AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La Dame Pleureuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Destinée
Admin


Messages : 144
Date d'inscription : 05/11/2013




MessageSujet: La Dame Pleureuse Mer 12 Nov - 17:49:28




Identité


PRÉNOM(S) : Nierna
NOM : Silveroak
SURNOM : la Dame Pleureuse
ÂGE : 229 ans
DATE DE NAISSANCE : 3601
DATE DE MORT ET DE RÉSURRECTION : 3793
RACE : Mort-vivant (Haute elfe)
NATIVITÉ : Native de Calypta
ÉLÉMENT(S) : Air en principal et Mana
CAMP : Sahoc
LIEU D'HABITATION : La Nécropole



Armes & compétences


ARME(S) :

Sa voix est son unique arme mais elle n'en est pas pour autant dénuée de puissance. Elle peut s'avérer mortellement envoûtante ou cruellement douloureuse. Beaucoup de légendes calyptiennes font état des dons de ses pleurs et de ses chants, marquant la peur que ces derniers suscitent chez les êtres vivants.


COMPÉTENCE(S) :

Gémissements implorants : Pour beaucoup ces pleurs annoncent le trépas imminent d'une personne et tel point qu'on en vint à les redouter. Pourtant ces gémissements ne sont pas à l'origine des morts mais ne font que prévenir le décès, comme si la Dame Pleureuse sentait à l'avance lorsqu'un être allait s'éteindre. Ces larmes font généralement pleurer sans raison apparente ou plongent dans une profonde mélancolie les personnes ayant eu la malchance de les entendre.

Cri strident : Hurlement qui provoque effroi et glace le sang de ses victime à tel point qu'elles ne peuvent plus bouger l'espace de quelques instants. Généralement quelques secondes pour les personnes les plus courageuses. Le son est tel qu'il peut déchirer les tympans, faire saigner des oreilles et même faire mourir de peur les personnes ayant un cœur fragile.

Berceuse envoûtante : C'est sûrement la pire de ses techniques car elle ne provoque aucune douleur, endormant toute volonté des cibles. La dame pleureuse se met alors à fredonner une chanson qui captive ses victimes jusqu'à les laisser totalement sous son contrôle. C'est généralement cette technique qu'elle utilise sur ses proies avant de les tuer car elle veut les voir partir un sourire sur les lèvres. Ce sort peut-être brisé par une très forte volonté, par un sort contre les envoûtements ou par la perte de concentration du jeteur de sort.

Voile de brumes : La dame pleureuse s'entoure toujours de brouillard et les habitants ne vivant pas très loin de landes brumeuses ont appris à craindre les apparition de bruines près de leurs habitations. Ce sort sert à se camoufler aux yeux de ses victimes et à les désorienter en limitant leur champ de vision. On peut utiliser un sort pour faire disparaître le gros du brouillard mais il en restera toujours autour de ce puissant esprit.

Don de la Mère : Ce sort permet à la Dame Pleureuse de relever les cadavres en leur offrant l'intelligence mais en sacrifiant leurs souvenirs par la même occasion. Ce qui fait qu'un Moran lui est totalement fidèle et ne pensera qu'à agir pour lui faire plaisir.


Physique


La peau bleutée de tristesse ou par le chagrin qui l'anime est la principale caractéristique de la dame vêtue d'une robe de mariée. Son visage toujours triste est marqué par les larmes qu'elle verse constamment. Mais il est aussi marqué par l'amour infini d'une mère attentionnée. Elle aime et cela se ressent dans tout son être : à travers sa voix, ses paroles, ses gestes et même ses attitudes. Si elle tue, ce n'est que par amour. Et ses grand yeux tristes délavés sont cernés de noir et ne reflètent plus aucune vie, ce sont deux miroirs vides qui peuvent lire votre âme au plus profond. Ses longs cheveux ondulés, désormais de couleur marine sont retenus par une broche décorée de trois roses et d'un voile de mariée déchiré. Ses mains, entourées d'une lueur surnaturelle, sont terminée par des griffes aiguisées lui servent à tuer ses victimes en les égorgeant.


Elle porte quelques bijoux argentés, une parure simple mais qui embellit sobrement une jeune femme qui devait s'unir à jamais à son âme sœur. Quand on est amoureuse, un rien vous habille. Sa longue robe blanche défraîchie est parsemées de taches d'un bleu foncé, seules preuves de la violence des actes qui ont encadré ses derniers instants, et est magnifiquement décorée de dentelles argentées. Les motifs décorant la robe sont nombreux et complexes, ils témoignent de l'habileté de la main qui l'a conçue. Les voilures la décorant s'élèvent et lévitent mystérieusement autour d'elle. Cette créature est toujours entourée de brume et ses pas sont si légers qu'elle donne l'impression de léviter. Deux énormes pièces de métal sont enchaînées à son dos et laissent penser à des ailes, elles lui permettent de léviter quelques instants pour fondre sur ses victimes.



