AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La pierre d'Elenglîn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Azael
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2017




MessageSujet: La pierre d'Elenglîn Sam 15 Juil - 22:15:53

Azael arriva en retard devant la grotte du Tisserand - leur point de rendez-vous. Une silhouette familière était déjà présente. Il la héla joyeusement :

- Bonjour, Miss Sheena ! Je vous prie d’excuser mon retard ; je devais être accompagné du mercenaire dont je vous avais parlé, mais il ne s’est pas présenté. J’ai dû me débrouiller par mes propres moyens pour venir jusqu’ici.

En vérité, l’autre mercenaire avait lui aussi rendez-vous sur place, et n’était pas supposé l’accompagner. Azael avait traîné en chemin, à la recherche de créatures rares qu’il aurait pu ajouter à sa réserve sur le plan sanguin. Mais il n’avait finalement croisé que de banals zombies et squelettes ; rien qui ne mérita qu’il s’y attarde.

- Puis-je malgré tout compter sur vous ?

Il se garda de lui proposer la part du mercenaire. Il la lui donnerait de toute façon si elle le protégeait efficacement jusqu’à ce qu’il mette la main sur l’objet de sa quête. Mais il était bien plus intéressant d’éprouver son appât du gain. Et si elle insistait d’elle-même pour une augmentation, il la lui céderait sans négocier.

Il l’avait rencontrée une semaine plus tôt, et elle lui avait fait bonne impression. Malgré ses devants froids, elle lui avait semblé honnête et bien attentionnée ; des qualités rares qu’il ne se lassait pas de découvrir. Il avait hâte d’apprendre à mieux la connaître. C’était d’ailleurs son affection pour le caractère de la ninja qui l’avait convaincu de son choix. Il ne lui avait demandé aucune preuve des compétences qu’elle avait affirmé avoir. Il se fiait entièrement à son instinct. De toute façon, peu de guerriers incompétents l’auraient suivi pour une telle mission. Il aurait vraiment fallu être demeuré pour espérer survivre aux souterrains d’Ombreterre sans capacités de combat ou de magie hors pair.

Il prit les devants et entra le premier dans la grotte. Sa vision sanguine lui permettait de voir de loin les créatures potentiellement dangereuses… Tout du moins, celles constituées de sang. Pour le reste… Tant pis, il prenait le risque ! Quand au mercenaire manquant, il supposait que le bougre avait tout simplement changé d’avis. Ce serait donc seulement Sheena et lui.

Tatant la roche qui formait leur chemin, il avança avec assurance. Il prit tout de même la peine de préciser :

- Je vais me débrouiller tant que les couloirs seront étroits et que le sol sera fiable. Si vous voyez des obstacles où je pourrais trébucher, je vous saurai gré de me guider en posant ma main sur votre épaule. Lorsque nous ferons de mauvaises rencontres, ne craignez pas de me pousser si besoin. Je crains moins les chutes que des assaillants invisibles.

Dans la grotte, l’air était frais et humide. On entendait des bruits lointains d’effritement, de gouttes qui tombaient, des bruits de déplacement et de battement d’ailes qui provoquaient de petits échos, et comme un fond sonore qui rappelait le son d’un coquillage posé contre l’oreille.

- Au fait… Vous y voyez bien, ici ? C’est que, je n’aimerais pas affronter les dangers de ces lieux avec une mal-voyante pour seul allié.

Amusé - comme chaque fois - de sa plaisanterie sur son handicap, Azael lâcha un gloussement. Son ton recouvra son sérieux peu après, et se fit plus rauque lorsqu’il demanda avec un intérêt évident :

- Savez-vous que parmi tous ceux que j’ai vus pour m’accompagner ici, vous êtes l’une des très rares personnes à ne pas m’avoir proposé d’aller chercher seule l’objet de ma quête ? Et par “seule”, j’entends sans ma compagnie spécifique. Ils ont presque tous jugé plus prudent de s’éviter la charge d’une personne à guider et à protéger dans de tels lieux. Une précaution logique et louable. Mais pas vous. Pourquoi ?

Est-ce que la ninja avait une confiance en ses compétences telle qu’elle ne se souciait pas de la charge supplémentaire qu’il représentait dans une mission aussi périlleuse ? Est-ce qu’elle avait eu peur de le froisser ? Ou bien est-ce qu’elle n’y avait pas songé ? D’un tempérament curieux, le mage ne fit pas attention à baisser la voix. Il attendait de voir si elle le reprendrait sans ménagement sur son attitude peu prudente, ou si elle ferait preuve de diplomatie. Il n’avait pas pu s’entretenir très longtemps avec Sheena à leur rencontre. Il mourait de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 11
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 16 Juil - 11:15:25

Après deux heures d’attente, Sheena commençait à penser que l’aveugle de viendrait pas. Heureusement, la compagnie de Corrine l’aida à passer le temps.

Quelqu’un vient !

Une silhouette sombre approchait effectivement dans la nuit naissante. Azael avait choisit cette heure tardive pour leur aventure, expliquant que certaines grottes ne livraient passage sous terre que la nuit. Les arakks, cependant, étaient moins actives le jour. Le crépuscule restait donc le meilleurs compromis.

Bonjour ! Répondit la brune.

Le jeune homme expliqua son retard avant qu’elle ne le lui demande. La ninja s’empressa aussitôt de venir à sa rencontre. Elle trouvait toujours fascinante l’étrange capacité de l’aveugle à discerner les gens alors que le décor échappait totalement a ses sens.

S’il pouvait toujours compter sur elle ?

Bien sur ! Je vous ai attendue jusqu’ici. Et puisque finalement vous êtes là..

Demander la part de son collègue ne lui traversa même pas l’esprit. La jeune ninja n’était pas cupide. Mais toutes augmentations était la bienvenue si telle était effectivement l’intention de son employeur.

**L’autre n’est pas venu ? Tant mieux ! Je n’aurais pas a faire attention de pas le toucher u_u**

Et si par malheur son sort s’activait, l’aveugle serait le seul à "mater" sa tenue d’Éve !

**Au fait ! À quel point peut-il voir les gens ?**

La question lui brûlait les lèvres mais elle n’osa pas la poser.

