AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Vérités douloureuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar


Destinée
Admin


Messages : 145
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Jeu 3 Sep - 19:58:55

Le dragon bleu ricana alors à la remarque de l'humaine et alla même jusqu'à renchérir sur sa bêtise.

- Si je perds notre prochain duel, je veux bien te l'apporter habillé en nordique ta pinte ! Et j'obligerai même Rub à me suivre pour le coup !

Le concerné grogna de mécontentement avant de s'éloigner des deux bouffons. Des deux dragons, il était le plus jeune et pourtant l'autre ne semblait pas faire montre d'une grande maturité. Après avoir retrouvé une piste concrète quand à la situation de leur ami, l'ambiance c'était clairement améliorée. Même le colosse semblait plus détendu.

S'installant au coin du feu, il examina la petite donner à manger au dragon nouveau-né. Cela lui rappelait les moments où ils avaient dût prendre en charge la petite Givre nouvellement orpheline. La Grande Purge avait fait d'innombrables victime. Plus qu'une guerre, cela avait été un véritable massacre. Les parents de leur amie avaient été massacrés, mais ils avaient aussi perdu un être cher : Diane. Douce et tendre dragonne, cette dernière rajoutait une touche de féminité dans leur quatuor et était assez mature pour pouvoir l'aider à gérer les deux énergumènes qu'étaient Saephys et Mythril.

Soupirant face aux souvenirs des frasques de ces deux larrons, il en vint à se demander si cela allait continuer une fois le blondinet retrouvé. Mais une autre question le taraudait. Ou plutôt un nom : Amethyst. Son père adoptif avait été scellé par leur sommeil mais voilà qu'ils étaient tous éveillés. L'ombre du Fléau Noir planait sur eux telle une épée de Damoclès. La réjouissance des retrouvailles seraient sûrement écourtée car ce danger se devait d'être détruit, le plus tôt possible sinon les générations futures, telle que la petite Dovah, risquaient fort de devoir servir un Patriarche corrompu et malgré l'attachement qu'il avait pour l'ancien Intendant, il ne pouvait le permettre.

Regardant les autres le regard plein d'espoir, il se jura de les protéger. Après tout, c'était le propre de ceux de sa race, que d'utiliser leur corps comme d'un bouclier pour protéger ceux qu'il estimait. Il y avait échoué pour son roi, perdant son statut de garde royal, il y avait échoué pour Diane perdant son statut d'ami, il se refusait de perdre d'avantage. Quitte à en mourir. Se faisant la promesse silencieuse, il leur adressa un faible sourire, à moitié dissimulé par les ombres dansantes des flammes sur son visage. Puis Saephys prit de nouveau la parole ; brisant le doux silence installé.

- Sinon... Papy-soigne-tout... Tu sais où il y aurait une taverne dans le coin ? J'ai fais une promesse à une damoiselle et il me faut l'honorer.

Le vieux personnage porta son sourcil inquisiteur dans sa direction avant de lui répondre. C'est à ce moment-là que le dénommé Tilion leur proposa de les accompagner. Ils allaient passer le restant de la soirée à se détendre autour d'une bonne choppe d'alcool. Laissant le vieux préparer le chalet pour leur retour et avec lui la petite Dovah, ce genre d'endroit n'étant après tout pas adapté pour un être de son âge, celle-ci menaça de couiner mais le dragon aux cheveux bleus lui murmura quelques paroles dans la langue draconique qui la calmèrent aussitôt.

Prenant le minimum de vêtements, passer trois heures à rhabiller le colosse n'étant pas au goût de tous, ils traversèrent d'un pas relativement rapide la ville pour se trouver face à une immense bâtisse faite entièrement en bois et dont la pancarte accrochée au dessus de la porte annonçait «Le renne bondissant ».

Ils les invita à entrer avant de refermer la marche tout en saluant le barman. Comme ils pouvaient s'y attendre, le personnel était composé d'elfes des neiges. Tous aussi blancs les uns que les autres. Les clients, quand à eux, étaient de toutes races. Des grands, des petits, des maigres, des costauds, il y en avait pour tous les goûts dans ce tableau aux multiples couleurs.

