alors sur le reste de ses questions.

- En effet il y a une personne dans ce monde qui puisse t'aider. Enfin il y en a plutôt plusieurs. On a d'abord l'oracle dans les marais mais je te déconseille vivement d'y mettre les pieds! A ce qui parait là-bas vivrait un monstre capable de te tuer d'un simple regard! Un truc é-nor-me dont la laideur te ferait dresser les cheveux sur ta tête!

Je mime mes descriptions par des gestes. Au moins ça a l'air de faire son petit effet. Puis je continue comme si de rien n'était.

- Et enfin nous avons nos deux Créatrices. Elles résident dans la capitale. Si l'une est douce et se nomme Céleste l'autre est... autoritaire et porte le nom d'Angélique!

J'évite de dire vraiment le fond de ma pensée, j'ai pas envie qu'Angélique me transforme en je-ne-sais-trop-quoi!

- Elles savent énormément de choses sur notre monde et pourront t'aider, que tu sois Arrivant ou Natif. Ah! Tu veux peut-être savoir c'est quoi ces deux choses? Pas la peine de demander, Papi va tout t'expliquer! Un Natif est un être qui est né sur notre monde: Calypta. Et un Arrivant... Bha c'est un Arrivant quoi! Ca vient d'un autre monde et ça fini par s'installer ici à jamais! Les portes qui mènent à Calypta n'ont qu'un sens. Tu atterris ici et tu y restes! Personnellement, j'ai jamais rencontré quelqu'un demandant à en sortir donc ça doit pas gêner tant que ça hinhinhin!

Houla j'ai parlé un peu trop! Je demande alors à ce qu'on me serve à boire. Donner des explications à un ingénie, ça sèche le goulot! Pendant que le cornichon s'en va nous préparer de quoi boire, je tapote le bras de l'elfe blond resté à mes cotés.

- T'en fais pas mon p'tit Gabriel, tu es ici comme chez toi. L'est un peu maladroit le Tilion, mais c'est un chic type!

J'offre alors un sourire plein de bienveillance à notre ami et il me rend mon geste. Dans ses yeux on peut lire toute sa détermination. Il va vouloir nous demander de le laisser partir, je le sens gros comme une montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Dim 26 Jan - 14:56:27


Oh oui, on pouvait clairement lire la résolution du jeune elfe dans ses prunelles bleue et or. Rencontrer les Créatrices? Voilà une bonne solution à ses problèmes. Qui de plus sage et bienveillant que des dieux? Même l'une des deux avait plutôt les caractéristiques d'une diablesse.

- Je vais en ce cas me diriger vers ces deux Reines. Le plus vite possible serait le mieux, je ne veux pas être un fardeau encore plus longtemps pour vous. Même si vous m'offrez l'hospitalité, je ne serais qu'une charge qui ne pourra pas vraiment vous aider en quoi que ce soit. J'ai l'impression que ces mains ne sont bonnes qu'à causer des catastrophes...

Il fixait intensément ses deux mains et serra les poings. L'espace d'un instant, le voilà qui se dirigeait vers la porte, ouvrant cette dernière d'un geste vif. Il fut comme frigorifié par le froid qui s'insinua par l'ouverture. Rivegel. Il aurait dû se douter qu'avec un nom pareil, on ne pouvait pas se retrouver sous les cocotiers. Quelques frissons plus tard, il referma la porte alors qu'une douce somnolence vint gagner sous être. Étrange compte tenu du fait qu'à peine une minute plus tard, il pétait la forme malgré son mal de crâne. En tout cas, il n'était clairement pas un elfe des neiges dont la température ne semblait pas si incommodé que ça.

Il écouta les remontrances du plus vieux sous le regard inquiet du chasseur. Mais il n'avait pas du tout chassé son idée de partir. C'est vrai que foncer tête baissée sans un minimum de préparation était une idée plus que stupide. Mais il s'en fichait, rien ne comptait plus pour lui que de pouvoir retrouver sa mémoire perdue. Qui était-il? Qu'avait-il vécu jusqu'ici? Pourquoi l'avait-on laissé pour mort? Les barbares étaient-ils vraiment ses tortionnaires?  

- Écoutez, je suis vraiment désolé d'insister mais je ne veux pas vraiment rester une minute de plus sans connaitre tout de mon passé. Je me sens perdu. Seul. Votre compagnie ne me gène pas! Loin de là!

Il préféra rajouter ça car il semblait que ses mots avaient été plus dures à entendre qu'il ne l'aurait voulu. Il continua, peu sur de ses paroles.