Le trio entra finalement dans une grotte. Sheena sortie une carte chargée de l’élément lumière et la brandit pour éclairer don chemin. En tête de cortège, Corrine guettait d’éventuelles surprises. Il ne fallut que quelques pas avant que la kunoichi s’empresse de rattraper le blond qu’un creux dans le sol faillit faire trébucher.

- Au fait… Vous y voyez bien, ici ?

La question de l’aveugle fit sourire la brunette.

Ne vous inquiétez pas, j’y vois claire et Corrine à une bonne vision nocturne.

Mais la question suivante la prit de cour. La décision des autres mercenaires se défendait, Sheena elle même aurait surement été plus rapide à accomplir cette mission seule. Et ne s’occuper que d’elle même était plus facile, surtout avec son "petit" problème. Mais...

Je pense qu’en décidant de venir ici vous avez conscience du danger qui s’y trouve, et que vous y êtes préparé. Une telle expédition ne s’improvise pas à la légère.

Le fait qu’il se soit contenté de Sheena pour descendre dans les profondeurs de la terre confirmait l’assurance de l’aveugle. Ou son inconscience totale.

Et puis je n’ai pas l’habitude de remettre en cause les décisions de l’employeur.

Sauf si elles étaient aberrantes. Mais Azael avait plutôt l’air d’être quelqu’un de réfléchi, et la jeune femme avait été formée a obéir à la hiérarchie.

**Ouais enfin sauf que quand ton roi te demande de tuer quelqu’un pour sauver ton monde, toi tu sauve ta cible et l’accompagne au risque de mettre ton monde en péril..**

Nous devrions parler plus bas. Fit-elle remarquer a Azael.

Tous trois se trouvaient dans un possible nid d’arakks, et la voix de l’aveugle tonnait en se réverbérant sur les parois de la grotte. Finissant sa phrase, la brunette s’arrêta sur place. Corrine faisait demi tour et revenais vers eux.

Des araignées ! Y’a une grande salle avec de grosses araignées pendues au plafond !

Ont peut les contourner ?

Nan, mais elles m’ont pas vue. Je crois qu’elles dorment.

Plus loin en effet, le couloir débouchait sur une vaste sale comportant plusieurs issues. Mais l’entrée de la salle et son intérieur étaient bardés de fils de soie. Sheena baissa l’intensité de la lumière de sa carte.

Avançons avec prudence !

_________________________
Corrine : petit kitsune à 3 queues portant un collier a grelots.

KUNU niveau 2
Le sort est contrôlé la plupart du temps , ne fonctionne qu'en touchant la cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Azael
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2017




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 16 Juil - 15:00:44

Les réponses de Sheena confirmaient ce qu’il avait cru deviner d’elle. Elle ne demanda pas la part du mercenaire manquant, n’avait même pas considéré de partir en expédition sans lui, et lui fit comprendre qu’il devait baisser la voix avec diplomatie. Ce qu’il fit immédiatement. Il était ravi de son choix. Sheena était d’une nature aimable, une femme pour qui les sentiments des autres importaient sincèrement. C’était le genre de tempérament qu’on ne rencontrait pas si fréquemment sur Calypta, et jamais au Valnor.

En arrivant dans la salle aux araignées, Azael tourna la tête vers Sheena et lui adressa une expression interrogatrice. Elle lui décrivit les obstacles de fils et les diverses issues. Il hocha la tête, et d’un air assuré, comme s’il savait parfaitement ce qu’il faisait, il souffla sans presque un son le mot “gauche” pour lui indiquer leur direction. Sa décision était parfaitement aléatoire. Ou plutôt, il aimait bien la forme de la silhouette arachnide sur la gauche de la salle. On aurait dit qu’elle s’était pendue, mais comme se pendait un humain : le cou au bout d’une corde. Cette image lui paraissait un bon omen.

Quand la ninja fit mine de s’avancer, il la retint. Il enleva la partie de son kimono qui faisait office de manteau, et le lui tendit en haussant les sourcils, lui demandant en silence si elle pouvait le décharger. Il lui serait déja bien assez compliqué de faire preuve de discrétion avec son handicap sans en plus s’encombrer du long tissu qu’il n’aurait pas manqué de faire pendre sur un fil d’araignée. S’ensuivit un jeu d’imitation lent et précautionneux : il regardait la silhouette veineuse de la ninja se mouvoir, et tentait de reproduire chacun de ses mouvements, à la même hauteur. Elle intervenait et le guidait lorsque ses mouvements manquaient de précision. Il était son ombre maladroite.

Ils avaient parcouru la plus grande partie de la salle, quand Azael s’immobilisa soudain. Il avait perçu un mouvement au dessus d’eux. Bref, comme un réflexe. Au niveau de l’amas de corps sanguins enchevêtrés, une silhouette pas plus grosse que la main donnait un nouveau coup. Azael leva la tête en prenant garde à ne bouger que dans l’espace où Sheena elle-même s’était accordé des mouvements. De nombreux petits corps tressaillaient les uns contre les autres. Ils étaient tous tellement blottis les uns contre les autres qu’Azael avait du mal à les distinguer. Des proies capturées ? Non, c’était arachnéen. Ah ! Un oeuf. Un gros oeuf de soie plein à craquer d’araignées grouillantes.

Azael abaissa la tête. Sheena n’avait probablement rien perçu, puisque les silhouettes étaient cachées dans leur oeuf. Il décida de ne rien dire. Parler ici les mettrait en danger, et cette information ne les aiderait pas à avancer plus vite. Il fit comme s’il n’avait rien vu. Il n’était même pas sûr que l’oeuf soit prêt à éclore ; ce pouvait n’être qu’un spasme.

Azael a effectué 1 lancé(s) d'un Dé du destin (Image non renseignée.) :
4



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Azael
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2017




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 16 Juil - 15:17:37

Plusieurs mouvements, des grattements nerveux contre la soie. Azael leva de nouveau la tête. Il voyait les petites pattes de sang s’agiter de plus en plus. Ce n’était pas qu’un spasme. Les créatures étaient prêtes à sortir. Il pressa l’épaule de Sheena, et murmura rapidement :

- A trois on court. Faites moi confiance. Préparez une invocation si vous le pouvez.

