AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Dim 26 Juil - 22:01:31

Mihnea se montra d'humeur moins détestable dès lors que Mythril revint de ses livres poussiéreux avec la réponse au lieu de leur quête. Ils prirent alors une nuit de repos à la bibliothèque, où il se délecta de l'absence de Glaçon. Le lendemain, il dévora un petit-déjeuner digne d'un ogre, et déclara enfin leur départ pour le mont Flamess.

Deux journées de vol plus tard, Mihnea et les deux dragons escaladaient à pied le plus haut volcan de Calypta. Mihnea avait insisté pour partir depuis le pied du volcan; si l'Esper jugeait ses adeptes d'après leur mérite et leurs efforts, mieux valait ne pas se contenter de survoler le territoire tranquillement assis sur le dos d'un dragon.

Néanmoins, il n'était pas mécontent d'avoir retrouvé la terre ferme. L'endroit lui plaisait. Il y faisait terriblement chaud, et nul être doué d'intelligence n'avait entravé leur route. Mihnea ne doutait pas qu'ils croiseraient bientôt quelques monstres, mais n'importe quelle créature infâme valait mieux qu'un importun. Accompagné de dragons, rien ne pouvait résister à son avancée sur le territoire de l'Esper - en dehors, peut-être, de l'Esper lui-même. En revanche, s'il croisait une demoiselle en détresse ou un elfe pourchassé, Mythril et son père se feraient un devoir de leur porter secours, et leur trio serait encombré d'un poids lourd.

Leader du groupe, Mihnea prenait les devants et les guidait. Il ignorait parfaitement le chemin à prendre; il allait vers le sommet du volcan, supposant que l'Esper se trouverait plus probablement au plus dangereux endroit de son domaine. Mais la destination n'avait pas la moindre importance. En définitive, l'Esper ne se montrerait que lorsqu'il le voudrait - s'il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Lun 27 Juil - 18:24:16

Plongé dans les méandres du mon spirituel, Arslack méditait sur l'énergie vitale et intangible qui évoluait autour de lui. A travers ses yeux clos, il pouvait voir le monde de couleur  se mouvoir avec harmonie. C'était le monde des êtres immatériels et il était un des rares à pouvoir en contempler la beauté. Les esprits en était les gardiens jaloux mais il était leur berger, les surveillant pour éviter de froisser cet équilibre si délicat. Car si le monde tangible et celui-ci sont bien différent, le moindre changement dans l'un peut avoir de graves conséquences dans l'autre. Détruisez une forêt et toute l'énergie disparaîtra de la zone, appauvrissant les lieux de la magie et de la vie.

Mais en cette journée, tout était calme et l'orc pouvait se permettre de n'être juste qu'un spectateur de la symphonie qui gravitait autour de lui. Mais tout d'un coup, les esprits commencèrent à s'agiter dans tous les sens, une puissante source de magie se dirigeait dans son royaume. Cette source était imposante et il dût rompre sa méditation pour ne pas finir sonné par l'aura. Il retourna alors au monde matériel mais en sachant l'identité de la chose qui avait agité les flux spirituels: un dragon.

Il voyait encore la forme rayonnante de l'animal se poser non loin de sa montagne. Ce n'était pas un vulgaire dragon rouge comme il en avait pas mal croisé. Non, c'était une toute autre créature qui méritait son attention. La tuer provoquerait un déséquilibre important. Ces concentrés de magie sur pattes pouvaient se montrer dévastatrices lorsque la vie les quittaient. Il en avait eu pour preuve la plaine des duels où jadis il y avait eu un massacre de ces créatures. Résultat presque plus rien y  poussait et la frontière entre les deux monde était très fine que s'en était dangereux.

Non il ne voulait pas la tuer mais au moins combattre cette force de la nature, la dompter avant de lui laisser sa liberté. Ouvrant ses yeux et les levant aux cieux, il put apercevoir sa beauté. Ses écailles dorées reflétant en mille couleurs les rayons du soleil. Le titan ailé se mouvait avec aisance dans les cieux mais quelque chose attira son attention. Une forme foncée accrochée à son dos. Ses sourcils s'abaissèrent sous son scepticisme face à une telle situation et il fut résolu à en connaître la raison.

Attrapant alors son bâton, il commença la descente de son domaine lorsque Crocs Sanglants se montra à lui. Le vieux warg avait flairé le dragon mais l'amener avec lui risquait fort de rendre nerveux l'humain qu'il avait aperçu, déjà que sa simple présence n'allait très certainement pas lui faire plaisir, il ne voulait pas se montrer encore plus hostile qu'il ne paraissait.

- Non, mon frère d'armes ! Je voudrais que tu restes au camp et que tu veilles sur Mira...

Le gros loup sembla réfléchir faire au souhait du peau-verte mais fini par faire demi-tour d'une manière nonchalante alors que le shaman s'éloignait vers l'aval. Il était quasiment sur que la blonde allait encore gueuler à son retour mais sa curiosité avait prit de dessus sur son instinct de survie. Au pire il irait lui trouver une tare aux fraise ou deux pour la calmer. C'était si facile d'apaiser les femmes humaines...

Après quelques heures de marches, il aperçu un groupe d'aventuriers : un homme et deux elfes. S'avançant prudemment vers eux, il tenta une approche... qui s'avéra très maladroite. Mais l'orc étant une personne bourrue, il lui était difficile de paraître aimable.

- Voyageurs ! Vous avez sûrement dût voir le dragon qui volait il n'y a pas si longtemps. Dites-moi par où est-il parti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 155
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Lun 27 Juil - 19:37:10



Comme espéré, Mihnea se montra moins tête de cochon lorsque Mythril ressorti enfin de ses livres chéris avec la destination au bout de ses lèvres. S'il le connaissait pas l'identité exacte de l'Esper Magister du feu, il avait réussi toutefois à découvrir que ce dernier avait établi son domaine dans le Mont Flamess. A bien y réfléchir, ce n'était pas si surprenant que ça compte tenu que le lieu était en fait un volcan toujours en activité et qui menaçait d'exploser à tout moment.

Le reste de la soirée se passa tranquillement et dans le silence. Mais cette fois, il n'était pas pesant car apparemment l'humain commençait à digérer les actes de son dragon ou était-il plus heureux de se savoir plus à porté d'un nouveau pouvoir. Mais bon, on connaissait les Espers et pour peu que notre tronche de leur revienne pas, ils peuvent vous envoyer bouler à grand renfort de pouvoirs phénoménaux...

Bref, il retrouva sa nouvelle demeure alors désertée par les mages et fut surpris de l'avancé des travaux de reconstruction. Les lieux avaient retrouvé comme une seconde jeunesse. Il en profita alors pour ranger le bazar que Mihnea avait foutu lors de leur dernière visite et prendre un bon bain mérité mais connaissant l'amour de son père pour son maître et sa propension à vouloir le faire passer de vie à trépas, il préféra se dépêcher et faire en sorte de ne jamais laisser l'un à coté de l'autre trop longtemps. Il proposa aussi une trousse de premiers soins au brun histoire de ne pas trop paraître pour un mauvais hôte et parti faire le repas pour ses deux convives Même si le repas fut simple, il n'en demeura pas excellent pour la bouche du blond qui n'avait pas énormément manger depuis longtemps. Autant dire que ses forces lui revenaient petit à petit et qu'il se trouvait en meilleure condition qu'à leur arrivé.