- Vous êtes des êtres bons et agréables mais une vie commencée comme ça me semble une chose illusoire. Peut-être qu'au loin une famille m'attend. Des amis. Mon entourage. Ils doivent être morts d'inquiétude en cet instant, me croyant perdu à tout jamais. Je suis vraiment désolé mais cette quête est bien plus importante pour moi qu'elle n'en a l'air.

Une main compatissante vint alors se poser sur son épaule, le faisant sursauter. Il leva alors son regard vers Tilion qui l'invita à se taire.

- Nous comprenons bien ton point de vue. C'est naturel de demander ça... Mais s'aventurer seul dans la Banquise Septentrionale est suicidaire. Dehors le climat est traitre, tout comme la glace sous nos pas. Le froid a déjà tué plus d'un aventurier imprudent. Sans compter les créatures qui vivent dessus: dragons, ours polaires... Pour une personne comme toi, c'est la mort assurée. Je me propose donc de t'accompagner jusqu'aux berges.

L'elfe blond sembla hésiter quelques instants puis accepta la requête. Au moins on lui autorisait une sortie. Il fallait foncer sur l'occasion. Mais il était persuadé que son guide n'allait pas arrêter de tenter de lui faire changer d'avis. Qu'il s'y casse les dents dessus, sa volonté était sans faille. Il fut convenu de partir le lendemain matin, il fallait un certain temps pour monter un convoi suffisant pour ne pas mourir. Trouver de la nourriture, choisir des montures, des vêtements chauds, de quoi faire du feu. Gabriel aida du mieux qu’il put, après tout c'était de sa faute tout ce boucan. Le vieux médecin ne le quittait pas d'une semelle, notant tous ses faits et gestes dans un petit bouquin. On remarqua une nouvelle fois sa force extraordinaire lorsqu'il souleva sans le moindre problème un paquet que le chasseur avait du mal à faire bouger. Pépé avait failli faire une attaque en voyant ça.

Apparemment, les hauts elfes n'avaient pas une force aussi grande. Il chassa cette constatation et passa le reste de sa journée à aider malgré ses maladresses. Le soir arriva bien vite, le repas fut servi et une bonne ambiance s'installa. Ensuite ils s'installèrent au coin du feu. Le blondinet avait été assez curieux quand à l'histoire de la ville, de ses environs. Ses croyances, ses coutumes. Lorsque la fatigue les gagna, ils se séparèrent pour se coucher. C'est comme cela qu'une drôle de journée se termina.

Le lendemain matin lorsque Gabriel se réveilla, son hôte était déjà réveillait et attelait les rennes. Deux robustes créatures avaient été sélectionnée pour la traversée. L'elfe des neiges connaissant les lieux n'aurait pas de soucis à les guider dans la neige. Des couvertures chaudes étaient posées sur leur dos et des paquets de nourriture équitablement distribuée. C'est à ce moment-là que Pépé décida de se joindre à l'expédition. C'est à ce moment-là que notre héros compris qu'il existait des créatures encore plus têtues que lui. Voilà comment le duo se changea en trio. Bien content, le vieux cachotier fit amener sa monture. A croire qu'il avait déjà tout prévu depuis le début. Soupirant, l'elfe blond monta sur sa monture et le groupe quitta Rivegel. Direction le continent calyptien!

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 23:02:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 154
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Dim 26 Jan - 16:23:02

Je manque de m'étrangler lorsque le petit corniot m'annonce clairement qu'il veut partir tout de suite. Non! Non! Non! Il faut trouver une excuse vite fait bien fait! Le gamin va s'en aller et avec lui tous ses mystères. Je me lève d'un bond. Je dois le rattraper! Il ouvre en grand la porte. Mon pauvre vieux cœur se met à tambouriner dans ma poitrine. Ce petit aura raison de moi. Puis là il se gèle sur place. Ah oui... Même moi j'avais oublié qu'il faisait froid par chez nous. Rha c'est un tout petit léger détail de rien du tout mais au moins ça permet à Gabriel de se stopper net. Mieux il referme la porte et bien docilement il vient reprendre sa place.

Le grand couillon de Tilion a eu aussi peur que moi à ce que je vois. Monsieur a coupé la fabrication de la boisson pour tenter lui aussi de retenir le patient. J'espère qu'au moins la boisson mise sur le feu ne brulera pas. Faut vraiment que je pense à tout ici. Le blondinet nous explique alors son élan. Oui oui on peut comprendre qu'il n'aime pas trop vivre sans savoir ce qu'il a fait avant. Ça se trouve on a un dangereux psychopathe près à nous zigouiller dès qu'il aura retrouvé la mémoire... C'est sur que pensé comme ça, c'est pas très ragoutant... et ça laisse à réfléchir.

