AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un lit pour la nuit [PV Svenhild]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Ryu Doppelganger
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 41
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Un lit pour la nuit [PV Svenhild] Ven 7 Aoû - 4:20:08


Précédemment:
 

Le soir tombant, les portes de la ville allaient bientôt se fermer, mais la jeune femme et le goupil arrivèrent avant que celles-ci ne se closent.

Que venez-vous faire a Jouvence ? Demanda l’un des gardes de l’entrée.

La question était de routine et était posée à la plupart des voyageurs.. Nonobstant le fait qu’une femme seule, piétonne, arrivant de surcroit à une heure si tardive et avec pour seul escorte un simple renard pouvait paraitre curieux. Les aventurières étaient bien moins fréquentes que leurs comparses masculins, et la sauvageonne n’avait pas l’air d’une pèlerine chrétienne.

Évitez de faire quoi que ce soit de stupide en ville ! Averti le garde après que Svenhild lui eu répondu. Au fait, vous n’auriez pas vu des esclaves en fuite ? Deux alkeds ! Une petite renarde et un grand vachon ?

S’ils sont dans le désert d’herbes des tylaons les ont probablement d’ja bouffés ! Plaisanta un second garde.

Peu importe ! Fit le premier garde. Si vous les voyez leur maître offre une récompense pour leur capture !

Il laissa alors la jeune femme et son petit animal passer, ce dernier trottant allègrement aux cotés de la demoiselle d’un air content. Quelques mètres plus loin le renard pointa une direction du museau.

Il y à une auberge très accueillante par là ! Fit-il sur de lui.
Les couches n’y on pas de puces et la cuisine de la patronne est bonne !

Les goûts culinaires du changelin étaient peu élevés, et ceux-ci changeaient en fonction de la forme qu’il revêtait. Mais la femme de l’aubergiste avait réputation en ville d’être bonne cuisinière, lui semblait-il.

_________________________
DOPPELGANGER.corp BIENVENU !
Une récompense ?

Sort acquit : Dialectos
Niveau 1: La cible peut baragouiner quelques mots basiques du langage du jeteur de sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 78
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Un lit pour la nuit [PV Svenhild] Dim 9 Aoû - 10:46:28

- Me reposer avant de reprendre la route.

Expliqua la viking au garde. Celui-ci ne parut pas plus en confiance, car il la mit en garde contre sa propre conduite dans la ville. Indignée, elle lui adressa un regard furieux auquel il ne prêta pas attention. Il était à la recherche de deux esclaves. Au souvenir des deux brigands, Svenhild émit un ricanement moqueur qui se termina en un son qui rappelait vaguement le grognement d'un cochon.

- Non, pas vus.

Sourit-elle en rendant son regard au garde, provocatrice. La récompense était tentante, mais elle n'allait certainement pas aider cet imbécile. Elle n'en avait ni l'envie, ni le temps. Fille de vikings, la jeune femme considérait l'esclavage comme une part normale et nécessaire de la hiérarchie, une juste conséquence de la guerre. Mais au nord, son peuple traitait les esclaves avec un certain respect. Et s'ils faisaient montre de bravoure et témoignaient d'un exploit en faveur du peuple nordique ou de la famille à laquelle ils appartenaient, les esclaves du nord pouvaient gagner leur liberté. C'était un système juste et respectueux de l'homme. Mais les barbares au delà du nord n'avait pas la même conception de l'esclavage. Svenhild l'avait vu en capitale, et le traitement dégradant des maîtres envers leurs "biens" l'avaient répugnée. Elle ne se ferait pas complice de l'esclavagisme barbare.

La petite viking trottina gaiement auprès de son renard, ravie de retrouver la ville. Elle prendrait un bain, elle mangerait pour trois, et elle ronflerait dans un lit douillet. C'était une ville chrétienne, certes. Mais qu'importaient la considération des villageois et leurs coutumes ridicules ? Elle n'était que de passage, et ne verrait probablement rien d'autre que le contenu de son assiette et les draps de son lit.

- Alors allons-y !

Sourit la jeune femme, impatiente.