Pour une fois, il eu le loisir de se réveiller quand il l'avait décidé et trouva son père dans la bibliothèque en train de feuilleter des livres, sûrement était-il en train de chercher un remède à sa situation. Les cernes sous les yeux du Patriarche annonçaient un manque de sommeil dût à ses lectures intensives ou à surveiller la porte de son rejeton. Quelque peu gêné, il s'éclipsa alors en direction de la cuisine pour y préparer de quoi se sustenter. Des trois âmes des lieux, il était le mieux qualifié pour cuisiner et c'est avec entrain qu'il s'attela à la tache. Il déposa une partie sur la table du salon et apporta le reste à son père qui sembla touché par le geste. Mihnea dévora son assiette avec appétit et décida de commencer le périple.

Reprenant alors sa forme de dragon, en dehors de la bâtisse bien entendu, il s’envola alors dans les cieux dans la direction du Mont Flamess. Le voyage dura deux jours. Deux jours entiers à ne voir que des nuages, bon avec des haltes pour manger et se reposer, seuls moments où ils pouvaient toucher un petit peu la terre ferme.

La silhouette de la grosse montagne se dessina alors quand le chef d'expédition imposa une ascension. Haussant les épaules, et manquant accidentellement de faire tomber ses deux cavaliers, Mythril accéda rapidement aux ordres et reprit sa forme elfique. Le voyage sembla tranquille, pas une seule âme pour les entraver dans leur avancée... Ce qui parut trop étrange à son goût. Apparemment l'Esper devait les surveiller.

Ah ! Enfin quelqu'un... Pensa dans un premier temps l'archer avant de se raviser. Devant eux se dressait maintenant un immense orc avec un bâton tout aussi grand que lui. Puis ce dernier leur adressa la parole et il n’eut pour réponse qu'une inclinaison de tête sur le coté. Le monstre avait dût le voir sous sa réelle forme et son intérêt soudain pour lui ne lui paru pas de bonne augure... compte tenu de la nature même de la créature qui se dressait devant eux. Serrant alors son arc entre ses mains, il tenta de se faire tout petit et de se cacher derrière les deux autres mâles en leur murmurant.

- S'il pose la question... Chuis pas là hein...

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Lun 27 Juil - 20:31:20

Amusé par le gros lézard caché derrière son papa et son maître pour échapper à l'attention d'un orc 10 fois plus petit que sa forme reptilienne veritable, Mihnea rendit à Mythril un regard narquois. L'inconnu n'avait pas l'air menaçant. C'était en fait la première fois que Mihnea rencontrait un orc qui n'ait ni l'air demeuré, ni l'air de vouloir cogner la première créature lui passant sous le nez. Son allure et sa question intriguaient le prince.

Que faisait un orc richement vêtu sur le mont Flamess, où il semblait se diriger avec l'assurance de celui qui n'arpente pas le chemin pour la première fois ? Et pourquoi le dragon l'intéressait-il ? Un dragon d'or était une rareté que chacun voudrait contempler ou asservir. Mais l'orc paraissait tenir cette quête particulièrement à coeur. Ce n'était sûrement pas la richesse, qui le poussait à courir après le reptile. L'orc n'avait apparemment nul besoin d'or. Quant à l'asservir... non. L'individu était suffisamment intimidant à lui seul pour nécessiter la force d'un dragon; par ailleurs, cet orc-ci dégageait une certaine fierté, et un côté solitaire qui ne correspondaient pas à la nature d'un esclavagiste. Alors quoi ? La curiosité ? C'était très plausible. Depuis quand n'avait-on pas vu de dragon d'or ? Des décennies s'étaient écoulées sans qu'un Calyptien n'en ait croisé ! Mihnea décida d'essayer de tourner l'intérêt de l'orc pour le dragon à son avantage.

- Vous chercher un dragon, nous cherchons un Esper de feu. Peut-être pouvons-nous nous aider mutuellement ?

Dans son dos, il tenta un signe discret de la main pour retenir la frénésie meurtrière du chaperon de Mythril. Diamond était bien capable de le dévorer sur place s'il le croyait prêt à trahir l'identité de son fils sans son consentement. La tentative en valait néanmoins la peine. L'orc devait habiter l'endroit, et puisque l'Esper y gardait son temple, les chances pour qu'il puisse les amener sur une piste n'étaient pas moindres

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Lun 27 Juil - 22:21:12

A la proposition de l'humain, l'orc renifla avec dédain. Tout dans cet être respirait la perfidie, du fait qu'il s'amuse de la peur de sa coéquipière au fait qu'il tentait de marchander avec lui. Alors comme ça il voulait s'attirer les faveurs de l'Esper Magister du feu ? Parti comme c'était il était carrément mal barré. L'envie soudaine de renvoyer l'importun à grand coup de pied au cul, ça lui ferait ravaler ses paroles doucereuses et bon sang qu'est-ce que ça le calmerait !

- Quand on veut obtenir quelque chose dans la vie, il faut s'en donner les moyens et non marchander pour que cela arrive tout cru dans le bec !

Grogna-t-il alors qu'il frappait le sol de son bâton. Pour lui le savoir ne se marchandait pas, on échange de la nourriture, des biens matériels mais pas des informations. En cela, l'orc était un peu simplet. Mais il ne fallait pas lui en vouloir, après tout il était sauvage et trop peu habitué aux coutumes humaines compte tenu du fait qu'ils les avait rarement côtoyés.

C'est alors qu'une idée lui traversa la tête. Ses sourcils froncés se décrispèrent et sur un ton moins rude proposa à l'humain. Car après tout mis à part faire office de potiches vivantes, les deux elfes qui l'accompagnaient ne semblaient pas vraiment servir à grand chose ou avoir l'air de s'intéresser à ses affaires. Bien que la petite blondinette semblait se soucier clairement du brun. Un coup de foudre inavouable peut-être ?

S'approchant alors de Mihnea pour le surplomber de toute sa hauteur, il baissa alors son regard ambre dans celui d'acier du plus petit mâle.

- Mais une information peut se mériter. Si tu me jures que tu sais où se trouve le dragon, je te propose un combat... Si tu gagnes alors je te dévoilerai où se trouve l'Esper Magister du feu, si je gagne alors tu m'indiqueras où se trouve le dragon... Est-ce que cela te conviens ou alors tu ne te sens plus assez de courage maintenant que tes paroles ne te servent plus à rien ?...