Finalement, ça aurait peut-être été pratique, d’en savoir plus sur la magie de son employée. Il n’était pas entré dans les détails et ne savait pas du tout comment elle s’y prenait, ni les effets exacts de ses invocations.

- Un…

Il ne laissa pas la ninja répliquer. Il n’avait pas le temps de lui expliquer. Une araignée s’en chargea pour lui : Crac ! Une patte s’extirpa de l’oeuf. Même Sheena, si elle ne l’avait vue, avait du entendre le son discret.

- Trois !

Il aurait volontiers foncé au devant, mais pour un aveugle, la tache était ardue. Il avait plus de chance de filer contre un mur de la grotte que dans une sortie. Il était obligé d’attendre que la ninja ne prenne les devants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 11
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 16 Juil - 20:07:51

Gauche. Trois issues se trouvaient de ce coté, dont deux surélevées. Et l’une de ces deux là était trop haute même pour une personne portant la seconde sur ses épaules.

**Pourvu que ce ne soit pas celle là !**

Azael saurait surement laquelle prendre losqu’ils y arriveraient. Le manteau de l’aveugle avait soigneusement été rangé dans une carte, et le duo progressait lentement, précautionneusement. Azael s’arrêta une fois, semblant préoccupé. Mais reprit l’avancée presque aussitôt. Ils touchaient presque au but. Corrine les attendait déjà devant la sortie la plus accessible, lorsqu’Azael s’arrêta de nouveau.

- A trois on court. Faites moi confiance. Préparez une invocation si vous le pouvez.

**A.. a quoi ?**

- Un...

**Attend ! Je peux pas lancer d’invocations comme ça !!**

Un "crac" tout proche alerta Sheena de ce qui se passait.

- Trois !

Les arakks se réveillaient ! Saisissant la main de l’aveugle, La shinobi l’entraina dans une course directe à travers les fils et les rideaux de toiles.

Sheena ! Qu’est-ce qui se passe ?? Le petit Kitsune était paniqué.

Attention !!!

Sortant du sol, des zombis apparaissaient de parts et d’autres sur le chemin des fuyards. Tandis qu’en l’air, des bruis de craquements et de claquement de faisaient de plus en plus menaçants. Se décidant pour le chemin le plus facile d’accès, la jeune femme fit passer le blond devant elle et le lâcha en s’assurant qu’il ne perde pas l’équilibre. Les arakks n’étaient pas encore en vue mais Sheena pouvait les entendre arriver.

Il faut reculer ! Averti Corrine en tirant sur le bas du pantalon de l’homme.

Sortant une carte, la jeune femme se tourna face a l’issue et fit flotter le bout de papier rigide devant elle. Les zombis par centaines se trainaient lentement vers le groupe tandis que, se concentrant, l’invocatrice formait des signes complexes avec les mains. Les sous-sols se mirent brusquement à frémir, quelques cailloux et poussières tombèrent du plafond. Et alors que la carte de Sheena disparaissait, une bête faite de roche se matérialisa dans la salle aux araignées, juste devant l’issue empruntée par le trio. La créature avait une forme plus petite que la normal, mais faisait tout de même la taille d’un éléphant.

Tarasque:
 

Retiens les s’il te plais !

Un rocher poussa du sol pour bloquer l’entrée du chemin. L’esprit resterait pour faire reculer les arakks et donner de l’avance au trio, mais même lorsqu’il s’en irait le rocher qui venait de pousser resterait à déplacer.

Tarasque va couvrir notre fuite ! Fit la ninja en saisissant le bras d’Azael.
Ne restons pas là !

Suivant la descente en arc que formait le boyau, le trio se retrouva rapidement devant un ravin. Le chemin continuait en longeant étroitement la paroi de droite, mais a gauche ne se trouvait plus que le vide d’un gouffre abyssale.

Un ravin ! Prévint la jeune femme. Il va falloir le longer dos au mur.

Heureusement Sheena avait prévu d’emporter une corde dans ses cartes, et s’en servi pour s’attacher au blond. Au moins étant aveugle, Azael n’avait pas le vertige. Progressant avec précaution le trio fut bien avancé sur la corniche avant qu’un bruit très léger ne fasse lever la tête de la jeune femme.

Tu as entendu ?

Ça nous suis...

Tu crois que c’est une arakk ?

Non, mais c’est trop haut pour voir ce que c’est.

Azael arrivait-il a voir quelque chose ? La haut, à plus  de 26 mètres au dessus d’eux, un pêcheur des abîmes les avait prit en chasse. Attendant le bon moment pour harponner une de ses proies a l’aide d’un dard rétractible aussi perçant qu’une lance.

Pêcheur des Abîmes:
 

_________________________
Corrine : petit kitsune à 3 queues portant un collier a grelots.

KUNU niveau 2
Le sort est contrôlé la plupart du temps , ne fonctionne qu'en touchant la cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Azael
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2017




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Mar 18 Juil - 20:22:07

- Ouwarggh !!

Azael lâcha un hoquet de stupeur. Il ne s’était pas attendu à ce que la ninja l’entraine de force dans sa course. Il devrait se rappeler de lui dire, pour la vision sanguine. Il se promit de lui en toucher deux mots dès qu’ils auraient survécu aux arraks. Et aux zombies. Il en sortait de toute part.

Pressé par le renard de Sheena, Azael recula. Il tourna la tête vers la ninja, facilement repérable parmi les zombies à ses énormes… signes magiques tracés de la main. Il hésita à l’aider. Il décida de lui laisser sa chance ; il attendrait le dernier moment pour intervenir si besoin. Il ne vit pas l’invocation de la jeune femme, mais tous ses autres sens l’avertirent d’une bête gigantesque. Sheena n’avait pas besoin de son aide. Bientôt, elle l'entraîna à nouveau dans une course forcée, qu’il suivit tant bien que mal.

Lorsqu’elle s’arrêta devant la crevasse, le mage décèlera juste à temps pour ne la bousculer qu’un peu. Le souffle court, il ne parvint pas à articuler des excuses compréhensibles.

