AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Lullaby Ҩ Tu peux regarder mais pas toucher { U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


E. Lullaby Wintringham
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 1
Date d'inscription : 14/12/2013




MessageSujet: Lullaby Ҩ Tu peux regarder mais pas toucher { U.C Sam 14 Déc - 15:39:54


   

   

   
Identité

   

   PRÉNOM(S) : Euphrasie "Lullaby"
   NOM : Wintringham

   ÂGE : 27 ans
   DATE DE NAISSANCE : 14 février 3773
   RACE : Sorcière
   NATIVITÉ : Arrivante. Mon premier rp concernera mon arrivée, d'ailleurs :3

   ÉLÉMENT(S) : Air & Sang.
   CAMP : Apparemment, je commence en Neutre mais je passerai rapidement dans le Sahoc n__n

   LIEU D'HABITATION : "Jolie blonde recherche activement logement. Payement cash ou... "
   

   


   
Armes & compétences

   

   ARME(S) : La demoiselle aime se balader avec un micro. Attention, elle a une bonne voix et aime assourdir ses adversaires en partant rapidement dans les aigus. //SBAFF//
Non, plus sérieusement, comment voulez-vous qu'elle utilise une arme ? A priori, une arme sert à viser des gens avec puis les réduire en bouillie. Mais quand vous êtes incapable de viser, que faits-vous ? Bah, vous abandonnez la hache au placard.

   COMPÉTENCE(S) : Ses pouvoirs sont plus en rapport avec les sons et donc, avec l'air qui leur permet de se manifester. Son sang étant empoisonné, elle se soupçonne être capable de le manipuler. Bref, rien de très concret au sujet de ses compétences étant donné qu'elle arrive à peine.

Point de vue intellectuel, c'est limite. Elle a bien reçu une éducation de base mais ça s'est arrêté là. La lecture (du braille, maintenant, vu qu'elle est aveugle), l'écriture, vous oubliez ! Elle n'est pas idiote mais elle ne vous récitera pas non plus du Molière.
   

   


   
Physique

   

   Tu soupires devant ta feuille. Te décrire physiquement ? Suffit que les gens te regardent, c'est pas comme si tes cheveux changeaient de couleur toutes les trois minutes. Tu n'es pas un RainbowPony. Mais on te lance un regard agacé, alors tu commences à écrire. Tu es belle et tu le sais, tu joue avec cela. Après tout, pourquoi aurait-on donné la beauté aux femmes si ce n'est pas pour en profiter ? Ta chevelure dorée balaye tes épaules, encadrent un visage aux traits fins. Tes grands yeux couleur saphir (avouez, quand on remplace les couleurs par des pierres précieuses, ça donne tout de suite un autre cachet ♥) laissent voir toutes tes pensées. Tu es un véritable livre ouvert quand tu ne fais pas attention à garder un visage impassible, comme il te l'a appris. Ta bouche pulpeuse arbore souvent une moue arrogante, vaniteuse. Ou même tentatrice, quand tu es as l'utilité. Ta peau blanche attire les regards, il faut avouer que tu n'es pas une adepte de la crêpe-attitude sous le soleil. En général, tu fuis carrément le soleil.
Tu as des courbes généreuses, juste là où il en faut et pas autre part. Tu fais attention à ce que tu mange mais pas pour ton poids. Juste pour tes allergies qui te pourrissent la vie. Et ta santé fragile qui se rappelle à ton bon souvenir juste quand tu n'en a pas besoin, dans le genre course à pied/poursuite/fuite/etc. Ton corps t'aime, c'est formidable. Ironie, taggle


Tu es plutôt petite pour ton âge et la majorité des gens te dépassent d'une bonne tête. Tu détestes qu'on puisse te regarder de haut, littéralement, et tu cherche tous les artifices pour compenser cela. C'est peut-être pour cela que tu voues un culte aux talons hauts. Même si la mode et toi ça fait deux, tu aimes les vêtements élégants qui mettent ton corps en valeur. Coquette ? Oui, absolument.