Fit-il narquois alors qu'il plantait son bâton dans le sol pour croiser ses bras sur son immense poitrine verte. Tournant alors son regard vers les deux oreilles pointues, il remarqua que la plus petite semblait craindre quelque chose alors que la boite de conserve dorée tentait de cacher un sourire mauvais. Peut-être un rival... ou un parent de la demoiselle bien heureux de la perte du chef de groupe... C'était bien étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 155
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Lun 27 Juil - 23:59:07



La proposition de Mihnea ne sembla pas ravir du tout l'orc et Mythril cru devoir protéger son maitre de la colère du géant vert. Après tout, ces créatures étaient connus pour leur tempérament belliqueux pourtant... quelque chose clochait. L'attitude du géant n'était pas similaire à celle adopter par ses semblables. De plus, ces individus, si on pouvait encore appeler ces êtres des individus, étaient toujours en groupe ce qui n'était pas le cas ici. Pourquoi? Le géant vert était une énigme à lui tout seul et intriguait le dragon.

Mais voilà que son tempérament ardent reprit le dessus et sans aucun remord défia le prince maudit. Avançant timidement vers le dos de son maitre où il y déposa une main timide, comme prêt à recevoir un ordre. Il avait déjà contrecarrer les plans de son maitre, pas la peine d'en rajouter une couche. De plus tôt ou tard tous devront apprendre la réapparition des dragons dorés... Il murmura alors doucement ses douces paroles portées par le vent jusqu'aux oreilles du brun.

- Qu'il en soit ainsi si tel est ton désir...

Diamond ne dit rien dans un premier temps, sa colère se laissait clairement transparaitre et une violente envie d'arracher cette main qui lui demandait de se calmer. Mais il se calma face aux paroles de son fils mais son sourire mauvais trahissait ses véritables intentions. Dans un combat entre un orc et un humain, il savait clairement qui gagnerait. Surtout que l'être devant eux cachait une force magique que ses sens pouvaient lui faire sentir. Face à un orc lambda, même un chef de guerre, il aurait donné l'humain gagnant mais pas face à lui. L'être ne semblait même pas vouloir d'un combat à mort. Allant s'asseoir sur un rocher plus loin, il fit un signe de la main pour signaler qu'il laissait à Mihnea le choix puis déposa sur le sol rocailleux son marteau et son bouclier qui élevèrent dans les airs un peu de poussière rouge.

Calmement, Mythril en fit de même et se prit à examiner l'inconnu sous toutes ses coutures, il se focalisa alors sur son visage et c'est à ce moment-là que leurs regard se croisèrent. dans ce regard sauvage pouvait se lire la solitude mais aussi la tristesse. Il était solitaire. Seul et abandonné sur ces terres désolées.

La pique qu'il lança à la face de l'humain le fit sourire timidement. Décidément l'orc lui plaisait de plus en plus! La montagne de muscles planta alors son bâton. Pour un mage, cela montrait une telle témérité. Il avait confiance en ses capacités, même avant d'avoir pu tester son adversaire. Cela prouvait qu'il était très puissant... ou incroyablement stupide. Bon c'est vrai que maintenant face au brun, il faisait peur à voir. Déjà que ce dernier était grand pour un humain, il faisait passer son adversaire pour un colosse. Tous étaient alors scotchés à la réponse du guerrier... Allait-il se dégonfler ou accepter le défi?

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 28 Juil - 21:12:50

Mihnea toisa l'orc. Selon la logique de la créature, échanger une information contre une autre revenait à attendre que "cela arrive tout cru dans le bec". Le prince était bien curieux de lui demander, alors, ce que lui devait penser du fait que l'orc était le premier à avoir attendu une réponse de lui sans rien faire pour la mériter. Ha ! Il avait accordé trop d'intelligence à la créature et perdait son temps à tenter une conversation sensée. Il réfléchissait à une manière de convaincre les dragons d'arracher à l'orc des informations par la force - les mériterait-il d'après sa logique d'orc, s'il faisait l'effort de lui faire défoncer le crâne? - quand l'orc le mit au défi.

Mihnea ne répondit pas tout de suite. Jaugeant l'orc, il évalua ses chances de remporter le combat. L'orc était une masse et avait l'avantage de connaitre le terrain. Mihnea, lui, découvrait le domaine et n'avait que peu d'expérience au combat depuis ses 18 ans. Les apparences étaient en sa défaveur... Ce qu'il pouvait peut-être tourner à son avantage. Du sang de dragon vert coulait dans ses veines. Sa force et sa rapidité dépassaient les capacités humaines. S'il arrivait à surprendre l'orc, il avait ses chances de le renverser.

Un contact discret sur son épaule lui rappela la présence des dragons. Une idée lui vint.  Dans la bibliothèque, il avait lu tous les livres à sa portée concernant les dragons d'or. Il savait donc que Mythril était capable de lancer un sort provoquant la chance. Il interrogea du regard les dragons pour s'assurer que ceux-ci consentaient également à la proposition de l'orc, puis tourna les yeux vers Mythril.

- Je m'occupe d'obtenir les informations que nous cherchons. Toi, porte-moi chance.

Le ton était désinvolte, mais il avait pris soin de lui lancer un regard entendu que ne pouvait apercevoir l'orc. Il s'en alla alors faire face à son adversaire. Cognant ses poings l'un contre l'autre, il fit apparaître des flammes sur ses gantelets. Placé en position de défense, il provoqua l'orc :

- Je jure que je te dirai où trouver le dragon si tu parviens à me terrasser... Mais très franchement, j'aurais accepté ce combat même si je n'avais rien eu à y gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 28 Juil - 23:01:45

Accepter un combat sans rien avoir à y gagner... Mihnea aura fait un excellent orc ! Du point de vue d'Arslack ce n'était pas vraiment un compliment. Le brun était son stricte opposé : s'il avait l'apparence d'un humain, il n'en restait pas moins une bête à l'intérieur. Puis il frappa ses deux gants ensemble pour en faire apparaître du feu. Apparemment l'homme voulait utiliser la magie... qu'à cela ne tienne ! Il allait être servi...

Décrochant ses apparats riches et ses décorations tribales, il s'avança lentement vers son adversaire. Son regard neutre, il se mit à imiter l'humain en frappant lui aussi dans ses mains non vêtues par ses gantelets de fourrure. Et aussi étrange que cela puisse paraître, des flammes vinrent alors les recouvrir comme pour les gantelets de l'autre belligérant.

Poings de feu (niv 3):
 

Il n'allait pas utiliser tous ses pouvoirs face au brun, vaincre un adversaire ainsi ne lui vaudrait aucun honneur. Et puis il était curieux de voir comment l'autre allait s'y prendre pour le vaincre. Sûrement la ruse, c'était tout à faire le genre du personnage, après tout il avait été jusqu'à demander à sa compagne de lui accorder un don de chance.

Laissant pour le moment son bâton planté dans le sol, il se mit à tourner autour du brun tel un félin. Avec son attitude tendue et concentré, ses muscles jouaient sous sa peau. Il se permit toutefois une petite pique envers son adversaire.