- Longer ? Mhh… Vous l’avez pris très littéralement, quand je vous ai dit que j’avais moins peur de chuter que d’affronter des assaillants, Miss Sheena.

Azael n’avait peut être pas le vertige, mais l’idée de marcher au bord d’un vide immense dont il ne pouvait même pas voir la limite le tentait modestement. Une fois de plus, il se concentra pour imiter les pas de Sheena. Et une fois de plus, des mouvements au dessus d’eux lui firent lever la tête. Sheena et son renard aussi, l’avaient repérée. Ca ressemblait à une arakk. Il n’était pas sûr. Il voulait observer un peu mieux la créature, mais il devait concentrer son “regard” sur les pas de la ninja.

Sheena ! Arretez-vous, s’il vous plait. Il faut que je sache ce qui nous suit.

Immobile, il leva les yeux vers la créature, encore à une quinzaine de mètres d’eux. Il eut à peine le temps de la distinguer clairement que celle-ci projeta son dard sur le groupe. Surpris, Azael fit un pas en arrière qui lui fit perdre l’équilibre. Il chuta lentement, et fut sèchement tiré vers le haut. Il tourna la tête vers le dard qui l’avait manqué. Il ne pouvait voir Corinne, mais l’animal avait dû être touché : Sheena et lui étaient remontés vers la gueule de la créature.

Azael arracha son bandeau et ouvrit les yeux. Le plan sanguin se superposa aussitôt aux corps autour de lui. Sa collection de créatures à sa portée. Tandis qu’il était précipité dans les airs, il tendit une main vers l’une d’entre elles, et cria son nom. Nazaroth. Les sceaux qui encerclaient la nécro-chimère s’illuminèrent. La gueule du monstre arachnéen était tout près. Azael appela de nouveau la créature. C’était inutile, la magie du sang était déja en oeuvre, et rien ne pouvait la presser. Mais la magie, dans la dimension rouge, était rapide. Les sceaux s’effacèrent, libérant Nazaroth dans le plan physique. Juste entre le pêcheur et Azael.

Nazaroth chuta. Azael ordonna :

- Attrape-moi !

Sombrant dans le précipice, Nazaroth ne put qu’obéir à son maitre. Son tentacule s’allongea comme un serpent sur sa proie, et ondula autour du mage de sang et de la ninja. Ecrasés soudain l’un contre l’autre, ils se cognèrent la tête et furent tous deux entrainés dans la chute de la pieuvre.

Azael eut l’impression que leur chute dura une éternité. Il était maintenu si étroitement contre la ninja qu’il commençait à manquer d’air, et il était obligé, pour ne pas se cogner à elle, de garder la tête en arrière. Il avait mal à la tête, à la nuque, aux poumons, et il était angoissé par la sensation de tomber dans le vide les bras maintenus contre le corps.

Au bout de longues secondes, la pieuvre géante s’écrasa enfin. L’impact l’écrasa horriblement, la déforma anormalement, fit onduler ses tentacules gigantesques. Mais la bête protégea les humains mieux que son corps : en dépit des ondulations qui le secoua un peu, le tentacule les maintint tous deux en l’air.

Azael sourit fièrement à sa chimère. Il ne pouvait la voir, mais il était sûr que son oeuvre était très jolie à regarder. Énorme, la pieuvre faisait la taille d’une maison. La consistance de son corps était exagérément malléable ; c’est ainsi qu’elle avait pu sans problème étirer ses tentacules pour attraper les humains. Elle arborait d’épaisses lignes noires et blanches qui trompaient la vue lorsqu’elle s’étirait.

Sur ordre du mage, Nazaroth le déposa au sol sans douceur, libérant aussi la ninja.

- Ne le tuez pas je vous prie, il ne vous fera rien. Est-ce que Corinne et vous allez bien ?

La nécro-chimère, semblant comprendre son maitre, se dressa de toute sa hauteur pour les regarder avec fureur. Comme pour démentir l’engagement d’Azael, il fit mine de balancer son tentacule en arrière pour mieux frapper la créature à laquelle il “ne ferait rien”.

Arrête. Garde nous sains et saufs.

Souffla négligemment le mage sans même tourner la tête vers lui, comme s’il avait lu ses pensées. Le tentacule de Nazaroth s’arrêta devant la ninja. Puis il rassembla le bout de son tentacule jusqu'à former un poing et frappa le sol d’un coup furieux.

Après avoir renoué son bandeau, Azael fit un tour sur lui même pour inspecter les alentours. Il ne voyait aucun corps sanguin à proximité, en dehors des membres de leur petit groupe. Le pêcheur ne les avait pas suivis, à priori. Ou pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 11
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Jeu 20 Juil - 21:19:47

Depuis le début, tout été allé de travers...

Corrine et Sheena avaient d’abord poirotées 2 heures. L’autre mercenaire n’était pas venu. Un nid d’arakks avait faillit devenir leur tombeau. Et à mi chemin d’une corniche au dessus du vide, attachée à un aveugle, voila que les vêtements de Sheena disparurent d’un coup.

NON !

Se dépêchant de rattraper ses cartes, la jeune femme en perdit quelques unes dans le vide.

**Sainte Martel ! Pourquoi maintenant !**

La Porte de l’Enfer était toujours là. **Ouf !**

Sheena attention !

S’écartant de justesse, Sheena évita le harpon du pêcheur qui a la place frappa Corrine.

CORRINE !! Hurla-t-elle effrayée.

Le petit kitsune aux queues azures fut remonté par le pêcheur et, sans réfléchir, Sheena se saisit du harpon. La kunoichi refusait de laisser ce monstre emporter son amie. La force du pêcheur, cependant, était suffisante pour remonter cet excédant de fardeau. Et non content de soulever Sheena, son harpon entraina Azael aussi. (Sauvant le mage de sang de sa chute.) La brunette était dans la pire posture possible. Incapable du moindre mouvement à cause du poids de la corde qui la tirait vers le bas, ou de lâcher le harpon, ce qui signifierait une descente vertigineuse avec Azael dans l’abysse sans fond qui se trouvait sous eux. Elle ne pouvait pas non plus sacrifier le jeune homme pour s’en sortir... quelque chose de stupéfiant se produisit alors ! Apparaissant de nulle part, une pieuvre rayée se saisit des humains, les entrainants dans sa chute !