   

   


   
Mental

   

   Te décrire mentalement, c'est une chose que tu détestes au plus haut point. C'est dur de définir sa propre psychologie. Néanmoins, tu vas procéder par étapes, ça sera plus simple pour toi, grande flemmarde. Citez dix de vos défauts. Dix défauts. C'est trop court. Mais en même temps, tu tombes vite à court de mots. Tu as tellement de défauts, selon toi, que ça te ferais presque déprimer quand tu y penses. Tu n'es pas très bavarde et parler de toi t'insupportes. Mais tu n'as pas le choix. Alors tu décides de te décrire en citant tes traits de caractère principaux. « Susceptible. » Tu prends la mouche dès qu'elle passe et tu détestes avoir tord. Seule la vérité blesse, n'est-ce pas ? « Susceptible V2. » Aveugle tu es et aveugle tu détestes être. Quiconque essaie d'en savoir plus sur ce petit handicap se fera pratiquement arracher les yeux. C'est ta corde sensible et tu protèges les détails. C'est ton secret, ta bête noire. « Agressive. » Il suffit d'aborder le sujet de tes yeux pour que tu devienne inutilement agressive.   « Taciturne. » Les paroles inutiles, tu détestes. Que les gens causent pour meubler le silence t'exaspère. Ils ne peuvent pas comprendre la beauté du silence. Surtout que parler n'est pas ton fort. Tu préfères fusiller du regard. Enfin, essayer de fusiller du regard, parce que généralement, tu te trompes de direction et tu fixes fixement un mur pendant quelques minutes. Cela fait souvent rire les gens.  « Fonceuse » ! C'est à peine si tu réfléchis avant de passer à l'action et pourtant tu n'es pas une crétine de première catégorie, tu a même un Q.I assez élevé. « Assurée. » Ce devrait être une qualité mais chez toi, ça vire au défaut majeur. Tu es tellement sûre de toi que tu fais des gaffes monumentales. « Arrogante. » Malgré ton handicap, tu restes fière et tu te caches derrière un mur hautain et arrogant. Pourtant, tu ne tombes pas dans le cliche traditionnel : petite fleur fragile et brisée se cachant sous une armure d'arrogance suintante. Non, tu es bel et bien une sale gamine pourrie gâtée dans toute sa splendeur. « Gamine. » Les caprices, c'est une seconde nature chez toi. Tu aimes jouer à la gamine et tu le fais d'ailleurs très bien. « Maladroite. » En même temps, quand on n'y voit goutte, c'est dur de ne pas briser tout ce qui passe à portée de papatte ou de percuter chaque imbécile qui se place en travers de ton chemin. « Sarcastique. » Il te faut bien une arme, dans ce monde froid et hypocrite. Alors  la voilà, ta fameuse arme : le sarcasme.  Citez sept de vos qualités. Tes qualités. Tu soupires. Tes défauts t'occultent la vue et tu es incapable de voir tes qualités. Et pourtant, tu en as, et autant que des défauts. « Sociable. » Là, tu passes pour une parfaite hypocrite et tu en es fière. Ouais. Tu souris pour mieux charmer, tu formes les cœurs pour mieux les briser. Tu es un parfum féminin, tu t'adaptes. Tu es Darwin, la théorie de l'évolution, le truc qui dit que les types comme toi boufferons les types comme eux. La classe. Tu te fais passer pour une gamine mais au fond, tu es une vilaine manipulatrice. Tu aimes les câlins et les attentions, tu leur fait croire que tu es fragile, alors que ce n'est pas le cas. Beaucoup tombent dans ton piège candide. Mais bon, quand on est comme toi, privé de la vue, il faut bien éviter de cracher son venin sur tout ce qui passe, histoire de ne pas bêtement finir en bouillie ou complètement paumée. « Consciencieuse. » Tu aimes le travail bien fait. Tu détestes bâcler et tu vas dans les détails, même si ça te prends du temps. Faut croire que t'es un sacré phénomène. T'es impatiente mais tu es capable de perdre bêtement du temps parce que tu veux fignoler le travail. Tu es incohérente et tu le sais. Et malgré ta grande maladresse, tu fais toujours de ton mieux. « Loyale. » Quand tu soutiens une cause, tu ne change pas d'avis aussi facilement. Tu dois avoir des preuves concrètes, une véritable motivation pour changer de bord. « Franche. » Tu dis ce que tu penses et tu te fous complètement des conséquences. Même si ça te fout parf... souvent dans le pétrin. « Ponctuelle. » Être en retard est ta hantise. Du coup, jamais tu n'as manqué un rendez-vous et tu es toujours là en avance. « Déterminée. » Quand tu as un objectif en tête, inutile d'essayer de te faire changer d'avis, tu iras jusqu'au bout. Sauf si tu te rends compte que ce n'est pas la bonne voie. « Discrète. » Tu as beau être agressive, arrogante et tout le reste, tu n'en restes pas moins une personne qui tente de se fondre dans la masse. Te faire oublier, c'est ton objectif principal mais tu as de violentes sautes d'humeurs.
   