- Tu sais petit... Il n'est jamais bon de jouer avec le feu...

A quoi bon attaquer le premier ? L'autre allait de toute façon bloquer son attaque avec ses gantelets et dès le premier regard, il pouvait clairement remarquer que ces derniers avaient été conçus pour faire le plus de dégâts possible. Ne voulant pas risquer de griller trop vite sa couverture en utilisant trop de sorts pour l'aider dans ce combat, il préféra opter pour un coup sur le coté. Augmentant sa marche jusqu'à se mettre à courir, il continuait sa ronde mais toujours en se rapprochant un peu plus de sa cible jusqu'à ce qu'elle soit enfin à portée de bras. Là il tenta alors de frapper avec sa main gauche l'épaule droite de son adversaire dans un coup oblique. Ce coup pouvait aisément être bloqué mais laissait alors la possibilité à son poing droit fermé de s’abattre avec plus de force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Jeu 30 Juil - 22:28:17

Mihnea garda une expression de marbre à la vue des poings de feu, mais sa curiosité n'en était pas moins vive. L'orc avait-il obtenu ce sort de l'Esper de feu ? Il était temps d'en avoir le coeur net ! Ignorant la provocation de son adversaire, il se concentra sur ses mouvements, prêt à se déplacer en conséquence.

Ce n'était pas le moment d'attaquer en combat rapproché. Mihnea était plus fort et plus rapide grâce à son sang de dragon, mais pas plus résistant, et une seule frappe de l'orc pourrait le mener à la défaite. Il faudrait esquiver autant que possible, fatiguer son adversaire et lui trouver un point faible pour attaquer au bon moment.

Lorsque l'orc attaqua, Mihnea était prêt et se recula, les poings toujours levés en position de défense. Tous deux dansèrent une ronde un petit moment sans qu'aucun n'attaque. Puis, soudain, l'orc envoya un coup vers son épaule. Mihnea n'aurait probablement pas été capable de l'esquiver sans le sang de dragon. Il s'esquiva cependant en arrière à temps, et tenta de profiter de l'ouverture laissée par l'orc. Il s'était suffisamment reculé pour que celui-ci ne puisse pas l'atteindre avant au moins deux pas. Mais Mihnea, lui, pouvait l'atteindre.

D'un mouvement fluide, il balança le bras et fit tout à coup claquer un fouet d'ombres vers la jambe de son adversaire. Ainsi à distance, le prince ne risquait qu'une forme d'attaque, en dehors de la magie: l'interception du fouet et un mouvement de force le tirant vers son adversaire. Mais le fouet était encore trop faible, et disparaitrait au moindre contact. L'orc ne l'aurait pas en retournant son arme contre lui, ni en combat rapproché, car Mihnea avait bien l'intention de l'épuiser au fouet avant de risquer une attaque au corps à corps. Chaque fois que l'orc approcherait, le prince s'esquiverait. Et chaque fois que le fouet d'ombres disparaitrait, il le rappellerait de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Ven 31 Juil - 18:59:56

Dès sa première attaque, que le brun esquiva avec une rapidité déconcertante, Arslack pu aisément confirmer ses craintes. L'autre était prêt à user de tous les moyens pour s'assurer de sa victoire. Il n'aurait pas le droit à un combat de force comme il l'aurait espéré... Tant pis. Son amertume si vite arrivée fut toutefois de courte durée, vite remplacée par de la colère.

Ce changement de comportement apparu dès lors que Mihnea matérialisa son arme. Un fouet. Pour le commun des mortels ce n'était qu'une arme parmi tant d'autres mais pas pour Arslack. Le fouet, l'accessoire privilégié des esclavagistes. Son souffle s'accéléra alors que la terre sous nos protagonistes se mit légèrement à trembler, comme si le volcan était en train de se réveiller...

Mais les secousses disparurent bien vite alors que l'humain continuait son manège. Tout redevint calme et le Mont Flamess ne paru plus une menace pour les créatures locales. Comme si ce qui venait de se passer était tout à faire normal. Le bruit du fouet qui claque retentit plusieurs fois alors que l'orc tentait de toucher son adversaire mais sans jamais y parvenir. Et pourtant le shaman avait tenté plusieurs approches, attaquer sa cible par des points morts mais rien n'y faisait il était beaucoup trop rapide pour lui.

- Je vois... Double élément, n'est-ce pas ?

En conclut-il alors que la fatigue se faisait ressentir. Cela faisait bien un bon bout de temps que le peau-verte s'acharnait dans le vent alors que sa peau était toujours plus marquée par les morsures de l'arme et brillante d'une pellicule de sueur. Oui, il fatiguait. Puis un de ses genoux céda pour se planter au sol comme en signe d’allégeance face à l'humain.

Était-ce une symbolique qui annonçait l'abdication du plus grand ? Non ! Bien au contraire. Si son adversaire c'était permis d'utiliser la magie alors il ne ferait de même ! Il se laissait paraître fatigué mais toujours avec ce regard sauvage de défiance. Jamais il n'abdiquerai ! Pas devant un fouet ! Sa respiration était erratique mais tenta un nouveau coup, plus lent que les précédents. Tel un animal blessé qui se battait jusqu'à la fin pour sauver sa vie.

Sauf qu'il suffit d'un léger souffle pour que de faibles braises naissent un feu des plus ardents. Dès que Mihnea attaquerai, ça serait le signal pour que l'orc utilise son Feu intérieur qui effacerait toutes les blessures infligées à son corps : les cicatrices mais aussi la fatigue. Pour jouer suffisamment bien la comédie afin de tromper son adversaire, il avait choisi de se fatiguer réellement mais le feu de sa volonté lui permettrait d'avoir un second souffle. Assez frais pour encaisser ou bloquer toute attaque et montrer l'étendue de sa force.

Feu intérieur : (niv 5)::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Lun 3 Aoû - 17:55:15

Le sang de dragon, la chance de Mythril et l'acharnement de Mihnea parurent acculer enfin son adversaire. Guidé par une intuition chanceuse, le prince avait anticipé les ouvertures de l'orc au moindre mouvement et fait claquer son fouet sans répit. Il était resté sourd à sa question, mais sa colère croissante l'avait tenu un peu plus sur ses gardes. La rage pouvait décupler les forces, et cet adversaire-ci était suffisamment fort pour qu'il prenne le moindre risque de tomber sous l'un de ses coups.

C'était le moment ou jamais. Lorsque l'orc plia un genou, Mihnea fondit sur lui, le poing levé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 4 Aoû - 23:20:24

Le plan de l'orc se déroula sans aucun problème, à peine eut-il posé un genou au sol que l'humain se rua sur lui prêt à le finir d'un dernier coup de poing. Pour sur que le gantelet métallique et enflammé toucha la peau de son adversaire, mais ce fut celle d'un poing tout aussi enflammé qui stoppa net son avancée.