Une seule émotion pouvait se lire sur tous les visages : la joie. Ici, on rigolait à gorge déployée, on s'amusait en chantant des chants grivois, on pariait. Bref, on passait un agréable moment dans cette taverne pittoresque où la décoration provenait sûrement des trophées des chasseurs du village. Peut-être même que certaines pièces étaient signées de Tilion qui sait...

Une immense cheminée centrale était la pièce maîtresse de la cahute et offrait chaleur et lumière aux clients alors qu'une délicieuse odeur titillait leurs narines. Apparemment ce n'était pas du rat qu'on semblait servir ici...

Une charmante elfe blanche vint alors les accueillir et les mena à une table entourée de lourds fauteuils rembourrés de fourrures et décorés de bois d'animaux. Elle prit leurs commande et disparu dans les cuisines pour réapparaître quelques minutes plus tard, un plateau chargé de boissons variées : une bière pour Tilion, la pinte tant attendue de la mistinguette, du rhum pour le bleu et un chocolat chaud pour le géant. Remerciant la serveuse d'un clin d’œil, reprit la parole.

- A nos folles aventures les amis ! Que la fête commence ! A Dovah et à Mythril!

Fit-il tout en levant bien haut son verre, rapidement rejoint par les autres contenants de ses alliés.[/i][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 83
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Jeu 3 Sep - 21:44:44

- Pour porter deux toasts, il me faudrait deux pintes...

Réclama la viking avec un petit air malicieux. Elle trinqua tout de même avec enthousiasme, et engloutit des gorgées d'hydromel de bon coeur. Un son de déglutition rythmait chacune de ses gorgées. Sa pinte reposée, elle examina attentivement la salle. Toutes les sorties possibles en cas de fuite en urgence. Les parieurs, les pigeons, les fortunés, les endettés. Les jeux de hasard qui se jouaient ce soir et... Les troubadours qui se réservaient un coin de la taverne et préparaient leurs instruments !! Elle porta la chope à ses lèvres sans quitter les artistes du regard, et finit son alcool aussitôt. Une jeune femme à l'allure bohème éleva la voix pour attirer l'attention. Son joli timbre de voix, son visage imparfait mais plein de charme, ou peut-être son sourire sincère captèrent l'attention de la foule, assez pour qu'elle puisse se faire entendre lorsqu'elle présenta la troupe.

- Rub... Tu veux bien nous garder la table ? Et même si une jolie petite elfe pose un fessier parfait sur ma chaise : c'est MA chaise. Je te fais confiance pour bien le faire savoir, hein.

Quelques couples se mettaient déjà en position. L'adolescente se leva en trombes, attrapa la main de Saephys et tira de toute sa force de dragon pour l'entrainer avec elle. Les premières notes volèrent. Elle bouscula un couple d'elfes et jeta Saephys en face d'elle. La danse commença. Elle connaissait les pas par coeur : c'était une musique très populaire, et Dastan et elle l'avaient dansée maintes fois. Les hommes s'inclinèrent d'abord, puis les femmes. Alors, les pas s'enchainèrent. Svenhild espérait que Saephys les connaissait. mais dans le pire des cas, il lui suffirait de regarder ce que les autres faisaient. La danse était répétitive, et les couples se séparaient et se rejoignaient sans cesse, aussi pourrait-elle facilement le guider s'il s'y perdait.

Elle tendit la paume vers celle du dragon et fit quelques pas en cercle; la courtoisie voulaient que leurs mains s’arrêtent l'une face à l'autre, sans se toucher. Le rythme s’accélérerait petit à petit, et chaque fois que la danse serait aboutie, des serveurs apporteraient de petits verres d'alcools forts qu'il faudrait avaler cul sec en moins de deux secondes pour reprendre les pas de la danse depuis le début. Il s'agissait d'un alcool très bon marché plutôt mauvais et qui servait seulement aux jeux.