Décrochée du harpon, Corrine échappa d’entre les mains de Sheena qui, plaquée avec force contre Azael, perdit son amie de vue. La demoiselle souffrait trop pour se rendre compte qu’elle était plaquée nue contre l’homme. Lorsque la pieuvre toucha terre, le corps du kitsune rebondit dessus et s’échoua sur le sol. Une plaie béante à ses flancs saignait abondamment. Pour la seconde fois, la brune aux yeux noisettes se voyais perdre son amie. Libérée du tentacule, elle se précipita auprès de Corrine. La voix de l’animal fut la seule a répondre au mage. S’exprimant d’un ton faible.

Je ne vais pas bien... Pardons.. Sheena... Je dois disparaître... pour... retrouver mes forces... Tu ne pourra plus m’appeler quelques temps...

Rassurée que Corrine ne soit pas perdue et qu’elle n’ai besoin que de repos pour retrouver ses forces, la kunoichi se rappela de sa tenue d’Éve. C’est alors que la pieuvre fit mine de l’attaquer ! Heureusement stoppée par son maître.

Préparant d’abord une carte défensive, la jeune femme répliqua d’un ton glacé. Gardant une position pudique.

Si cette chose dégoutante et poisseuse s’approche encore de moi j’en fais des takoyakis !

Elle réintégra ensuite Corrine dans une carte, dont le corps et le sang commençaient a devenir transparent. Et s’éloigna pour se rhabiller. À l’abris des regards.

Je.. Je vais explorer les environs ! Prétexta-t-elle sur un ton ferme mais embarrassé.
Attendez-moi ici !

A son retour sa mauvaise humeur toujours là l’enferma dans un mutisme, se contentant de poser la main de l’aveugle sur son épaule pour le guider. L’horrible pieuvre avait-elle disparut ? Que ce soit le cas ou non Sheena décida de l’ignorer. Et de s’en approcher le moins possible. La chaleur avait beaucoup augmenté depuis qu’ils avaient chutés plus bas, beaucoup plus bas. Sheena estimait leur chute a 2 ou 3 kilomètres. L’endroit où ils avaient atterris était vaste et jonché de stalagmites. Le moindre son y faisait écho. Au bout de quelques mètres quelque chose de translucide se dessina devant eux. Un sorte de cube gélatineux bouchant la seule issue que la jeune femme ai découverte jusqu’ici.

Je crois qu’on a une sorte de blob cubique... c’est peut-être un monstre.

Brisa-t-elle pour la première fois le silence.

Savez-vous vous battre contre ces créatures ?

Dans son monde, les blobs pouvaient êtres venimeux. Mais étaient souvent faibles au feu. Elle n’en avait cependant jamais rencontré de cette taille, et elle n’était pas dans son monde. Si Azael voulait se battre elle imprégnerais ses armes de l’élément Feu.

_________________________
KUNU niveau 2
Le sort est contrôlé la plupart du temps , ne fonctionne qu'en touchant la cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Destinée
Admin


Messages : 144
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Jeu 20 Juil - 21:46:59

Le cube gélatineux est insensibles aux attaques physiques non élémentaires. Le feu peut le blesser mais son corps est extrêmement corrosif et digère en quelques secondes tout tissus organiques qu’il touche (chair, cuir, tissus). Le blob ne se déplace pas vite mais est capable de mouvements brutaux extrêmement soudains. Se retournant sur lui même comme un dé ou basculant sur ses faces.

Spoiler:
 

Au delà du monstre, le duo débouchera plus loin devant une large rive de magma. La légendaire mer de feu.

Spoiler:
 

La chaleur près de cette mer est presque insoutenable, est il faut de la volonté pour pouvoir la supporter. Gare à la déshydratation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Azael
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2017




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Ven 21 Juil - 20:01:00

Azael réitéra sa garantie que le poulpe zébré ne lui ferait rien. Il ne savait pas ce qu’étaient des takoyaki, et doutait fortement que sa créature soit “dégoûtante”, mais se garda bien de répondre. S’il se fiait au ton de sa voix, Sheena était d’humeur massacrante. Il tapota Nazaroth pour le consoler ; ce dernier balança le tentacule vers lui, sans jamais pouvoir le frapper. Le tentacule s’arrêtait malgré lui devant l’aveugle, impuissant face à l’ordre de son maître.

Le mage de sang ne s’inquiéta pas outre mesure du prétexte de Sheena pour s'esquiver; il supposa à son ton embarrassé qu’elle avait besoin de soulager un besoin naturel. Un long sourire lui mangea le visage alors qu'elle lui tournait le dos. Était-ce pour répondre plus rapidement à ces besoins qu’elle se promenait sans vêtements ? Il ne l’avait pas remarqué avant, mais quand Nazaroth les avait collés de force l’un à l’autre, il avait senti de la peau nue là où il aurait dû être en contact avec du tissu. Un peu plus grand qu’elle, il avait eu les mains plaquées au niveau de ses hanches. Des hanches nues.

Il avait eu très envie de l’interroger à ce sujet, mais la question aurait été malvenue dans le contexte d’inquiétude qui suivit la blessure de Corinne. A présent, Sheena était de bien trop mauvaise humeur pour qu’il s’y risque. En l’attendant, il continua de surveiller ses arrières, et laissa ses pensées divaguer sur les raisons éventuelles de son indécence.

Peut-être qu’elle était une arrivante pour qui c’était une habitude de son monde natif. Peut-être qu’elle avait choisi d’accepter sa mission parce qu’elle aimait vivre nue et avait pensé qu’il n’en saurait rien. Peut-être qu’elle avait enlevé ses vêtements pour être plus agile entre les fils d’araignée ? Mince, est-ce qu’elle avait abandonné le manteau qu’il lui avait confié ? Il l’aimait bien, celui-là… Peut-être qu’elle avait voulu perturber l’autre mercenaire pour lui faire perdre ses moyens et remporter sa part d’argent ? Peut-être que…

Lorsque Sheena le rejoignit, il avait presque fait le tour des raisons de son dénuement. Elle le guida en lui permettant de poser la main sur son épaule. Il sentit le tissu de son kimono sous sa main. Tiens, elle s’était habillée ? Cette pensée lui rappela un sujet d’inquiétude :

- Excusez-moi, Miss Sheena, puis-je vous demander mon manteau ?