Sans attendre la moindre réaction de son opposant voilà qu'il attaqua à son tour et envoya un violent crochet du droit alors que de sa main gauche il gardait toujours le brun prisonnier. Il n'y avait pas mit toute sa force, cela aurait condamné le pauvre à rejoindre le monde des esprits. Et voir le fantôme d'un gars qu'il a tué le hanter jour et nuit n'était vraiment pas de son goût. De plus, s'il le tuait, il était quasiment sure que l'autre refuserait de répondre à sa question même avec ce stupide pari.

Il envoya toutefois le corps de l'humain d'un coup de pied dans les cotes et s'en retourna vers son bâton. Il fallait être un Esper pour réussir à se relever de l'attaque qu'il avait lancer et était certain que l'autre mettrait un certain temps pour s'en remettre. Il fallait lui donner un coup de pouce ou son camp risquait fort de se voir agrandit de trois nouveaux invités. Arrachant son arme du sol, il s'en retourna alors vers le vaincu et utilisa un sort de soin pour réparer les dégâts occasionnés.

Toujours assit à coté de l'humain, il attendit que ce dernier fasse mine de conscience pour enfin récupérer sa récompense : la réponse à sa question.

- J'ai rempli ma part du contrat enfant du feu, à toi d'honorer la tienne...

Fit-il d'un ton neutre. C'est alors qu'il réitéra la question qu'il avait posé lors de leur rencontre, espérant cette-fois un peu plus de collaboration de la part de l'inconnu.

- Où se trouve ce dragon ?

Même s'il tentait de garder un visage neutre, son impatience était trahie par les flammes ardentes qui brûlaient dans son regard. Il était clair qu'en cet instant, mieux ne valait pas énerver le géant vert car qui sait de quoi il était capable sous la fureur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mer 5 Aoû - 12:24:04

Pris au dépourvu, Mihnea n'eut pas le temps de réagir pour contrer le coup. Le poing de l'orc l'assomma presque, mais ce fut un coup de pied qui l'envoya à terre. L’œil fermé par un hématome, la lèvre fendue et ensanglantée, et le souffle coupé, il tenta de se relever. L'effort acheva ses dernières forces; le terrain vacilla autour de lui et il s'effondra avant même de se relever complètement, inconscient.

A son réveil, quelques minutes plus tard, l'orc était assis à côté de lui. Mihnea avait l'impression que le temps s'était arrêté alors qu'il se relevait du coup de son adversaire, et qu'il reprenait soudain son cours. La question de l'orc lui confirma cependant sa défaite. Le combat était terminé, il avait perdu. Mihnea porta la main à ses lèvres. Du sang imprégna ses doigts, mais aucune plaie ne fendait ses lèvres, et le sang ne coulait plus. La plaie s'était refermée. En fait, Mihnea se sentait en pleine forme, et en s'inspectant rapidement, il constata qu'aucun des coups de l'orc n'avait laissé la moindre trace sur son corps. Un éclair de compréhension illumina brièvement les yeux froids du prince. Se relevant, il tourna le visage vers l'Esper Magister et posa sur lui un regard pénétrant. Au bout de quelques secondes, il désigna Mythril d'un mouvement de tête.

Il observa alors la rencontre sans un mot, laissant l'orc jouir de sa récompense. Si Mythril comblait ses attentes, le mage se montrerait peut-être d'humeur généreuse à sa prochaine requête. Et puis, le sort de chance n'agissait-il toujours pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mer 5 Aoû - 21:15:51

Même si Arslack avait gagné le combat, il était clair que chacun des deux belligérants avait obtenu sa réponse. L'orc remarqua dans le regard de l'humain que ce dernier avait réussi à comprendre sa réelle identité. Autant ne pas nier l'évidence et paraitre pour un imbécile même s'il se fichait pas mal de ce que pouvait bien penser son entourage.

Il suivi alors du regard la direction indiquée par les yeux humains. Pourquoi ne pouvait-il pas ouvrir sa bouche comme tout le monde. L'orc n'en valait pas la peine? Reniflant mais lançant tout de même un rapide merci, balancé à la hâte, il se dirigea dans la direction indiquée pour se retrouver face à la petite elfe blonde. Levant un sourcil, il ne pu réprimer une exclamation d'indignation face à la mauvaise blague que lui faisait le brun.

- Sé... Sérieusement!

Alternant son regard ambre entre l'elfe et l'humain, il voulu emplafonner ce dernier pour s'être moqué de lui mais son instinct lui conseilla de vérifier la véracité des dires. Ce qu'il fit derechef et quelle ne fut pas sa surprise de ressentir le même flux magique du dragon émaner du blond. Quelle ne fut pas sa surprise de se rendre compte que l'autre elfe dégageait la même aura... Deux dragons d'or! Il avait en face de lui deux dragons dorés.

Toute envie belliqueuse se dissipa alors, il n'avait plus envie de se battre. Discutant avec ces derniers, il en oublia le brun et son humeur s'en trouva améliorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Sam 8 Aoû - 12:27:31

Mihnea ne fit rien pour convaincre l'orc de la véracité de son affirmation. S'il en venait aux poings, Mythril interviendrait de lui-même et prouverait son appartenance à la race draconique. Ce dernier n'eut cependant pas besoin de défendre son maître ; le mage dut sentir la magie qui émanait du dragon, car après une expression de surprise, il adressa aux deux dragons ses questions. Mihnea resta en retrait, n'écoutant la conversation qu'avec suffisamment d'attention pour s'assurer que le mage était de bonne humeur. Quand la discussion se tarit et que le mage parut satisfait, il s'avança dans le cercle que formait le petit groupe.

- Mage, je suis venu sur ces terres afin d'obtenir un sort de feu. Êtes-vous prêt à me l'accorder ?

Cette fois, Mihnea ne proposa aucun échange. L'orc paraissait plus insulté que flatté par les propositions de rétributions, ou comme il les appelait, de "négociation", aussi se garda-t-il bien d'enflammer de nouveau son humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Sam 8 Aoû - 12:56:19

Si la discussion entre les dragons et l'orc avait apaisé son tempérament, le brun relança les excès de colère de ce dernier. Tout se passa vite, en l'espace d'une seconde le peau-verte abattit son poing dans le visage de l'humain sous le regard médusé de son entourage. La respiration rapide, il attendit quelques secondes  avant d'expliquer un tel geste.

- Je ne suis pas un mage humain! Ceci est mon unique et dernier avertissement...

Comme si de rien n'était, il se remit à discuter avec les deux dragons, laissant le pauvre blessé surement sonné et seul avec ses idées.

- Je suis un chaman, en aucune manière je ne puis utiliser moi-même les flux, je fais appel aux esprits pour cela. En quelque sorte un intermédiaire entre le monde immatériel et le votre...

Comprenant qu'il avait été un peu expéditif dans sa réaction, il se retourna alors vers le brun et continua d'une voix bourrue.