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Ryu Doppelganger
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 41
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Un lit pour la nuit [PV Svenhild] Mer 19 Aoû - 1:38:54

Le couple se dirigea vers l’auberge où le changelin laissa la jeune femme payer chambre et repas. Lui-même n’en avait pas besoin, pouvant se contenter de dormir sur la couverture ou au pied du lit de l’humaine. L’auberge ne louait d’ailleurs pas de chambre aux animaux. Le mercenaire n’oublierait pas non plus de quémander quelques morceaux dans l’assiette de Svenhild, ou comme un bon renard, de les chiper pour courir les manger plus loin. Le chahut provoqué irriterait alors certainement la patronne qui interviendrait pour réclamer le calme, et que la blanchâtre garde le contrôle de son animal. Il serait alors prévenu à la barbare que toutes saletés éventuelles ou dégradation de la chambre par son goupil lui coûterait un payement supplémentaire, mais le changelin savait se tenir. Le reste de la soirée se passant normalement sans histoires, le couple pourrait regagner la chambre de Svensdottìr, à l’étage, et prendre un repos bien mérité.

C’est plus tard dans le courant de la nuit, alors que ses songes étaient bercés par les ronflements de Svenhild, qu’un bruit réveilla le renard. Dressant les oreilles, Ryu vit la fenêtre s’ouvrir et un homme entrer. Mince est agile, Amusei Mains-Lestes se rendait à Liai-Tsun et avait, comme nos deux héros, fait étape à Jouvence. Avec ses frusques Svenhilde n’était clairement pas une cliente intéressante, et Amusei n’aurait jamais fait plus attention à elle que ça s’il n’avait remarqué l’épée ! Son regard coulant naturellement vers les hanches de la jeune femme il avait aperçu l’arme. D’un bel ouvrage, celle-ci semblait de qualité et coûteuse... peut-être même magique ? Les objets magiques se vendaient beaucoup plus cher ! Amusei avait alors repéré l’emplacement de la chambre de Svenhild et, attendant le moment, avait escaladé la façade de l’auberge et forcé la fenêtre. Avec souplesse, il se glissa tout en silence dans la pièce, refermant la fenêtre derrière lui.

Shhhh ! fit-il au petit compagnon de la fille.  Tiens regarde pour toi, sage, ne réveille pas ta maîtresse d’accord ? Bon garçon.

Parlant par chuchotements, il tendit une tranche de lard bien grasse au changelin. Acceptant le payement, le mercenaire ne fit rien pour perturber le travail de l’homme, laissant à l’épée le loisir de s’en charger, si elle le souhaitait. Fouillant d’abord les affaires de Svenhild, le voleur trouva des morceaux d’os gravés. Il posa dessus un regard dédaigneux avant de les jeter comme de la cochonnerie. Ce qu’il cherchait était l’or, la jeune femme avait forcément une bourse quelque part. Il entreprit alors de s’emparer de l’épée, sa recherche de kalys peu fructueuse si la nordique dormait avec sa bourse sur elle. Dans le cas contraire il avait désormais l’or de sa bienfaitrice en poche.

Faut faire gaffe avec ces trucs enchantés... Fit-il au renard.
On sait jamais quel piège peut y avoir... !

Déployant un grand sac de bure il entreprit d'enveloper l’épée pour la prendre.

_________________________
DOPPELGANGER.corp BIENVENU !
Enrobage et Dérobage

Sort acquit : Dialectos
Niveau 1: La cible peut baragouiner quelques mots basiques du langage du jeteur de sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Svenhild
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 78
Date d'inscription : 10/11/2013




MessageSujet: Re: Un lit pour la nuit [PV Svenhild] Dim 23 Aoû - 13:49:15

- Drem Yol Lok, Dovahkiin.

L'avait accueillie le grand dragon blanc, au sommet de son mont enneigé. Empreint d'une sagesse ancienne, il n'avait prononcé un mot de plus. Ses yeux répondaient à toutes les questions de la jeune femme à eux seuls. Elle y lisait tout ce qu'elle voulait savoir, et ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre. Puis, il l'avait guidée jusqu'aux murs qu'elle était venue chercher. Blancs, immenses, les murs se dressaient en cercles les uns dans les autres. Leurs écrits brillaient. Le thu'um l'appelait. Son âme rugissait en elle, exigeait de se nourrir de leurs enseignements. Elle résista, juste assez longtemps pour échanger un regard avec le dragon, qui lui permit d'approcher. Fébrile, elle avança et commença à lever une main tremblante. Mais avant qu'elle ne puisse toucher le mur, la lumière que diffusaient les écrits la bouscula, la submergeant de l'intérieur. Un sentiment de puissance l'envahit. Elle avait assimilé les mots. Sereine et reconnaissante, elle se tourna vers le dragon.

La grosse face écailleuse d'un gros dragon rouge aux yeux jaunes se dressait devant elle, un long sourire carnassier sur sa gueule béante et et baveuse. Son coeur s'arrêta, elle voulut fuir. Mais le dragon la fixait et elle se sentait incapable d'échapper à ce regard. Sa voix rauque et narquoise siffla jusque dans son esprit.