   


   
Biographie

   

Est-ce vraiment utile de ressasser le passé, surtout quand il contient des évènements qu'on aimerait effacer, comme un fichier sur un ordinateur, directement envoyé à la corbeille ? Il semble que ce ne soit pas utile, mais toujours demandé. Les gens aiment tout savoir sur les autres, se faire des armes verbales contre eux. Comme c'est puéril. Tu en pleurerais de rire si tes yeux en étaient capables. Mais ça, vous vous en foutez, ce n'est pas une information utile. C'est pas comme si tu avais dit J'ai été empoisonnée car jugée inapte à vivre dans ma propre société. C'est triste. Heureusement que ce n'est pas ce qui t'es arrivé. Enfin, tu crois. Amnésie chronique, ont dit les médecins. Le cerveau associe deux souvenirs pour camoufler la réalité. Ou il raye carrément de la mémoire des scènes, il les met hors de portée. C'est pratique. Mais ça embrouille pas mal, aussi. Surtout que certaines choses vous font revivre la terreur ressentie durant ces souvenirs effacés. Moins cool. Vous crevez de peur et vous ne savez pas pourquoi, vous ne faisiez que regarder une mouche voleter. Tu vas donc te plier à la règle et vous raconter ton ennuyeuse histoire. Du moins, ce dont tu te souviens. Amnésie chronique, tu l'as précisé plus haut.

Tu es née en Angleterre, au XXIe siècle. Tu étais enfant unique, choyée et aimée. Tu as grandi dans la sécurité du cocon familial sans que personne ne prévoie le terrible revers de situation. Tu étais (et es toujours, d'ailleurs) d'une santé fragile et de ce fait était couvée comme une poupée. Qui aurait cru que la vue d'une goutte de sang changerait à jamais ton existence ? Ce fut un jour d'été, où tu jouais dehors, sous l'étroite surveillance de tes parents; tu jouais avec un chat quand tout à coup, celui-ci te griffa. Étonnée par cette sensation nouvelle qu'était la douleur, tu fixas d'un air ébahi la petite ligne écarlate qui se formait sur ton bras. Intriguée, tu l'avait regardé de plus près et quand ta mère arriva près de toi, horrifiée à l'idée que sa chère enfant soit blessée, tu abordais un sourire un peu étrange et dans tes yeux luisait l'ombre de la folie. Tu n'étais qu'une petite fille mais tu fut internée afin de te "soigner". Mais ce fut plutôt toi qui soigna les médecins. Tu les soigna de la vie. Tu avais quinze ans lorsque tu assassinas le premier. Seize quand tu tua le restant du personnel chargé de te surveiller. Tu sortis de ce qui fut ta geôle pendant de longues années et tua tes parents, en pénitence de ces années d'isolement. Puis, alors que tu errais dans les rues, tu fis la connaissance d'un homme. Il t'apprit à garder un visage dénudé de toute folie, à te rendre impassible. C'était mieux, disait-il, lorsque l'on se balade parmi la foule. Ça évite de faire fuir tout le monde et ça permet de tuer plus de gens. Il te dit alors que tu étais comme une berceuse, douce mais mortelle. Tu abandonna alors ton prénom Euphrasie et préféra que l'on t'appelle par ton second prénom, Lullaby. Comme le hasard faisait bien les choses.
L'homme qui t'avait aidée fut abattu par balle. Tu l'ignorais mais tu étais recherchée. Après tout, tu avais tué des gens, emprisonnée dans ta folie. On finit par te mettre la main dessus. Tu fus à nouveau internée, dans une salle sécurisée. Les médecins prétendaient pouvoir t'aider mais tu étais déjà condamnée. Ils avaient déjà scellé ton sort. Il suffit de quelques gouttes de poison diluées dans ton verre pour que tu trépasses. Tu avais vingt-sept ans.