Saephys, s'il était bon danseur, avait un peu de temps pour retenir les mouvements. Mais ensuite, la musique ne leur laisserait plus le temps de souffler et, s'il se trompait, ils auraient tôt fait de renverser un autre couple. L'alcool n'aiderait pas, mais au moins ses difficultés pourraient passer inaperçue si les autres danseurs acceptaient le jeu et buvaient. Dans les tavernes de pirates, celui qui ne buvait pas se faisait jeter de la taverne à coup de pied au derrière, mais Svenhild savait qu'ailleurs, le jeu se refusait généralement par une bonne moitié des danseurs. Peu importait à la jeune femme que son compagnon sache danser, qu'elle tienne ou non l'alcool ou que les autres jouent le jeu : guillerette, elle voulait danser, et si le dragon en bousculait quelques uns, c'était tout aussi amusant !

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 145
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Jeu 3 Sep - 22:38:25

Soutenant le regard de la viking, le dragon ne lâcha pas son petit sourire suffisant alors que tous buvaient quelques gorgés de leur boisson. Il reposa sa choppe sans la lâcher du regard, comme pour la mettre à l’épreuve.

- Termine déjà ta première pinte et on verra par la suite...

Les rires des deux autres mâles vinrent se greffer au sien alors qu'il s’installait confortablement au fond de son fauteuil. Tous finirent par terminer leur commande et d'un signe de la main appela de nouveau la serveuse. Sans perdre son sourire charmeur, il lui susurra la commande à l'oreille avant de glisser quelques mots ce qui eu pour effet de faire sourire la jeune femme, partageant un clin d’œil entendu avec le dragon bleu alors que Rub soupirait de lassitude face au comportement de son collègue.

Son attention fut tout d'un coup attiré par la voix mélodieuse de la bohémienne qui annonçait sa troupe. Des couples commencèrent alors à se former sur la poste de danse et le faux elfe les examina d'un regard curieux lorsqu'il fut soudainement tiré par une petite viking. Elle chargea le géant aux cheveux verts de lui surveiller son siège et il acquiesça pour toute réponse.

Les yeux grands écartés face à la réalisation de ce qui était en train de se passer, Saephys tenta un appel à l'aide muet vers son collègue qui haussa la épaules ne réponse et but son chocolat chaud.

- Faux frère...

Soupira-t-il alors que la danse commençait. Les hommes s'inclinèrent et le dragon les imita, suivirent les femmes en même temps que Svenhild. Elle l'avait bien eu sur ce coup-là, mais jouer était sa passion et il était plus qu'heureux de pouvoir y participer. Avant de connaître Mythril, il avait passé des années à écumer aussi bien les océans que les tavernes. Tout au long de son existence, il avait connu moult danses dans les plus beaux girons de jeunes et jolies demoiselles.

Les notes, d'abord lentes, résonnèrent dans la taverne alors que tous commençaient les premiers pas. Saephys, en bon comédien, fit croire qu'il ne connaissait pas la danse et fit exprès d'exécuter sa danse de manière gauche et avec un certain retard, faisant croire qu'il était en train d'apprendre les mouvements mais au fur et à mesure que la mélodie accélérait, il démontra sa maîtrise cachée. Loin de se perdre, il suivait avec une aisance et une rapidité déconcertante. Ses mouvements étaient fluides et graciles, il s'amusait même à envoyer de temps en temps quelques regards entendus à sa cavalière sans perdre son sourire énigmatique. Faisant exprès de rapprocher son corps plus que de raison mais sans jamais la toucher, tout comme la paume de leur main.

La fête battait son plein alors que le reste de l'équipe, encore assit à leur table, fixaient leurs amis s'amuser. Face à l'attitude de Saephys, Rub leva les yeux au ciel : fallait toujours qu'il se fasse remarquer celui-là... il remarqua alors les serveurs arrivés avec des petits verres remplis d'alcool. La partie la plus intéressante venait tout juste de commencer...

Saephys attrapa d'un mouvement vif l'un des verres tendus et l'avala cul-sec sans jamais lâcher de son regard doré la jeune viking et d'une voix suave lui susurra. Son souffle chaud à quelques centimètres de l'oreille de l'humaine.

