AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Fuite ! Les contras brisés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 17
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Fuite ! Les contras brisés ! Sam 15 Juil - 15:09:19

Ça faisait presque une semaine que Tesseh’alla et Syvarant étaient sauvés. Et Corrine me manquait terriblement. Profitant d’un instant de tranquillité je décidais de prendre le ptéroplan et de sortir en douce. Peut-être jusqu’a Sylvarant pour dire un bonjour a Collette et à Lloyd, et aussi pour voir le temple de Martel. Après tout cet idiot d’élu le faisait bien lui ! Délaissant son rôle pour partir en vadrouille ! Et puis je ne serais pas partie bien longtemps. Juste quelques heures. Je pouvais bien moi aussi m’accorder un peu de temps libre pour m'évader et décompresser de mes devoirs. Mais alors que je prenait de l’altitude mon ptéroplan se mit a perdre de l’énergie, tressauta, et ce fut la chute libre !

Ptéroplan:
 

Un grondement lointain dissipa les brumes de mon cerveau. De l’orage. J’ouvrais un œil, puis deux, et me relevais sans hâte encore un peu sonnée par ma chute. Le ptéroplan. Je cherchais l’appareil des yeux au milieux des herbes hautes et… Je n’étais pas dans la foret de Gaoracchia ! Une immense plaine s’étendait a perte de vue et dans toutes les direction. Est-ce que j’étais à Sylvarant ? Non, le ptéroplan n’avait pas fonctionné, je devais toujours être à Tethe’alla. Mais cette pleine. Je ne la connaissais pas. Le ptéroplan ! Je le retrouvais deux mètres plus loin, l’appareil avait souffert de l’atterrissage mais semblais en bon état. Pourquoi avait-il cessé de fonctionner ? Je filais un coup de pied a la stupide mécanique et sorti une carte d’invocation. Si je pouvais le redémarrer je me rendrais vite compte de l’endroit où j’avais atterri. Probablement quelque part entre Gaoracchia et le temple de la foudre. Mais d’abord il fallait recharger le ptéroplan. Me concentrant sur son contra je tentais d’appeler Volt, mais rien ne se produisit. Rien ? Je réessayais encore ! Et encore ! Mais toujours Rien. Inquiète je tentais d’appeler Celcius, puis Undine. Mais aucune ne répondit. Non ! Les contras ne pouvais pas être rompus ! Désespérée je tentais d’appeler tous les autres mais obtenais a chaque fois le même résulta. J’étais seule. Résignée j’entendis l’orage se rapprocher, le ciel se couvrait déjà. Génial ! Il fallait que je me trouve rapidement un abris avant de finir trempée jusqu’aux os.

_________________________

KUNU niveau 1
Le sort se déclenche tout seul n'importe quand sur n'importe qui, même le jeteur de sort. (ne peut être jeté volontairement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Dastan
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 9
Date d'inscription : 12/11/2013




MessageSujet: Re: Fuite ! Les contras brisés ! Dim 30 Juil - 10:38:58

C'était une sale matinée, qui faisait suite à une sale nuit. Enfin, non, la nuit avait plutôt bien commencé. Il avait fait la connaissance de Dame Giselle au cours d'un bal, et Dame Giselle était une sacrée partenaire. Elle avait le caractère malicieux, la tête pleine d'idées fantasques, et le corps tout prêt à suivre ces dernières. En danse, mais aussi dans des activités moins publiques. C'était pour cela que Dastan, malgré sa nature peu courageuse, n'y avait pas réfléchi à deux fois avant de rejoindre ses appartements, en dépit du haut rang de son mari. La nuit s'était conclue sur un chapitre qu'il connaissait par cœur. Le comte Lanikkorn - époux de Dame Giselle - avait fait irruption. Tout préparé, Dastan avait couru nu jusqu'à ses affaires laissées au pied de la fenêtre ouverte, et il avait plongé. Il avait utilisé son sort de lévitation au dernier moment pour se réceptionner sans danger, et puis il avait couru dans un bordel reclus.