Il récupéra son long kimono bleu avec soulagement, et remercia chaudement Sheena. Celle-ci ne dit rien sur le reste de leur trajet. Il dut à nouveau retenir les questions qui lui brûlaient les lèvres : chez les femmes, le mutisme n’indiquait jamais rien de bon. Mieux valait la laisser tranquille. Azael révoqua Nazaroth d’un geste de la main, dans l’espoir que cela apaiserait un peu la jeune femme.

En chemin, il commença à regretter le port de son manteau. Il faisait de plus en plus chaud ici bas. Sheena s’arrêta, et lui également, intrigué. Il ne voyait rien au devant. La ninja lui décrivit un monstre sur leur chemin.

- Hm… Je me débrouille au bras de fer, mais en dehors de ça, je crains de n’avoir aucun talent en combat. Je m’en remets à vous.

Il se recula un peu pour laisser de l’espace à son employée, un sourire poli aux lèvres. Il se tenait en retrait et la regardait tel un spectateur intéressé. En se renseignant sur le type de blob qu’était leur ennemi, il aurait probablement pu invoquer une créature capable de les en défaire. Mais il était économe de sa magie, et curieux de voir Sheena à l’oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 11
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 23 Juil - 0:18:01

Sortant une carte chargée de l’élément du feu, la ninja vint au corps à corps. Ses cartes volaient devant elle. Suivant le mouvement de ses mains. Et frappaient la créature en lui infligeant de sérieuses brûlures. Les contres attaques du blob étaient facilement esquivées. La jeune shinobie maîtrisant parfaitement l’évasion, enchaînait roulades et sauts périlleux. Un pyro-sceau acheva finalement le monstre, l’entourant d’une multitude de cartes qui explosèrent. L’élément feu qui les imprégnaient produisit une brève colonne de chaleur au moment de l’explosion. La jeune femme avait gardé cette attaque pour la fin pour s’assurer qu’aucun morceau du blob ne survive. Faire exploser la créature trop tôt n’aurait fait que l’éparpiller, projetant partout les dangereux morceaux de son corps. Mais placée au bon moment l'attaque avait fini de le calciner.

La voie est libre ! Informa-t-elle un peu calmée de s’être défoulée.

Reprenant son rôle de canne pour l’aveugle, elle poussa un soupir et s’efforça de redevenir aimable.

Je ne m’attendais pas a ce que vous soyez invoqueur aussi, vous ne me l’aviez pas dit. Est-ce que c’est un don de naissance ?

À Thesseh’alla, seul les elfes étaient capables de comprendre les esprits. Et parmi eux seul quelques rares avaient put passer des contras. Sheena était une exception. Probablement la seule, après Mithos, a avoir pactisé avec tous les esprits de son monde. À Calypta, la brunette n’avait pas rencontré beaucoup d’invoqueurs. Trouver quelqu’un partageant ses capacités était exceptionnel et la rendait curieuse.

Avec quels sortes d’esprits avez-vous pactisé ?

La jeune femme avait pactisé avec les 9 esprits primordiaux. Et autant qu’elle sache les esprits n’acceptaient qu’un seul contra a la fois. Servant le contractant jusqu’a l’accomplissement de son but, ou jusqu’a ce qu’il meurs en essayant. De plus cette espèce de pieuvre moche ne ressemblait a aucun esprit qu'elle connaissait. Alors qu’ils avançaient la chaleur ne faisait qu’augmenter, devenant étouffante.

Il fait trop chaud ! Fit la ninja en nage.

D’accord avec la jeune femme, Azael se redéfit de son manteau et le confia aux cartes de Sheena. Avancer devenait pénible, et elle avait l’impression d’entrer dans un brasier. Lorsque la grotte s’ouvrit sur une nouvelle salle, les deux débouchèrent sur une immense caverne remplie de magma. Le petit surplombement où ils se trouvaient descendait sur une plage de roc s’étalant de droite et de gauche sur plusieurs kilomètres pour finir en culs de sacs. En face d’eux l’immensité de magma bouillant semblait s’étendre à l’infini, et bien que 50 mètres les séparent encore de la rive, la chaleur était intenable.

Faisons demi-tour !

Se sentant brûlante, elle ne pouvait pas penser à une solution ici. Il fallait revenir en arrière, dans la salle du blob, et réfléchir à un moyen de passer. De retour sur leurs pas, elle chercha d’abord une autre issue et explora la caverne de font en comble. Mais n’en trouva aucune. Azael lui confirma qu’il fallait traverser la mer de feu, mais quand elle lui demanda, il ne connaissait aucun moyen pour le faire.

J’ai peut-être une solution... hésita-t-elle.

**Est-ce qu’Algor peut supporter une telle chaleur ?**

Sortant une nouvelle carte qu’elle fit flotter devant elle, elle se concentra et comme la première fois un cercle brillant se dessina sous elle. Cette fois ci aucun tremblement ou vibration du sol, mais un rafraîchissement bienvenu de l’atmosphère. La carte disparut, ainsi que le cercle, et un grand oiseau de glace se matérialisa.

Algor:
 

Peut-tu nous porter au dessus d’une mer de magma ?

L’esprit répondit par des cris d’oiseau de proie particulièrement stridents.

Algor peut nous porter ! Se tourna-t-elle vers le mage.
Son froid ne nous protégera pas complètement de la chaleur mais la rendra un peu supportable.