J'ouvre la bouche pour opposer mon refus, après tout je suis sur que Tilion est du même avis mais voilà qu'il me coupe la parole pour lui donner sa bénédiction. Il lui propose même son aide. Je manque de m'étouffer. Faux frère va! Traitre! Méchant Tilion! Méchant! Je me rassit et boude mais ma mauvaise humeur disparait lorsqu'il me donne ma tasse de thé. Il sait comment calmer Pépé Bougon ce petit hinhinhin. Je prends ma tasse et la savoure alors que les deux nouveaux amis se mettent en quatre pour réunir de quoi faire la traversée. Je n'ose pas leur avouer que je compte venir avec eux. L'effet de surprise est de rigueur. Ils seraient fichus de tout faire pour que je ne puisse pas partir à temps. C'est qu'ils sont inventifs ces petits jeunes. D'ailleurs vous ai-je déjà parlé du petit du boulanger, quelle bêtise il n'avait pas inventée ce jour-là... Quoi? Comment ça vous vous en fichez?!? Bande de délinquants va! Moi qui voulait vous instruire un petit peu et bha c'est gagné! Vous n'aurez pas la suite!

Donc ils préparent bha... les préparatifs et je suis surpris de voir que la crevette cache une force herculéenne. Si c'est un haut elfe, j'veux bien manger mon chapeau! Mais je ne veux rien leur dire, préférant noter toutes mes constatations dans mon calepin de poche. Ca pourrait servir plus tard. Je finis par les laisser, toutes ces agitations ne sont pas faites pour moi. Je retrouve ma charmante maisonnette et passe une soirée niché dans mes livres.

Le lendemain matin, je me dépêche de récupéré quelques bras charitable pour m'aider à trouver de quoi suivre les deux ziggotos. Je manque même à plusieurs reprises par me faire attraper parce satané chasseur, à croire qu'il a senti le piège hier quand j'ai pas trop ouvert ma bouche pour protester. La réunion tant attendue arrive et je découvre avec stupeur que je suis plus tenace que les deux autres. On quitte le village et au fur et à mesure qu'on descend de la montagne protectrice, la neige augmente petit à petit mais notre guide semble savoir quels chemins prendre. Jamais elle n'entrave notre avancée.

Mon regard se porte sur l'énorme manteau qui grelotte devant moi. Apparemment le blondinet ne supporte pas du tout le froid. Je ne comprends pas, il ne fait pas si froid que ça... Ah oui j'oubliais... Les elfes des neiges ne craignent pas le froid. J'accélère ma monture pour arriver à hauteur du chasseur, voulant lui faire part de l'état de notre invité mais d'un mouvement de main m'oblige à me taire et fait arrêter notre convoi. Il semble surveiller quelque chose et ne pas être très à l'aise... Je tend alors l'oreille aux alentours et remarque qu'en effet, tout est anormalement calme. Pas une seule créature ne semble être dans le coin ou alors caché sous la neige.

Les rennes sont d'ailleurs nerveux. Je sens la catastrophe... Un rugissement se fait alors entendre alors que le chasseur sort sa machette. Où l'avait-il cachée celle-là? Il me tend les rennes de sa monture et descend, faisant de petits pas dans notre flanc. Moi j'ai du mal à respirer, mon cœur bat très fort alors que nos rennes s'énervent de plus en plus, se collant les uns aux autres. Tout d'un coup je vois la raison de notre arrêt. des écailles blanches, des yeux jaunes. Deux pattes griffues et une gueule pleine de dents. Voilà un superbe drake des glaces qui nous a prit pour cible.

- Tilion!

Je me mets alors à hurler son nom, cherchant par là l'attitude à adopter. Je n'avais pas prit ce type de risque en compte. J'implore alors les déesses de nous venir en aide. Ce genre de bête n'est pas facile à faire tomber. Et je redoute que son hurlement ne rameute sa petite troupe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Lun 27 Jan - 11:09:01


Il avait froid! Oh comme le blondinet avait terriblement froid. Dans tout ce blanc, la neige était reine. Il ne savait pas pourquoi mais plus sa température interne baissait, plus l'envie d'aller pioncer se faisait plus pressante. Les flocons silencieux tombaient lentement tout autour d'eux. Au fond de son cœur, une tristesse s'insinua en lui. Pourquoi un peu de poudreuse le rendait aussi mélancolique? Caché sous deux épaisseurs de fourrures, il se laissait guidé par l'elfe des neiges. Cette neige traitresse ne leur opposait aucun piège, tant mieux. Par contre quelque chose perturba notre elfe. Leur guide aussi s'en aperçu. Tout était trop calme. Les présences semblaient s'être cachées, terrorisées. Pire les montures semblaient petit à petit plus nerveuse au fur et à mesure que l'atmosphère oppressante se rapprochait de notre petite troupe.