Mental


Ce qui caractérise le plus la Reine des Morans est son amour incommensurable. Toutes ses actions, toutes ses décisions ne sont que dans l'optique de retrouver son amour perdu mais aussi pour agrandir ses enfants. Elle aime chacun des membres de sa famille de la même manière. Son cœur est assez grand pour faire une place pour tout le monde après tout. Ôter la vie lui est insupportable et elle est envahie d'une immense peine à chaque fois qu'elle achève une existence mais elle sait au fond d'elle-même que ce qu'elle est fait est pour le bien de tous. Sans ses soins, ces pauvres âmes infortunées seraient obligées de vivre dans la solitude la plus complète et l'indifférence la plus totale. Non, les vivants sont trop méchants! Un destin meilleur les attend au sein de ses bras maternels. Toutefois à chaque fois qu'une vie s’éteint, elle ne peut s'empêcher de pleurer les défunts. Trop empathique et émotive pour garder ses larmes de douleur.


Hormis ses enfants, elle vénère aussi la lune qui l'a vue naitre sur ces terres brumeuses. Tant et si bien qu'elle trône fièrement sur les armoiries des Morans. Leur emblème est une lune blanche enchevêtrée dans un chêne mort, seul objet qui attira le regard de l'elfe décédée. Contrairement à ses petits, elle n'a pas besoin de se nourrir de chair et préfère voler l'énergie vitale des vivants pour restaurer son énergie et sa magie, de ce fait elle peut régénérer même les plus graves blessures. Elle aime chanter et danser, seuls souvenirs de sa vie passée. C'est pourquoi partout dans la Nécropole les gens partagent musique et d'autres arts. N'ayant pas besoin de dormir, elle préfère laisser libre court à ses rêveries lorsque vient le jour, et ses pensées sont occupées par un médaillon ressemblant à un soleil et d'étranges motifs brillants au clair de lune...  



Biographie



Act I : Lullaby

Nierna la ménestrelle, aussi belle que ses mélodies. Elle savait remonter le moral de ses troupes et instaurer la peur dans le cœur de ses ennemis. Douce haute elfe au cœur fragile. Elle n'aspirait qu'à un doux mariage et vivre des jours heureux dans les bras de son aimé. Mais à l'age de 124 ans elle n'avait encore trouvé personne. Aucun haut elfe ne lui semblait digne de son amour. Tous étaient hautains et orgueilleux. Vraiment pas à son goût.

Alors un soir de pleine lune, elle implora l'astre du soir. Sa prière tout bête lui demandait un homme à la hauteur de son amour pur et sincère. Pas de masque. Pas de mensonge. Non. Elle voulait une âme sœur qui la comprendrait et si le soleil orgueilleux ne lui en avait pas trouvé, peut-être que la sage lune le ferait. Comme une réponse, elle l'entendit. Le bruit léger d'un enfant du soir : d'un elfe noir. Et alors que son regard se posait sur l'intrus, elle sut que ses recherches venaient de se terminer. Le regard que lui lançait l'autre être reflétait harmonieusement leurs sentiments partagés. Qu'importe s'il était fils de la lune et elle fille du soleil. Elle l'aimait. D'un amour passionnel. Et ils s'aimèrent sincèrement. C'est ainsi qu'à ses cent vingt quatre ans, elle donna naissance à son premier fils : Nimduirion. Il avait les yeux de sa mère et la peau et les cheveux de son père. Mais par dessus tout, il avait d'étranges tatouages sur tout le corps qui brillaient lorsque les rayons de la lune les touchaient. Il était la marque de la concrétisation du vœux de la haute elfe. Dix-sept ans plus tard, vint au monde son second fils nommé Narandil. Il n'avait pas les marques de son frère et ressemblait beaucoup à un haut elfe.