En réaction Azael se dévêtit de son haut, se mettant torse-nu, et confia ses affaires à Sheena. Un peu gênée, la jeune femme s’efforça de ne pas trop regarder mais ne put éviter de remarquer les cicatrices qui jonchaient les bras du blond. Elle s’abstint cependant de le questionner dessus. Avec embarras, elle aida l’homme à monter sur le dos de l’oiseau, et leur monture traversa le couloir vers la mer de feu en un rien de temps, prenant de l’altitude au dessus du magma brûlant. Malgré son corps de glace et l’aura qu’il dégageait, Algor n’empêchait pas les deux humains de mourir de chaud, mais au moins cuisaient-ils plus lentement.

Avez-vous une bouteille d’eau ?

Heureusement préparée, Sheena avait pensée à...

**Ho non !**

Les bouteilles d’eau étaient dans les cartes perdues !

Désolée je... je ne les ai plus.

En contrebas, à quelques 100 mètres du large, une grosse bête cuirassée pataugeait tranquillement dans la roche en fusion. Le blond et la brune volèrent ainsi deux bonnes heures sans rencontrer d’autres problèmes que la chaleur. Ils croisèrent quelques oiseaux de feu qui se firent menaçants mais n’attaquèrent pas. Sheena fini même par défaire son kimono. Algor leur permit de s’hydrater en leur fournissant des morceaux de glace. La monotonie du voyage fut finalement brisée par l’approche d’un beholder. Volant droit vers l’oiseau de glace, l’être démoniaque semblait décidé à en découdre.


Spoiler:
 

_________________________


KUNU niveau 2
Le sort est contrôlé la plupart du temps , ne fonctionne qu'en touchant la cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar


Azael
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 7
Date d'inscription : 15/07/2017




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 23 Juil - 18:54:55

- Admirable ! Bien joué, Miss Sheena !

S'exclama la seule audience de Sheena. La ninja avait terrassé leur ennemi en un temps record. Azael était ravi du spectacle. Il lui tardait tant d'être capable de voir les détails de telles scènes, et non plus de simples veines en mouvement ! Il répondit à la question de Sheena en suivant ses pas.

- Vous ne me l'aviez pas demandé. Je pensais que vous préfériez justement vous réserver la surprise de mes capacités. Ce n'était donc pas ce que vous vouliez dire, quand vous affirmiez que vous aviez confiance en ma compagnie car vous me supposiez conscient et bien préparé ? Pour ma part, je suis ravi de ne pas avoir demandé de détails sur votre magie ou votre style de combat. C'est bien plus agréable à regarder sans savoir d'avance. Mais donc... Si vous ne me demandez pas comment et dans quelle mesure je peux voir, ce n'est pas non plus pour l'effet de surprise, ou l'envie de deviner ? Vous êtes plus délicate et prévenante que vous ne voulez le laisser paraître, Miss Sheena.

Il prit une inspiration pour faire mine de s'expliquer... Et finalement, dans une tentative taquine de la frustrer, répondit à une tout autre question.

- Non, ce n'est pas un don de naissance. On me l'a enseigné quand j'étais enfant. Il ne s'agit pas de pacte ; les créatures que j'invoque, je les ai créées par magie. Comme je manipule pour cela la magie du sang, on pourrait dire qu'elles appartiennent au style sanguin, je suppose. Mais pas uniquement. Certaines mêlent plusieurs éléments.

Il se garda bien de préciser qu'il tenait son enseignement d'un démon, et qu'il créait ses invocations à partir de vies qu'il achevait lui même. Il avait l'intuition que ces détails ne seraient pas au goût de la jeune femme.

- Dois-je en déduire que vous tenez vous même votre magie d'un don de naissance et que vous concluez des pactes avec vos invocations ? Quel prix demandent-elles en échange ?

Azael n'avait jamais entendu parler de tels pactes. La discussion le passionnait tant que lorsqu'il se rendit compte de la chaleur qui le suffoquait, il était déja trempé de sueur. La mer de feu ! Lucrécia en avait parlé. En dépit de la chaleur insupportable du magma à proximité, Azael se réjouissait intérieurement de leur localisation. Il était sur le bon chemin. Tant mieux ! Comme il n'avait pas du tout préparé le trajet ni suivi le chemin autrement qu'en choisissant au hasard, c'était une vraie chance de ne pas s'être perdu.

Sheena exigea qu'ils retournent sur leur pas, ce qu'il approuva. Il avait l'impression de brûler vif. Heureusement, la ninja fit bientôt apparaître ce qu'il devina être un grand oiseau de glace. La fraîcheur de l'invocation aidait. Mais ne suffirait pas au dessus du magma.

- Je vous prie de m'excuser, mais ma tenue est trop épaisse pour une telle température. Voudriez vous bien prendre mes vêtements ?

Sentant une certaine gêne et n'ayant pour réponse qu'un silence froid, il précisa :

- Je voudrais seulement ôter les affaires du haut. Je vous promets de rester décent. J'ai déja perdu les deux yeux ; je puis vous assurer que je tiens d'autant plus au reste et ne voudrais pour rien au monde prendre le risque de m'exposer plus intimement dans un tel endroit !

Comme souvent, le mage de sang rit de bon cœur à sa propre plaisanterie. Puis, il se défit de sa ceinture et des deux vêtements qui composaient la partie supérieure de son kimono. Malgré sa tenue très allégée, il accueillit avec gratitude la fraîcheur de l'invocation de Sheena lorsqu'elle l'aida à s'y installer. Durant leur envolée, il resta penché tout contre l'invocation, profitant du contact de la glace contre son torse.

Il vit venir de loin le beholder, mais ne s'en inquiéta qu'une fois suffisamment près pour le reconnaitre. Son sang ne fit qu'un tour. Azael craignait peu de choses ; mais parmi ce peu, les effets du beholder en étaient. Il ne prendrait aucun risque d'en être victime. Cette fois, le mage n'hésita pas à lâcher sa magie. Il dénoua son bandeau d'une main habile, et ouvrit les yeux pour invoquer expressément Casydis. Sur son ordre, une adorable créature ailée apparut, perchée sur son bras tendu.

Elle avait la taille et le corps d'un lapin, avec de très longues oreilles et des pattes repliées faites pour bondir. Mais l'invocation avait une queue de lion, des yeux de chat, et des ailes de colombes. Ses griffes, surtout, étaient des serres longues et acérées d'aigle. Plantées sans effort dans le bras du mage, elles l'entaillaient déja profondément.