Un long silence et un hurlement se fit entendre alors que le chasseur descendait de son renne, arme à la main. Le sang de l'amnésique ne fit qu'un tour, mais se fut largement suffisant pour qu'il bondisse lorsque l'imposante créature chargea l'elfe des neiges au sol. L'ainé hurla alors que Gabriel abattit son poing sur le museau du drake. L'animal recula sous l'impact, frottant ses naseaux endoloris par la force insoupçonnée de son nouvel attaquant. Pendant ce temps, le blond vint s'enquérir de l'état de santé du guide. Ouf il allait bien. Le monstre n'avait pas eu le temps de l'abimer. Il soupira, relâchant ainsi ses craintes.

L'animal, une fois assuré que rien n'était cassé, se mit de nouveau à rugir. Il avait l'air un tout petit plus énervé que lors du premier assaut. Il était près à chargé lorsque, attrapant la machette à terre, l'elfe blond se mit à hurler contre leur assaillant.

- Va t-en!

L'ordre eu son petit effet: le drake des glaces s'arrêta net. Dans son regard reptilien, on pouvait lire la confusion. Quelque chose clochait. Les deux opposants se fixaient les yeux dans les yeux. Chacun attendant le geste de l'autre. Il était étonnant que la créature qui auparavant n'avait aucune hésitation se mette autant en garde. Surtout contre un elfe seul. Ne voyant que Gabriel ne bougeait pas, l'animal fonça alors sur le duo dans la neige. Étrangement, le blondinet vit l'attaque quelques secondes avant que celle-ci n'arrive. Par réflexe, il éjecta son allié loin de la charge alors qu'il esquiva d'une pirouette sur le coté. Abasourdi, Tilion fini la tête la première dans la neige, son postérieur étant la seule chose dépassant de la congère formée par le passage du drake.

Bien qu'étrange, ce don fut très utile pour le combattant elfique, au grand damne de la créature qui voulait en faire son repas. Un coup de mâchoire évité d'un mouvement de coté, la griffe frôlant l'elfe d'or. Un fin sourire se dessina sur le visage concentré du belligérant. Apparemment dans son autre vie, il avait été combattant, les pas il les savait au plus profond de son être, il savait anticiper. Combattre une créature aussi peu intelligente n'avait en rien quelque chose de très difficile. Mais ce balai macabre allait bientôt prendre fin, la grâce elfique ça allait deux secondes, maintenant il fallait mettre ses amis à l'abri. Il y avait toujours un risque que le monstre écailleux ne se lasse de lui pour se jeter sur les deux autres proies plus faciles.

Les esquives s'enchainaient avec aisance jusqu'à ce que l'amnésique ne décide de charger à son tour. Machette en main, il frappa de toutes ses forces en direction de la tête de la créature. Un rugissement de peine se fit alors entendre alors que l'arme se brisa mais qu'une entaille apparue. Un coup de patte et voilà l'elfe à terre. Deux mâchoires puissantes s’abattirent alors sur lui, avec sa force il put les stopper mais il ne pouvait rien faire d'autre. C'était une lutte d'endurance maintenant. Le premier qui lâcherait perdrait. Tous les deux étaient concentrés sur son adversaire. Puis un nouveau hurlement se fit entendre. Bien plus puissant que celui du drake. Gabriel senti d'ailleurs l'assaillant se raidir.

Il se demandait d'ailleurs s'il n'était pas meilleur de finir dans le ventre du gros blanc plutôt que de devoir se farcir un nouveau combat avec d'autres adversaires vraisemblablement plus gros et plus nombreux.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 23:02:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 154
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Mar 28 Jan - 10:45:33

Lorsque le petit blond se met à hurler pour chasser son ennemi, je pense fortement à le faire interner. Nan mais quelle idée que de faire ça? Mis à part paraitre pour un imbécile bien entendu. Rien. Un drake ça n'obéit qu'à son ventre et à rien d'autre. C'est pourquoi lorsque la grosse bébête se met à faire demi-tour, je manque de m'étouffer sous la surprise. C'est qu'il est décidément plein de ressources le petiot. Mais le monstre semble se rappeler qu'il est plus imposant que notre sauveur et retourne bien vite sur ses pas. Je ne peux rien faire pour les aider. Peut-être me jeter dans la gueule de l'animal et espérer qu'il s'étouffe avec la vieille carne que je suis mais j'en doute fort.

S'ensuit un combat que je refuse de vous retranscrire. Je ne suis pas Nelson Monfaible non plus! Sachez juste qu'il fut basé sur l'esquive et la force brute. Nos deux combattants finissent vite par se retrouver coincer dans une lutte de force. C'est à ce moment que je mesure l'étendue de la force du blondinet. Promis maintenant je ne m'amuserait plus à l'énerver; pas envie qu'il me décolle la tête des épaules sous la simple colère.