- Que le jeu commence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 83
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Ven 4 Sep - 14:50:38

Le dragon ne connaissait pas la danse - mais il l'apprit très vite ! Ses pas défièrent les meilleurs danseurs de la taverne. Impressionnée et ravie, la viking applaudit tandis qu'ils se tournaient le dos. Ils se rejoignirent peu après pour autour d'un plateau que tendait un serveur avec un petit sourire amusé. Svenhild répondit à son sourire et vida le verre cul sec. Elle eut tout juste le temps d'entendre les paroles que lui murmura Saephys avant de repartir en éclatant de rire. Son pas était de plus en plus maladroit. Elle avait un peu d'avance dans le rythme et le rire lui venait facilement.

Au troisième verre, elle bousculait les autres danseurs, mais la plupart étaient également ou bien fatigués par la vitesse de la danse, ou bien également éméchés, aussi ne s'en offusquèrent-ils pas. Elle virevoltait joyeusement, en dépit du pantalon qui ne lui permettait pas les mêmes mouvements de jupes que les autres danseuses. Quand elle rejoignit Saephys, elle claque sans gêne sa paume dans la main du dragon au lieu de respecter la distance courtoise. Cela la fit rire de plus belle.

Trois danseurs étaient tombés avant la fin de la musique. Svenhild avait trébuché plus d'une fois et semblait sur le point de les rejoindre, mais elle tint jusqu'au bout. Quand les troubadours cessèrent de jouer, les gens applaudirent et sifflèrent. Certains danseurs se précipitèrent sur une chaise pour éviter un malaise. Svenhild hurla un "wouuuuuh !!!" tonitruant qui se noya dans le bruit ambiant, et se jeta sur Saephys pour l'enlacer.

- Ok, ils me croient tous aussi bourrée qu'une catin du port une nuit de débarquement pirate. Alors tu prends les paris et on fait cinquante-cinquante ensuite, d'accord ?

Elle avait parlé d'une voix claire, complètement dénuée de la moindre hésitation alcoolique. Quand elle s'éloigna de lui, elle avait de nouveau des gestes maladroits. Elle s'en alla à une table où elle dérangea un couple à qui elle prit une chaise, monta dessus en semblant sur le point de tomber à tout moment, et hurla, les mains en porte-voix :

- Oyez, braves gens de Rivegel !! J'ai vu de bons danseurs ce soir, de bons buveurs, même, mais est-ce qu'il y a parmi vous de bons joueurs ?? Je défie quiconque ici ayant du courage et des muscles, de venir m'affronter au bras de fer !!! Enfin sauf le teigneux la bas, qu'est mon pote et que je voudrais pas blesser, haha ! Ruuub ! Merci de m'avoir gardé ma chaise !!!

Elle fit un grand coucou de la main au dragon, faisant dangereusement remuer sa chaise. Quelques gloussements accueilirent le défi de la jeune femme, mais elle vit la table de parieurs en bout de salle s'interesser à elle.

- Alors, alors ? Où sont les braves, ou sont les forts, ou sont les audacieux ???! Je parie 20 kalys sur ma victoire, messieurs dames, qui se croit capable de se mesurer à moi ??!

- Tu l'auras voulu, petite.

A la table des parieurs, un grand musclé à la tignasse et à la barbe rousse se leva. Svenhild sourit à Saephys, l'encourageant à lancer les paris.

- Et comment que j'veux ! C'est qu'avec toutes ces pintes, j'aurai bientôt plus de quoi m'enivrer. Il est grand temps que je nourrisse ma bourse ! Merci de ta générosité, l'ami !

L'homme se contenta de sourire. Tous deux allèrent s'installer à une table. Svenhild guetta le dragon bleu du coin de l'oeil. Est-ce qu'il avait recueilli suffisamment de paris contre elle ? Elle prit la main du grand rouquin. Un elfe s'était improvisé arbitre, et lança le début de la partie de bras de fer d'une voix enjouée. Svenhild sentit à peine la force de l'homme. Elle fit tout de même mine de renverser la main à quelques centimètres de la table. Elle serra les dents et plissa les yeux, mimant un effort qu'elle ne faisait qu'à peine. Quand la tension fut à son comble, elle remonta brutalement la main et plaqua celle de son adversaire. Le sang de dragon avait battu la force humaine.