- Tiid, Zu'u bahlokussss, Dovahkiin. Pruzah guur !

La peur pétrifiait la jeune femme. La tête du dragon s'approcha jusqu'à ce que sa langue lui frôle la joue lorsqu'il siffla de contentement.

SSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!

Svenhild se réveilla en sursaut, plongeant de son lit pour éviter le dragon imaginaire. Mais ce n'était pas un dragon, qui sifflait. C'était Razielle. Un inconnu la portait, alors que sa poignée crachait un sang corrosif qui faisait fondre le plancher. Un fragment de seconde suffit à la jeune femme pour comprendre la situation. Elle bondit sur le voleur et le cogna au visage. S'il n'avait pas lâché Razielle à temps, l'épée lui avait immanquablement brûlé la main jusqu'aux os. A deux pas d'eux, le bois du plancher fumait, découvrant un trou sur la chambre un étage au dessous.

La viking avait envoyé au sol le voleur, et s'était accroupie sur lui pour mieux lui enfoncer les poings dans le visage. A moitié inconscient, il ne se débattait même plus, et dans sa rage, Svenhild, qui soulevait sa tête par les cheveux, hésita à l’apposer contre les bords brulants du trou formé par le sang de Razielle. Elle frappa une dernière fois l'homme, le plongeant dans l'inconscience pour de bon, et l'éloigna du trou qui grandissait encore un peu. Razielle, petit à petit, s'était calmée et avait cessée de cracher du sang. Svenhild déchira le haut du voleur pour s'en faire un chiffon et essuyer les reste de sang sur la poignée. Le tissu fuma et brûla, elle le lâcha par terre. Comme une mère berçant son enfant, elle souleva doucement l'arme et s'assura qu'elle n'avait pas été abimée. Razielle allait bien. Svenhild darda alors un regard menaçant sur le renard.

- Tu as dû l'entendre venir, sous ta forme animale. Pourquoi ne m'as-tu pas réveillée ?

Ses yeux s'étrécirent, et son visage afficha une parfaite absence d'expression. Elle rassembla ses affaires, et ordonna au mercenaire de la suivre discrètement pour reprendre la route avec elle sous une forme équine. Ils filèrent droit sur la forêt turquoise, Svenhild plus silencieuse que jamais tout au long du trajet.

_________________
Sorts:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Ryu Doppelganger
Niveau 1
Niveau 1


Messages : 41
Date d'inscription : 06/11/2013




MessageSujet: Re: Un lit pour la nuit [PV Svenhild] Lun 1 Fév - 0:55:13

Se sentant somnoler Ryu comprit que la tranche de lard offerte était droguée. Mais le changelin contrôlait chaque cellule de son corps, et les globules rouges de son sang se changèrent en enzymes gloutonnes qui nettoyèrent son organisme. Le voleur ne tenta rien contre la jeune femme, le mercenaire ne tenta donc rien contre le voleur non plus. Mais Razielle, comme Ryu s’en était douté, n’eu pas la même prévenance. N’appréciant pas de se faire kidnapper l’arme suinta un plasma corrosif tout en sifflant pour appeler Svenhild. Amusei lâcha son butin, secouant sa main que le liquide rougeâtre venait de toucher. Il ramassa cependant l’arme aussitôt, de son autre main, et maintenant cette fois la poignée vers le bas. Sa main touchée le faisait toujours souffrir, mais ce ne fut rien comparé au sort que lui fit la furie réveillée. Une fois défoulée, la jeune femme berça l’épée, puis jeta un regard noir au changelin.

Parce que ce n’était pas amusant, répondit le renard d’un ton guilleret.
Et Razielle n’est pas sans fenses, vous ne risquiez rien ni l’une ni l’autre.

Quittant l’auberge en catimini, le groupe reprit la route dans la nuit. La grande forêt elfique se dessinant devant eux.

Spoiler:
 

_________________________
DOPPELGANGER.corp BIENVENU !
Escapade nocturne

Sort acquit : Dialectos
Niveau 1: La cible peut baragouiner quelques mots basiques du langage du jeteur de sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Un lit pour la nuit [PV Svenhild]

Revenir en haut Aller en bas

Un lit pour la nuit [PV Svenhild]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Coup de main d'une nuit pour un retour sur Clermont
» cherche joueur pour assault nuit noir !!!!
» [CR Suisse Romand 2012] Préinscription pour le DRAFT
» [CR de Nantes] Pronostics (pour se détendre)
» [résolu]Besoin de conseils mapping

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Neutre :: Centre :: Désert d'Herbes :: Jouvence-