La bête bat bien fort de la queue, tant et si bien que cette dernière s'écrase à quelques mètres des rennes. La monture sur laquelle je suis se met à se cabrer de peur. Je tombe dans la neige alors qu'elle s'éloigne de peur. Puis elle disparait dans un cri de peur. Je me précipite alors là où elle a disparu. un gros trou dévoilait maintenant son cadavre qui a chu quelques mètres plus bas. Je me précipite alors pour tenir nos deux derniers moyens de transport. Hors de question de les perdre aussi!

Tilion qui a fini de sucrer les fraises vient m'aider. Quel boulet celui-là tout de même. Pas fichu de rester éveillé pour nous protéger. C'est la honte quand même que de voir celui que l'on doit protéger venir à notre secours. Bon apparemment ça allait beaucoup mieux que tout à l'heure. Il ne suffisait plus que Gabriel termine avec son drake et on pourrait repartir tranquillement... Un hurlement plus tard. Ou pas... Je lève les yeux et ceux-ci s’écarquillent de peur. Manquait plus que ça: un dragon blanc!

Je crois qu'on aura tout fait aujourd’hui. Ce ne peut pas être pire. Une astéroïde peut-être? Tant qu'à faire dans la malchance autant y aller jusqu'au bout non? Donc toi là-haut tombe nous sur la margoulette tout de suite qu'on en finisse! Pas de caillou mais un tremblement de terre?!? Ah non, juste un des deux dradras qui vient d'atterrir. On est fichu, on va se faire becter! Non! Je suis trop vieux pour finir dans le ventre d'un dragon!

J'ai rien dit, voilà qu'en déboule un second... Les rennes tentent de s'enfuir mais le chasseur tient bon. Il le lâche pas même si la corde rougit au contact de ses mains au gants de cuir arraché. Pour ma part j'ai déjà lâché les brides des animaux, trop de force pour moi.  C'est à ce moment-là que le drake décide de faire un repli stratégique. Manque de chance pour lui, il fini vite par devenir un steak plus que haché. Ouch j'aurais pas aimé être à sa place.

Notre protecteur récupère alors les restes de son arme, ne vacillant pas alors que les deux paires d'yeux glacés le fixent. C'est courageux de sa part mais stupide. Jamais il n'arrivera à les abattre tous les deux. Car oui, y'a un deuxième qui vient de poindre le bout de son museau. Un silence pensant s'installe. Je prie tous les dieux possible et inimaginable, je suis sur que dans le lot il doit bien y avoir un ou deux que j'ai inventé mais je m'en fiche. Un miracle! vite! S'il-vous-plait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Mar 28 Jan - 11:13:08


La bataille de force entre le dragon et l'elfe commençait à donner une victoire sur le reptile mais un cri grondant vint les geler sur place. Une créature bien plus imposante que leur prédateur faisait son apparition. Un autre rugissement vint alors se mêler au premier. Mieux ne valait pas se retrouver face à ceux auxquels ils appartenaient. Manque de chance, le tremblement de terre proche prouva que les deux nouveaux arrivants en avaient après eux. Les cris apeurés des rennes confirmèrent cette hypothèse. Puis l'étau constricteur se desserra. Apparemment le reptile géant préférait fuir. Les monstres devaient être énormes pour qu'une aussi grosse bête préfère prendre la fuite. Lorsque son champs de vision fut enfin assez dégagé, Gabriel compris pourquoi son adversaire avait préféré abandonner. Devant lui se dressaient deux imposants dragons blancs. Il commençait à se demander si sa chance avait préféré se tailler et le laisser dans la mouise.

Le drake des glaces voulu s'envoler mais l'un des dragons lui sauta dessus, préférant l'écraser de toute sa force. Il entendit alors un craquement sinistre alors que le second s'acharnait sur le cou du pauvre monstre. L'elfe resta coi devant la scène, autant de violence en aussi peu de temps. Du rouge vint maculer le sol autrefois si blanc. Rouge. Mort. Attrapant les reste de son ancienne arme, la fureur dans l’œil. Voilà l'elfe prêt à protéger ses amis alors que les deux gueules rougies par le sang de leur proie se tournèrent dans sa direction. Il était résigné. Il allait faire gagner du temps à ses deux guides.

- Mes amis! Fuyez pendant que je les retarde! Je ne sais pas combien de temps je vous laisserait alors s'il vous plait! Fuyez!

- Jamais!

- Jamais!