La suite des événements, il ne l'avait pas du tout vue venir. Il avait gagné le port de la capitale à peine en retard sur l'heure de départ convenue. La Libertine n'attendait plus que lui pour prendre les voiles. Il avait essuyé les menaces habituelles de son capitaine et meilleur ami, Kaermohen, qu'il avait suivi jusque dans ses quartiers. Quelle n'avait pas été sa surprise, lorsqu'il était tombé nez à nez avec le comte Lanikkorn et cinq de ses hommes, prêts à le cueillir comme une fleur. Il s'était tourné vers Kaer, l'oeil incrédule. Sans pitié, ce dernier s'était justifié :

"Je t'avais dit de plus arriver en retard. Ces messieurs, eux, ils étaient à l'heure pour toi ce matin. Et ils proposaient une somme rondelette pour pas faire de scènes. J'suis pas un homme à drame, moi. Allez, salut Dastan. Mes hommages à Celeste, si tu la croises en chemin sur les cachots à sermons."

Les cachots à sermons ! Non !!! Dastan y était allé, une fois. C'avait été l'un des moments les plus terribles de sa vie. S'il y retournait, ce serait pire encore ! Il avait promis ne plus recommencer ses frasques ; ils ne le laisseraient pas partir avant de lui avoir longuement fait regretter son mensonge, en plus de ses autres crimes - et la liste était longue. Il avait été attaché et scellé derrière l'un des hommes du comte. Il avait réussi à se défaire discrètement de ses liens grace au sort qui lui permettait de créer de la matière invisible. A l'aide d'une lame minuscule, il avait tranché la corde autour de ses poignets. Puis, il avait attendu le moment propice.

Lorsque les hommes s'étaient affairer à parler aux gardes impériaux, et qu'une jeune femme peu à l'aise sur sa monture passait à côté. Il glissa du canasson, et sauta sur celui de la femme, qu'il talonna aussi sec. L'inconnue, qui était déja en équilibre précaire avant qu'il ne la rejoigne, dégringola sans qu'il n'eut besoin de la pousser. Malheureusement, elle eut le pied coincé dans l'étrier, et fut trainée dans de grands hurlements sur plusieurs mètres avant que Dastan ne tranche l'étrivière à l'aide de sa lame d'air. Il se tourna tout de même pour crier un "désolé" presque sincère, tandis que les hommes du comte se lançaient à sa poursuite. Usant de son sort d'Esper, il avait créé des plaques d'air solides derrière lui. Il avait ainsi perdu la majorité de ses poursuivants, dont les chevaux s'étaient affalés dans des hennissements de douleur. Deux cavaliers étaient parvenu à suivre sa course d'obstacles. Il les perdit dans les rues de la capitale.

Maintenant, Dastan chevauchait dans la plaine d'herbes en direction du bois des mages. De là, il pourrait se téléporter sur l'île vers laquelle se dirigeait la Libertine de Kaer, et rejoindre l'équipage. Il avait déja pardonné Kaer sa petite plaisanterie - il en faisait souvent de ce type, et Dastan le lui rendait bien. Le pirate sourit. Kaer avait parlé d'un somme rondelette, non ? Il arriverait peut-être, en le culpabilisant, à lui faire partager l'argent. Peut-être même qu'ils pourraient organiser de nouveaux arrangements de ce type quand ils repasseraient à la capitale ! Kaer accepterait de vendre Dastan à ses bourreaux, ils prépareraient ensemble son évasion et partageraient chaque fois l'argent gagné ! Oui, c'était une bonne idée !

Fier de lui Dastan décida que finalement, la journée n'était pas si sale que cela. L'équipage affronterait moult dangers avant d'arriver à destination ; lui n'avait qu'à se rendre aux bois, où il était protégé par son statut d'Esper. Et comme il arriverait bien avant que la Libertine n'atteigne l'île de rendez-vous, il aurait même le temps de passer sur son domaine paresser avec quelques jolies créatures. Cela lui paraissait un bon programme. Et ce en dépit de l'orage qui s'annonçait.

Lorsqu'il commença à pleuvoir, Dastan fit apparaître des plaques d'air invisibles au dessus de lui, pour se protéger de l'humidité. Il était aussi sec et impeccable qu'avant l'averse. Il regardait les gouttelettes s'écraser à quelques centimètres de sa tête, quand une silhouette sur un étrange engin s'échouer bruyamment. La fillette à caractère de cochon essayait ses inventions dans le désert d'herbes, maintenant ? Intrigué, il tira sur les rênes de son cheval pour suivre la machine échouée et son propriétaire. Peut-être que la gamine aurait un petit objet sympathique à voler ? Dastan grimaça. Très mauvaise idée. Les inventions de la petite étaient rarement très au point, et manquaient souvent de tuer quelqu'un. Non, il garderait les mains dans ses poches.