Le cercle de parieurs autour d'eux cria de concert, incrédules. Svenhild sourit d'un air innocent. Aucun ne comprenait sa victoire, et certains marmonnaient déjà d'un air revêche. Il faudrait peut-être les muscles de Saephys et Rub, pour convaincre tout ce monde de payer son dû...

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 145
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Ven 4 Sep - 16:28:19

- My my... Mais quelle vilaine petite fille nous avons là...

Murmura-t-il face à la révélation de la fausse bourrée, assez bas pour que les elfes ne les entendent pas. Ces saletés de petites oreilles pointues avaient la mauvaise habitude de les laisser traîner partout en plus d'avoir une bonne ouïe. Donnant une claque sur le fessier de la « vilaine fille » alors que cette dernière s'éloignait de lui.

Il laissa alors la petite attirer toute l'attention pour se mêler à la foule qui la fixait désormais. Quelques murmures et rires s'élevèrent autour de lui. Que les bipèdes étaient facilement mis à l'erreur pas le corps frêle d'une femelle. Petite. Frêle et bourrée. Sauf qu'elle jouait tout cela, comme lui c'était fait passé pour novice, elle imitait l'alcoolisme avec un tel réalisme. S’approchant d'un pigeon, il fit mine de se parler à lui-même.

- My my... Un peu d'alcool ingurgité et la voilà trop sure d'elle. J'en conviens que ce n'est pas une mauvaise combattante, mais de là à se croire capable de tous les battre...

L'homme fixa le faux elfe, un sourire prédateur placardé sur ses lèvres. Si même ses compagnons avaient quelques réserves quand à sa réussite cela laissait très clairement voir la suite des événements. D'un soupir, Saephys lâcha d'un air désinvolte.

- Je parie 30 kalys sur barbe-rousse !

Aussi étrange que cela paraisse, ce fut l'élément qui encouragea son auditoire à le suivre. Sans aucune gêne les pièces scintillantes s'accumulaient près de l'elfe juge. S'approchant du dragon, il lui passa un bras au dessus de l'épaule, faisant mine de ne pas avoir entendu les tracas de celui-ci.

- Dis-donc... ta petite copine là ! Elle a pas froid aux yeux !


- M'en parle pas... la prochaine fois je la bâillonne pour être sur qu'elle ne fera pas de conneries...

Pendant ce temps, Rub manqua de s'étouffer dans sa tasse de chocolat chaud alors que la gamine ramenait toute l'attention sur lui. Tilion, quand à lui, s’esclaffait tout en se frappant la cuisse d'une main alors que l'autre tenait tant bien que mal une choppe qui manquait à tout moment de se renverser.

- De rien.


Murmura-t-il, renfrogné. Ne pas s'énerver... ça ne servait à rien...

Les gains continuèrent de grimper en faveur de l'opposant de la viking, surtout lorsque cette dernière fit mine de faiblir. Massant sa tempe avec sa main, l'elfe lui aussi jouait parfaitement son rôle alors qu'on rigolait dans ses oreilles.

- T'as pas de chance mec ! Bwahahahaha !


Puis contre toute attente, la main de l'homme chuta face à la force nouvelle de la gamine. Feignant les surprise, il commença à se dire que finalement il était peut-être fait pour une vie d'artiste.

- Eh bha ça alors... Si j'avais su...

Fit-il alors que le bras le recouvrant se tendait face à la dire réalité. Ils venaient de tous perdre. Il voulu s'éloigner du troupeau de mécontents mais la pression exercée sur lui se raffermit. Apparemment on était en train de tout lui mettre sur le dos. Merci Svenhild... Une voix sifflante arriva à ses oreilles, le ton était quelque peu lourd de reproches.

- Dis donc toi... tu te serais pas un peu foutu de notre tronche ?

- Je tiens juste à signaler que dans cette histoire... j'ai encore plus perdu que vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 83
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Ven 4 Sep - 21:38:13

Svenhild accourut à l'aide de son pauvre comparse.