Tient, il y avait un bel écho dans la vallée enneigée... Ah non! C'était les deux imbéciles qui avait décidé de chanter en chœur. Il voulait tourner sa tête pour les voir une dernière fois mais cela laisserait le champs libre aux titans pour le croquer.

- Vous allez mourir si vous insistez! Je vous laisse une occasion de pouvoir vous enfuir! Ne jouez pas aux braves... Les héros ne font malheureusement pas de vieux os...

Un silence pensant venait de s'installer dans les environs. Mais étrangement le blond ne sentait aucune animosité de la part des deux nouveaux arrivants. Plutôt de la curiosité. Il ne lâcha pas son arme pour autant. On ne sait jamais. Abandonner son seul moyen de riposter et c'était la mort assurée. Les montures se calmèrent et des pas dans la neiges vinrent se rapprocher de lui. Le chasseur posa une main sur l'épaule du plus jeune alors que le vieux se mit à se plaindre à tue-tête. Le vieux trouvait assez de courage pour oser plaisanter dans ce genre de moment. Une question fut alors posée, rompant le silence.

- Les dragons blancs... C'est gentil ou pas?

Quelques instants furent laissés sans réponse. Il était vrai qu'on ne s'attendait pas vraiment à ce genre de réplique dans un moment pareil. Le chasseur hésita quelques instants et, sans lâcher les deux énormes prédateurs des yeux, expliqua le plus calmement possible.

- D'ordinaire, s'ils l'avaient vraiment voulu, ils nous auraient déjà dévorés. Ce sont des créatures au tempérament indéfinissable... Espérons donc que le drake les aura contenté...

- Vous... Que faites vous ici? Sans protecteur aucun et dans un paysage aussi dangereux?

Complètement désarçonné par les questions, l'elfe d'or fit preuve d'un grand talent d'éloquence.

- Qwaaaaa?!?

Si ce ne put montrer toute l'étendue de son intelligence, ça eu au moins l'avantage de détendre un peu l'atmosphère...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 23:03:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 154
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Mar 28 Jan - 14:08:32

Jamais! Jamais je laisserais un aussi étrange et intéressant spécimen. Plutôt mourir ou offrir mes vieux os que de le laisser périr comme ça. Tilion est plus rapide que moi. Une enjambée et le voilà aux cotés de Gabriel. Moi je traine de la patte arrière mais j'arrive tout de même et me place à son autre coté. Si ces deux monstres sont a affronter, même si j'ai vraiment les chocottes, on les affronte ensemble.

Les rennes sont devenus étrangement calmes. Comme s'ils n'avaient plus peur. Tant mieux vous me direz, ça évitera de ramasser trois bouillis de viandes gelées. Je porte alors mon regard vers les deux dragons. Ils sont imposants y'a pas à dire. Leurs écailles blanches aux reflets bleus sont tout bonne magnifique. J'aimerais bien en avoir une mais je suis sur que si je leur demande mon espérance de vie passera de quasi-incertaine à très limitée en l'espace de deux secondes. Non vraiment n'allons pas tenter de diable. Le blond nous pose une question, perso je suis trop statufié pour répondre, c'est le chasseur qui s'en occupe. Je l'en remercie secrètement. Pour ce qui est de parler, je le laisse faire, il est plus diplomate que moi en la matière on va dire. Pépé la Rafistole n'est pas la pour faire dans la dentelle après tout!

Puis l'une des créatures, la plus proche pour être exacte, se met alors à parler. Sa voix me pétrifie sur place par sa beauté. Une douce harmonie éthérée traverse mes oreilles. Nous sommes en face d'une demoiselle. Un petit sourire s'affiche entre mes rides. Puis l'andouille aux cheveux or se met à beugler. Il a le chic pour casser les doux moment celui-là. Tue-l'ambiance que j'vais l'appeler si ça continue.

- Ah ba bravo pour l'éloquence! Question réplique épique, on repassera!

Je décide de plaisanter mais personne ne relève ma vanne. Les rustres! Je me renfrogne. Pépé n'es pas content... et fait le con alors qu'il peut être dévoré à tout moment mais ça il s'en tamponne sa canne de bois. Je tente alors de parlementer avec elle, après tout ça peut faire classe dans un curriculum vitae d'avoir parlé à un dragon et d'être encore là pour en discuter.

- Nous sommes ici pour ramenez ce haut elfe sur le continent votre grandeur.


Oui, j'avais entendu que ces grosses bêtes étaient très orgueilleuses alors flatter un peu leur ego peut sans doute nous donner un point en faveur de notre survie.

- Il a été retrouvé amnésique et en bien mauvais état il y a quelques jours de cela...