En approchant de l'endroit où il avait vu la machine étrange disparaître, Dastan ouvrit des yeux grands comme des soucoupes. Ce n'était pas la gamine ! Ce n'était pas une gamine du tout ! C'était... Une jeune femme très en formes. Il passa rapidement de la surprise au ravissement. La hélant du haut de son cheval, il s'exclama :

- Oh ! Bonjour !

Il s'inclina galamment et poursuivit, tout sourire.

- Vous avez acheté un appareil à la petite du forgeron, n'est-ce pas ? C'était votre moyen de locomotion ?

Il eut un regard amusé pour l'engin défectueux.

- Je peux vous déposer quelque part ? Je m'appelle Dastan, je vais en direction du Lac de Cristal. Je peux faire un détour, si vous voulez.

Prudent sur sa destination, il préféra donner un lieu sans rapport avec son statut d'Esper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 17
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: Fuite ! Les contras brisés ! Mar 1 Aoû - 18:18:11

Trop tard ! La pluie s’abattait drue ! Furieuse, je tirais une carte vierge et tentais d’y dessiner un sceau d’enfermement sans qu’il s’efface, la pluie empêchant l’encre de bien sécher.
Une voix se fit soudain entendre derrière moi :

- Oh ! Bonjour !

Surprise je me retournais en position défensive. Je n’avais pas entendu le cavalier approcher.

**Sheena ma vieille tu te ramollie !**

Le détaillant avec surprise, je me rendit compte que la pluie ne le touchait pas. L’eau semblait comme arrêtée par un mur invisible au dessus de sa tête.

**De la magie ?**

Ce n’était pourtant pas un elfe... était-ce une sorte de technologie ? Je me rendit compte brusquement que je le fixais peut-être un peu trop longuement et tournais la tête. Restant tout de même sur mes gardes. L’individu s’inclina, puis me parla du ptéroplan.

Je me suis écrasée. Dis-je en indiquant la machine fautive.

**La petite du forgeron ?**

Le ptéroplan était une technologie désianne volée aux Renégats. Quel rapport avec un forgeron ?

Sheena, dis-je simplement. Mon ptéroplan est en panne, je dois me rendre au temple de la foudre. Est-ce que nous sommes loin de Sybak ?

Je ne connaissais pas ce lac de cristal. À quel point avais-je atterris loin de Mizuho ? J’avais honte de l’admettre mais j’étais complètement perdue.

_________________________
KUNU niveau 1
Le sort se déclenche tout seul n'importe quand sur n'importe qui, même le jeteur de sort. (ne peut être jeté volontairement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Dastan
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 9
Date d'inscription : 12/11/2013




MessageSujet: Re: Fuite ! Les contras brisés ! Sam 5 Aoû - 20:52:08

- Je me suis écrasée.

Dastan retint un "vous n'en avez pas l'air", agrémenté d'un regard insistant vers sa poitrine bombée. Mais son sourire était mutin.

- Sheena. Mon ptéroplan est en panne, je dois me rendre au temple de la foudre. Est-ce que nous sommes loin de Sybak ?

"Ptéroplan" ? "Sybak" ? Cette fois, Dastan eut l'air perplexe. Il n'avait jamais entendu ces noms là. Ce pourrait-il que... ? Il inspecta - de façon plus vertueuse que précédemment - la tenue de Sheena. Ses vêtements n'étaient pas originaux et auraient très bien pu venir du centre Est de Calypta. Sa machine était surprenante, certes, mais ressemblait fortement à une création de la fillette de la capitale. Cependant... Oui, il y avait peut-être un léger accent dans le parler de la jeune femme. Elle citait un endroit qui lui était inconnu comme s'il était supposé être populaire, et de même, parlait du temple de la foudre comme si chacun pouvait s'y rendre à son gré. S'agissait-il vraiment d'une arrivante ? Une arrivante tout juste débarquée ? D'ordinaire, ils étaient facilement reconnaissables. Et Sheena avait tout sauf l'air désespéré et meurtri des Arrivants ! Pourtant, le pirate ne voyait pas d'autres explications !

Dastan prit une expression compatissante, et un ton doux comme du miel :

- Je crains que nous n'en soyons très loin. Mademoiselle, vous êtes ici sur Calypta. Désolé. Et bienvenue.