- Oy, oy, messieurs. Je sais que certains hésiteraient pas à profiter de la faiblesse d'une gamine qu'a bien bu. Mais vous, vous êtes pas comme ça. Vous avez joué pour l'amour du jeu - et vous avez perdu, vous m'en verrez pas désolée. Alors qu'est-ce qu'il y a à reprocher à mon ami, oh ? J'ai triché, p'tetre ? Il vous a menacés pour parier contre moi, c'est ça ?

Elle avait jugé bon de continuer de feindre l'ivresse pour mieux convaincre son audience. Elle n'était pas certaine que cela puisse suffire : voila qui dépendrait de la bonne foi des perdants ! Et de la pertinence de son discours...

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 83
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Ven 4 Sep - 21:39:34

Pair : Svenhild convainc son audience de la payer et de les laisser en paix
Impair : Baston

Svenhild a effectué 1 lancé(s) d'un Dé du destin (Image non renseignée.) :
3

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 83
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Ven 4 Sep - 21:52:50

- Une gamine de quinze ans qui démolit un homme de trente ? Oui, je crois que tu as triché, petite !

Intervint l'un des parieurs.

- Je ne sais pas quelle potion de force tu as pris, mais vous avez clairement travaillé à nous arnaquer, ton ami et toi. Je paierai pas un rond à ton escroquerie, miss !

Les yeux de la viking s'étrécirent, ses sourcils se froncèrent.

- Tu vas voir, si ma force c'est de la potion, espèce de raclure malhonnête !

L'adolescente frappa. L'homme chuta. Une bagarre générale éclata. Des elfes, choqués par la mauvaise foi des perdants et leur provocation envers une adolescente, s'étaient interposés. Bien mal leur en prit, car cela ne calma pas les parieurs, qui leur répondirent à coups de poing. Svenhild, elle s'était jetée sur l'homme qui l'avait accusée de tricherie, et lui assénait le visage de furieux coups de poing, et de gifles vikings. Un homme la tira en arrière, l'obligeant à se relever. Elle esquiva de justesse un coup de poing, trébucha et se rattrapa tant bien que mal contre une table, renversant une assiette sur un client.

- Oups, désolée.

Elle chargea son attaquant, renversant une table entière. Les deux combattants roulèrent sur les plats, mais ce fut Svenhild qui prit le dessus.

- Crétin, enflure, cul fourré !!! Tu vas me payer, oui ???!!

Cria-t-elle en le frappant à coups d'un gigot qu'elle avait ramassé par terre, les éclaboussant de sauce. Tout autour, chacun se battait, de façon plus ou moins digne.

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Destinée
Admin


Messages : 145
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: Re: Vérités douloureuses Ven 4 Sep - 23:26:15

- Ola Ola... Ne pourrions-nous pas en discuter autour d'une table... La violence est inutile...

Fit le dragon d'un air ennuyé. Demain il allait retrouvé son cher petit prince et il ne voulait pas lui avouer que dans la soirée, il avait dût participer à une bagarre d'ivrognes, vraiment pas classe sur ce C.V. Il voyait déjà la petit blond avec sa bouille boudeuse. C'était très mignon à imaginer mais savoir que l'autre désapprouverait ses gestes le gênait quelque peu.

Manque de bol, personne ne sembla accéder à sa requête. Pire. En voilà un qui tenta de le cogner alors que l'autre homme tenait encore fermement son bras sur ses épaules.

- On ne peut jamais discuter tranquillement avec vous les humains...

Fit-il, soupirant face à l'obstination de ses adversaires. Faisant mine de hausser les épaules et lever les mains ne signe d'abdication, il stoppa de ce fait un poing qui avait voulu se frayer un chemin jusqu'à sa bouche. Les baissant de nouveau et inclinant sa tête sur le coté en signe d'abandon, il esquiva adroitement un autre poing qui se logea dans la figure de son geôlier.

- Regardez-moi ça ! Vous vous en prenez même à vos alliés ! Voyons un peu de tenue !

Le ton était beaucoup trop doucereux pour être honnête et on pouvait sentir que sous ses airs de pacifiste, monsieur se marrait royalement de la débâcle de leurs adversaires. Voyant que son assaillant revenait à la charge, ce dernier se pencha en avant pour imiter une excuse mais quand l'homme fut assez proche, le voilà qui se releva violemment et l'arrière de son crâne percuta le menton .