Je remarque enfin avec stupeur que la dame écailleuse n'écoute pas le moindre mot de ma part. Quelle délinquante! Je ne sais pas ce qui me retient de lui botter le derrière pour lui apprendre les bonnes manières! Ah si! La peur. Je reste donc derrière le seul être dont elle semble faire attention. J'ai pas envie d'avoir l'espérance de vie d'un baba au rhum dans une réunion pour obèse au régime moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Mer 29 Jan - 14:27:09


Gabriel, petit être comparé aux deux arrivants, ne sut trop quoi répondre. Lui parlait-elle à lui? Sans réponse de sa part, la créature approcha alors son museau pour le sentir mais devant les menaces du bâton, elle se ravisa sans pour autant réprouver un léger rire. Il est vrai qu'un bâton était une arme dangereuse capable de rivaliser avec les meilleurs épées... ou pas. Et c'était ça tout le ridicule de la situation: tenter de combattre une puissante créature avec un bout de bois brisé.

- N'ayez aucune crainte... Ma sœur et moi ne vous voulons aucun mal. Posez votre arme messire...

Ne sachant trop pourquoi, l'elfe s'exécuta alors. L'arme improvisée tomba au sol alors que le regard curieux de l'elfe ne quitta pas les pupilles bleus de la dragonne.

- C'est bien mieux ainsi... Alors maintenant pourrais-je savoir ce que vous faites ici? Seulement escorté par deux elfes des neiges?


- Je... Je cherche à retrouver les berges du continent nobles dragons. Je ne suis qu'un pauvre elfe amnésique qui désire retrouver sa mémoire disparue.

Il s'agenouilla alors devant les deux créatures qui se regardèrent, complètement interloquées. Tant de préoccupations pouvaient se lire dans leurs regards glacés. Celle qui avait prit la parole jusque là continua.

- Comment est-ce possible? Comment avez-vous pu oublier votre rang?

Hésitante quelques instants, elle fini par continuer.

- Vous êtes un dragonnier et avez passé autrefois un pacte avec...

- Avec moi!

Se fut au tour de celle qui ne parlait jamais de prendre la parole. Coupant la première.

- Je suis la plus jeune de la fratrie mais vous m'aviez choisie pour être votre monture. Je suis Gel! Et voici ma grande sœur Givre.

Bizarrement Il cru un peu moins aux paroles de la dragonne qu'elle-même mais tant qu'il pouvait compter sur d'aussi puissants alliés, il n'allait pas s'en priver.  Les deux elfes des neiges s'approchèrent alors des deux dragonnes, le vieux s'esclaffant de comprendre pourquoi la demi-portion avait une telle force. C'est sur ces bonnes paroles que Gabriel fit alors sa requête.

- En ce cas, me permettriez-vous de m'emmener voir les deux reines? Je cherche à connaître mon passé et il m'a été dit qu'elles pourraient m'y aider.

- J'accepte!

Apparemment la plus jeune était très impulsive, l’aînée le lui reprocha mais ça amusa le blondinet. Puis un nouveau coup de fatigue le fit s’écrouler au sol. Givre annonça alors calmement.

- Il faut quitter au plus vite ces terres qui sont un danger pour vous. Le froid vous endort. Une contre-partie de votre don de dragonnier. Envolez-vous au plus vite, je me charge des deux elfes...

A ces sages paroles, Gabriel fixa ses deux anciens guides. Les deux semblaient déçus par les décisions prises dernièrement mais savaient qu'ils ne pouvaient vraiment rien faire...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 



Dernière édition par Mythril le Sam 8 Nov - 23:04:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 154
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Mer 29 Jan - 18:20:41

Après toutes ces épreuves, voilà le blond en train de discuter tranquillement avec les deux gueules ambulantes. Mais va s'y, prend une tasse de thé avec elles tant que tu es y! Pendant que le blond discute me voilà seul avec Tilion. On est les deux écartés. Je me demande si on ne pourrait pas faire une belote pendant que les trois autres taillent le bout de gras.

- Tilion, le chemin vers le port est-il encore loin? Au fait, l'un des rennes a fait le saut de l'ange et je craints qu'il ne faille se répartir sur deux montures...

Je pointe nos deux rescapés du doigt pour confirmer mes dires. C'est pas ma faute à moi. Quoi que c'est vrai, j'ai pas besoin de lui dire. Il a tout vu. Suis-je en train de perdre la mémoire? Rhalala la sénilité n'est pas une chose agréable... Par contre je me souviens aussi que monsieur s'est blessé en retenant nos moyens de locomotions.

- Montre moi un peu tes mains que je m'occupe de ça.