- Mais il faut beaucoup de courage... ou de la stupidité, pour énerver un Esper Magister dans son domaine. Je dois bien te le concéder. Et j'aime ça! C'est pourquoi je vais te laisser une seconde chance... Une épreuve pour voir si tu mérites vraiment mon intérêt...

Croisant les bras sur son imposante poitrine, il continua.

- Dans la banquise gelée, par delà la mer, se trouve un endroit où très peu d'êtres arrivent à y vivre. La température y est tellement basse qu'on raconte que l'air vous gèle les poumons... Mythe ou réalité? Je ne saurai le dire. Mais là-bas ceux qui ne peuvent s'échapper finissent enfermer dans des tombeaux de neige. La raison? Une glace magique que même le plus ardent des feux ne pourra faire fondre...

Il laissa alors au prince déchu le temps d'assimiler toutes les informations ainsi que l'étendue de la rudesse de ce qu'il lui demandait implicitement.

- Si tu veux obtenir un sort, alors rapporte moi un morceau de cette glace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Sam 8 Aoû - 14:18:41

Renvoyé à terre, le prince regardait l'Esper d'un air ahuri. Le coup avait-il été plus sévère encore que ce que la douleur lancinante sur sa joue laissait deviner ? Il crut l'entendre nier son état de mage. L'affirmation n'avait aucun sens; quelques minutes plus tôt, il confirmait être l'Esper des lieux !! Une vague de colère engourdit sa douleur. Est-ce que l'orc le bassinait de bêtises sans queue ni tête pour prétexter ses coups ? La réponse vint de l'orc lui-même, qui justifia sa réaction par une nuance d’appellation dans la véritable utilisation de sa magie.

Loin de calmer Mihnea, la leçon de vocabulaire agita un peu plus les flammes de sa fureur. Le mage annonça alors les conditions à l'acquisition de son sort. Le prince crut mourir de frustration et de rage. Une condition ?? Et où était donc passés ses principes à l'encontre des négociations ?! Il lui était cependant donnée l'opportunité d'obtenir ce qu'il était venu cherché. Et le prince de Kalon n'avait certainement pas fait tout ce chemin et subit ces affronts pour rejoindre Vlad sans plus de pouvoir qu'à leur séparation !

Il irait donc à la banquise. Certes, Mihnea ne craignait rien, en dehors de la mort... Mais pourquoi fallait-il que l'orc ait désigné la banquise, le territoire le plus froid de Calypta ? Reflet des enfers, le froid le répugnait plus que tout. Mythril avait-il réellement lancé son sort de chance ? De nouveau, il soupçonna le dragon de comploter contre lui, et d'agir en sa défaveur sous de faux airs amicaux. Mihnea se releva avec raideur et affronta le regard de l'orc.

- Je reviendrai bientôt avec cette glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 155
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Sam 8 Aoû - 14:49:37


A peine Mihnea eut-il accepter l'épreuve de l'orc que le sac de Mythril se mit à bouger violemment dans tous les sens alors que ce dernier poussa un petit cri surpris. Jetant sa besace le plus loin de lui, il permit à la chose mouvante de sortir de sa prison de cuir. C'est à ce moment-là que tous purent découvrir le petit serviteur de l'Esper des Ténèbres volant. Ils n'eurent pas le temps de récupérer de leurs émotions que cette dernière se mit à parler avec la voix d'Amethyst, qui était visiblement éméché.

- Fyu! J'ai vraiment cru que j'allais avoir du mal à sortir de là pour être honnête! Tu vois Alucard, je t'avais bien dit qu'ils trouveraient l'Esper... Ton frère semble vraiment nous attirer!

Il y eu un silence puis la créature reprit son dialogue.

- Désolé de pas vous l'avoir dit plus tôt, mais j'étais vraiment inquiet pour mon frère et mon neveu, je pouvais pas les laisser seuls sans surveillance et j'ai donc glissé mon subalterne dans votre besace... Enfin bref, je me dévoile pour prévenir que je suis Mihnea... Il y a quelque chose là-bas que j'aimerais vérifier...

A cette remarque, le regard du jumeau présent sembla se faire plus tranchant. Mais il ne prononça mot, préférant se cacher derrière un silence tendu. Cette réaction perturba le plus jeune des deux dragons. Après tout son père semblait s'amuser des raclées à répétition subies par le brun que ce changement brusque l'alerta mais il préféra ne rien dire.

La boule ailée alla se poser directement sur la tête de l'humain alors que tous discutaient des modalités du déroulement de la quête et c'est à ce moment-là que Diamond afficha son refus catégorique d'aller dans la banquise, de même que pour son fils. Le prince maudit devrait se débrouiller seul!

- Enfin pas si seul Mihnea... Puisque Vergil sembla vouloir te suivre là-bas...

Fit-il un sourire prédateur ornant ses lèvres.

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Sam 8 Aoû - 15:07:05

L'orc voulu tendre son imposante à l'humain, pour sceller la mise à l'épreuve quand la petite dragonne dorée se mit à pousser un petit cri de surprise. Elle jeta alors au loin son sac pour en voir sortir une étrange créature ailée. Écoutant alors ses paroles, il leva alors un sourcil.

- L'Esper des Ténèbres est un dragon d'or?!? Quelle ironie!

S'amusa-t-il.

- Et quels autres de mes confrères connais-tu donc Mihnea?

Enfin pouvait-il mettre un nom sur son nouvel élève. Dommage que ce ne soit pas par ce dernier... Mais bon passons, lui aussi ne l'avait pas donné pour être honnête et ne pouvait pas le reprocher. Il écouta alors le second dragon poser ses exigences. Acquiesçant de la tête, l'orc alla dans son sens.

- De toute façon, je ne l'aurais pas toléré... Cette épreuve est celle de l'humain. Et de lui seul... Mais je ne suis pas un monstre même si mon apparence le laisse présager. Je lui laisse tout de même un objet pour l'aider dans sa quête. Je tolère la boule comme unique spectatrice mais pas plus! Dès que tu en auras fini, tu jettera au sol l'une des deux pierres incrustées dans les accroches du manteau...

Il fit alors apparaitre un tas de fourrure dans sa main. C'était un énorme manteau grisé fait à partir de peau de loup géant dont la capuche avait été confectionnée à partir de la tête de l'animal. Il le tendit alors au brun avant de faire apparaitre un immense portail de feu à travers lequel on pouvait distinguer un paysage blanc.

- Sur ce... bonne chance... Je garderai tes amis jusqu'à ton retour... [/i][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Sam 8 Aoû - 16:27:34

Egalement surpris, Mihnea observa le sac de Mythril avec défiance, prêt à éliminer toute forme de menace. Mais ce fut la petite boule ailée de l'Esper des ténèbres qui s'en échappa. Le prince lui lança un regard mauvais, agacé d'avoir été espionné. La voix du mage des ténèbres lui parvint au travers de la créature ailée. En fond, il put entendre une autre voix, moqueuse et rendue plus rauque par l'alcool :

- Oui, ravi de voir que ses rapports avec l'Esper du Feu sont déjà aussi chaleureux !