- Crève-lui les yeux.

Ordonna le mage avec un petit sourire ironique, son bandeau enlevé exhibant ses paupières mutilées. La créature bondit. Dans un mouvement vif et gracieux, elle fondit sur le beholder. Elle s'élançait dans le vide avec des mouvements si fluides qu'on voyait à peine ses ailes s'ouvrir. Son petit corps svelte battait des ailes uniquement au moment le plus opportun de ses sauts, et filait à la vitesse du vent. Azael se pencha un peu plus contre l'invocation de Sheena, pour mieux se protéger des attaques du beholder.

- Attention, Miss Sheena. Les yeux de cette créature pourraient vous priver de magie.

L'invocation Casydis fondit sur le monstre. Elle sautait de part et d'autres près de lui, jusqu'à ce que ses yeux ne sachent plus où se diriger, et tombait sur l'un d'entre eux, abattant ses griffes puissantes dans l'orbite pour repartir aussitôt. Et recommencer son jeu de d'esquives et d'attaques. Azael l'observait, inhabituellement tendu. Ses mains étaient crispée contre l'invocation de glace, et ses lèvres ne souriaient plus. Il avait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 144
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Dim 23 Juil - 19:50:27

Premier dé

1 : Un rayon perdu frappe Sheena
2 : Un rayon perdu frappe Azael
3 - 4 : Un rayon perdu frappe Algor
5 : Un rayon perdu provoque un éboulement au dessus de l’oiseau
6 : Un rayon perdu frappe l’invocation d’Azael

-----------------------------------------------------------------------

Second dé

1 : Rayon d’antimagie
2 : Rayon pétrifiant
3 : Rayon de feu
4 : Rayon de glace
5 - 6 : Rayon au choix de la victime

Destinée a effectué 1 lancé(s) d'un Dé du destin (Image non renseignée.) :
1
Destinée a effectué 1 lancé(s) d'un Dé du destin (Image non renseignée.) :
5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 11
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn Hier à 20:55:13

Azael créait ses invocations lui-même ? La jeune femme était impressionnée, même si elle regrettait le mauvais goût du mage. La dernière chose qu’elle aurait créée était bien une pieuvre. Et encore moins une pieuvre gluante zébrée qui cherche à s’en prendre aux alliés. Elle aurait aimé qu’il se montre aussi expansif sur ses capacités visuelles, mais malgré la boutade elle n’osait pas demander. Elle n’avait d’ailleurs pas pris la moquerie pour telle, mais comme un compliment qui la fit légèrement rougir. Les compliments la touchaient plus qu’elle ne voulait bien le montrer, lorsqu’ils lui paraissaient sincères. Et être traitée de délicate et de prévenant l’embarrassait une peu.

Si elle avait son don de naissance ?

Oui vous avez deviné. Acquiesça-t-elle. Le pacte se forme a travers un contrat entre l’esprit et l’invoqueur. Lorsque les termes sont décidés, si l’esprit les acceptes, il aidera l’invoqueur et répondra a ses appels jusqu’a ce que les termes du contrat soient achevés.

Les esprits faisaient aussi souvent passer des épreuves pour tester la valeur des invoqueurs désirant un pacte. Autant dire que lier un pacte était très difficile, même en en ayant le don.

Certains esprits continuent a suivre les termes d’un contrat même après la mort de l’invoqueur si ce dernier n’a pas réussi à les achever.

Cela dépendait de l’attachement de l’esprit pour son invoqueur, et parfois des termes du contrat aussi. Un esprit toujours sous contrat refusait généralement de se lier à un nouvel invoqueur.




Lors de l’attaque du beholder, Sheena réagit d’instinct et se plaça au dessus d’Azael. Prenant une posture défensive.  Le sceau gardien sur sa carte déploya une bulle verdâtre qui les engloba tous les deux. Ce bouclier n’était fait que pour une personne mais la façon dont elle s’était placée permettait de protéger le jeune homme également. Lui faisant profiter du sceau. Elle acquiesça de la tête à la mise en garde d’Azael, geste inutile, qu’il ne pouvait surement pas voir. Mais la jeune femme était concentrée, ne quittant pas l’adversaire des yeux.

Casydis se montra particulièrement efficace. Trop rapide pour le beholder, elle le mit rapidement en rage. Puis en panique. Les rayons du monstre fusèrent dans tous les sens, cherchant a toucher le lagomorphe volant, et l’un d’eux frappa la ninja violette de plein fouet. Heureusement protégée. Le sceau gardien tint bon, mais la force du tir l’ébranla, faisant gémir Sheena. Un second tir briserait le bouclier. Second tir qui, heureusement ne vint pas. S’étant fait crever trop d’yeux le beholder se résolu avec rancœur à prendre la fuite.

C’est terminé ! Informa la jeune femme fatiguée par l’effort.

Sous cette température tout devenait laborieux, et malgré la protection d’Algor sa peau avait prit de nombreuses rougeurs. Combien de temps encore allaient-ils survoler cette mer infernale ? L’oiseau de glace ne pouvait hélas pas produire trop de froid sans risques pour ses passager. Le vol dura presque une heure de plus avant que le groupe n’aborde une côte. Ils purent enfin reprendre leur marche et dire au revoir à la fournaise de la mer de feu. Passant une arcade, les aventuriers tombèrent sur une bifurcation. Encore une fois Sheena se fia à Azael pour indiquer le chemin et ils traversèrent un pont naturel qui surplombait un ravin. De l’autre coté, le mage et la ninja tombèrent sur un duo de gnomes en prise avec un porte crocs.

Spoiler:
 

_________________________
KUNU niveau 2
Le sort est contrôlé la plupart du temps , ne fonctionne qu'en touchant la cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: La pierre d'Elenglîn

Revenir en haut Aller en bas

La pierre d'Elenglîn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» gsm de Pierre Delandsheere
» La pierre de foyer votre avis !
» L'âge de Pierre
» Clé du golem de pierre pour quête de l'armure antique
» Mur en pierre et toit brique rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Sahoc :: Nord :: Ombreterre :: Grottes du Tisserand-