Mais étrangement, ce ne fut pas l'au-delà que tu vis en ouvrant les yeux. Ou du moins, ça semblait bien trop réel pour être un monde censé être onirique. Tu te rendis compte que tu étais vivante et non un ectoplasme blanchâtre.

Tu étais vivante. Et le poison courait toujours dans tes veines, bien que figé. On t'avait accordé un sursis. Qui, pourquoi, comment ? Tu t'en fichais pas mal. Tu étais en vie et c'est tout ce qui comptait.

   

   


   
Et pour finir...

   

   PARTICULARITÉ(S) : Mademoiselle a perdu l'usage de ses yeux. La faute au vilain poison qui court dans ses veines.

   AVATAR : Sheryl Nome, de Macross Frontier
   

   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Alucard
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 84
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Lullaby Ҩ Tu peux regarder mais pas toucher { U.C Sam 21 Déc - 19:19:00

Vampire obligeant propose colocation dans son manoir sur une petite île. Paiement en nature.

Welcome back, darling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Celeste
Créatrice
Créatrice


Messages : 45
Date d'inscription : 03/12/2013




MessageSujet: Re: Lullaby Ҩ Tu peux regarder mais pas toucher { U.C Dim 22 Déc - 16:56:45

Bienvenue, belle Euphrasie. Un nouveau monde t'a ouvert ses portes, et le sort qui a créé ce passage a également figé le poison dans tes veines. Mais pour combien de temps ? Je ne puis que te souhaiter de faire au plus vite les rencontres qui te permettraient d'éloigner l'épée de Damoclès au dessus de ta tête. Puisse le don qui s'éveille dès à présent en toi t'aider dans ta quête.

Echo falsus: Le jeteur de sort est capable de créer des sons.

Niveau 1: Le jeteur peut recréer des sons qu'il a lui-même déja entendus. Les sons du sort sont cependant approximatifs et lointains.

Niveau 2: Le jeteur recréé les sons exacts de ce qu'il a entendu. Ceux-ci sont des échos parfaits et proviennent d'une direction choisie par le jeteur de sort.

Niveau 3: Le jeteur créé des sons puisés dans sa mémoire ou inventés, et qui proviennent de l'endroit ciblé.

Niveau 4: Le jeteur créé des sons dont il maîtrise si bien l'intensité qu'il peut les rendre très douloureux pour la cible.

Niveau 5: Le jeteur créé des sons qui parviennent à la cible où qu'elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Lullaby Ҩ Tu peux regarder mais pas toucher { U.C

Revenir en haut Aller en bas

Lullaby Ҩ Tu peux regarder mais pas toucher { U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» JUMANJI
» Presentation de Yamakasi ^^
» Test : Rambo III
» [résolu]Bug passabilité
» question freebox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Introduction :: Présentation-