- Je suis vraiment maladroit des fois...

Se grattant l'arrière du crâne, il se força un sourire gêné ce qui énerva un peu plus la foule. Toujours esquivant les coups par des parades toujours plus inventives les uns que les autres, il se dirigea vers sa table où un Rub affichait sa colère par des sourcils dangereusement froncé. Le dragon bleu prit alors une bouille innocente et rétorqua.

- Là pour le coup, j'y suis pour rien... Oh du poulet ! J'adore ça la viande blanche !

Puis il se baissa pour ramasser un morceau de viande alors qu'un poing frôla une fois de plus sa tignasse bleue sans jamais l'atteindre. Ce petit manège dura deux ou trois fois puis il jeta son dévoila sur un plat encore dissimulé par une cloche. Tirant sur cette dernière, on peut entendre un magistral BING alors que quelqu'un s'écroulait à ses pieds.

- Hum tout compte fait, je vais prendre ce plat. Du poisson c'est ce que je préfère !

Reposant son bouclier d'infortune désormais sculptée avec la tête de sa victime, il se servit généreusement et s'installa sur une tête. Oui madame ! Le cul sur la table alors que Rub assommait le moucheron qui avait tenté de donner à plusieurs reprises son coéquipier. Finalement excédé, il se mit à rugir.

- Bordel ! J'aimerai bien finir mon chocolat chaud dans le calme si ce n'est pas trop demandé !

Son hurlement avait laissé entendre ses grognements bestiaux menaçant alors qu'il c'était relevé de tout son long. Son attitude était menaçante et si un importun osait s'attaquer à lui, il ferait un exemple qui calmerait la foule même les plus bourrés d'entre eux. Des fois, l'instinct de survie ça a du bon.

Pendant ce temps, Saephys était tranquillement assit en train de manger son plat tout en regardant la petite partager le pain.

- Rho... pour une fois qu'il y a un dîner spectacle...

Le grognement du titan fut sa seule réponse. son ombre gigantesque pesait sur l'assemblée alors qu'un silence de mort régnait désormais dans la taverne. De-ci de-là une timide toux se laissait entendre alors que tous les yeux étaient braqués sur lui. Pour sur qu'il en imposait le bougre. Le reste de la soirée se passa dans le calme le plus complet, au sens propre comme au figuré. Puis notre groupe décida de quitter les lieux, demain allait être une journée forte en émotions et une bonne nuit de sommeil n'allait pas être de repos.

Pendant toute la nuit, le dragon bleu se retourna sans cesse dans son lit. Comment allait se passer ces retrouvailles. Est-ce que le petit prince avait changé? Son amnésie c'était-elle dissipée? Qui avait osé lui infligé ça? Cette pensée l'énervait. Il était prêt à retrouvé le salopard qui avait osé s'en prendre à Mythril et à le combattre jusqu'à la mort.

Lorsque le matin se pointa, il était le premier debout. Impatient de pouvoir retrouver leur ami. Se fut de force qu'il prit un petit déjeuner sous l’œil vigilant du médecin et de son pote. il n'avait pas besoin de nourriture, juste de revoir le prince. C'est donc avec une joie non dissimulée qu'il put ouvrir la marche. Lui qui était d'ordinaire si loquace était devenu autant muet que l'ancien garde royal. Ayant reprit sa forme de dragon, il les porta sur son dos alors que les deux elfes et leur village disparaissaient à l'horizon derrière eux. C'est lui qui leur servi d'embarcation sur les flots gelés qui séparaient la banquise du continent et c'est porté par ses grandes ailes qu'ils atteignirent enfin la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Vérités douloureuses

Revenir en haut Aller en bas

Vérités douloureuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» A la recherche de la vérité ! [PV : Trok Zaz']
» [Règle] Rebond et dextérité
» Parole du prophète de la Vérité
» manque de dextérité et modelisme
» Maya ou Vérité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Neutre :: Nord :: Banquise Septentrionale :: Villages vikings-