Un frisson de colère agaça Mihnea. Le simple son de sa voix l'irritait; ses provocations narquoises l'horripilaient. Amethyst reprit la conversation, suscitant sa méfiance et sa curiosité. Que pouvait chercher l'Esper dans les contrées désertes de la banquise Calyptienne ? La sphère ailée se mouva soudain jusqu'à lui, rompant le fil de ses pensées. D'un mouvement de main peu amène, il le chassa de sa tête, avec l'expression de dégoût d'un chien grognant dont le poil se serait hérissé à la vue d'un chat.

A l'annonce des dragons, Mihnea se sentit soulagé. Diamond et sa paranoia de chaperon cinglé le mettaient sur les nerfs, tout autant que la bonté naive de Mythril. La compagnie des deux était une épreuve de patience et de retenue qu'il supportait difficilement. Le prince jaugea Diamond. Le sourire du dragon promettait de nouveaux ennuis qu'il n'arrivait pas à deviner. L'appel de l'orc par son nom surprit Mihnea, qui lui répondit simplement :

- Ténèbres et sang.

A sa façon de prononcer le dernier mot, il n'était pas difficile de deviner les sentiments que Mihnea portait à l'Esper de sang.

Il écouta attentivement l'orc et ses consignes, et plus encore, l'atout qu'il lui offrait. Il s'en saisit et repéra les sphères qui lui permettraient de conclure sa quête. A sa grande surprise, un portail ouvert sur la banquise surgit alors. Ce n'était pas tant le sort, ni l'apparition soudaine, qui troubla le prince. Celui-ci ne s'était tout simplement pas attendu à devoir partir dans l'immédiat. Le plan établi dans son esprit se voyait renversé : impossible de s'en aller acheter quelques armes et potions pour l'aider dans sa quête, il partait dès maintenant sur la banquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 11 Aoû - 11:40:25

A peine son élève eut-il traversé le portail que ce dernier se referma sans plus de cérémonie. L'orc invita alors les deux dragons à le suivre à son temple, le camp étant trop risqué à cause d'une certaine petite blonde. Elle allait le trucider pour ses cachotteries... Se massant l'arrière du cou, il ouvrit la marche et les mena à destination.

Les pierres données avaient été envoutées pour faire réapparaitre son disciple ici alors autant l'attendre en ce lieu, de plus il leur permettrait de ne pas trop subir le soleil cuisant. S'installant tranquillement avec ses invités, ils purent partager du thé et une pipe (en bois) autour d'un feu sur des fourrures en guise de tapis. Tout semblait se passer bien jusqu'à ce que le plus vieux des dragons ne se lève d'un bout, complètement paniqué.

- Les sceaux! Ils sont en train d'être détruits! Vite! Il faut faire quelque chose!

Levant un sourcil, l'orc se leva à son tour voulant comprendre le fin mot de toute cette histoire. Un silence pesant régnait sur les lieux pendant que Diamond cherchait ses mots. Puis il leur avoua l'histoire des Heaven Fangs. Le combat contre Encelade le démon-titan de la glace, l'emprisonnement.

La mâchoire du peau-verte se serra alors, de même que ses poings. Les paroles du dragon étaient corroborées par l'explosion de flux qu'il pouvait percevoir. Les esprits autour de lui s'agitaient. Quelque chose de grand. Quelque chose de puissant allait être réveillé si ça continuait. Attrapant son bâton de chaman, il commença l'ouverture d'un nouveau portail mais il fut arrêté dans son geste...

Car aussi vite que les perturbations étaient venues, elles s'en étaient allées. La boite de Pandore n'avait pas été ouverte ou on avait empêché son ouverture. Il aurait mieux fait de ne pas demander à son élève de lui trouver de la Glacéternelle...

- Il n'y a plus de menace pour Calypta.

Adressa-t-il au paladin et à l'archère qui le regardaient sans trop comprendre l'arrêt de ses mouvements.

- Le sceau n'a pas été ouvert. On ne craint plus rien...

Il se rassit alors tranquillement, comme si il n'avait pas été gagné par la panique et reporta la pipe à sa bouche pour en tirer quelques bouffées. Se faisant il imaginait déjà le sort qu'il allait accorder à l'humain et un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas offert de familier... Et il était plus qu'heureux d'en offrir un au chien mal léché qu'était Mihnea.

Cerberos:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 11 Aoû - 11:56:34

Les flammes les emportèrent, Gwenaël et lui, face au mage de feu, dans une grotte qu'il ne reconnaissait pas. Une chaleur insupportable le surprit. Il déposa alors le coffre à terre le temps d'ôter son épais manteau de fourrure, et le tendit ensuite à l'Esper du feu, tout en jetant un coup d'oeil à la louve des glaces, s'assurant qu'elle supportait la température du mont. Il avertit Diamond d'un regard : la louve était avec lui, et elle resterait à ses côtés aussi longtemps qu'il le désirerait.

Mihnea plongea la main dans sa poche et en ressortit un fragment de Glacéternelle qu'il avait recueilli en allant chercher le coffre. Il l'offrit au chaman. La chaîne portant la larme de Gwenaël resta à son cou, cadeau intime de la louve qu'il entendait conserver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mythril
Niveau 3
Niveau 3


Messages : 155
Date d'inscription : 09/11/2013




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 11 Aoû - 13:02:19


L'humain emmerdeur étant parti, le Patriarche pu se détendre un petit peu. Son sourire arrogant fit place à un plus sincère. Là il pouvait être au naturel. Diamond alias Wyatt suivi donc l'Esper d'un pas tranquille jusqu'à un grotte. Là il examina les nombreuses peintures rupestres qui parsemaient les parois rocheuses. C'était primitif mais ça avait son charme, et surtout il ne voulait pas remettre en cause les goûts en matière de décoration du propriétaire... surtout si ce dernier était aussi un Esper Magister.

Il s'assit avec les deux autres, autour d'un feu et accepta la pipe et le thé, refusant toutefois que son fils n'ai accès au premier objet. Pour lui, il restera encore et toujours ce petit dragonneau qui tenait à peine dans ses deux mains. Il ne pouvait se résoudre à le voir tel qu'il était réellement : un jeune adulte qui avait déjà ouvert ses ailes de la liberté. Non, il voulait le garder auprès de lui. Le protéger de tous les dangers de cette terre. Il avait échoué pour sa femme, il ne commettrait pas la même erreur avec son enfant.

Discutant avec l'orc, le temps passa rapidement. Il ne savait pas combien d'heures c'étaient écoulées ainsi, se laissant complètement aller à la paix quand soudain un frisson le parcouru. Le sceau d'Encelade ! Il venait de rompre ! Se relevant d'un bond, les pupilles striées en un fin trait de terreur, le dragon tourna sa tête vers le peau-verte et lui demanda son aide. Ce dernier sembla d'ailleurs tout aussi alarmé que lui.