Comme il s'attendait à de l'incrédulité, il plongea la main dans sa poche, et après avoir fouillé nombre d'objets volés plus étranges les uns que les autres, en sortit une vieille carte fripée. Il l'ouvrit et la tendit à Sheena, pour lui montrer le monde de Calypta, et lui pointer du doigt le désert d'herbes. Il était penché sur l'encolure de son cheval, et il attendit patiemment que la jeune femme ne se focalise sur la carte pour couler un regard concupiscent vers son décolleté. A bien y réfléchir, on n'en faisait pas des comme ça, ici ! Le pirate remercia intérieurement les grandes déesses pour avoir permis l'ouverture des portes aux Arrivants. Aux Arrivantes, en particulier.

- Voyez par vous même. Nous sommes ici. Et si vous en doutez encore, vous pourrez constater derrière nous la masse ronde et énorme que forme la capitale, comme le montre la carte.

Il lui laissa le temps de réfuter ces informations qui devaient sonner insensées, et poursuivit :

- Pouvez-vous entendre la langue que vous parlez, mademoiselle ? Concentrez-vous ; sont-ce vraiment les mots de votre terre natale ?

Il leva un sourcil interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sheena Fujibayashi
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 17
Date d'inscription : 21/11/2013
Localisation : Perdue




MessageSujet: Re: Fuite ! Les contras brisés ! Mer 9 Aoû - 17:27:14

L’homme me fixa à son tour d’un air pensif. Puis le plus calmement du monde me souhaita la bienvenue sur Calypta. Calypta ? Qu’est-ce que c’était que ça ? Je n’avais jamais entendu ce nom là avant !

**Est-ce que ce type se fiche de moi ?**

En réponse à mon regard suspicieux l’énergumène fouilla dans sa poche, ce qui me mit sur la défensive. Me préparant à le désarçonner si je voyais l’ombre d’une arme. Mais au lieux de ça il me présenta une carte. Une vieille carte fripée que la pluie menaçait de déchirer.

**Hein ? Mais qu’est-ce que c’est que cette carte !?**

Cette carte était complètement fausse ! Ce gros continent unique ne ressemblait à rien de connu, je n’y reconnaissait ni Tesseh’alla ni Sylvarant. Et les noms de lieux étaient plus fantaisistes les uns que les autres !

Est-ce que vous vous fichez de moi !?

Dis-je en repoussant la carte d’une tape. Les élucubrations du cavalier commençaient à m’agacer lorsqu’il parla de la langue que j’étais en train de parler..

Je.. ce..

Le flash bruyant d’un éclair zébra le ciel. Je restais stupéfaite ! Ce n’était pas ma langue ! Pas même le langage de Mizuho ! Tout ça était-il vrai ? Le désert d’herbes ? Calypta ? Je relevais un regard perdu vers l’homme.

Je suis dans un autre monde ?

Mais comment avais-je pu atterrir ici ? Non, calme toi. Tout ce qu’il fallait c’était que je recharge le ptéroplan. Ce monde devait sûrement avoir ses propres esprits originels, il suffisait que je trouve celui de la foudre et ensuite partir d’ici serait un jeu d’enfant. Cette satanée machine avait dût dérailler ! Me retournant, je posais sur le ptéroplan le sceau que je venais de faire plus tôt, joignant ensuite les mains pour faire des signes incantatoires. L’engin se retrouva enfermé dans la carte que je m’empressais de ramasser. Oui, il fallait juste que je trouve celui de la foudre ! Je fit de nouveau face à l’homme sur son cheval.

Savez-vous quelque chose sur les esprits originels ?

_________________________
KUNU niveau 1
Le sort se déclenche tout seul n'importe quand sur n'importe qui, même le jeteur de sort. (ne peut être jeté volontairement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Fuite ! Les contras brisés !

Revenir en haut Aller en bas

Fuite ! Les contras brisés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [règle] L'initiative, la fuite et la Rune de Lenteur
» Fuite dans la nuit [Récit - à lire uniquement]
» [GW2] Fuite d'images inédites!
» Kil Jaedan repoussé, le Soleil Brisé maitre de Quel'Danass
» fuite de perso dans une unité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Neutre :: Centre :: Désert d'Herbes :: Hautes Herbes-