Il défait ses gants abimés pour me montrer ses mains meurtries. C'est pas joli joli mais ça cicatrisera vite. Faut au moins désinfecter ça. Même si les elfes ne peuvent mourir de petites blessures comme ça, une belle balafre pourrait le gêner plus tard. Autant éviter ça. Je sors une bouteille d'alcool et en verse abondamment sur les plaies. Il se mord la lève inférieur pour ne pas hurler mais la tronche qu'il tire en cet instant ne laisse aucun doute quand à la douleur qu'il doit ressentir à cet instant.

- Ne fait pas l'enfant, ça va vite passer va!


C'est tout ce que j'ai trouvé pour le réconforter. Gabriel est inquiet aussi et vint se joindre à notre petit duo d'exclus. Son visage est grave. Je lui tapote doucement l'épaule pour le rassurer.

- Il en a vu d'autres. C'est rien ça. Quelques jours de repos pour ses mains et il sera de nouveau comme neuf!

Faure tout ce cirque pour aussi peu, quels comédiens! Je bande alors les deux mains et voilà le travail. Rafistolé de briques et de brocs et prêt pour de nouvelles aventures... ou pas. Une mauvaise nouvelle m'est annoncée. Mon petit spécimen s'en va avec l'une des deux dragonnes. Non je ne veux pas! Bien entendu le chasseur joue les durs et ne me laisse pas placer un mot.

- Bon tu peux filer! Mais dès que tu peux, passe au moins nous voir! J'ai tant de questions sans réponse... et puis j't'aime bien petit gars.

Non je ne fais pas dans le sentimentalisme mais j'ai pas envie de passer pour l'intéressé de service! Je rappelle que j'l'ai soigné à l’œil tout de même alors un peu de respect bande de petits malotrus! On fait de rapides adieux. Le froid semble avoir de nouveau une emprise sur le blondinet qui commence à piquer du nez. Une accolade amicale plus tard et voilà que le petiot monte sur la dragonne blanche et s'envole dans les airs.

Celle qui reste nous fait un sourire carnassier... Maman. Elle doit avoir senti ma peur et se met à rire d'un rire qui me glace le dos.

- Bon j'arrête de jouer avec vous petits mortels. J'ai promis de vous ramener chez vous sains et saufs et je n'ai qu'une parole alors prenez vos montures que je vous escorte...

C'est sur ces bonnes paroles pleines de sagesses que nous montons sur les rennes, direction Rivegel. De temps en temps je me retourne pour voir une forme disparaitre dans l'horizon. Il a vraiment intérêt à venir nous donner un petit coucou celui-là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 157
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ] Jeu 6 Fév - 23:46:22


Les adieux furent rapides. Pas besoin de s'attarder dessus. Les émotions n'ont rien à faire dans ce genre de quêtes. On doit chercher et c'est tout. Les liens ne servent qu'à entraver. Rien de plus. Il était quand même triste de laisser ces deux êtres mais ce n'était pas ici qu'il trouverait les réponses à ses montagnes de questions. Les ailes des dragons étaient plus utiles.

Il promit néanmoins de revenir. C'est bien les promesses. Ça permet de partir le cœur moins lourd et ça débarrasse de tout état d'âme. Mais le soucis c'est que l'on n'est pas obligé de les tenir. Pour sa part, il ne savait pas s'il sa quête le lui permettrait. Le temps. Voilà une chose bien abstraite. Elle coule lentement et si vite pourtant. Il chevaucha l'imposante lézarde, comme c'était étrange de voir le monde d'aussi haut. Tout semblait si petit. C'était à la fois très étrange et grisant. Une douce nostalgie s'installa alors dans son cœur jusqu'à ce que sa nouvelle alliée les propulse dans les airs.

Là ce fut quelque peu violent. Il ne s'attendait pas du tout à être scotché ainsi sur sa monture. Il savait que les dragons avaient une force, c'était certain, mais il ne se doutait pas qu'elle serait aussi effrayante. S'accrochant donc pour ne pas finir propulsé dans les airs. Car oui, une seconde écoulée et les voilà dans les nuages. Le vent s'engouffrait dans ses cheveux. C'était étrange mais ce sentiment il le connaissait. Peut-être que les dires des deux dragonnes n'étaient pas dénués de vérité tout compte fait. Il osa fermer les yeux en plein vol. Il voyait l'image d'un dragon traversant les airs. Rapide. Majestueux. Doré. Il ne savait pas quel était cet animal mais une choses était sure: il serait bientôt à lui!


_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ]

Revenir en haut Aller en bas

Qui suis-je? Le début d'une aventure. [Mythril-PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [hf] bataille des canonnières - je suis sur un bateau
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Je suis nouveau ou non, que dois-je faire pour mes droits?
» Tanjou fansub, la team dont je suis l'un des traducteur vosta/vostfr
» Je suis content !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Neutre :: Nord :: Banquise Septentrionale :: Rivegel-