Parés, ils allaient partir pour la banquise quand le chaman s'arrêta dans ses gestes et se rassit. Manquant de s'étouffer devant la nonchalance du plus grand, il voulu protester mais voilà qu'une boule de flammes se sortir de sa colère pour le mener à la surprise. A l'effarement. Puis de nouveau à la colère.

- Que fait-elle là ?

Siffla-t-il, menaçant, à l'encontre des deux nouveaux arrivants. De toutes les idées les plus idiotes, celle-ci battait son palmarès. S'avançant pour reprendre le coffre, il fut arrêté par une fine main sur son bras. Se retournant, il croisa la regard de son fils. Oh non ! Vite se retourner ou ce dernier allait réussir à l'apaiser suffisamment pour qu'il ne transforme pas l'humain en steak tartare.

- Père... S'il-vous-plait... Laissez leur une chance de s'expliquer... On avisera ensuite.

Ça y est... il avait encore craqué. S'asseyant derechef, il fusilla néanmoins le couple du regard. Bien entendu, Mihnea lui rendait ce regard ampli d'amour. Cela laissa le temps à l'humain pour aller donner la Glacéternelle à son maître.

Dardant son regard vers la seule femelle du groupe, il l'examina de fond en comble. Misérable. Pathétique. Elle n'avait plus du tout le regard hautain d'autrefois. Non, elle ressemblait plus à une poupée sans émotion, ombre d'elle-même. Peut-être avaient-ils été trop durs avec Amethyst lors de leur jugement ? Non ! Ce qu'elle avait tenté de commettre était impardonnable. La trahison ultime mais pas que. Ils avaient tout de même sauvé tous les nains de la banquise de ses griffes acérées. Elle était un monstre et le resterait.

Avait-elle vraiment changer ou était-ce là une tentative de manipulation, il le saurait bien assez tôt, son sort de détection des mensonges lui serait utile. Cette dernière le fixa à son tour, comme il s'y attendait pas un seul sentiment n'en ressorti.

- Que comptes-tu faire maintenant traîtresse ?

Sans lâché son regard, il écouta ses intentions et fut surpris de la véracité de ses paroles. Même sans émotion et sans pouvoir, elle tentait d'aider quelqu'un. Non ! Impossible ! On ne pouvait pas changer comme ça ! Elle avait maudit son frère, le destituant de sa lignée divine et maintenant elle voudrait faire tomber une grande figure du mal ! C'était impossible ! Inimaginable.

Il détourna alors les yeux des pupilles glacées pour remarquer un léger détail sur la tenue vestimentaire de la louve. Levant un sourcil, il regarda alors Mihnea avant de sortir d'un ton exaspéré.

- Eh le zoophile... Où est passé le mini-golem de mon frère ?

_________________
Paroles Pensées Descriptions
Transparence :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Arslack Hurle-tempête
Esper Magister
Esper Magister


Messages : 74
Date d'inscription : 15/09/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 11 Aoû - 13:20:28

L'orc releva un sourcil lors du retour de son élève. Il lui avait demandé de lui ramener de la Glacéternelle mais une femme des glaces... L'humain ne sembla pas relever la surprise générale due à la nouvelle venue, agissant comme si de rien n'était. Il lui rendit son manteau en peau de loup et lui tendit l'objet de sa quête.

Pendant ce temps, il put assister à un spectacle des plus étranges : la petite dragonne tentant de calmer son père. La connaissait-il ? Apparemment oui car il lui gratifiait du magnifique surnom de traîtresse. Qu'avait bien pu faire la femme pour être jugée ainsi ? Avait-elle un lien avec l'explosion de flux qu'il avait ressenti plus tôt. Tant de questions qu'il faudrait élucider.

- Je n'ai qu'une seule parole Mihnea. Chose promise, chose due. Voici ton sort : Cerberos ! Il te permettra d'invoquer un chien des enfers pour t'aider dans tes quêtes.

Une flamme rouge apparu an creux de la main de l'orc qui la tendit à l'humain. Une poignée de main pour sceller à jamais leur pacte. Bien sur, celui-ci ne se gênerait pas pour serrer assez fort lorsqu'il aurait la main de son disciple dans la sienne. Puis reprendrait sa place sur ses fourrures, attendant une explication concrète. De toute façon personne ne pourrait partir de son domaine sans son consentement.

- Maintenant que ma dette est payée, je voudrais avoir une explication sur tout ce bazar et pas d'entourloupe ou vous serez tous enfermé dans mon domaine à jamais. Qui est cette femme? Et qui a ouvert le sceau des deux dragons dorés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Mihnea
Niveau 2
Niveau 2


Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2014




MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond] Mar 11 Aoû - 14:07:31

Mihnea ignora l'interpellation du père dragon et acquiesça un remerciement à l'encontre de l'Esper du feu. Il serra la main de ce dernier, et laissa échapper une brève grimace en lui rendant une puissante pression de la main. Leur poignée ressembla davantage à un bras de fer qu'à un échange de respects. Dès que l'orc l'eut relâché et que la flamme qui contenait son sort l'eut pénétré, il s'éloigna et fit appel au Cerbère. Il leva un sourcil incrédule à la vue du chiot à trois têtes. Minuscule, la créature l'observait de ses trois paires d'yeux rouges, sagement assise face à lui. Elle semblait attendre un ordre. Mihnea eut un soupir blasé. Il rejoignit le groupe sur le tas de fourrure et répondit au chaman.

- Gwenaël est l'esper de l'eau, et celle qui m'a guidé dans mon périple sur la banquise. C'est moi qui ai détruit le sceau qui protégeait son coffre.

Le petit cerbère de feu dû ressentir la colère progressive de son maître, car il se dressa soudain sur ses pattes, se braqua vers l'aîné des dragons et émit un grognement menaçant, le poil hérissé. En même temps, Mihnea se tourna vers Diamond et retroussa les lèvres, pour cracher d'une voix pleine de mépris :

- Je n'ai pas la moindre idée de l'endroit où se trouve le golem de ton frère, dragon. Pour ma part, j'en ai fini de son chaperonnage. Qu'il se trouve un autre disciple à lorgner.

Les grognements du chiot montaient, et de la bave gouttait de ses trois gueules. L'animal avait toute l'attitude d'un chien enragé, mais ses menaces paraissaient saugrenues, au vu de sa taille minuscule.

- Quant au sceau que j'ai défait, ne t'attend pas à des regrets, dragon. J'ignore le passé de Gwenaël, mais si tu avais eu les tripes de l'achever au lieu de l'enfermer dans un état plus pitoyable que la mort, tu n'aurais pas aujourd'hui à redouter son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond]

Revenir en haut Aller en bas

Maître, père et fils sur le chemin du feu [Mythril et Diamond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Nimaline père et fils
» De père en fils - Systèmes d'arcade
» Albalys, bricoleur de père en fils depuis 1724.
» Dure après midi entre père et fils (
» Orjan Dradjur - Dresseur de père en fils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Sahoc :: Centre :: Mont Flamess-