Act II : Trapped In The Valley Of Fear

Après plusieurs années à passer aux cotés de son compagnon, elle décida finalement à s'unir à lui dans un mariage. Elle avait même fait venir sa petite sœur Llenara pour la cérémonie. Elle n'avait pas besoin de plus. Sa sœur était le seul être en qui elle plaçait encore toute sa confiance et son amour. Ses deux petits avaient alors soixante huit ans et cinquante deux ans. Ce devait être le plus beau jour de sa vie. Ou plutôt la plus belle nuit, ayant choisi de fêter l’événement sous l'astre qui lui avait déjà tant donné. Mais les drows en décidèrent autrement. La honte qui avait accablé leur race par l'union d'un des leurs avec une haute elfe les avait mené à les pourchasser pour réparer l'erreur. Ils attaquèrent alors le couple. Dans un dernier geste d'amour, Nierna ordonna à sa sœur de s'enfuir avec sa progéniture et se lança à corps perdu dans un combat qu'elle savait perdu d'avance. Le couple fut défait et envoyé sur les ruines d'un ancien royaume situé dans les lande brumeuses. Là elle fut sacrifiée à la déesse Lolth mais son traitre de mari fut roué de coup avant d'être égorgé dans une mort sans honneur. On récupéra alors la dépouille de l'elfe noir mais on laissa celui de Nierna sur les lieux du sacrifice. Les dernières pensées de la mariée furent pour ses deux enfants... Enfants... Alors que son corps fut condamné à pourrir en ce lieu oublié de tous...

Act III : Alone And Forsaken

Du moins c'est ce qu'ils avaient cru. D'après la légende, la lune, l'astre qui avait toujours veillé sur elle, lui offrit un ultime cadeau. Le charme qui avait suivi jusque là Nierna fonctionna pour la dernière fois, sauvant l'âme de la défunte de la déesse Lolth. Mais par ce fait, cette dernière serait condamnée à « vivre » éternellement. D'autres disent que les sentiments qu'elle éprouva lors de sa mort furent si puissants qu'ils la relevèrent d'entre les morts. Malgré les différentes versions, la réalité était là : Nierna devint la Dame Pleureuse cette nuit fatidique.

Lorsqu'elle rouvrit ses yeux, plus aucune douleur ne lancinait son corps mais elle avait le cœur brisé. C'est alors que s'éleva dans les cieux un cri qui tua toute vie autour d'elle. Un cri qui déchira l'âme de toute existence assez malchanceuse pour l'avoir entendu. Le premier cri de la Pleureuse. C'est alors qu'elle se releva, de sous le vieux chêne qui l'avait vu mourir, suivi de bien d'autres cadavres. Ces terres étaient connues pour être le tombeaux de nombreux infortunés tombés lors de la guerre des nécromants. Ses yeux autrefois si joyeux n'affichaient plus que mélancolie et tristesse et des larmes vinrent perler sur ses joues bleutées. Elle pleura. On ne sait combien de temps elle resta ainsi, le regard dressé vers l'astre du soir.

Act IV : Cataclysm

Puis un bruit attira son attention. Celui d'une dizaine de morts s'agenouillant devant elle. Alors elle se mit à sourire tout en prononçant d'une voix d'outre-tombe mais emplie d'un amour infini.

"Mes enfants... Mes chers enfants..."

C'est en ce jour que naquirent les Morans, ces mort-vivants capable de penser. Elle les chérissait tous d'un amour infini et n'avait plus qu'une seule obsession agrandir sa famille. Elle ne voulait pas être seule. Plus jamais. Les vivants étaient traîtres alors que ses enfants chéris lui étaient entièrement fidèles. Oui. Elle allait faire en sorte que tout Calypta devienne sa famille. Une belle et grande famille. C'est avec cette seule pensée qu'elle foula pour la première fois son tout nouveau royaume. Les ruines de l'ancienne citée furent renommée la Nécropole. Cependant, une seule chose manquait à son bonheur : son mari. Elle ne savait plus à quoi il ressemblait mais se souvint d'un médaillon en forme de soleil autour de son cou. Oui ! C'est ça ! Ils allaient le retrouver et il pourrait régner à ses cotés pour l'éternité. C'était la seule chose dont elle se souvenait et elle allait s'y accrocher désespérément. C'est ainsi que commença la légende de l'un des cauchemars de Calypta...



Et pour finir...


PARTICULARITÉ(S) : Mère de tous les Morans et reine de la Nécropole, elle cherche à faire de tout Calypta sa famille afin que tous puissent vivre heureux pour toujours. Elle est à l'origine de nombreuses légendes toutes plus effrayantes les unes que les autres et tous craignent sa voix.

AVATAR : Morgana de League of Legend


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-calypta.forumactif.org

La Dame Pleureuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Niort 1458] Mariage de Messire Emeric et Dame Lisou
» La troupe de dame Iseult
» strat dame Vashj
» Sir enzo des flandres défenseur de la dame du lac.
» Zexia, la Dame Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire Calypta :: Introduction :: Grand Atlas :: Clans et Figures Calyptiennes-